Choisissez impérativement de la colle à carrelage extérieur !

La pose collée est la méthode de pose de carrelage extérieur la plus courante, que ce soit dans le neuf ou en rénovation. Seulement, les idées divergent au sujet de la colle et de la technique à utiliser : faut-il absolument une colle spéciale carrelage extérieur ou peut-on utiliser du ciment pour l’encollage ? Quel type de colle peut garantir la longévité de mon carrelage extérieur ? Voici notre guide complet sur la colle de carrelage extérieur !

Pourquoi la qualité de la colle à carrelage extérieur est-elle importante ?

La qualité de la colle utilisée a un impact direct sur la longévité du carrelage : soit les carreaux décollent très vite, soit ils se cassent par manque d’adhérence et de compatibilité mécanique. Les exigences en qualité sont encore plus sévères chez le carrelage extérieur, car ce dernier est sujet à de nombreuses sollicitations :

Les conditions climatiques

Le carrelage extérieur est constamment agressé par les conditions climatiques (fortes chaleurs, ruissellement des eaux de pluie, neige, etc.) et se doit de résister à toute épreuve. Il en est de même pour la colle qui soutient le carrelage contre son support. Il faut donc exclure d’office les produits d’encollage pour intérieur pour la pose de carrelage extérieur.

Les variations de température

Les fortes variations de température auxquelles le carrelage extérieur est exposé lui font subir des contraintes mécaniques importantes. En effet, les carreaux et les matériaux sous-jacents peuvent se dilater sous l’effet des fortes chaleurs et subir l’effet de gel. La colle à utiliser doit donc supporter ces sollicitations mécaniques.

L’eau

Même si la terrasse doit être inclinée de 1,5 % pour permettre le ruissellement des eaux de pluie, les projections d’eau sur le carrelage ne sont pas inoffensives. Si l’eau s’infiltre sous le plan carrelé, alors les carreaux vont se décoller et accélérer l’usure du carrelage à cause des déformations occasionnées.

Tarif moyen pour la pose d’un carrelage sol extérieur

A partir de 55 € HT/m2

Sur quelle base choisir sa colle pour carrelage extérieur ?

Le prix et l’expérience ne suffisent pas comme critères pour le choix de sa colle à carrelage extérieur. Il ne faut donc pas être tenté d’utiliser des astuces maison ou de la « colle pas chère » par risque de fragiliser le revêtement et son support. Le bon produit d’encollage est celui qui peut promettre avec garantie une meilleure adhérence et un meilleur vieillissement dans le temps.

Mais puisque les produits d’encollage de carrelage extérieur sont nombreux sur le marché, il faut tenir compte de ces paramètres dans le choix :

  • Le type de support : béton (le carrelage extérieur ne se pose que sur du béton)
  • Le type de carrelage : la colle doit être compatible avec le matériau du carrelage et le support en même temps, sinon, il y a risque d’abîmer la surface.
  • La résistance à l’eau et au gel

Ce qu’il faut donc faire en premier, c’est de se référer aux caractéristiques techniques du produit et aux instructions du fabricant pour la pose.

Le prix n’est pas toujours un indicateur de qualité : les colles de carrelage qui coûtent cher sont parfois des produits à utilisation restreinte, et donc pas forcément compatible avec votre situation.

Si vous êtes encore en train de choisir votre matériau de carrelage extérieur, évitez les matériaux poreux comme la terre cuite. Ces derniers peuvent être fragilisés par certains produits d’encollage.

N.B. La colle pour carrelage extérieur n’a pas la même fonction que le ragréage et la chape au mortier. Elle ne peut pas combler les inégalités du support et les fissures. D’ailleurs, la colle de carrelage s’applique souvent en fine épaisseur (de l’ordre de 2 à 3 mm).

Type de colle carrelage adaptée pour l’extérieur

Quelle colle donc utiliser pour un carrelage d’extérieur ? Il existe deux types de colle pour l’extérieur : le mortier-colle ou colle en poudre, le plus courant ; et la colle bi-composante, constituée de résine époxyde.

La colle en poudre ou le mortier-colle qui se mélange à l’eau

Ce produit d’encollage est adapté à la stagnation d’eau permanente du carrelage au sol extérieur et résiste au gel. Il est aussi résistant aux différences de température et à la dilatation. Il se mélange à l’eau et se complète avec un adjuvant pour une meilleure adhérence et élasticité. Vous pouvez utiliser le mortier-colle avec des joints avec les mêmes propriétés pour éviter tout risque de décollement.

La colle bi-composante, moins courante

Ce type de colle à carrelage extérieur se durcit par réaction chimique. On n’en trouve pas beaucoup sur le marché, car il coûte cher et n’est pas très répandu. Son avantage, c’est qu’il peut être utilisé pour les joints et est très étanche. Utilisée comme joints, la colle bi-composante résiste également aux taches et est facile d’entretien.

La colle bi-composante s’étale en deux couches : la première s’étale pour renforcer sa propriété étanche. Une fois séchée et durcie, on peut étendre la deuxième couche pour le collage des carreaux. Il faut porter des gants lors de son application.

Astuce de notre expert
Essayer de lésiner sur la qualité de la colle à carrelage extérieur est tout sauf bénéfique : cela expose le carrelage à des risques de décollement et de casse, et fragilise le support. En plus de choisir strictement une colle adaptée, nous vous conseillons de ne pas vous lancer dans le chantier si vous n’êtes pas certain de la réussite de la pose. Faire appel à un carreleur pro vous permet d’obtenir un résultat conforme à vos attentes et d’accéder à une garantie biennale. Pour trouver les meilleurs tarifs de pose de carrelage près de chez vous, vous pouvez utiliser notre formulaire de demande de devis. La démarche est entièrement gratuite et sans engagement.

Réussir le collage de son carrelage extérieur : les erreurs à éviter

Nombreuses sont les idées reçues pour une pose collée de carrelage extérieur réussie, mais ce qu’il faut retenir c’est 3 choses :

1.      Ne négligez pas la préparation du support

Un support bien préparé est la base de la pose collée. Il faut qu’il soit propre, sec, stable et parfaitement plan. Si votre dalle en béton est vieille de plus d’un mois, coulez-y une nouvelle dalle s’il le faut. La dalle doit être mécaniquement capable de supporter le nouveau carrelage et ne doit pas fissurer en un bout de temps. Si vous avez un doute sur la technique à appliquer (ragréage seul ou ragréage et chape au mortier par exemple), alors demandez l’avis d’un carreleur pro. Il faut par contre qu’il vienne sur place pour effectuer un diagnostic et déterminer ce qu’il faut faire pour préparer le support.

2.      Ne négligez pas le choix de la colle à carrelage

Choisissez impérativement une colle à carrelage extérieur pour la pose collée. Il ne faut pas lésiner sur la qualité de la colle dans l’espoir d’économiser sur le budget de pose. Les colles pour carrelage extérieur ont été spécialement développées pour s’associer aux spécificités techniques des carrelages modernes et sont fiables pour la pose.

En plus de choisir exclusivement une colle à carrelage extérieur, il faut aussi considérer la nature du support (mur ou sol), le matériau du carrelage (la porosité notamment) et la dimension du carrelage (certaines colles sont compatibles aux formats XXL jusqu’à 1 m de largeur et d’autres non).

Les colles à carrelage extérieur sont normalement classées C2S, indiquant qu’elles supportent les fortes variations de température.

3.      Ne négligez pas les instructions du fabricant

Il faut respecter à la lettre :

  • Le nombre de couches et la manière de les appliquer (normalement c’est du double encollage)
  • Le délai maximal de mise en place des carreaux après l’application de la colle
  • Le temps de séchage

Pour avoir plus d’écart de temps entre la pose de la colle et la pose des carreaux, vous pouvez choisir un mortier-colle avec mention « temps ouvert allongé », classé E (cas des grandes surfaces à carreler). Vous pouvez aussi choisir une colle de carrelage classée F pour un temps de séchage rapide.

Pour bien mélanger le mortier-colle, nous conseillons d’utiliser un malaxeur spécial mortier monté sur une perceuse.

Prix de la colle à carrelage extérieur

L’une des raisons pour laquelle une personne peut lésiner sur l’utilisation d’une colle spéciale carrelage extérieur est son prix : la colle pour carrelage peut vite faire monter le budget initial, surtout pour une colle bi-composante étanche.

En moyenne, un mortier-colle pour carrelage extérieur en poudre coûte environ 10 à 30 € le sac de 25 kg. En considérant qu’il faut 5 kg de colle environ pour 1 m2 de surface, une colle à carrelage extérieur coûte donc près de 5 €/m2.

Prix des produits d’encollage

Colle pour carrelage extérieurPrix moyen (hors pose)Prix estimatif au m2
Mortier-colleEntre 10 et 30 € le sac de 25 kgEntre 2 et 6 €/m2
Colle haute performanceEntre 20 et 50 € le sac de 25 kgEntre 4 et 10 €/m2
Colle prête à l’emploiEntre 30 et 50 € le pot de 25 kgEntre 6 et 10 €/m2
Colle pour carrelage muralÀ partir de 30 € le pot de 8 kgÀ partir de 10 €/m2
Colle de carrelage bi-composantEntre 74 et 149 € le sac de 25 kgÀ partir de 12 €/m2

Prix de la main d’œuvre pour une pose collée

Un carreleur pro prend entre 35 et 40 €/m2 pour la pose collée d’un carrelage extérieur, hors fournitures.

Question fréquemment posée : peut-on coller le carrelage extérieur avec du ciment ?

Nous vous conseillons d’utiliser uniquement une colle à carrelage extérieur pour plusieurs raisons :

  • En utilisant la colle spéciale carrelage extérieur, l’adhérence du carrelage est « garantie », ce qui n’est pas le cas du mortier-ciment.
  • Même si le mortier-ciment fonctionne 9 fois sur 10, il vaut mieux ne pas prendre les 10 % de risque pour quelques euros au m2 de moins. Un carrelage abîmé vous coûtera bien plus cher.
  • Les carreaux récents ont été fabriqués avec une surface lisse faiblement compatible avec le mortier en ciment. En revanche, les produits d’encollage spéciaux sont faits pour.
  • Il faut travailler avec une couche de mortier-ciment très épaisse (4 à 6 cm), contrairement à la colle qui ne nécessite qu’un pinceau de colle des deux côtés.
  • Il faut une parfaite maîtrise de cette technique pour le réussir.

En conséquence, vous pouvez toujours essayer de poser votre carrelage extérieur avec du mortier-ciment, mais la durabilité dans le temps n’est pas certaine.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville