Installation Chauffage Bois : les conseils d’experts

installation chauffage boisLe chauffage au bois séduit un nombre croissant de ménages en France. Ces derniers apprécient tout particulièrement l’aspect économique : ce système est sans doute le moins onéreux du marché. Il n’en reste pas moins efficace même si la facture énergétique peut baisser jusqu’à 50 %. Mais pour profiter pleinement de cette installation, il faut connaître certaines informations et règles à respecter. Voici justement quelques conseils d’experts pour mener à bien votre projet d’installation d’un système de chauffage au bois.

Points à vérifier avant l’installation

Avant la mise en place d’une chaudière à bois, il est nécessaire de vérifier la présence de certains éléments. Il faut notamment prévoir un dispositif de ventilation suffisant, indispensable pour une combustion optimale et pour éviter les risques que les habitants de la maison soient intoxiqués au monoxyde de carbone.

Renseignez-vous auprès d’un spécialiste quant au débit d’air (exprimé en m³/h) consommé par la chaudière. À souligner qu’il est possible d’utiliser un conduit de chauffage déjà en place. Le cas échéant, il faudra en installer un. La pièce où la chaudière est installée doit donc être aérée, mais l’appareil également doit être parfaitement étanche.

installation chauffage bois

Prix moyen d’un chauffage au bois

Entre 3000 € et 16 000 €

Comment choisir l’emplacement d’un chauffage au bois ?

Idéalement, la chaudière s’installe en dessous d’un conduit d’évacuation, s’il y en a. Si tel n’est pas le cas, l’emplacement parfait correspond à l’endroit parfait pour installer un nouveau conduit. Dans tous les cas, le conduit doit dépasser le faîtage de 40 cm au minimum. À souligner qu’il est tout à fait possible d’installer le poêle à bois au milieu d’une pièce ou contre un mur.

Dans le second cas, il reste nécessaire de dégager un minimum d’espace tout autour de l’équipement, espace indispensable pour une bonne circulation de l’air.

Astuce de notre expert
Pour l’installation proprement dite du chauffage au bois, il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel en la matière, plus précisément un chauffagiste agréé, justifiant de la qualification « QUALIBOIS ». Cela garantit un fonctionnement optimal de l’équipement, mais surtout la sécurité des utilisateurs. Ce spécialiste connaît précisément les différentes contraintes à tenir en compte, notamment les distances à prévoir entre les murs et la chaudière. Il déterminera, en outre, si l’installation d’un conduit d’air est nécessaire et connait précisément la façon dont un conduit d’évacuation doit être mis en place.

Bon à savoir au moment de la mise en place de la chaudière à bois

Chauffage au boisAvant tout, il convient de souligner que la réception de l’équipement est assurée soit par un professionnel agréé soit par le service après-vente du fabricant. Et c’est la même personne qui est en charge de la première mise en service incluant, outre la mise en service proprement dite, un contrôle de sécurité mais aussi un réglage du système de chauffage. Après l’intervention, un procès-verbal de mise en service est établi.

Au moment de l’installation de la chaudière à bois, veillez à vous faire expliquer dans les détails la manière dont il faut utiliser et entretenir cette dernière. Le professionnel en charge de la mise en place doit vous confier la version papier du mode d’emploi réglementaire. Il est également tenu de vous soumettre un premier procès-verbal qui confirme l’état de marche de l’appareil, en faisant état de la température mesurée et de la fumée émise par le dispositif. Ce document constitue une garantie légale, garantie qui est valable durant deux ans.

Utilisation du chauffage au bois

Une installation dans les règles garantit un bon fonctionnement du chauffage au bois. Mais il faut également prendre diverses précautions à l’utilisation. Il est notamment recommandé de bien choisir le bois de chauffage, qui doit être parfaitement propre, mais aussi bien sec, avec un taux d’humidité au-dessous de 20 %.

Un bois humide, en plus d’être peu efficace, se révèle très polluant. À noter qu’un bois qui vient d’être coupé doit être séché durant 15 à 24 mois avant de pouvoir être utilisé pour le chauffage.

Entretien et maintenance de la chaudière à bois

Au-delà de l’installation et du bon usage de la chaudière à bois, il ne faut pas non plus négliger l’entretien et la maintenance. L’équipement doit être entretenu au moins une fois par an par un professionnel dans ce domaine.

Il se révèle judicieux de souscrire un contrat de maintenance qui n’est pas le même en fonction des fabricants et du modèle de chaudière. Dans tous les cas, l’installation doit être nettoyée et les conduits ont besoin d’un ramonage en bonne et due forme.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville