Récupérateur de chaleur poêle à bois : fonctionnement et prix

Un poêle à bois apporte une touche esthétique et cosy à notre intérieur. Sans parler de ses propriétés économiques et écologiques. C’est la raison pour laquelle ce dispositif s’impose de plus en plus dans nos logements. Cependant, il présente l’inconvénient de ne pas répartir la chaleur dans toutes les pièces de la maison.

C’est justement pour résoudre ce problème que le récupérateur de chaleur existe ! Cet équipement se raccorde à votre système de chauffage au bois pour en améliorer ses performances. Avantages, prix, fonctionnement… voyons cela en détail !

Qu’est-ce qu’un récupérateur de chaleur ?

Le récupérateur de chaleur, aussi appelé récupérateur d’air chaud ou distributeur de chaleur, est un kit que l’on branche sur le poêle à bois. Cet équipement a pour fonction de diffuser la chaleur produite par l’appareil de chauffage (en l’occurrence le poêle à bois) dans les autres pièces de la maison.

La globalité de l’habitation bénéficie ainsi d’une seule et unique source de chaleur. L’utilisation du récupérateur thermique s’inscrit donc dans une démarche éco énergétique.

Le récupérateur thermique est constitué de 4 éléments :

1) Un ventilateurInstallé dans les combles, ce dispositif a pour fonction de récupérer et de distribuer la chaleur.
2) Une gaine de puisageCe conduit assure la jonction entre le ventilateur et la hotte. Comme son nom l’indique, il va puiser l’air chaud extrait de la hotte.
3) Les gaines de ventilationElles vont diffuser l’air chaud dans les différentes pièces de la maison par la voie des bouches de soufflage. Ces conduits sont isolés pour éviter les déperditions thermiques.
4) Les bouches de soufflageC’est à travers ces ouvertures que l’air chaud est insufflé dans les pièces. Elles sont installées au plafond et parfois sur les murs (mais en hauteur).

Un récupérateur de chaleur se choisit généralement en fonction du nombre de pièces à chauffer. Si ces dernières sont nombreuses, un ventilateur avec une puissance élevée sera nécessaire. De même, il faudra prévoir des longueurs de gaines considérables.

Si vous souhaitez dimensionner correctement le récupérateur thermique de votre poêle à bois, il est indispensable de faire appel à un professionnel. Il vous accompagnera dans le choix de la puissance adaptée et s’assurera de la qualité de l’installation.

Bon à savoir
Il est déconseillé d’installer des bouches de soufflage dans les pièces humides comme les toilettes, la cuisine ou la salle de bain.

Principe de fonctionnement du récupérateur de chaleur

Le poêle à bois est une solution de chauffage efficace. Dans la pièce où il est utilisé, on constate une rapide montée de température. D’ailleurs, il présente un rendement élevé (entre 70 et 90 %).

Toutefois, comme nous l’avons précisé, il ne chauffe qu’une partie de votre logement : les pièces à l’écart ne peuvent pas bénéficier de la chaleur. Ainsi, lorsqu’on sort de la pièce où le poêle est utilisé, on ressent une chute importante des températures.

Le récupérateur de chaleur, grâce à son réseau de gaines (conduit échangeur triple paroi), va diffuser de l’air chaud dans les pièces éloignées, ce qui va régler les problèmes de chocs thermiques. Cet air chaud est récupéré dans la hotte du poêle.

L’aspiration de l’air chaud provenant du poêle est assurée par un moteur installé dans le faux-plafond ou les combles.

Bon à savoir
Le poêle à bois doit obligatoirement disposer d’une hotte pour être raccordé à un récupérateur de chaleur. En effet, l’objectif n’est pas de récupérer les fumées de l’appareil, mais la chaleur atour.

Les points forts et les points faibles du distributeur de chaleur

Les avantages du récupérateur de chaleur

Les avantages associés à ce système sont nombreux :

  • Le récupérateur de chaleur permet au poêle de produire une chaleur uniforme dans toute la maison. Ainsi, les résidents ne subiront plus de chocs thermiques en changeant de pièce.
  • Ce système séduit par sa discrétion étant donné qu’il est installé dans les combles. De plus, il est très silencieux et ne vous gênera pas lors de sa mise en marche.
  • Un poêle à bois performant combiné à un récupérateur de chaleur peut assurer le chauffage intégral de la maison, ce qui vous évite de recourir à un générateur de chaleur complémentaire.
  • L’utilisation d’un récupérateur de chaleur permet d’accroître le rendement de votre poêle à bois. Il s’agit du rapport entre la quantité d’énergie combustible (en l’occurrence le bois) utilisée et la quantité d’énergie produite. Plus le rendement est élevé, meilleure sera l’efficacité énergétique de la poêle à bois.
Bon à savoir
Un récupérateur de chaleur est bien plus facile à mettre en œuvre dans le cadre de construction. Son intégration à un appareil de chauffage existant est cependant possible, à condition de recourir aux services d’un professionnel.

Les inconvénients du récupérateur de chaleur

Si le récupérateur de chaleur cumule les avantages, il présente néanmoins 2 inconvénients qu’il est nécessaire de prendre en compte :

  • Le récupérateur de chaleur doit être installé dans les combles ou dans un faux-plafond.
  • Si l’installation est négligée, le ventilateur risque de produire un bruit indésirable qui va nuire aux résidents. D’où la nécessité de faire appel à un spécialiste agréé pour poser efficacement le système.
AvantagesInconvénients
Économie sur la facture de chauffage

Rendement optimisé du poêle à bois

Chauffage homogène de la maison

Système discret et silencieux
Nécessité d’avoir un comble (ou d’installer un faux-plafond) pour réaliser l’installation

Nécessité de faire appel à un professionnel pour réaliser l’étanchéité des gaines et le bon fonctionnement du récupérateur thermique

Coût d’un récupérateur de chaleur et tarif de pose

Le prix d’un récupérateur de chaleur oscille entre 400 € et 1500 €, avec une moyenne à 650 €. Notez que les tarifs fluctuent selon 3 critères :

  • La puissance du ventilateur
  • La longueur des gaines
  • Le nombre de bouches de soufflages

Pour ce qui est des tarifs de pose, comptez un budget entre 200 € et 600 €. Le prix de la main-d’œuvre variera en fonction du nombre de pièces à desservir, du modèle de récupérateur de chaleur et de la complexité de l’installation.

Pour vous faire une idée du prix exact de votre installation, pensez à contacter nos professionnels. N’hésitez pas à demander plusieurs devis afin de comparer les différentes offres.

Récupérateur de chaleur : quelles aides et subventions ?

Pour lutter contre la précarité énergétique, l’État a mis en place une multitude d’aides et de subventions pour aider les foyers à réduire leur investissement.

Étant donné que l’installation d’un récupérateur de chaleur est une solution écologique, il vous est tout à fait possible de souscrire à des aides financières. Parmi ces dernières, on peut notamment citer les subventions de l’ANAH, la prime rénovation énergétique, l’éco ptz ainsi que les aides offerts par les conseils régionaux.

Comment se passe l’entretien d’un récupérateur de chaleur ?

Les conduits du récupérateur d’air chaud peuvent s’encrasser durant les périodes estivales où ils ne sont pas utilisés. D’où la nécessité de les entretenir.

L’entretien d’un récupérateur de chaleur est plus ou moins similaire à celui du poêle à bois. Le réseau de gaines doit être ramoné chaque année pour optimiser l’efficacité du système. Les filtres du récupérateur, quant à eux, doivent être remplacés 2 fois par an.

Important
Si vous remarquez de la fumée sortir des bouches de soufflage ou que vous sentez une odeur de brûlé dans les autres pièces de la maison, c’est qu’il y a un défaut d’étanchéité au niveau des conduits. Dans ce cas, cessez d’utiliser votre poêle à bois et faites appel à un chauffagiste agréé. Notez cependant que ce cas de figure est extrêmement rare.
Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville