Véranda sur mesure : six conseils pour ne pas se tromper

Souhaitez-vous valoriser chaque mètre carré existant dans la conception de la véranda ? Ou désirez-vous apporter une touche unique à votre extension ? La véranda sur-mesure est celle qu’il vous faut ! Concevoir un espace qui vous ressemble n’est pas cependant une mince affaire. Un modèle sur mesure sera toujours plus exigeant que les versions kit et standard. Ces deux types de vérandas ont certes des prix attrayants, mais une véranda sur-mesure est la meilleure option pour satisfaire vos goûts et les exigences de votre bâti. Mais êtes-vous sûr de cerner les spécificités de votre choix pour ne pas vous tromper ? Soyez attentif à nos six conseils pour réussir votre projet.

1. Choisissez les bonnes dimensions

Plusieurs raisons peuvent motiver l’aménagement d’une véranda sur-mesure. Elles sont souvent relatives au souhait de disposer d’une véranda s’intégrant parfaitement à la maison. Chacune d’elles va ainsi conditionner le plan de la construction, plus précisément le choix des dimensions exactes. Dans un premier temps, trouvez dans ce tableau l’aménagement approprié pour chaque surface offerte :

Surface de la vérandaUsage conseillé
5 à 10 m2Bureau cosy, coin détente ou sas d’entrée
10 à 20 m2Pièce de vie, cuisine, salle à manger ou bureau
20 à 30 m2Salle de séjour, living et coin-bar ou cuisine
30 à 40 m2Pièce ouverte à une autre (cuisine et salon, salle à manger et cuisine)
Plus de 50 m2Espace convivial, piscine, spa, etc.

Bien que ces différentes dimensions énoncent des mesures standards, le propriétaire est libre d’adopter des configurations propres aux dimensions disponibles et souhaitées pour concevoir son extension sur-mesure.

2. Cernez la forme de véranda sur-mesure appropriée

Une véranda sur-mesure se configure en fonction de la forme de la toiture et des contraintes techniques d’implantation. Voici les différentes catégories de véranda sur-mesure selon la forme et l’implantation :

Forme de la vérandaDescription du toitAvantages clés
1 penteUn pan en un seul angleFacile à concevoir
ÉtoileToit à chevron étoiléBonne évacuation d’eau – gain de volume
KiosqueToit en forme de parapluiePlus d’indépendance au bâti – moins encombrant
Victorienne3 pans, dont 2 pans opposésSpacieuse – allongée
Deux demi-étoiles3 pans, dont 2 pans étroits opposés en demi-étoile, et un pan classiqueEspace profitable en hauteur et en longueur
4 pentes étoiles4 pans opposés 2 à 2 (2 étoilés et 2 classiques)Idéale pour une véranda semi-indépendante
AngleDeux vérandas de 4 pentes croisées en un angle de 90°Idéale pour un espace en L ou V (entre deux murs)
Toiture plateVéranda à toit plat de 2 à 3 chambresConfiguration uniforme – ultra-moderne

3. Optez pour une implantation sur mesure

L’implantation de la véranda sur-mesure vise à valoriser chaque mètre carré disponible tout en imposant une bonne orientation. Entre autres, l’exposition au Sud-est prônée pour les régions froides, celle de l’Est pour les plus chaudes et l’Ouest si vous désirez conserver la chaleur de l’après-midi.

Implantation de la vérandaDescription
En épiAdossée à deux murs
En appuiAdossée à un mur
EncastréeRemplissage des 3 murs (en U)
IntégréeProlongement de même direction que la toiture et les murs de la maison
L (avec ou sans noue)Deux pièces de véranda adossée à deux murs L

4. Étudiez le matériau le plus avantageux pour votre ossature

Le choix du matériau dépend de votre pouvoir d’achat, de l’architecture de votre maison et de votre préférence. À noter qu’il y a également des qualités et des certifications à cerner. Comprenez ici, l’essence de chaque matériau pour faire le bon choix d’ossature :

  • Le bois est un matériau noble et chaleureux, il réduit les efforts d’isolation et s’adapte aussi bien aux styles rustiques et que contemporaine. Le seul hic : il exige un entretien périodique et minutieux comme le ponçage, l’application de lasure.
  • L’aluminium est le matériau star des vérandas. Malléable, déclinable à tous les choix d’esthétique et sans entretien, ce matériau habille aisément les vérandas quelques soient les dimensions choisies. On lui rapproche toutefois le fait d’être un mauvais isolant en absence des châssis à rupture de ponts thermiques.
  • Le PVC sert à la construction de véranda à petit prix. De plus, il est léger, facile à installer, sans entretien et se décore à votre guise. La véranda en PVC est, toutefois, moins durable.
  • L’acier et le fer forgé sont les alliées des maisons traditionnelles bien qu’ils se réinventent aux goûts modernes. Dociles à des configurations complexes, ils peuvent être forgés sans difficulté pour concevoir des décorations et ornementations enchevêtrées. Le seul bémol : ils sont fragiles à la rouille et requièrent un traitement contre la corrosion.

5. Pesez bien le budget et la quête de confort dans le choix du vitrage

L’adoption d’un modèle sur mesure vous accorde également le bénéfice d’un choix de vitrage en fonction du prix et de sa performance. Voici quelques caractéristiques à cerner au préalable :

  • Le vitrage simple est le moins cher du marché. Elle offre cependant des qualités d’isolation phonique et thermique médiocres en ajout aux effets de loupe. C’est l’idéal si vous prévoyez un usage occasionnel à votre véranda.
  • Le double vitrage offre le bon compromis en matière d’isolation et de prix.
  • Le triple vitrage et le vitrage renforcé (HR+ ou HR+++) vont vous affranchir des inconforts courant des vérandas. Citons les effets de condensation, la surchauffe en été et la perte de chaleur en hiver, les bruits et les coups de soleil.
  • Le polycarbonate est le principal concurrent du verre en prix et en qualité. Le résultat est toutefois moins bon en matière d’isolation acoustique.

6. Les 4 pièges à éviter

Bien que vous ayez choisi les bonnes dimensions, configurations et matériaux, vous méritez encore quelques conseils pour éviter les faux pas. Voici les erreurs courantes à ne pas commettre dans la conception d’une véranda sur-mesure :

1. Négliger la finition

Le choix de sur-mesure permet de tirer pleinement profit des ornementations originales. Pour la toiture, vous aurez l’occasion d’adopter des crêtes, fleurons ou flammes, etc. Ensuite, apportez une harmonie parfaite entre matériau et décoration intérieure en composant un style vintage, victorien, ultramoderne et chic ou naturel.

2. Se priver des conseils et des services d’experts de la véranda sur-mesure

Demandez un devis près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans


    Comme tout domaine de construction, la fabrication de vérandas sur-mesure intéresse bon nombre d’enseignes. Certaines sont de simples menuisiers (bois), d’autres se spécifient à un matériau (aluminum, PVC, etc.). Renseignez-vous sur leurs garanties, leurs certifications Qualibat et leurs années d’expérience et faites un comparatif de devis pour trouver le meilleur artisan. En outre à la construction, il existe des architectes spécialisés dans la décoration intérieure d’une véranda sur-mesure.

    3.Négliger l’adoption d’un agencement d’intérieur fonctionnel

    La véranda sur-mesure est une pièce lumineuse. Il faut éviter de l’occulter en adoptant des meubles haut. En revanche, pensez à l’effet contre-jour pour les écrans de télévision.

    4. Se priver des nouveautés

    De nos jours, les vérandas sur-mesure se réinventent. Vous allez, par exemple, rencontrer des modèles bioclimatiques qui autogénèrent de l’énergie. Il y a aussi des vérandas sur-mesure à toit ouvrant rendant la structure partiellement exposée à l’air libre pour plus de fraicheur.

    Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville