Prix remplacement chaudière fuel par chaudière à granulés

La chaudière fuel est une solution judicieuse pour les particuliers qui souhaitent un système de chauffage avec un pouvoir calorifique important et un rendement énergétique élevé. Cependant, l’odeur qu’elle dégage peut-être incommodante. De plus, elle recourt à une énergie fossile polluante et non renouvelable. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de foyers la délaissent pour se tourner vers une solution plus respectueuse de l’environnement : la chaudière à granulés.

Avant de vous décider à réaliser votre projet, découvrez dans ce guide tous nos conseils sur le remplacement d’une chaudière au fioul par une chaudière à granulés ainsi que le coût estimatif de l’installation.

Zoom sur les avantages de la chaudière à granulés

La chaudière à granulés, aussi connue sous l’appellation chaudière à pellets, présente plusieurs avantages.

Sachez d’abord que son combustible, c’est-à-dire les granulés de bois, est une biomasse. Il s’agit donc d’une solution écologique et renouvelable. D’autant plus que le prix des pellets est plus attractif que celui du fioul ou du gaz (une tonne de granulés de bois coûte environ 275 €). Avec cette solution, votre consommation en chauffage sera aux alentours de 50 € par mois.

En outre, le rendement d’une chaudière à granulés peut atteindre les 90 %, ce qui permet de réaliser des économies d’énergies.

Cet équipement séduit également pour sa facilité d’utilisation. Il est d’ailleurs simple à installer et à entretenir.

Dernier avantage et non des moindres : ce dispositif ouvre droit aux subventions de l’État comme les aides de l’ANAH, la prime énergie, le crédit d’impôt et l’éco-prêt à taux zéro.

L’installation d’un tel équipement requiert cependant une surface conséquente pour stocker les granulés.

Tarif moyen horaire d'un chauffagiste

Entre 30€ et 60€

Quel budget pour remplacer une chaudière fuel par une chaudière à granulés ?

Pour estimer le coût d’installation d’une chaudière, vous devez prendre en compte 2 paramètres essentiels, à savoir le prix du dispositif et son tarif de pose.

1) Le prix d’une chaudière à granulés

Le prix d’une chaudière à pellets oscille entre 8 500 € et 16 000 €. Le tarif varie généralement en fonction des marques et des options.

Le silo, quant à lui, affiche un prix entre 1 000 € et 2500 € pour une capacité d’une tonne.

Type de chaudière à granulésPrix
Chaudière à pellets standardEntre 8500 € et 12 000 €
Chaudière à pellets condensationEntre 12 000 € et 16 000 €
Silo à pelletEntre 1000 € et 2500 €

Pour connaître avec exactitude le coût des travaux, n’hésitez pas à faire un tour dans les sites spécialisés.

2) Le tarif de pose d’une chaudière à granulés

Pour l’installation d’une chaudière à granulés par un professionnel, prévoyez un budget entre 1 000 € et 2 500 €.

Ce tarif est juste à titre indicatif. Le tarif d’une telle intervention peut facilement augmenter en fonction de plusieurs éléments comme :

  • Le type de chaudière
  • La configuration de l’espace
  • Les contraintes d’installation
  • Les travaux de raccordement

Pour économiser sur le remplacement de votre chaudière, comparez plusieurs devis

Étant donné que les tarifs ne sont pas standards, il est préférable de se faire parvenir plusieurs devis de chauffagistes. Les devis sont généralement gratuits et sans engagement. Ils doivent présenter au client le délai des travaux ainsi que les principaux postes de dépense comme :

  • Le coût de la dépose de la chaudière au fioul
  • Le coût de l’installation de la nouvelle chaudière
  • Le coût des fournitures

Quels travaux prévoir pour le remplacement d’une chaudière fioul par une chaudière à granulés ?

Installer une chaudière à granulés à la place d’une chaudière au fioul n’est pas une opération compliquée. En effet, il suffit de reprendre à l’identique les raccordements au circuit de chauffage. Néanmoins, il est recommandé de passer par les services d’un professionnel agréé pour s’assurer de la qualité de l’installation.

Pour vous donner une idée sur le déroulement du chantier, voici les étapes clés du remplacement :

1) Dépose de la chaudière au fioul

Le remplacement commence obligatoirement par le démontage et l’enlèvement de la chaudière au fioul.

L’arrivée de fioul est coupée et tous les raccordements sont démontés, et ce, afin d’effectuer les travaux en toute sécurité.

Le professionnel procédera ensuite au détachement de la chaudière du mur. Cette dernière sera déplacée en entier ou démontée en pièces en fonction de sa taille ou la configuration des lieux.

2) L’enlèvement de la cuve à fioul

Cette opération est encadrée par la loi dans l’article 28 de l’arrêté du 24 juillet 2004 relative aux codes techniques et de sécurité portant sur le stockage de produits pétroliers. La cuve à fioul doit être mise hors services pour éviter les risques de pollution et d’explosion. C’est la raison pour laquelle l’enlèvement doit être réalisé par un professionnel.

Ce processus se déroule en 4 étapes :

ÉtapesMode opératoire
La vidange de la cuveAspiration des résidus d’hydrocarbures et des boues.
Le dégazage et le nettoyage de la cuvePose d’un agent de surface (dégraissant)

Curage et rinçage à l’eau

Séchage de la cuve à fioul

Enlèvement des produits de dégazage
La neutralisation de la cuve (ou inertage de la cuve)Remplissage de la cuve avec du sable fin ou du béton de comblement
Traitement des déchetsTransferts des déchets (produits aspirés et résidus) au centre de traitement.

3) Raccordement de la nouvelle chaudière

  • Si vous comptez installer votre nouvel équipement sur l’ancien emplacement de la chaudière, le professionnel n’aura qu’à réutiliser l’ancien circuit de chauffage.
  • Si par contre vous envisagez un nouvel emplacement, vous devrez procéder à des travaux de raccordement de la chaudière.
Note
L’installation d’une chaudière à granulés requiert une surface d’environ 5 m2 pour l’installation du silo de stockage des granulés et du système de raccordement qui le relie à la chaudière.

4) Évacuation des fumées

Une fois le raccordement de la chaudière terminée, il faudra se concentrer sur l’évacuation des fumées. Le système doit disposer d’une arrivée et d’une sortie d’air. La première servira à assurer la combustion tandis que la seconde permettra l’évacuation des fumées. Ce dernier doit dépasser de 40 cm le faîtage (zone 1).

Les conduits devront être le plus droit possible et éviter les dévoiements (qui réduiraient l’arrivée d’air nécessaire à la combustion).

Note
Il existe des chaudières à granulés étanches avec sortie ventouse dont l’arrivée d’air se fait par un conduit concentrique. Ces modèles peuvent s’installer en zone 2 et zone 3.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville