Quel carrelage extérieur choisir pour les sols ? Notre expertise

Choisir son carrelage pour sol extérieur n’est pas une mince affaire. Les choix sont plus restreints que pour le carrelage d’intérieur, car les conditions extérieures elles-mêmes limitent les choix. Il faut en effet que le carrelage au sol extérieur résiste aux intempéries, au piétinement et à l’usure du temps. Mais cela signifie-t-il qu’il faut mettre une croix sur le critère esthétique ? Voici notre guide complet pour le choix de votre carrelage au sol extérieur !

Quand et pourquoi choisir le carrelage pour le sol extérieur ?

Plusieurs revêtements sont les bienvenus en extérieur, notamment le bois, le béton et la pierre. Mais pourquoi le carrelage ? Le carrelage est surtout prisé comme revêtement de terrasse de par sa facilité d’entretien (son plus par rapport au bois), le fait qu’il soit plus pratique en rénovation (ce n’est pas le cas de la pierre par exemple) et le fait qu’il soit plus esthétique que le béton nu.

Après, il existe quand même des critères techniques à rechercher dans chaque carrelage extérieur pour qu’il soit compatible avec les autres utilisations : escalier d’extérieur, allée, etc. Dans tous les cas, il faut que le carrelage posé soit étanche pour empêcher l’infiltration d’eau, résistant au gel et à l’usure, et antidérapant pour ne pas glisser quand il pleut (norme de glissance supérieure ou égale à 10).

Il est important de rappeler que certains matériaux de carrelage ne possèdent pas naturellement ces qualités, mais peuvent recevoir un traitement afin d’être éligibles. C’est le cas de la terre cuite ou du marbre naturel, par exemple.

Tarif moyen pour la pose d’un carrelage sol extérieur

A partir de 55 € HT/m2

Les paramètres à considérer dans le choix du carrelage au sol extérieur

Il faut connaître deux choses avant de choisir son carrelage d’extérieur :

  • L’emplacement du carrelage et son usage, afin d’identifier les contraintes techniques à respecter
  • La superficie à carreler et le design recherché afin d’identifier l’aspect et le format du carrelage

Ces deux informations seules suffiront pour identifier le bon carrelage au sol à poser. Nous allons d’ailleurs spécifier ci-dessous les matériaux et les formats à choisir en fonction de la situation.

Quel matériau de carrelage choisir pour un sol extérieur ?

Trois matériaux sortent du lot : le grès cérame, le granit et le marbre. Si vous n’avez pas le temps pour scruter les caractéristiques techniques de chaque carrelage, alors choisissez directement le carrelage grès cérame pleine masse. Si l’aspect de ce dernier ne vous plaît pas, alors vous pouvez choisir du grès cérame émaillé teinté dans la masse.

Meilleur matériau de carrelage sol extérieurQuand le choisirRecommandations
Carrelage grès cérame pleine massePour les sols à passage fréquent
Pour une meilleure résistance aux impacts et aux lourdes charges (parking, garage ou allée)
Pour une résistance à toute épreuve (aléas climatiques, rayures, etc.)
Une pose soignée est quand même utile pour profiter au maximum des qualités de ce matériau de carrelage
Carrelage grès cérame émailléPour un aspect plus élaboré que le grès cérame pleine masse (imitation bois ou béton, etc.)
Il est moins résistant que le grès cérame pleine masse, mais mieux que le reste
À choisir pour les sols extérieurs moins sollicités
Privilégiez le grès cérame émaillé teinté dans la masse pour limiter les risques de rayures
Privilégiez les teintes claires où les rayures sont moins visibles
Non recommandé pour les allées et aux sols carrossables
GranitPour son cachet plus naturel
Pour un revêtement solide, durable et naturellement résistant
Un traitement peut être nécessaire, à confirmer auprès de votre carreleur
MarbreÉlégant, mais rarement compatible avec l’extérieur (il lui faut un traitement).
Vous pouvez par contre choisir un carrelage grès cérame imitation marbre pour certains les sols extérieurs à faible sollicitation
Résiste mal au gel. Non recommandé dans les régions froides

Les normes qui indiquent la résistance du carrelage extérieur

En plus du matériau, vous pouvez aussi identifier la qualité du carrelage extérieur à partir de son classement PEI, UPEC, MOHS, R et ABC.

Normes carrelageQualité exigée chez un carrelage d’extérieur
Résistance au passage PEIPEI III à V
Classement UPEC, noté 1 à 4
U = usure
P = poinçonnement
E = étanchéité
C = agents chimiques
U4P3E3C2 pour une terrasse ouverte
U3P3E3C2 pour un balcon
Résistance aux rayures MOHS7 à 10
Norme de glissance pieds chaussés RR9 : terrasse sous abri
R10 : terrasse
R11 : climat humide, bords de piscine
R12 et R13 : bords de piscine
Norme de glissance pieds nusA : hall de piscine, sauna
B : bords de piscine
C : forte adhérence (bords de piscine inclinés, escaliers de piscine) 
Bon à savoir
Choisir des carreaux de qualité à l’achat est nécessaire, mais insuffisant pour garantir la longévité de votre carrelage extérieur. Il faut considérer d’autres paramètres liés à la pose, comme les remontées d’humidité du support, la qualité du drainage et l’étanchéité des joints, etc. Des travaux annexes peuvent être nécessaires en fonction de la situation, mais en général, il faut mettre en place une étanchéité sous carrelage. Ces travaux demandent l’intervention d’un carreleur compétent, en mesure de vous offrir une garantie décennale sur la pose de votre carrelage extérieur. Sachez que nous pouvons vous aider à trouver un bon carreleur près de chez vous à travers notre formulaire de demande de devis. La démarche est rapide, gratuite et sans engagement.

Choix du format

Petits carreaux ou grands formats ?

Le choix du format de carrelage extérieur est plus une affaire esthétique que technique. Les règles sont les mêmes que pour le carrelage d’intérieur : les grands carreaux sont pour les grandes superficies, et les formats standards pour les plus petites. Le carrelage d’escalier extérieur peut recevoir du carrelage petit format ou des mosaïques.

Carrelage extérieur format carré

Les formats standards 20×20 et 30×30 d’antan s’effacent peu à peu des catalogues. Si la superficie le permet, les maisons modernes s’habillent plutôt de 45×45 ou 60X60, voire du 120×120, pour un effet « dalles ».

L’intérêt du format carré, c’est la sensation de « continuité » qu’il crée avec l’intérieur ; mais le carrelage d’extérieur peut bien prendre d’autres formes.

Carrelage extérieur format rectangulaire

Le format rectangulaire est choisi pour plus de liberté dans la pose. Vous pouvez choisir entre la pose classique à joints droits ou la pose décalée. Les formats rectangulaires les plus courants pour le carrelage d’extérieur sont le 30×60 et le 45×90. On peut aussi en commander des versions XXL de 80×120 cm.

Carrelage extérieur format lames de parquet

Ce format est pour vous si l’aspect des lames de parquet vous manque, mais que vous désirez un revêtement facile à entretenir comme le carrelage. Les lames de carrelage peuvent prendre l’aspect du bois pour imiter un sol en parquet ou prendre un tout autre style (aspect pierre, aspect béton ou métal).

Vous pouvez aussi mélanger les formats et poser vos carreaux en opus romain. Ce style est particulièrement adapté au carrelage en ardoise et le carrelage en terre cuite.

Synthèse : carrelage au sol extérieur à choisir selon le contexte

Carrelage à choisir par rapport à l’emplacement

ContexteCarrelage à choisirExplications/Recommandations
Terrasse non abritée et exposée au soleilCarrelage de teinte intermédiaire (ni trop clair ni trop foncé)Un carrelage trop clair a tendance à éblouir
Un carrelage trop foncé peut retenir la chaleur et brûler aux pieds
Terrasse abritée ou ombragéeCarrelage de teinte clairePour une meilleure luminosité.
Il faut par contre se préparer à le nettoyer fréquemment
Salon carrelé qui donne sur la terrasseUn même carrelage pour l’intérieur et l’extérieurPour donner une certaine continuité entre le salon et la terrasse. Le rendu est plus esthétique et favorise l’agrandissement de l’espace

Épaisseur à choisir en fonction de la pose

ContexteCarrelage à choisirDétails
Pose scellée et pose colléeCarrelage extérieur d’épaisseur standard (9 à 11 mm)Il faut un support en dalle de béton
Pose sur plots, pose sur lit de graviers ou pose sur sable (directement sur l’herbe)Carrelage extérieur d’épaisseur majorée (2 cm)Convient à la terrasse et à la réalisation d’allées et de pas japonais

Qualité de carrelage à choisir en fonction de l’usage

Pour rappel, un carrelage au sol extérieur doit être apte à l’usage intensif, résistant aux impacts et aux projections d’eau, capable de supporter l’utilisation d’un barbecue et résister aux rayures, quel qu’en soit l’usage.

ContexteCarrelage à choisir
Tout carrelage extérieur, terrasse compriseCarrelage avec une norme de glissance supérieure à R10Pour la résistance à l’abrasion, il faut se référer au PEI (ne concerne que le grès cérame émaillé).
Terrasse ou balcon abritéCarrelage classé U3P3E3C2 au moins
Terrasse ouverte (non abritée)Carrelage classé U4P3E3C2 au moins
Terrasse de piscine, bordure de piscineCarrelage avec une norme de glissance supérieure à R11, avec un indice de glissance pieds nus B ou C

N.B. Le caractère antidérapant d’un carrelage est lié à son aspect. Il faut donc s’attendre à un carrelage à surface structurée pour une adhérence élevée.

Carrelage à choisir selon le climat

Tous les carreaux d’extérieur doivent résister au gel, aux UV et à l’humidité, quelle que soit la zone climatique. Un carrelage ingélif possède une porosité inférieure ou égale à 3 %. Si ce n’est pas le cas, il faut le traiter, mais ceci n’est recommandé que si vous avez le budget pour le renouvellement du traitement et que l’exposition est atténuée (terrasse abritée et loin des intempéries). Le carrelage « passe-partout » en termes de zone climatique est le grès cérame. Si vous n’avez pas le temps pour vérifier la qualité de chaque matériau, alors cherchez uniquement parmi les carreaux grès cérame, notamment le grès cérame pleine masse.

Prix d’un carrelage au sol extérieur

Le budget à allouer pour la pose de carrelage au sol extérieur varie en fonction du matériau, de son design et de l’étendue des travaux à faire.

Prix moyen hors pose

Le prix moyen pour un carrelage de terrasse se situe entre 10 € et 100 €/m2. Ce prix varie encore en fonction de la qualité du matériau :

Matériau de carrelagePrix moyen hors pose
Carrelage grès cérame pour sol extérieurEntre 10 et 50 €/m2
Carrelage grès cérame émailléEntre 10 et 60 €/m2
Carrelage imitation boisEntre 15 et 30 €/m2
Carrelage imitation terre cuiteEntre 10 et 50 €/m2
Carrelage imitation bétonEntre 15 et 50 €/m2
Carrelage imitation pierreEntre 10 et 30 €/m2
Carrelage imitation ardoiseÀ partir de 40 €/m2
Carrelage travertinEntre 30 et 45 €/m2
Carrelage ardoiseEntre 40 et 55 €/m2
Carrelage marbreEntre 50 et 120 €/m2
Carrelage granitEntre 60 et 130 €/m2

Tarif de pose

La pose de carrelage au sol extérieur coûte plus cher que pour une pose à l’intérieur, notamment à cause des contraintes d’étanchéité et drainage, etc. Puisque le support à carreler doit être en béton, il faut passer par un ragréage du support avant la pose. Le ragréage n’est pas nécessaire dans le cas d’une pose sur plots ou sur lit de sable.

Prix moyen

La pose de carrelage au sol destiné à l’extérieur peut coûter entre 35 € et 110 €/m2 hors fourniture en fonction de ces paramètres :

  • Le lieu de destination : terrasse, escalier, allée, etc
  • La surface totale à carreler et les contraintes : bords de piscine, allée, etc.
  • Le type de pose : carrelage sur plots, pose sur lit de sable, pose collée ou pose scellée

Puisque les tarifs sont très variables d’un contexte à un autre, il faut demander un devis pour obtenir le prix final de la pose du carrelage d’extérieur.

Pose de carrelage au sol extérieurPrix moyen (hors fourniture)
Pose droite, en décalé, en diagonale ou en cabochon35 à 50 €/m2
Test d’humidité, ragréage et chape au mortier10 à 150 €/m2

Prix du ragréage

Ragréage extérieur du support à carrelerPrix moyen
Ragréage du sol à l’enduit20 à 30 €/m2
Ragréage fibré25 à 40 €/m2
Sac de colleÀ partir de 25 € le sac de 25 kg
Sac d’enduitÀ partir de 30 € le sac de 10 kg

N.B. Le ragréage doit se faire sur un sol sec et non poreux. Si ce n’est pas le cas, il faut préparer le support avant de le ragréer.

Le prix du ragréage n’excède normalement pas 10 €/m2 s’il est facturé avec la pose de carrelage.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville