Des artisans trouvés dans votre ville !
Contacter

Chauffage au fioul : avantages, inconvénients, prix et conseils de pro

Si l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) évalue le parc des chaudières fioul en France, à environ 4 051 000, c’est que ce type de chauffage reste en très bonne place sur le marché. Les aspects négatifs tendent à être supprimés sur les nouveaux modèles et les chaudières « nouvelle génération », plus innovantes, sont ainsi venues remplacer les anciens modèles. En 2010, on a pu dénombrer le remplacement de 100 000 anciens modèles. Pourquoi opter pour le chauffage au fioul ? Quel coût et quel rendement ? Notre guide pratique et nos conseils, à suivre.

Chauffage au fioul : présentation, fonctionnement, rendement

1) Présentation

Si vous souhaitez vous chauffer au fioul, vous aurez besoin :

  • D’une chaudière ;
  • D’une cuve pour recevoir le combustible (fioul ou mazout)

Des systèmes sont prévus pour contrôler le niveau du stock (exemple : jauge pour la cuve) et lorsque vous avez besoin de faire le plein de combustible, des entreprises spécialisées se déplacent sur rendez-vous afin de réapprovisionner la cuve en fioul.

2) Fonctionnement et agencement du local

La combustion du fioul qui s’effectue dans la chaudière permet :

  • D’alimenter le circuit de chauffage d’une maison (exemple : radiateurs) en chauffant l’eau dans les canalisations ;
  • D’alimenter le circuit d’eau chaude sanitaire.

Pour recevoir la chaudière et sa cuve, il estnécessaire de disposer de suffisamment d’espace. Ce peut être :

  • Une pièce réservée à la chaudière et sa cuve (indispensable pour une contenance dépassant les 2 500 litres) ;
  • Un espace à l’écart dans le jardin : cette option peut être adaptée lorsque la cuve se trouve enterrée ou aérienne. L’utilisation de la végétation est alors idéale pour camoufler le dispositif.

Notre conseil : si vous faites installer votre chaudière et sa cuve dans un local fermé attenant à votre logement ou une pièce de votre maison, veillez à ce que cet endroit soit bien ventilé et suffisamment aéré.

3) Quel rendement ?

Pour répondre précisément à cette question, il faut bien sûr prendre en compte l’ancienneté du modèle. Toutes les chaudières à fioul n’ont pas le même rendement. Par exemple :

  • Le rendement n’ira pas au-delà de 77 % pour des équipements dont l’ancienneté est antérieure à 1970 ;
  • Les modèles sortis après 1991 peuvent offrir des rendements supérieurs, allant jusqu’à 87 % ;
  • Le rendement pourra atteindre 89,5 % avec un chauffage fioul basse température ;
  • Le summum reste la chaudière à condensation qui permet d’atteindre un rendement de 92,5 % !

Chauffage fioul : quel type de chaudière choisir ?

Comme on le voit avec les différents rendements que l’on peut obtenir avec un chauffage au fioul, il est important de bien choisir son équipement. En effet, si le fioul reste une énergie polluante, par rapport au bois, les nouveaux modèles de chaudières mis sur le marché sont plus innovants et étudiés pour apporter une solution aux questions d’ordre :

  • Ecologique,
  • Economique,
  • De rendement.

Quelques exemples :

Type de chaudières fioul Caractéristiques techniques
Chaudière fioul à condensation

Un rendement annuel de 100 %

Economies d’énergie pouvant aller jusqu’à 20 % comparativement à une chaudière fioul classique (source : Ademe).

Chaudière fioul basse température

Un rendement annuel d’environ 95 %

Economies d’énergie pouvant aller jusqu’à 15 % comparativement à une chaudière fioul classique (source : Ademe).

Ce type de chaudière peut être couplé à l’installation d’un plancher chauffant et à des radiateurs.

Chaudière fioul à condensation modulante

Ce type de chaudière prend en compte les nécessités de chauffage du logement. Elle peut adapter sa puissance de chauffe et permet de réaliser de belles économies.

On lui reconnaît également une haute performance énergétique.

Chaudière fioul micro-cogénération

A la pointe de la technologie, ce type de chaudière peut réinjecter tout le surplus de chaleur dans le réseau électrique.

Qualité de performance.

Très économique.

Notre avis : la directive EcoDesign oblige, depuis 2015, les foyers qui souhaitent s’équiper d’une nouvelle chaudière à opter pour un modèle à condensation (moins énergivore et avec un faible impact sur l’environnement). Les chaudières à condensation sont étudiées pour offrir des rendements supérieurs aux autres modèles.

Chauffage au fioul : les avantages et les inconvénients

1) Quels sont les atouts du chauffage fioul ?

  • Le chauffage fioul est particulièrement avantageux si vous optez pour les modèles de chaudières récents. Ils offrent plus de performance, ont moins d’impact environnemental et sont aussi plus économiques pour le porte-monnaie.
  • Même si l’achat d’une chaudière représente un coût, il faut savoir que les plus performantes et les derniers modèles les moins polluants (ex : chaudières à condensation) ouvrent droit à des aides de l’Etat.
  • Côté combustible, vous n’êtes pas tenu contractuellement de passer par le même fournisseur. Vous êtes donc libre de comparer les prestations et les prix de la fourniture et de changer de fournisseur lorsque vous le souhaitez.
  • Chaudière et cuve pour le fioul sont des équipements coûteux mais vous pourrez en bénéficier durant une vingtaine d’années si vous prenez soin de bien les faire entretenir annuellement.
  • S’il est entreposé dans un local aéré, le fioul n’est pas un combustible qui peut induire une explosion ou un incendie (il ne peut pas s’incendier s’il est entreposé à moins de 55° C).

2) Quels inconvénients ?

  • L’entreposage d’une chaudière fioul (et de sa cuve d’une contenance moyenne de 1 000 à 1 500 litres) nécessite suffisamment d’espace aéré. L’odeur peut en effet être forte et ce type de chauffage ne convient pas aux petits espaces. Il reste donc idéal, surtout pour des grandes maisons.
  • Le fioul est une énergie fossile : sa combustion est polluante, même si les derniers modèles du marché sont moins énergivores et diminuent l’impact sur l’environnement.
  • Le prix du fioul est fluctuant car il suit les variations du coût du pétrole. Son coût peut donc devenir un handicap pour le budget du foyer. La parade : opter pour une chaudière mixte bois-fioul qui permet de disposer de deux types d’énergie et de remplacer l’approvisionnement en fioul par l’approvisionnement en bois quand le coût du fioul connait des pics.
  • L’installation d’une chaudière fioul est assez coûteuse.

Se chauffer au fioul : quel coût ?

1) Les critères importants

Pour bien évaluer le budget, plusieurs critères vont être pris en compte :

  • Quel type de chaudière fioul ? Modèle classique, chaudière basse température, chaudière à condensation, Etc. ?
  • Quelle marque ?
  • Quel volume pour la cuve ?

Important : un bon chauffage est toujours moins énergivore lorsque l’isolation est impeccable, et ce quel que soit le type de chauffage. Avant tout achat, la première mesure à prendre est de vérifier l’isolation de votre habitat.

Au coût d’achat de l’équipement, il faudra ajouter :

  • Les frais d’installation de l’équipement,
  • Les frais de maintenance (entretien annuel obligatoire)
  • L’achat régulier du combustible fioul

Notre avis : avant de faire votre choix, demandez conseil à un spécialiste. Faites établir plusieurs devis pour bien préparer votre budget chauffage. Notre réseau de professionnels qualifiés se tient à votre disposition sur toute la France et vous pourrez être mis en relation directement sur ce site.

2) Quelques exemples chiffrés

Pour une maison récente (environ 100 m²), une chaudière fuel vous coûtera par exemple entre 3 500 euros et 8 500 euros.

L’entretien annuel est obligatoire pour deux raisons :

  • Faire durer votre chaudière plus longtemps ;
  • Lui conserver une bonne performance au fil des ans ;
  • Sécuriser son utilisation.

Le mieux est de voir si votre installateur peut vous proposer un contrat de maintenance annuelle. Le surplus budgétaire tourne autour de 150 euros, mais la loi oblige l’entretien annuel.

Côté combustible, il faut compter un budget moyen mensuel de 110 à 150 euros. Généralement, en fonction de la capacité de la cuve, le plein peut se faire tous les 3 à 4 mois et le budget annuel moyen s’élever à 1500 et 3000 euros. Là encore, tout dépend de la performance de votre chaudière, de votre équipement (plancher chauffant), de la surface à chauffer et du coût du fuel. De plus, les hivers plus rigoureux obligent à chauffer davantage et c’est encore pire si l’isolation est défaillante !

Installation et entretien d’un chauffage fioul

1) Installer une chaudière fioul

Quel que soit le modèle choisi, l’installation doit être faite par un professionnel. Si, certains types de chaudières ouvrent droit à des aides de l’Etat, sous conditions (aides de l’Anah, Eco-Prêt à taux zéro, primes, etc.) optez plutôt pour un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) afin de pouvoir en bénéficier.

2) Entretenir une chaudière fioul : une obligation annuelle

L’entretien une fois par an est obligatoire. Les textes de loi sont même très précis sur ce point puisqu’ils indiquent que toutes les chaudières (de 4 et 400 kW), quel que soit le combustible utilisé (bois, gaz, fioul ou charbon) doivent impérativement être entretenues une fois par an (cf. Circulaire du 09/08/1978 publiée au JO du 14/09/1978).

Pour les caractéristiques de l’entretien, vous pouvez vous référer au Code de l’Environnement : articles R224-41-4 à R224-41-9.

Pour le professionnel, l’entretien répond à un ensemble de vérifications et de nettoyages spécifiques listés sur la norme NF X50-011. A l’issue de cette opération, le professionnel a l’obligation de remettre au propriétaire de la chaudière une attestation certifiant que tout a été vérifié, notamment :

  • Le corps de chauffe de la chaudière,
  • Les brûleurs,
  • Les filtres (à vérifier et éventuellement nettoyer),
  • L’état des équipements de sécurité,
  • L’état après combustion (vérification des fumées et ramonage obligatoire du conduit).

Nota : l’attestation pourra vous être adressée dans un délai de 15 jours après l’intervention et vous devrez la conserver pendant au moins deux années.

Notre avis : ne pensez pas faire une économie en passant une année d’entretien. D’une part, cela peut être dangereux car l’entretien est un moyen de vérifier la sécurité d’une chaudière et d’autre part, la loi l’impose. Un propriétaire a d’ailleurs le droit de retenir les frais d’un entretien non effectué sur le dépôt de garantie du locataire lors de son départ s’il n’a pas réalisé le ou les entretiens obligatoires.

Chauffage au fioul : nos conseils de spécialistes

1) Rappel des spécificités liées à l’achat et l’installation d’une chaudière fioul

  • Disposer d’un espace suffisant et d’un local d’entreposage bien aéré et accessible (pour faciliter le travail du fournisseur de fioul et le passage du véhicule) ;
  • Bien étudier votre projet et votre budget avec un professionnel qualifié en fonction de la surface de l’habitat et des conditions annexes (isolation, installation de parquets chauffants, types de radiateurs, etc.) ;
  • Faire un entretien annuel (obligatoire) pour éviter les risques (fuites de monoxyde de carbone sur des chaudières non étanches, dangerosité des fumées, etc.).

2) Changement de chaudière : quand faut-il l’envisager ?

Si vous possédez une chaudière très ancienne, vous n’avez aucun intérêt à la garder, car une chaudière vétuste n’a pas un très bon rendement, pollue davantage que des modèles récents et est globalement moins économique.

Nous vous conseillons de faire réaliser une étude pour passer à une chaudière à condensation ou une chaudière mixte bois-fioul. En optant pour un modèle récent, avec une meilleure performance thermique à la clé, vous pourrez bénéficier d’un bon coup de pouce financier avec les aides de l’Etat.

Faire estimer mon projet avec des artisans près de chez moi


1651 avis - 87%

Depuis 2008, notre réseau de 460 artisans implantés dans chaque département se mettent à votre disposition pour vous guider et vous accompagner dans votre projet de travaux. Nous vous proposons de rentrer en contact avec ces professionnels qualifiés et expérimentés qui vous proposeront le meilleur qualité/prix.

  • Remplissez la demande en décrivant votre projet
  • Obtenez 3 devis gratuits
  • Choisissez l'offre la plus adaptée à vos besoins...



  • Une question sur votre chiffrage ?

    Si vous souhaitez passer par le formulaire pour rentrer en contact avec notre équipe et nous présenter votre projet, nous nous tenons à votre disposition pour répondre à vos questions : Nous contacter