Quel type de carrelage faut-il poser sur un escalier extérieur ?

Le carrelage peut être un très bon revêtement d’escalier extérieur, notamment en rénovation. Le carrelage est non seulement facile à entretenir, mais aussi facile à rénover comparé aux autres revêtements d’escalier classiques comme le bois, la pierre ou le métal. Malgré tout, tous les carreaux ne sont pas faits pour l’escalier, et encore moins pour l’extérieur. Mais quel carrelage choisir ? Voici nos conseils pour vous guider dans vos choix !

Mise en situation

Les exigences d’un revêtement d’escalier extérieur sont nombreuses : il faut qu’il résiste aux épreuves du temps, du climat et de l’usure. Un revêtement d’extérieur est fait pour résister au gel, à la pluie, à la chaleur, aux passages intenses, et aux salissures. Les critères techniques pèsent donc bien lourd pour ce revêtement, mais on a aussi du mal à délaisser le côté esthétique pour ces contraintes techniques. Voilà pourquoi il est bien utile d’avoir les bons réflexes dans le choix de son carrelage d’extérieur.

Tarif moyen pour la pose d’un carrelage d’escalier extérieur

À partir de 74 € HT/m2

Quel type d’escalier peut être carrelé ?

Nature du support

Le carrelage d’extérieur, peu importe le modèle, n’est compatible qu’avec un support en béton. Il n’est donc pas possible de carreler un escalier existant en métal ou en bois.

Type d’escalier à carreler

L’escalier droit est le plus simple à carreler, mais cela n’empêche pas aux autres configurations de recevoir du carrelage. Il faut juste se préparer à ce que le tarif soit plus élevé pour un escalier tournant.

Quel carrelage d’escalier extérieur choisir ?

En gros, un carrelage d’escalier extérieur doit subir les contraintes liées à l’extérieur et répondre aux besoins d’un escalier. Il faut que ce soit un carrelage d’extérieur, mais assez esthétique et résistant pour revêtir un escalier.

Critères techniques

Un carrelage antidérapant

La norme de glissance du carrelage est un critère primordial, surtout pour un escalier haut, car un escalier glissant peut provoquer des accidents. En plus de vous référer à la norme de glissance, vous pouvez aussi considérer la finition du carrelage. Les carreaux à surface rugueuse sont moins glissants que les carreaux brillants. La pose d’un nez de marche peut aussi remédier à ce problème.

Un carrelage solide

Le deuxième critère à prendre en compte est la solidité. Il faut un carrelage qui résiste bien aux impacts et au passage fréquent, autrement, vous verrez rapidement votre escalier se défigurer et se dénuder. Cette fois-ci, c’est l’épaisseur du carrelage qu’il faut considérer : choisissez un carrelage épais, d’épaisseur supérieure ou égale à 5 mm. Seul bémol pour un carrelage épais : les carreaux sont plus durs à couper, mais au moins ils ne se cassent pas facilement à la coupe.

Un carrelage résistant

La résistance au gel, à l’eau et aux UV est aussi un critère impartial pour le choix d’un carrelage d’extérieur, qu’il s’agisse d’un carrelage d’escalier ou non. Vous pouvez repérer son niveau d’étanchéité en vous référant aux normes UPEC du carrelage, notamment l’indice E pour l’eau.

Critères esthétiques

Il n’y a pas vraiment de large choix de motifs pour le carrelage d’escalier extérieur. Soit vous avez du carrelage uni (souvent gris, noir ou beige), soit vous avez un carrelage émaillé, mais un peu plus fragile. Le choix est par contre plus libre pour les contremarches, tant que les carreaux résistent au gel et à l’humidité. Vous n’avez pas besoin de carrelage antidérapant ou à passage fréquent pour les contremarches.  

Nos idées pour un carrelage d’escalier extérieur réussi

Le carrelage d’extérieur idéal est le grès cérame pleine masse, car il résiste à toutes épreuves. Pour l’escalier de terrasse, vous pouvez à la limite choisir du carrelage grès cérame émaillé.

Sinon, pour un bel effet, vous pouvez choisir un carrelage bicolore : une couleur classique pour les marches et une couleur plus foncée pour les contremarches.

Les contremarches peuvent aussi recevoir des carreaux de ciment imitation pour un jeu de couleurs plus osé et une ambiance méditerranéenne. Les carreaux imitation terre cuite et façon bois sont aussi très jolis en extérieur.

Astuce de notre expert
Poser un carrelage d’escalier extérieur est plus difficile qu’il n’en a l’air : il faut bien chiffrer le nombre de carreaux à acheter, assurer la planéité de l’escalier existant (un ragréage peut être utile), choisir un matériau à la fois esthétique et résistant dans le temps, etc. La technique de pose et le rendu final du carrelage d’escalier sont étroitement liés, et même si vous choisissez un beau carrelage à l’achat, il est possible que le résultat soit amoché par une pose mal faite (carrelage bombé, non linéaire, etc.). Nous vous conseillons donc de choisir un carreleur pro doté d’une solide expérience pour carreler votre escalier extérieur. Après tout, si vous avez choisi le carrelage comme revêtement d’escalier, c’est que vous vous attendez à un résultat plus esthétique que la pierre ou le béton.

Prix du carrelage d’escalier extérieur

Il faut se préparer à ce que le carrelage d’escalier extérieur soit plus coûteux que pour une pose à l’intérieur, mais le résultat sera nettement plus satisfaisant qu’un autre revêtement, notamment en rénovation.

Prix des fournitures

Un carrelage d’escalier extérieur coûte en moyenne entre 10 € et 30 €/m2 hors pose. Les jolis carreaux pour les contremarches peuvent par contre coûter plus cher, jusqu’à 70 €/m2 hors pose.

Fournitures nécessaires et prix (en auto-construction)

RubriquePrix moyen hors pose
Carreaux pour escalier extérieur10 à 30 €/m2
Mortier20 € le sac de 25 kg
TalocheEnviron 3 €
Niveau à bulleEnviron 4 €
RègleEnviron 15 €
TruelleEnviron 4 €

Tarif de pose

Pour un même matériau, il est possible que les tarifs soient différents pour la pose de carrelage d’escalier et la pose de carrelage de terrasse. En effet, la pose de carrelage d’escalier est délicate, car il faut faire plusieurs découpes sans tout casser, optimiser le calcul du nombre de carreaux, respecter un espace de dilatation de 3 mm entre chaque carreau, etc.

Les tarifs de pose s’expriment souvent au mètre linéaire, de l’ordre de 35 à 60 €/ml hors fournitures.

Pose de carrelage d’escalier extérieurPrix moyen hors fournitures
Tarif au mètre linéaire35 € à 60 €/ml
Tarif au mètre carré64 € à 110 €/m2

Prix fourni posé et budget à prévoir

En considérant le prix du carrelage et de la pose, il faut prévoir au moins 74 € à 140 €/m2 pour carreler un escalier d’extérieur. Pour 10 m2 de surface à carreler donc, il faut prévoir une somme de 1498 € TTC, la TVA appliquée est au taux de 7 % pour une maison de plus de 2 ans à rénover.

Nos conseils

Le carreleur considère de près le type d’escalier à carreler, le nombre de marches, son emplacement et les contraintes respectives dans l’établissement du devis. Le matériau et le nombre de carreaux à acheter en dépendent. S’agit-il d’un escalier de jardin, un escalier de façade ou un escalier de terrasse par exemple ? Allez-vous l’utiliser fréquemment ou occasionnellement ? Tous ces détails peuvent influencer la qualité du carrelage à poser et le tarif de pose.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville