Carrelage salle de bain ? Idées et exemples de réalisations

Inconditionnel des salles de bain, le carrelage est depuis de nombreux siècles le revêtement favori des sols et des murs des pièces d’eau. Il est actuellement concurrencé par des matériaux comme le béton (pour le sol) et le verre (pour les parois), mais continue d’être privilégié en raison de ses qualités. Un carrelage salle de bain est toujours beau et esthétique et il constitue un accessoire de décoration dont on peut difficilement se passer, qu’il s’agisse d’une salle de bain petite ou grande. En plus, il est facile à entretenir, parfaitement étanche quand il est bien posé et durable dans le temps. Il est aussi résistant aux chocs, hygiénique et accessible à toutes les bourses… Ce sont des avantages uniques qui font la différence et qui lui valent sa notoriété. La grande question que tout le monde se pose alors est : quel carrelage salle de bain choisir pour ma pièce d’eau ?

Trouver le carrelage idéal pour sa salle de bain : secrets et astuces

Pour commencer, il faut d’abord déterminer le genre de salle de bain dont on rêve :
• Cabine de douche
• Douche spacieuse à l’italienne
• Douche de taille moyenne sans baignoire
• Douche de taille moyenne avec baignoire
• Douche avec parois murales ou parois de verre ou de PVC
• Etc.
Le carrelage va ensuite s’intégrer au design de la douche comme une touche de décoration supplémentaire.

Normes et contraintes pour bien choisir un carrelage salle de bain

Deux labels permettent de reconnaître la qualité et la résistance d’un carrelage : le label PEI (Porcelain Enamel Institute) et le label français UPEC. Le label PEI s’intéresse à différentes caractéristiques, dont la glissance et la résistance au passage. Il note pour chaque critère les carreaux de 1 à 5. Le label UPEC traite plutôt de caractéristiques telles que l’usure ou la résistance aux produits chimiques. Là, les carreaux sont notés de manière graduelle entre 1 et 4.

Retenez simplement qu’un carrelage salle de bain noté 1 pour la résistance au passage est déjà suffisant. La salle de bain n’est pas fréquentée en permanence et ce critère n’est pas forcément important. Mais pour l’usure et la résistance aux produits chimiques, vous devez absolument choisir des carreaux notés 3 ou 4. L’humidité et l’usage des produits de douche sont des facteurs dégradants, et seuls des carreaux performants peuvent être durables dans une salle de bain utilisée quotidiennement.

Enfin, n’oubliez pas d’ajouter un film d’étanchéité avant la pose du carrelage de sol salle de bain. Cette précaution supplémentaire va augmenter la durée de vie du carrelage et prévenir les fuites et les infiltrations d’eau.

Carrelage salle de bain pour une cabine de douche

En général, les cabines de douche ont des parois de PVC ou de verre. Dans ce cas-là, le carrelage de la salle de bain va concerner exclusivement le receveur de douche et le plafond. Vous pouvez sélectionner des carreaux de grande ou de petite taille pour le receveur de douche et vous aurez le choix entre de nombreuses teintes : blanc, béton ciré, imitation bois, etc.

La seule grande exigence est qu’il doit s’agir de carreaux antidérapants et ayant une bonne résistance à l’eau, de préférence en grès cérame, ou en faïence. Pour le plafond, la mosaïque de porcelaine ou de terre cuite peut être utilisée sans équivoque.

Carrelage salle de bain pour une douche italienne

La douche à l’italienne est une douche de plain-pied pour laquelle le receveur de douche se situe au même niveau que celui du sol. Ces parois peuvent être en verre ou dans un autre matériau, mais la tendance veut qu’elles soient généralement en verre pour plus de design. Si vous optez pour les parois de verre, le carrelage salle de bain ne pourra être posé que sur le sol ou le plafond.

Le carrelage de sol pour une telle pièce peut adopter près de 200 teintes différentes et c’est à vous de décider celle qui vous plaira. Il est même permis de mélanger les couleurs pour créer des effets, à condition de choisir des carreaux antidérapants et résistants à l’humidité, en des matériaux comme le grès ou la faïence. Au plafond, on optera pour de la mosaïque ou pour des carreaux de terre cuite.

Si votre douche italienne a des parois solides que vous souhaitez carreler, choisissez un carrelage mural de salle de bain qui a les mêmes caractéristiques que celui du sol. En effet, les jets d’eau peuvent atteindre les parois et il faut qu’elles puissent résister à l’humidité et être antidérapantes au cas où il sera nécessaire de prendre appui sur elles pour ne pas glisser.

En résumé, retenez que le carrelage du sol d’une douche italienne (et éventuellement celui des parois) doit être un antidérapant et résistant à l’humidité. Pour le plafond, il n’est pas nécessaire qu’il soit autant solide, mais ça doit quand même être du carrelage de bonne qualité : faïence de salle de bain, terre cuite, porcelaine, etc.

Réussissez votre carrelage de douche avec l’une de ses offres d’Amazon

Matériaux de carrelage sanitaire

Quatre matériaux sont généralement utilisés pour la fabrication du carrelage salle de bain : le grès, la faïence, la terre cuite et la porcelaine. La terre cuite est poreuse et doit être vernie contre l’humidité et c’est ce qui explique qu’on évite de la poser sur le sol et les parois. Elle convient mieux pour le plafond. Par contre, la faïence, le grès et la porcelaine sont imperméables. Ils peuvent donc être posés au sol et sur les murs. Toutefois, la faïence de salle de bain et la porcelaine ont une certaine fragilité face au poids. Au final, on les applique surtout aux murs.

Le grès est ce matériau qui peut être mis partout : au sol, sur les parois et au plafond. Mais attention, il faudra toujours s’assurer que le plafond pourra supporter son poids sans se dégrader.

Formats, dimensions et finitions du carrelage salles de bain

Les carreaux standards des salles de bain sont des carrés de 30 cm de côté. Mais pour les salles spacieuses, on peut choisir des carreaux de 60 cm de côté ou rectangulaires de 60 x 120 cm. En dehors de ces 2 modèles classiques, vous trouverez la mosaïque pour laquelle les carreaux peuvent être plus petits ou alors de taille standard.

Astuces déco pour bien choisir son carrelage salle de bain

Dans la pratique, la présence ou l’absence d’une baignoire dans une salle de bain n’a pas d’influence sur le choix caractéristique du carrelage. C’est plutôt pour le choix de la couleur du carrelage qu’il faudra être attentif, car il faudra créer avec tous les composants la douche (baignoire, lavabo, barre à serviettes, armoires de douche, etc.) une harmonie de couleurs et de tendance.

Si vous avez une baignoire, mettez au sol un carrelage salle de bain de la même couleur. Ou s’il s’agit de carreaux bicolores ou multicolores, veillez à ce qu’une des couleurs au moins des carreaux soit similaire à celle de la baignoire. Pour les parois, choisissez un carrelage mural chic, dont les couleurs ou les motifs rappellent ceux de l’eau : du bleu ciel ou turquoise, du blanc, du vert léger… Et pour le plafond, vous pouvez adopter une couleur neutre ou qui sera en contraste avec l’ensemble. Vous aurez ainsi une salle de bain moderne de décoration classique.

Mais peut-être préférez-vous des tons rétro et vintage ? Dans ce cas, les couleurs telles que le brun, le noir, le gris et le blanc seront vos alliées. Le gris, le blanc et le brun vont bien au sol et aux parois, tandis que le noir sied davantage au sol ou au plafond. Avec des pièces métalliques dans la salle de bain et une ou plusieurs parois de verre, l’effet sera magique sous un bel éclairage. Pour finir, n’oubliez pas l’emplacement ou vous devrez mettre votre balance de douche pour vous peser de temps en temps.

Prix d’un carrelage pour salle de bain

Le prix du carrelage salle de bain varie essentiellement en fonction du matériau de fabrication des carreaux et de leurs dimensions. Ainsi :
• Les carreaux de porcelaine coûtent entre 75 et 300 euros le mètre carré, voire plus
• Les carreaux de faïence coûtent entre 40 et 100 euros le mètre carré
• Les carreaux de grès coûtent entre 15 et 75 euros le mètre carré
• Les carreaux de terre cuite coûtent entre 15 et 40 euros le mètre carré

Acheter son carrelage salle de bain pas cher : conseils pratiques

Vous constatez tout de suite que les carreaux de grès et ceux de terre cuite sont les moins chers du marché. Mais comme il n’est pas possible d’utiliser la terre cuite pour toute la surface de la douche, optez d’office pour le grès si vous avez un petit budget.

Dans le cas où vous avez envie de vous faire plaisir en achetant des carreaux de faïence et de porcelaine, mais quand même à petit prix, faites la chasse aux soldes dans les commerces de votre environ, ou alors commandez votre carrelage salle de bain pas cher à l’extérieur. Vous pourrez trouver des carreaux 3 fois moins chers dans un autre pays en achetant en ligne, et vous pourrez faire de sérieuses économies même en prenant compte des coûts de livraison. A noter que les vendeurs suivants sont très intéressants : Leroy Merlin, Castorama, Lapeyre, Espace Aubade, etc.

Coût de la main-d’œuvre et devis pose carrelage salle de bain

Envie de poser vous-même votre carrelage salle de bain ou sanitaire ? Lancez-vous ! Ce n’est pas une mauvaise idée et vous pouvez ainsi affecter le budget de la main-d’œuvre à d’autres dépenses. Cependant, adoptez seulement cette solution si votre salle de bain n’est pas grande, ou si vraiment vous n’avez pas beaucoup de moyens. Sinon, la pose professionnelle est vivement recommandée en raison de la contrainte d’étanchéité. Et puis, un professionnel pourra prendre en charge l’achat du carrelage salle de bain et vous facturer la TVA au taux réduit de 7 % ou 10 % au lieu de 20 %.

Par ailleurs, demandez toujours plusieurs devis carrelage salle de bain et comparez-les avant de faire votre choix. Vous pourrez économiser jusqu’à 30 % d’un devis à un autre et même plus si vous avez la patience d’étudier chaque proposition et de négocier le tarif de la pose carrelage salle de bain avec le carreleur. Ce dernier vous prendra en général entre 25 et 50 euros le mètre carré s’il n’est pas obligé d’effectuer la dépose d’un ancien carrelage. Sinon, votre carrelage salle de bain peut très bien vous revenir à une centaine d’euros le mètre carré.

Optez pour un de ses stickers pour une salle de bain qui vous convient

Secrets pour un carrelage salle de bains toujours chic et propre

Oubliez les détergents chimiques et agressifs : ils risquent d’abîmer votre splendide carrelage. Ce qu’il vous faut, c’est tout simplement une bonne brosse, un seau d’eau mélangée à une bonne poignée de sel, de la poudre lessive, du vinaigre blanc et/ou de bicarbonate de soude (potasse). Ce mélange économique et écologique suffit amplement pour nettoyer le carrelage. Pour les joints qui noircissent, on peut ajouter un peu d’eau de javel et d’alcool. Ensuite, vous passerez un vernis spécial sur les joints et de cette manière, ils ne noirciront plus du tout. Voilà, votre carrelage salle de bain sera toujours nickel.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville