Comment poser du carrelage extérieur et les erreurs à ne pas faire !

Vous rêvez d’avoir une terrasse de rêve, mais vous ne savez pas tout à fait comment vous y prendre ? Pas d’inquiétude, nous avons de quoi vous aider à passer les moments les plus agréables possibles sur votre terrasse.

Effectivement, l’une des premières questions qui se pose est de savoir quel matériau ira le mieux devant chez vous. Entre bois, béton, cailloux et autres, le panel est assez large. Toutefois, si votre cœur est attiré par des surfaces lisses, faciles à nettoyer, élégantes et résistantes face aux aléas climatiques, sachez que le carrelage est une possibilité à envisager sans problèmes.

Alliant en effet une grande résistance aux chocs, s’adaptant à merveille aux sols extérieurs, et permettant de choisir des styles extrêmement vastes, que demander de mieux ? Une fois ce choix fait, il ne vous vous restera plus qu’à passer à la pose.

Mais alors, comment faire pour avoir un résultat esthétique et durable ? Quelles sont les erreurs à éviter à tout prix ? C’est ce que nous allons voir dès maintenant.

Comment poser du carrelage extérieur ?

Que vous soyez un artisan ou un bricoleur du dimanche, il est important de savoir dans quel ordre procéder quand il est question de mettre en place son carrelage extérieur.

Effectivement, au vu de l’investissement fait dans le matériel, ainsi que de la durée de vie prévue de votre nouvelle terrasse, il serait dommage de tout gâcher par négligence.

Et bien entendu, contrairement à un carrelage d’intérieur, il vous faut ici prendre des précautions toutes particulières ! Ainsi, si vous souhaitez une pose réussie même dehors, voici comment vous y prendre.

Etape 1 : sol et nettoyage

Comme dans tous les contextes de travaux, il est important de préparer votre pose. Et cette phase préparatoire est ce qui vous permettra d’avoir des carreaux bien alignés à l’issue de la pose. Pour cela, commencez en vérifiant que votre sol est pentu d’au moins 1 cm par mètre pour que les eaux de pluies s’évacuent bien, puis passez à l’étape du calepinage.

Etape 2 : le calepinage

Si le nom de cette étape est saugrenu, elle est simple à mettre en pratique : placez tout d’abord un carreau contre votre mur, et à partir de celui-ci, tracez une ligne parallèle à votre mur.

Tracez ensuite la perpendiculaire à cette ligne, au centre de votre mur. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à placer vos carreaux en partant de l’angle qui a été défini, avec une première série le long du mur, et la seconde contre la ligne perpendiculaire.

Les croisillons entre chaque carreau serviront à modéliser les joints. Maintenant, vous devez avoir un T de carreaux au sol. Retirez-les, et vous savez maintenant combien de carreaux il vous faudra ainsi que les dimensions des coupes à réaliser par la suite.

Etape 3 : le collage

Une fois que votre colle est prête et homogène, vous pouvez encoller le sol au rythme de la pose. En vous servant d’un peigne, étirez la colle sur la zone où vous allez placer votre carreau, après l’avoir préalablement déposée à la truelle.

Posez ensuite votre carreau, bien précisément à l’intersection des deux lignes. Pour être sûr de son adhérence, ancrez-le bien à l’aide d’un maillet (en caoutchouc pour ne pas l’abîmer), puis poursuivez de même avec tous les autres. N’oubliez pas les croisillons, pour matérialiser les joints !

Etape 4 : les joints

Une fois votre surface recouverte, attendez une journée puis déposez le mortier à joints sur votre terrasse, en l’étalant immédiatement avec une raclette. Les joints seront donc comblés, et il vous suffira de passer une éponge si votre terrasse vous semble blanchie. Par la suite, après séchage, optez pour de la sciure et pour une nouvelle phase de nettoyage à l’éponge humide !

Vous avez maintenant les éléments dont vous avez besoin pour attaquer la pose de votre carrelage extérieur. Mais prenez garde à ne pas commettre d’impair que vous pourriez regretter ! Nous allons donc récapituler les erreurs à éviter, pour que vous n’ayez pas de mauvaise surprise.

Les erreurs à ne pas faire.

Avant de poser votre carrelage, ayez conscience des potentiels écueils que vous aurez à affronter ! Quels sont-ils ? Nous les rappelons ici :

  • Vous avez beau avoir un coup de cœur pour un type de carrelage, méfiez-vous ! Certains seront bel et bien adaptés à une pose en extérieur, mais d’autres n’y résisteront pas. Renseignez-vous bien quant au matériau que vous choisirez !
  • Commencer par les coins serait également une mauvaise chose. Effectivement, c’est le meilleur moyen de perdre en linéarité, et de vous retrouver avec une terrasse trop peu géométrique. Soyez méticuleux, et ne négligez surtout pas le calepinage.
  • Une autre erreur serait d’oublier les croisillons lors de la pose de votre carrelage. Sans eux, vous pourrez dire adieu à vos joints de dilatation, et autant dire que c’est le début de la fin ! Sans cela, la résistance de votre terrasse aux variations climatiques et sa pérennité seront mises à mal !
  • De même n’oubliez surtout pas de bien nettoyer votre terrasse, sans quoi les résidus liés au mortier de joints ou à toute autre étape de la pose, pourraient laisser des traces irréversibles sur vos carreaux. Soyez soigneux !

Si nous sommes nombreux à avoir hâte que la pose de notre carrelage soit terminée, pour pouvoir l’admirer paisiblement, il est toutefois essentiel de ne pas aller trop vite. Car la moindre erreur pourrait se voir durant des années. Alors soyez certain que le jeu en vaut la patience !

Comme vous avez pu le constater, poser du carrelage en extérieur n’est pas la mer à boire. Et pour avoir le résultat de vos rêves, il vous suffit de savoir comment vous y prendre. Grâce à ces quelques éléments que nous venons d’énoncer, vous éviterez ainsi les erreurs les plus communément commises, et pourrez bientôt passer l’été idéal à savourer de délicieux cocktails sur votre splendide terrasse !

Toutefois, si vous le préférez, il est toujours possible de demander à des professionnels de vous aider dans votre installation de carrelage extérieur. Moyennant un certain prix, vous n’aurez à vous préoccuper de rien d’autre que du choix de votre revêtement. Finalement, n’hésitez pas à faire appel à nos équipes d’artisans, qui sauront être à votre écoute pour vous faire part de leur expertise, dans la joie et la bonne humeur !

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville