Raccordement poêle à bois sur conduit existant : comment s’y prendre ?

Vous avez acheté un poêle à bois et souhaitez l’installer sur un conduit existant ? Vous changez simplement d’appareil et souhaitez savoir comment faire pour installer votre nouveau poêle à bois sur un ancien conduit de fumées ? Dans cet article nous allons détailler points par points tous les cas de figure possibles. Commençons sans plus attendre.

Comment fonctionne un poêle à bois ?

Un poêle à bois permet de chauffer votre logement en brûlant du bois. La chaleur créée est emmagasinée dans la structure du poêle qui est muni de pierres réfractaires. Celles-ci vont propager la chaleur dans le logement bien après que ce dernier se soit éteint. Cependant, on se demande rarement comment effectuer un raccord sur un conduit existant. Et quelles normes respecter. Voici nos explications.

À quoi sert le conduit pour un poêle à bois ?

Le conduit d’évacuation de fumées est composé de deux parties :

  • le conduit à fumées ;
  • le conduit de raccordement.
Note
Le conduits à fumées est la partie invisible du conduit d’évacuation et s’étend jusqu’à l’extérieur du bâtiment. Le conduit de raccordement est quant à lui la partie visible qui part du poêle à bois / insert et rejoint le conduit d’évacuation.

Bien qu’il s’agisse généralement d’un conduit émaillé, il peut arriver que ce dernier soit également en inox. Il se fixe directement au poêle à bois / insert par l’intermédiaire d’une pièce de raccordement au conduit d’évacuation assurant le verrouillage mécanique entre les deux (il permet également de changer d’opérer un changement de diamètre).

Normes à respecter concernant le conduit

Lorsqu’on désire raccorder un poêle à bois sur un conduit existant, il est impératif de respecter certaines normes en vigueur. La première d’entre elles est d’utiliser du matériel répondant à la norme NF EN 1856-2. Cette norme assure que le matériel utilisé résiste aux hautes températures.

De plus, il faut savoir que le raccordement des deux conduits ne peut s’effectuer qu’hors du plafond pour des raisons de sécurité. Il faudra donc dissimuler le raccord à l’aide d’une pièce de finition. Il existe également d’autres normes plus situationnelles qui s’appliquent. Afin d’en prendre connaissance nous vous invitons à lire la suite.

Comment raccorder un poêle à bois sur un conduit existant ?

Les 3 cas de figure

Lorsque vous désirez raccorder votre poêle à bois à un conduit existant, trois cas de figures peuvent se poser à vous. Les voici :

  • Le conduit d’évacuation de fumées existe déjà (mais n’est pas tubé) : dans ce cas, il s’agit bien souvent d’un conduit maçonné. Bien qu’il ne soit pas obligatoire de tuber un conduit de fumées, il est fortement conseillé de le faire pour des raisons de sécurité et de tirage. Le tubage consiste à glisser un conduit (flexible ou rigide) afin de garantir l’étanchéité du conduit.
  • Le conduit d’évacuation depuis votre poêle existe déjà (et il est tubé) : dans ce cas on pourrait tout à fait ne s’occuper que du raccordement, mais vérifiez bien que votre tubage soit encore en bon état et qu’il ne soit pas percé. Vous devrez faire appel à un professionnel.
  • Aucun conduit d’évacuation de fumées n’existe : si aucun conduit de fumées n’existe, vous serez dans l’obligation de faire poser un conduit d’évacuation et un conduit de raccordement. Bien que cela puisse s’avérer cher, il est tout à fait possible de passer par le mur au lieu du toit, ce qui peut drastiquement réduire la facture finale.
Note
Dans le troisième cas vous aurez la possibilité de poser votre poêle à bois ainsi que l’évacuation où bon vous semble. Ce qui peut s’avérer être un atout de taille.

La position et la taille du conduit

Lorsqu’on installe un conduit d’évacuation de fumées et un conduit de raccordement, il est important de respecter plusieurs points. Les voici :

  • Le conduit (en tout) doit faire minimum 4 mètres de hauteur : entre la sortie du poêle à bois et la sortie de la souche (en toiture), la longueur minimale du conduit est de 4 mètres afin de bénéficier d’un meilleur tirage. Il est tout à fait possible d’installer une sortie de 3,5 mètres, cela ne changera pas grand-chose, mais veillez à rester dans ces mesures. Il en va de même s’il est plus long.
  • Le conduit (en tout) ne peut comporter qu’une seule partie non verticale : ce qui veut dire qu’en tout, le conduit ne peut comporter que deux angles de 45° au maximum.
  • La jonction entre le conduit de raccordement et le conduit d’évacuation ne peut pas se faire dans le plafond / faux-plafond.
Bon à savoir
Enfin, concernant les maisons construites à partir du 31/10/2005, sont toutes dans l’obligation d’installer un système d’évacuation des fumées au combustible quel qu’il soit (même les maisons chauffées à l’électrique).

Le choix du conduit dans le cas d’un poêle à pellets

Les poêles à pellets répondent à des normes différentes. Il existe trois types de conduit, chacun répond à des besoins spécifiques. Si vous désirez en savoir plus sur les poêles à pellets, nous avons réalisé un article complet sur les poêles à granulées et un autre sur la consommation en pellets d’un logement de 120 m².

Le conduit classique

Dans le cas d’une installation classique, la sortie de toiture devra obligatoirement se situer 40 cm minimum au-dessus du faîtage (s’applique également aux poêles à bois classiques). Sinon, on observe que les circuits d’arrivée et de sortie d’air soient bien séparés. L’air du comburant arrive quant à lui depuis le logement (intérieur du bâtiment).

Le conduit concentrique

Les conduits concentriques permettent d’assembler en un seul conduit l’arrivée d’air et la sortie d’air. Il s’agit de deux conduits rassemblés en un seul qui permettent de réchauffer l’arrivée d’air afin de gagner en rendement.

Le circuit étanche

Le circuit étanche concerne non seulement le conduit, mais également le poêle. Il s’agit donc d’une installation complète veillant à ne prélever aucun air dans la pièce de pose. Particulièrement adapté aux nouvelles constructions, il s’agit pourtant d’un système qui devra obligatoirement être réalisé par un professionnel.

Raccordement en cas de rénovation

Sauf si les dimensions ne le permettent pas, dans le cas d’une rénovation on veillera à tuber le conduit existant afin d’améliorer à la fois la sécurité de l’installation et le rendement du poêle (qu’il soit à bois ou a pellets).

Il est donc tout à fait possible d’installer différents types de conduits d’évacuation et de raccordement comme ceux que nous venons d’énumérer. Si vous avez des questions, n’hésitez pas nous faire une demande, nous vous mettrons en relation avec des professionnels certifiés de votre région.

Tarif moyen horaire d'un chauffagiste

Entre 30€ et 60€

Points à vérifier

Une fois que votre poêle à bois est installé, il est temps de le mettre en route. Mais avant ça vous devez vérifier certains points liés à son bon fonctionnement. Voyons voir lesquels.

Lors de la mise en place

Lors de l’installation il est important de vérifier plusieurs points afin qu’aucun désagrément ne puisse vous arriver par la suite. Les voici :

  • Les jonctions entre le conduit de fumée et le conduit de raccordement sont faits avant l’arrivée dans le plafond / mur.
  • Limitez-vous à maximum deux changements de direction par conduit.
  • Vérifiez les préconisations du fabricant et sinon, respectez un minimum de 10 cm de distance entre les conduits et tout autre matériau inflammable.
  • S’il existe un risque de choc et que les parois excèdent 50°C, les conduits à l’intérieur du bâtiment doivent être dissimulés à l’aide d’un coffrage doublé d’une lame d’air.

Lors de la mise en route

Lors de la première mise en route il est important d’observer certains points cruciaux. Voici les points à vérifier :

  • Les conduits doivent être entièrement vides avant la mise à feu.
  • L’installation correspond à ce qui est présent sur la facture.
  • La présence d’une trappe de ramonage accessible.

Si vous êtes passé par un installateur demandez-lui à ce qu’il soit présent et faites-lui signer un procès-verbal de réception avec remise de la notice.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville