Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

Carrelage intérieur : pose, choix, prix et devis

Le carrelage est un élément-clé de la décoration d’intérieur. Il peut habiller le sol, les murs, mais aussi les équipements de la maison. Le choix et la pose du carrelage d’intérieur restent quand même assez techniques, car le carrelage existe dans de nombreuses qualités selon son classement UPEC. Retrouvez dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur le carrelage intérieur : sa pose, les modèles à choisir et les prix pratiqués sur le marché.

Carrelage au sol, pose en métro | contacter un carreleur dans ma ville

Le carrelage intérieur : où peut-on le poser ?

Le sol est le support privilégié du carrelage d’intérieur, ce qui signifie que le carreau peut être votre revêtement sol final. Mais si vous le souhaitez, vous pouvez également vous en servir pour revêtir le mur comme cela se fait déjà dans la cuisine ou dans la salle de bain, et faire de même dans toutes les pièces de la maison. L’application d’un carrelage intérieur au plafond est possible, mais seulement dans la salle de bain.

En résumé, on peut poser du carrelage intérieur sur :
• Le sol de toutes les pièces de la maison
• Les murs de toutes les pièces de la maison, de préférence dans les pièces humides
• Au plafond s’il s’agit seulement de la salle de bain

Carrelage salle a manger
Prix moyen carrelage intérieur (fourni, posé)
Entre 105 € et 135 €/m2

En outre, dans le cas particulier du plafond de douche, ce sont les carreaux légers (faïence, céramique et terre cuite) posés en mosaïque qui sont conseillés. Leur pose prend plus de temps que la pose de grands carreaux, mais leur poids est infime et le plafond pourra les supporter sans risque d’effondrer.

Carrelage d’intérieur à choisir selon le contexte

Les types de carrelage les plus utilisés pour l’intérieur sont :

  • Le grès émaillé,
  • Le grès cérame,
  • Le grès cérame émaillé,
  • La faïence (carrelage mural uniquement)

Différents types de carrelage pour intérieur

Mais il est aussi possible de choisir d’autres qualités de carrelage en fonction du contexte :

Carrelage de salle de bain

La salle de bain est une pièce régulièrement humide et soumise à de fréquentes variations de température. Les carreaux qui y seront posés doivent résister à l’humidité et posséder une propriété antidérapante pour prévenir les accidents. Le carrelage de salle de bain doit également être facile à entretenir et résister suffisamment à l’usure. Compte tenu de tous ces détails, votre choix se trouve limité, mais vous avez quand même une large sélection de couleurs, de formes et de dimensions de carrelage de douche à votre disposition.

Carrelage salle de bain

Pour une salle de bain vaste et majestueuse, mettez de grands carreaux de grès ou de granit sur le sol et les murs, tandis que le plafond sera en mosaïque par exemple. Par contre, pour habiller une cabine de douche, donnez une impression de volume à la salle de bain en posant exclusivement de la mosaïque sur toute la surface : sol, murs et (éventuellement) le plafond.

Carrelage WC marbré pour sol et murs

Carrelage de cuisine

La cuisine est la seconde pièce au choix pour l’application du carrelage, et il est quasiment improbable d’avoir une cuisine moderne sans le charme des carreaux. Au sol, vous pouvez procéder comme dans la salle de bain en choisissant des carreaux antidérapants de grand ou de petit format. L’important c’est de prévenir les risques de chute au cas où de l’eau ou une substance glissante comme l’huile se retrouverait accidentellement au sol.

Carrelage de cuisine (sol et crédence)

Pour les murs et les alentours du plan de travail, vous avez le choix libre entre la mosaïque et les carreaux de taille moyenne. Vous devez veiller à ce que ce soit des carreaux qui résistent convenablement à l’humidité (carreaux notés III pour la résistance à l’eau suivant la classification UPEC). Toutes les couleurs sont permises : le blanc, le gris, l’orange, le bleu ciel ou encore le bleu foncé. Choisissez le carrelage de cuisine selon le décor dominant.

Carrelage salle à manger

Carrelage de séjour

Tout est permis dans le séjour et le salon : vous pouvez opter pour n’importe quel type de carrelage d’intérieur, en grand ou en petit format. Grès, marbre, céramique, pierre naturelle, pierre reconstituée, ardoise, terre cuite ou encore du ciment, tout est permis tant que l’esthétique et la qualité y sont. Les seules exigences à respecter sont celles qui sont données pour la sécurité : le carrelage de séjour doit avoir des propriétés antidérapantes et doit être adapté au fort passage. La norme UPEC et la norme PEI permettent de reconnaître le carrelage idéal en classifiant les différents modèles du marché sur une échelle de II à V (PEI) et de I à IV (UPEC). Les meilleurs carreaux sont ceux qui ont les classifications les plus élevées.

Carrelage en opus dans le séjour

Les mêmes principes sont à appliquer dans la salle à manger et dans la chambre à coucher. Pour plus de confort et pour mettre de l’ambiance dans la pièce, pensez à choisir les couleurs des carreaux de sorte à favoriser ou à tamiser l’éclairage. Cela permettra d’embellir davantage la pièce et de créer de l’effet.

Carrelage d’escalier intérieur

Même l’escalier peut avoir droit à un beau carrelage, aussi bien sur les marches que les murs environnants. Pour les contremarches, vous pouvez sélectionner de la mosaïque de faïence ou de pierre naturelle afin de créer un effet rustique, ou alors opter pour des carreaux classiques. En revanche, la mosaïque n’est pas trop adaptée pour les marches. Il vaut mieux choisir des carreaux standards de grès, de marbre ou de ciment et jouer sur les couleurs pour un bel effet décoratif.

Carrelage d’escalier stylé façon mosaïque

Récapitulatif : carrelage d’intérieur (sol ou mur) à choisir selon la pièce de la maison

Voici un petit récapitulatif pour vous y retrouver :

Pièce de la maison Exigences techniques Carrelage d’intérieur adapté
Salle de bain Résistant à l’humidité

Antidérapant

Facile à entretenir

Carrelage sol : grands carreaux de grès, carrelage pierre naturelle traité (granit)

Murs : Grès cérame, pierre naturelle traitée, mosaïque

Parois de douche : mosaïque

Plafond : mosaïque

Cuisine Résistant à l’humidité (classe III)

Antidérapant

Facile à entretenir

Carrelage sol : grands carreaux de grès, carrelage pierre naturelle traité (granit)

Murs : Grès cérame, pierre naturelle traitée, mosaïque

Plan de travail : mosaïque, grès cérame de taille moyenne, etc.

Salon/Séjour/Chambre Résistant à l’usure

Convient aux forts passages

Sol : grès, marbre, céramique, pierre naturelle, ardoise, terre cuite et carreaux de ciment

Habillage partiel des murs ou cheminée : pierre naturelle, pierre reconstituée, marbre, etc.

Finition à choisir selon le niveau d’éclairage (mat ou brillant)

Escalier Résistant à l’usure

Convient aux forts passages

Marches d’escalier : grès, marbre ou carreaux de ciment

Contremarches : mosaïque (faïence ou pierre naturelle), grès cérame, etc.

Astuce de notre expert

Le choix du carrelage d’intérieur que ce soit pour le sol ou pour les murs de la maison doit principalement être en fonction de son classement UPEC. Il s’agit d’une notation allant de I à IV qui indique sa résistance aux différentes agressions courantes. U fait référence à l’usure à la marche, P au poinçonnement par les objets, E indique sa résistance à l’eau, et C sa résistance aux produits chimiques. Le reste n’est qu’une question d’esthétique et d’intégration au décor. Toutefois, vous pouvez vous faire accompagner par un pro dès le choix du matériau pour être certain que vous ne vous trompez pas de qualité, de format et de texture.


Prix d’un carrelage d’intérieur

Le prix d’un carrelage dépend de sa qualité (résistance, robustesse et finition) et peut varier de 15 €/m2 à plus de 200 €/m2. Les dépenses moyennes pour un carrelage fourni posé se situent autour de 125 €/m2.

Voici un petit comparatif prix pour le carrelage intérieur selon le matériau de fabrication :

Carrelage d’intérieur Prix (pose comprise) Pièces à vivre Pièces humides
Grès cérame 20 € à 100 €/m2 Robuste et résistant aux taches Résiste à l’humidité. Nécessite un traitement antidérapant.
Grès cérame imitation marbre 25 € à 150 €/m2
Carrelage marbre 45 € à 200 €/m2 Froid et sensible aux chocs Nécessite un traitement hydrofuge
Terre cuite 40 € à 100 €/m2 Robuste et esthétique. Compatible au chauffage au sol Nécessite un traitement hydrofuge et un traitement anti-taches. À entretenir régulièrement.
Tomettes 25 € à 100 €/m2
Carreaux de ciment 40 € à 150 €/m2 Robuste, lourd et résiste aux taches (peut nécessiter un traitement anti-tache et hydrofuge) Résiste bien aux taches et à l’humidité une fois traité
Carrelage travertin 30 € à 60 €/m2 Résiste peu à l’usure et nécessite un traitement hydrofuge Nécessite un traitement hydrofuge
Mosaïque 15 € à 60 €/m2 Incompatible Habille les murs et les parois de salle de bain

Trouver son carrelage d’intérieur pas cher

Le prix minimum observé pour un carrelage intérieur est de 20 € le mètre carré, mais la mosaïque coûte un peu moins cher et est disponible à partir de 15 €/m2. Néanmoins, les carreaux de premier prix ne sont pas les meilleurs choix en termes de finition et qualité, et si on peut s’en passer au-dehors, il en est de même à l’intérieur. Ainsi, pour un carrelage intérieur de qualité avec la finition convenable, il faut prévoir une dépense moyenne de 40 € le mètre carré, toutes catégories et formes confondues.

Carrelage pas cher pour contremarches

Pour la pose de carrelage d’intérieur, le tarif des carreleurs se situe généralement entre 30 et 80 € le mètre carré. Il va nettement varier en fonction de la pièce concernée, de la surface à couvrir (mur, sol ou plafond) et également du type de carreau dont il s’agit. Comparer plusieurs devis est une bonne solution pour trouver une offre de pose qui soit moins chère et abordable.

Entretenir son carrelage intérieur

Une question qui doit aussi être déterminante dans votre choix est l’entretien du carrelage intérieur. Quel que soit le type de carreau que vous choisirez de poser, optez toujours pour un modèle qui soit facile d’entretien afin de vous simplifier la vie. Côté pratique, vous n’avez pas grand-chose à faire, si ce n’est de procéder à un nettoyage régulier avec de l’eau tiède dans laquelle vous ajouterez un peu de bicarbonate de soude et du savon de vaisselle. Le rinçage se fait avec de l’eau additionnée de vinaigre blanc. Évitez autant que possible les décapants agressifs pour ne pas abîmer l’émail de vos carreaux et les rendre poreux à la longue. Sinon, vous vous retrouverez vite avec des soucis d’étanchéité.

Si vous avez encore des questions relatives à la pose de carrelage d’intérieur, n’hésitez pas à vous référer à l’une de nos rubriques suivantes :

Carrelage intérieur : pose, choix, prix et devis
4.6 (92.5%) 8 votes
Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant
Carrelage travertin salle de bain

Installer un carrelage travertin : prix, idées tendance et conseils de pro

WC de luxe entièrement revêtu de carrelage marbre

Carrelage WC : prix, lequel choisir et photos de réalisations

Comment nettoyer un joint de carrelage efficacement

Carrelage et accessoires pour une salle de bain zen irrésistible

Carrelage métro : le design des gares françaises vous inspire

Colle de carrelage pour travaux : quelles erreurs à éviter ?

Carrelage salle de bain ? Idées et exemples de réalisations

La faïence salle de bain pas cher pour une douche lumineuse

Carrelage imitation parquet : exemples et conseils de pro