Remplacer insert bois par insert granules : mode d’emploi

Si votre maison est déjà équipée d’un système de chauffage en bois, sachez qu’il est tout à fait possible de le remplacer par un insert à granules. En plus d’être écologique, ce dispositif est économique à l’usage et offre de bonnes performances. Dans ce cas, vous allez pouvoir conserver le réseau d’évacuation et les conduits existants (cheminées, gaines de récupérateur de chaleur…).

Voyons tous ce qu’il faut savoir sur le remplacement d’un insert bois par un insert à granulés !

Fonctionnement de l’insert à granulés

Pour produire de la chaleur, l’insert à pellets fonctionne comme l’insert à bûches : le système brûle un combustible (dans notre cas les pellets) pour chauffer la pièce dans laquelle il est installé. La chaleur est ensuite redistribuée dans les autres pièces grâce à un VRC (Ventilateur récupérateur de chaleur).

Note
Contrairement à un insert à bois, l’insert à granulés permet de réguler la chauffe. Avec ce dispositif, il est en effet possible de prévoir desallumages et des extinctions automatiques aux plages horaires choisies.

Pourquoi remplacer un insert bois par un insert à granules ?

Pour répondre à cette question, il faudra se pencher sur les avantages de l’insert à granulés. Parmi les différentes solutions qui se présentent à nous en matière de chauffage, l’insert à granules propose une consommation écoresponsable par l’usage d’énergie renouvelable. Il faut savoir que les granulés sont des combustibles écologiques étant donné qu’ils proviennent de déchets d’exploitation forestière.

L’insert à granulés permet également de diminuer la facture de chauffage. Même si les bûches coûtent moins cher que les pellets, l’insert peut moduler sa puissance selon la température demandée, avec une consommation moyenne de 0,7 kg par heure. À titre d’information, un sac à granules de 20 kg coûte environ 6 € (livraison comprise).

Par ailleurs, l’utilisation d’un insert à granulés va vous épargner la corvée de bois étant donné que l’approvisionnement du combustible se fait de manière automatisée.

Dernier avantage et non des moindres : la température obtenue avec ce mode de chauffage est relativement douce et homogène grâce à ses différentes programmations : allumage automatisé, régulation de la chaleur, choix des horaires de fonctionnement…

Rappel sur les avantages et les inconvénients d’un insert à granulés

Avantages Inconvénients
Très esthétique

Excellente diffusion de la chaleur

Économique

Fonctionnement automatique

Possibilité d’être piloté par un Smartphone
Prix relativement cher

Combustion moins attractive visuellement que celle du bois

Bruyant dans le cas de certains modèles

Comment remplacer un insert bois par un insert à granulés ?

Avant de transformer un insert bois par un insert à granulés, il existe certains éléments à prendre en considération. Au lieu de procéder vous-même à l’installation, il est recommandé de faire appel à un chauffagiste RGE. Non seulement cela vous offrira un travail de qualité, mais vous permet également de bénéficier des subventions financières pour votre contribution à la transition énergétique.

L’opération dure généralement 1 à 2 jours. Elle se déroule en 4 étapes :

1) La dépose de l’insert en bois

2) Le raccordement de l’insert à pellets avec le conduit de cheminée existant et au réseau de chaleur

3) La mise en place du coffrage du nouvel insert

4) La mise en service de l’insert à granules

1) Démontage de l’insert à bois

Le démontage d’un insert à bois consiste à :

  • Dégager le conduit d’évacuation de fumée
  • Casser la cheminée
  • Sortir l’insert à bûches
  • Nettoyer le chantier en retirant les gravats et les déchets

2) Raccordement de l’insert à granulés sur le conduit d’évacuation

Étant donné que votre logement est déjà équipé d’un passage de conduit de cheminée. L’installation de l’insert à granulés sera plus facile. Pour ce faire, il suffit de raccorder le nouvel insert au système d’évacuation existant.

Bon à savoir
Si le réseau d’évacuation des fumées est en mauvais état, il faudra penser à faire un tubage de l’intégralité du conduit.

3) La mise en place du coffrage du nouvel insert

Cette étape consiste à construire l’ossature métallique du coffre de l’insert à granulés. L’installateur procédera ensuite à l’isolation thermique du coffre et à son habillage.

Par ailleurs, il vous faudra disposer à proximité de l’insert un silo qui doit être rempli régulièrement. Qu’il soit maçonné, en tissu ou encore enterré, ce dispositif doit être placé dans un endroit sec et étanche, sans passage de canalisation d’eau et sans conduit d’installation électrique.

L’alimentation s’effectue par un système automatisé qui approvisionne l’insert selon les besoins de chauffage. L’idéal est de choisir un silo de grande contenance pour stocker un maximum de pellets, et ce, afin d’économiser les frais de livraison. L’ancien abri à bûches peut être reconverti pour le stockage des pellets.

4) La mise en service de l’insert à granules

La mise en service de l’insert à granulés prévoit :

  • La vérification de la conformité de l’installation
  • La vérification des dispositifs de sécurité de l’insert
  • Le réglage de la chaleur selon la configuration du logement
  • La formation de l’utilisateur sur le fonctionnement de l’appareil

Zoom sur le prix d’un insert à granulés

Comme nous l’avions déjà précisé, le prix d’un insert à granulés est plus cher que celui d’un insert à bûches. Comptez entre 1500 € et 6000 € pour ce dispositif. Le frais de pose oscille, quant à lui, entre 900 € et 1200 €.

Dans tous les cas, pensez à contacter plusieurs installateurs pour avoir une idée du juste prix du marché. Vous obtiendrez ainsi plusieurs devis que vous pourrez étudier à votre guise.

Le devis de l’installateur devra contenir plusieurs éléments tels que :

  • Le nom et les caractéristiques techniques de l’insert à granulés
  • Le prix de l’insert à granulés
  • Le prix de la dépose et de l’installation du nouvel insert
  • Le prix de l’entretien annuel
  • Le prix total

N’hésitez pas à faire appel à notre réseau si vous souhaitez être mis en relation avec des artisans locaux certifiés RGE.

Tarif moyen horaire d'un chauffagiste

Entre 30€ et 60€

Qui de l’entretien de l’insert à granulés ?

L’entretien de l’insert à granulés doit être effectué régulièrement. Le creuset de combustion et la vitre doivent être nettoyés 2 fois par semaine pour éviter les défauts d’allumage et apprécier la vision du feu. Un décrassage du ventilateur d’extraction est nécessaire 2 fois par an.

Par ailleurs, un spécialiste devra procéder au ramonage annuel obligatoire.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville