Nettoyage Toiture : comment s’y prendre et quelles sont les règles‏ ?

Bien qu’on ait tendance à l’oublier voire à la négliger, la toiture fait partie des éléments les plus importants d’une maison. Offrant une protection optimale contre les intempéries diverses, si elle venait à se détériorer en effet, les conséquences seraient catastrophiques tant sur le plan confort et sécurité que sur le plan financier. Car notez-le bien, une fois que celle-ci est détruite, on se retrouve dans l’obligation de « refaire la toiture » et ça, ça peut vous coûter extrêmement cher.

Professionnel de nettoyage toiture

La bonne nouvelle, c’est que ce genre de problème est tout à fait évitable. L’entretien et le nettoyage régulier de la toiture permettent en effet de prévenir sa détérioration.

Lorsqu’elle est bien entretenue, la toiture est :

  • beaucoup plus solide : elle résiste plus aux agressions externes et à l’usure du temps.
  • beaucoup pus étanche : elle protège plus effacement contre les infiltrations.
  • beaucoup plus belle : elle est beaucoup plus agréable à regarder.

Vous ignorez comment faire ? Pas de panique ! Dans cet article, nous vous invitons à découvrir quand, comment et avec quel produit vous devez nettoyer votre toiture !

Quand et à quelle fréquence faut-il nettoyer sa toiture ?

Ne vous inquiétez pas, vous n’aurez pas à le faire toutes les semaines ! En France, la toiture n’a besoin d’être nettoyée qu’une à deux fois par an :

Une fois au printemps

Le printemps est le moment idéal pour vous assurer que les nombreuses agressions subies pendant l’hiver n’ont pas causé des dommages au revêtement de la toiture. Ce sera également l’occasion pour vous de nettoyer le toit en prévision de l’été.

Une fois à la fin de l’automne

Lorsque toutes les feuilles ont cessé de tomber, il faudra débarrasser votre toit de toutes sortes de débris : feuilles mortes, moisissures, mousses, lichens, champignons, etc.

Astuce de notre expert

Si vous décidez d’entreprendre le nettoyage de votre toiture vous-même, choisissez un jour où le climat vous permet de le faire en toute sécurité, c’est-à-dire un temps chaud, sec et sans vent.

Si vous décidez de faire appel à un professionnel agréé par l’État, vous pourrez profiter de l’aide de votre département en plus des avantages que vous retirerez déjà en ce qui concerne la TVA et les crédits d’impôts.

Faites le bon choix !

Comment nettoyer sa toiture ?

Étapes à suivre pour le nettoyage de sa toiture

Quels que soient la méthode de nettoyage et le produit de traitement choisi, pour nettoyer votre toiture, il faut procéder comme suit :

  1. Prenez une échelle dont la longueur doit dépasser au moins un mètre du dessus de la gouttière et montez sur le toit. Pour votre propre sécurité, pensez à mettre une cale en bas de l’échelle et à porter de bons baskets pour éviter de glisser.
  2. Enlevez toutes les végétations qui se sont accumulées et qui obstruent la gouttière à l’aide d’un sécateur.
  3. Appliquez le produit anti-mousse de votre choix à l’aide d’un pulvérisateur ou à l’aide d’une brosse et laissez agir le temps nécessaire.
  4. Frottez la toiture à l’aide d’une brosse dure et de l’eau et jetez les débris dans un récipient ou dans la gouttière que vous avez préalablement nettoyée ou au bout de laquelle vous avez installé des crapaudines. Selon le type de toiture, vous pouvez aussi utiliser un nettoyeur basse/haute pression.
  5. Appliquez un traitement hydrofuge et rincez l’ensemble de la toiture avec un nettoyeur basse pression.

Nettoyage gouttière toiture

Ce que comprend un service de nettoyage toiture

Un nettoyage toiture pro se fait généralement en trois étapes :

  1. Le nettoyage de la surface grâce à un nettoyeur haute pression ou de la javel concentrée.
  2. Le traitement de la surface grâce à un produit anti-mousse et un hydrofuge.
  3. La réimperméabilisation grâce à une peinture à base de résine.

Le désamiantage toiture, les travaux d’étanchéité et le remplacement des tuiles ne font pas partie d’un service nettoyage toiture. Par contre, il est du devoir du couvreur zingueur de contrôler l’état de votre toiture au moment de l’entretien. C’est d’ailleurs l’avantage de faire appel à un pro pour le nettoyage de sa toiture. De plus, c’est l’occasion de lui confier les réparations nécessaires (tarif à part).

Phase nettoyage : les deux principales méthodes

La méthode de nettoyage utilisée dépendra essentiellement du type de toiture, soit du matériau avec lequel elle a été fabriquée : tuiles, ardoises, bois, zinc, polycarbonate ou acier.

Nettoyage de toiture à haute pression

Le nettoyage au karcher est une option. Il offre l’avantage d’être efficace, rapide et performant, car un simple jet suffit généralement pour que votre toit soit débarrassé de tous ses déchets. Voilà pourquoi cette méthode de nettoyage est recommandée pour les salissures extrêmes. C’est le cas quand même un énergique coup de brosse ne suffit plus pour décrasser le toit. Pour ce faire, nous vous conseillons de demander conseil à un expert.

Limites du nettoyage haute pression

Malheureusement, cette technique de nettoyage ne convient pas à toutes les toitures. En raison de la force extrêmement puissante de son jet, il n’est pas prudent de l’utiliser pour nettoyer les tuiles et les ardoises, car il pourrait les fragiliser, les fissurer voire les briser. Par ailleurs, si le nettoyeur haute pression agit rapidement, son effet ne dure jamais assez longtemps. Pour éviter que les mousses n’apparaissent pas, on est souvent obligé d’appliquer un traitement anti-mousse supplémentaire.

Nettoyage toiture haute pression | estimer le prix d’un nettoyage haute pression

Nettoyage de toiture à l’eau de javel concentrée

Cette méthode est indubitablement la plus économique, car elle offre l’avantage de faire disparaître presque instantanément la mousse de la toiture.

Limites du nettoyage à la javel concentrée

son utilisation n’est pas toujours recommandée, surtout dans le nettoyage de toiture en tuiles. Souvent utilisés pour nettoyer le sol, le chlore et l’eau de javel sont des produits particulièrement puissants. Un simple contact pourrait endommager la toiture et fragiliser les matériaux qui la composent de manière irréversible.

Notre conseil

Chaque méthode a son avantage et son inconvénient, et il faut être connaisseur pour être certain du processus à appliquer. Nous vous conseillons donc de parler de votre projet de nettoyage toiture à un pro avant de décider de l’entreprendre par vous-même. Vous serez ainsi certaine de la méthode à appliquer en fonction du type de couverture posée et de l’état de la toiture.

Phase traitement : application d’un traitement anti-mousse et/ou hydrofuge

Quelle que soit la méthode utilisée, un nettoyage de surface ne suffit pas pour garder la toiture propre et nette tout au long de l’année. Les mousses et les lichens reprennent assez vite et vont peu à peu humidifier les matériaux et les rendre poreux.

Voilà pourquoi il est souvent recommandé d’appliquer un traitement anti-mousse et hydrofuge au toit une fois nettoyé. Cela permet de combattre l’apparition de mousse pendant un bon bout de temps et subséquemment, de protéger la toiture contre l’humidité et la porosité. Reste à savoir quel produit appliquer !

nettoyage toiture

Prix d’un nettoyage toiture complet

Entre 20 et 45 €/m2

Produits anti-mousses à pulvériser sur la toiture

Plusieurs produits de traitement anti-mousses sont disponibles sur le marché, aussi bien en ligne que dans les magasins.

Produits anti-mousse concentrés et solvables

Les produits anti-mousse concentrés et diluables à l’eau sont les plus répandus. Prêts à l’emploi, il suffit généralement de les répandre sur la toiture à l’aide d’un pulvérisateur. Par la suite, on le laisse ainsi jusqu’à la tombée de la pluie qui va balayer naturellement et progressivement les mousses.

Produits anti-mousses à action rapide (avec rinçage)

Dans cette même catégorie, on peut aussi opter pour un traitement de toiture anti-mousse à action rapide. Nécessitant un rinçage, ce type de produit vous débarrasse des mousses, des lichens, des champignons et de toute trace de pollution en un quart de temps.

Produits anti-mousses sans rinçage

Vous pourrez également trouver des produits anti-mousses sans rinçage. Souvent biodégradables et à action lente, ils doivent être appliqués pendant les saisons particulièrement chaudes et sèches pour agir efficacement, car ils mettent jusqu’à deux mois pour être réellement efficaces.

Application d’un traitement hydrofuge

L’application d’un traitement hydrofuge n’est pas obligatoire, néanmoins il est toujours recommandé. Traitement de prévention, les solutions hydrofuges sont en effet celles qui vous permettent de lutter contre l’humidité. En appliquant un produit de traitement hydrofuge sur votre toiture, vous retardez l’apparition des mousses (entre 1 an à 10 ans selon le produit utilisé) et garantissez la longévité de votre toit en lui évitant un démoussage de toiture répétitif.

Les produits hydrofuges sont généralement compatibles avec n’importe quel type de toiture, qu’il s’agisse d’une toiture en chaume, en tuile, en béton, en ciment ou en acier. Disponible en plusieurs coloris ou sans coloris, il s’applique avec une brosse ou par pulvérisationen une ou plusieurs couches selon le produit que vous avez choisi.

À noter que certains produits anti-mousses sont déjà proposés avec une solution hydrofuge intégrée. Ce genre de produits peut être intéressant, car il offre l’avantage d’être pratique et économique. Aussi, avant tout achat, il convient de vous renseigner auprès de votre vendeur ou auprès d’un couvreur-zingueur sur le sujet pour éviter d’avoir à appliquer deux fois un traitement hydrofuge à votre toiture. Cela pourrait la détériorer.

Anti-mousse toiture

Phase imperméabilisation : application d’un enduit de protection

Après nettoyage et application de produit anti-mousse, vous pouvez encore renforcer la résistance de la toiture en appliquant un enduit de protection. L’enduit sert non seulement à imperméabiliser la toiture, mais aussi à lui donner un aspect « neuf ». Les couvertures poreuses comme les tuiles non vernissées en céramique ou en béton seront mieux protégées contre les intempéries et l’invasion de mousses. De plus, le nettoyage haute pression peut fragiliser la couverture, ce qui explique pourquoi la pose d’une couche protectrice est nécessaire. Un enduit protecteur peut préserver la toiture jusqu’à 15 à 20 ans.

Notez qu’il est possible de choisir une teinte pour l’enduit, mais encore, il faut que ce soit conforme aux réglementations de votre commune.

Résumé : technique de nettoyage toiture selon le matériau de couverture

Couverture de toiture Méthode Traitement anti-mousses et hydrofuge Application d’un enduit de protection Précautions à prendre
Tuiles et panneaux de toiture Nettoyage à haute pression : eau chaude pour les salissures moyennes et ajout de détergent pour les salissures extrêmes Oui, pulvérisation d’un désinfectant ou produit anti-mousses sur les tuiles Oui, sur les tuiles en céramique ou en béton non vernissées Ajuster la pression selon les cas, les tuiles peuvent être fragiles
Toiture en ardoise et toiture en chaume Deux options au choix :

1. Nettoyage à basse pression pour préserver la couverture

2. Pulvériser un nettoyant biologique non agressif sur l’ardoise, puis rincer à l’eau. Il faut par contre éviter d’utiliser de l’eau sur le chaume.

Oui, à pulvériser sur la couverture avec les mêmes précautions que pour le nettoyage Uniquement sur les ardoises synthétiques. Il faut choisir un enduit coloré pour les ardoises vieillies et un enduit transparent pour les ardoises en bon état Utiliser une nacelle ou un outil spécial pour le nettoyage afin de ne pas écraser la couverture de toiture

Peut-on nettoyer sa toiture soi-même ? Les règles à respecter

Le mieux est de faire appel à un professionnel qui saura au mieux vous conseiller et ainsi profiter de son expertise. En effet, en vous procurant des produits prêts à l’emploi, vous pourriez être déçu du résultat.

Notez néanmoins qu’il y a quelques règles de sécurité à respecter :

  • Que vous ayez ou non les talents d’un équilibriste, prévoyez le port d’un harnais de sécurité, d’un casque et de gants.
  • Entreprenez le nettoyage pendant les journées chaudes et sans pluies, car là-haut, même le vent peut vous déstabiliser et provoquer une chute.
  • Procurez-vous tout le matériel nécessaire afin de ne pas perdre inutilement du temps.
  • Demandez l’aide d’une tierce personne.

Quand faire appel à un artisan couvreur ?

Si vous n’avez aucune connaissance de base en la matière, il vaut mieux confier cette tâche à un professionnel ou à une entreprise de nettoyage de toiture, c’est plus prudent. De même, il est interdit pour un particulier de nettoyer sa toiture lui-même si la pente du toit est trop importante ou si la maison compte plus d’un étage.

Naturellement, si vous souffrez de vertige, à moins qu’une connaissance ne se porte volontaire pour le faire à votre place, vous n’aurez d’autre choix que de confier cette tâche à un couvreur-zingueur.

couvreur zingueur en plein travail

Prix d’un nettoyage de toiture

Prix d’un nettoyage toiture effectué par soi-même

Combien le nettoyage de votre toiture va-t-il vous coûter ? Si vous avez décidé de le faire vous-même, cela va dépendre de plusieurs facteurs :

  • La méthode de nettoyage choisie : à la javel ou à haute pression.
  • Le traitement choisi : anti-mousse uniquement ou avec hydrofuge.
  • Le matériel nécessaire.

Coût des produits de nettoyage toiture

Le montant des dépenses en produit de nettoyage toiture se situe entre 50 et 100 € au total, mais tout dépendra bien sûr de la qualité du produit acheté. Voici le prix des produits de nettoyage toiture au litre et au kilo, en sachant qu’il faut environ 1 litre de produit pour 5 à 10 m2 de surface (selon nombre de couches).

Produit nettoyant pour toiture Prix moyen
Eau de javel 1,5 €/litre
Chlore 2 €/kg
Produit anti-mousse 2,5 €/litre ou 0,55 €/m2
Produit anti-mousse pro 4 €/litre ou 0,80 €/m2
Produit hydrofuge aqueux ou hydrogène 7 €/litre, soit 35 € environ au total
Produit hydrofuge filmogène 6 €/litre, soit 40 € environ au total

Coût du matériel de nettoyage

C’est le matériel de pro pour nettoyage toiture qui coûte cher. Il faut par exemple une nacelle pour nettoyer certaines toitures en ardoise, car il ne faut pas piétiner dessus. Vous pouvez aussi louer le matériel au lieu d’en acheter pour un budget réduit. Voici les montants à connaître pour un nettoyage effectué par soi-même :

Matériel de nettoyage toiture Prix moyen (achat ou location) Remarque
Échelle/Échafaudage 15 à 30 €/jour Indispensable pour les travaux en hauteur
Accessoires et tenue de protection : gants, lunettes de protection et combinaison 30 à 70 € au total Indispensable si l’on utilise un nettoyeur haute pression
Bâche de protection en plastique 30 à 40 € au total Nécessaire pour protéger le sol et la façade
Nettoyeur basse ou haute pression 20 à 30 €/jour Utile pour décrasser efficacement la toiture
Pulvérisateur de toit 20 à 30 €/jour Nécessaire pour appliquer le produit nettoyant sur la couverture de toiture

prix nettoyage toitureEn gros, les dépenses pour un nettoyage effectué par soi-même se situent autour de 250 €, mais peuvent augmenter jusqu’à 1000 € selon que vous allez louer un karcher ou acheter un nettoyeur haute pression. Il faut juste se souvenir qu’un nettoyage toiture effectué par soi-même n’est pas sans risque, compte tenu du fait que vous travaillez en hauteur et que la couverture de toiture peut être fragile.

Prix moyen d’un nettoyage toiture pro

Si vous faites appel à un professionnel, il est difficile de donner un tarif exact, aussi il vous est conseillé de demander un ou plusieurs devis pour être fixé et pour avoir le choix entre plusieurs offres.

Cela étant dit, à titre indicatif le prix moyen d’un nettoyage de toiture est estimé à 35 euros/m2. Mais cela dépend également de deux facteurs :

  • La hauteur du toit
  • L’utilisation ou non d’hydrofuge

D’autres facteurs peuvent influencer le coût final d’un nettoyage de toiture, comme la ville d’intervention, l’état de la toiture, le type de couverture ou encore l’accessibilité du chantier. C’est pourquoi les prix s’établissent sur devis.

Prix d’un nettoyage toiture par rubrique

Selon ce qui a été dit dans la première section, le nettoyage de la toiture se fait en trois étapes : nettoyage/démoussage – traitement anti-mousse/hydrofuge – pose d’une couche de protection. Voici les tarifs à connaître pour chaque rubrique de nettoyage toiture :

Rubrique Prix estimatif
Nettoyage ou démoussage toiture 6 à 20 €/m2
Nettoyage de la gouttière 15 à 20 €/ml
Traitement anti-mousse ou traitement hydrofuge 5 à 15 €/m2
Nettoyage complet 20 à 30 €/m2
Nettoyage complet avec traitement et enduit de protection 30 à 45 €/m2

Tarif entretien toiture

Vous pouvez aussi souscrire à un entretien toiture régulier auprès de votre couvreur-zingueur pour un tarif de 10 à 25 €/m2 environ par intervention. Un service d’entretien toiture comprend normalement le nettoyage de la gouttière, l’évacuation et le nettoyage des déchets de toiture, ainsi qu’un contrôle de l’état de celle-ci. Le prix des matériaux en cas de remplacement des tuiles n’est pas compris dans le tarif d’entretien.

Conclusion

Entretenir et nettoyer régulièrement sa toiture est un gage de protection et de longévité pour sa maison. Le budget à prévoir pour un entretien annuel est estimé entre 1000 € et 6200 € environ, avec une moyenne se situant entre 2000 et 5000 €. Un tarif élevé à première vue, mais qui reste nettement moins cher qu’une réfection toiture qui coûte 10 fois plus. Mieux vaut donc s’en tenir à un entretien professionnel régulier plutôt que de devoir refaire la toiture dans peu de temps.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville