Des architectes trouvés dans votre ville !
Contacter

Combien coûte un architecte en 2017 ? Guide des prix et honoraires

prix architecteDepuis le 1er mars 2017, faire appel à un architecte est devenu obligatoire pour toute construction de maison à usage non-agricole dont le « seuil de surface de plancher » dépasse les 150 m².

Vous voulez faire construire votre maison ? La surface ou l’ampleur de votre chantier vous oblige à faire appel à un professionnel de l’architecture ? Découvrez dans cet article combien pourrait vous coûter les services d’un architecte !

Coût architecte : les facteurs qui influent sur les honoraires des architectes

Vous devez savoir une chose : il n’y a pas d’honoraires fixes pour les architectes. Autrement dit, quels que soient vos projets, la facture risque toujours d’être différente d’un professionnel à un autre.

Ces professionnels sont libres de fixer eux-mêmes le montant de leur salaire, et ce, généralement en fonction :

  • De l’importance du chantier, c’est-à-dire que plus le projet sera grandiose et plus il nécessitera des travaux multiples et complexes, plus le tarif sera élevé.
  • De la durée des travaux, c’est-à-dire que plus le projet prendra du temps, plus l’architecte vous coûtera cher.
  • Du coût des travaux, car certains architectes facturent leur prestation au pourcentage. Par conséquent, plus le projet sera couteux, plus le tarif de l’architecte sera onéreux.

Ne pas connaître à l’avance le prix d’un architecte peut ainsi présenter des risques. Voilà pourquoi avant d’en engager un pour vos projets de construction et de rénovation, prenez le temps de demander un devis, voire plusieurs. La meilleure manière de limiter les coûts au maximum est de comparer les différentes offres.

En demandant plusieurs devis, vous ferez d’une pierre deux coups : vous n’aurez aucune mauvaise surprise quant à la facture que vous paierez d’un côté, et d’un autre, vous limiterez les honoraires à payer au maximum.

Coût architecte : les différentes méthodes de facturation des architectes

methode facturation architecteDepuis l’ordonnance du 1er décembre 1986 sur la liberté des prix et de la concurrence, tout professionnel est libre de pratiquer sa méthode de tarification, et de fixer le coût de ses prestations selon son bon vouloir.

Un architecte peut donc calculer ses honoraires en choisissant parmi 4 différentes manières. A vous de choisir celle qui correspond le plus à votre projet et à votre budget.

Le coût architecte au pourcentage

La majorité des architectes calculent leurs honoraires en prenant un pourcentage sur le coût total des travaux. Cette pratique est souvent utilisée lorsque le professionnel est engagé pour une mission bien définie, et qui risque de prendre du temps.

Les architectes facturent ainsi leur service entre 8% et 15% du coût total des travaux.

Le coût d’un architecte à la vacation horaire

Certains architectes pratiquent une facturation sur vacation horaire, c’est-à-dire sur le temps qu’ils passent sur le projet. Mieux vaut donc se renseigner à l’avance sur la durée des travaux, et sur le coût horaire du professionnel avant de l’engager si vous voulez éviter les mauvaises surprises.

Prix moyen d’un architecte (dépend des villes) Entre 60 € et 92 € / m²Demander un devis dans ma ville

Un architecte peut en effet calculer son coût horaire en fonction de plusieurs critères :

  • L’estimation des travaux
  • Le coût des matériaux utilisés
  • La mission qui lui est attribuée

Quelques petites conseils :

  • Ne choisissez jamais la tarification à taux horaire si vous n’êtes pas sûr de la durée réelle des travaux. Parce qu’elle peut enflammer très facilement la facture, cette mode de calculn’est recommandée que pour des missions courtes et précises.
  • Sachez également que le coût horaire est souvent annoncé hors taxe. Votre facture totale devra donc compter également une TVA de 19,6 % s’il s’agit de projets neufs et de 5,5 % s’il s’agit de travaux de rénovation de votre maison.

Le coût architecte par forfait

cout architecte forfaitCertains architectes demandent à être payés par forfait, c’est-à-dire par tâche. Cette méthode de calcul des frais est rarement utilisée par les professionnels, et ce, parce qu’elle nécessite que les tâches à accomplir soient extrêmement précises, car les honoraires seront définies à l’avance. Si vous avez un projet d‘extension de maison par exemple, il faudra le décortiquer en plusieurs tâches bien précises, ce qui peut s’avérer difficile.

La rémunération au forfait est souvent utilisée lorsque la surface de la construction fait moins de 170 m².

Le coût architecte par mètre carré

Les architectes ne facturent pratiquement jamais leurs prestations en fonction de la surface totale du chantier. Cependant, il vous toujours possible de calculer les honoraires du professionnel que vous avez contacté en utilisant le coût de la construction de votre habitation.

Voici un exemple pour un architecte qui calcule ses honoraires au pourcentage

Surface totale du chantier 200 m²
Coût de la construction au m² 800 €
Méthode de calcul des honoraires 10% du coût au m²
Honoraire de l’architecte 80 €/m²
Honoraire total de l’architecte 16 000 € HT

Coût architecte : les précautions à prendre

Il est quasiment impossible de définir l’ensemble des honoraires de l’architecte tant que le coût total du chantier n’est pas connu, et tant que les tâches qui lui seront attribuées n’ont pas été définies avec précision.

Ainsi, même si un architecte a établi un devis et que vous avez accepté le montant qui y est indiqué, il est tout à fait possible que la facture finale soit un peu plus élevée.

La marge de tolérance

marge tolerance architecteLa loi permet aux architectes de ne communiquer le coût définitif de ses services que lorsque le coût de la construction est certain, ou que lorsqu’il a terminé ses tâches. Et ce, afin qu’il puisse intégrer dans ses honoraires les imprévus.

Il est donc tout à fait permis à l’architecte d’augmenter ses honoraires, et de délivrer une facture finale dont le montant est différent de celui donné dans le devis.

Toujours selon la loi relative à la marge de tolérance cependant, la différence entre le montant initial et celui définitif ne doit pas excéder les 10 %.

Dans quelles conditions l’architecte peut-il modifier ses honoraires ?

En dehors de la marge de tolérance, un architecte peut également modifier ses honoraires dans le cas où :

  • Le projet initial a été modifié. Dans quel cas, la différence entre le montant initial et le montant final va dépendre de l’importance, et subséquemment du coût des modifications qui vont être apportées.
  • Le coût total de la construction est supérieur par rapport à celui prévu. Si l’architecte calcule ses honoraires par pourcentage, il est logique que celui-ci augmente si le coût total de la construction ou de la rénovation a augmenté.
  • Les missions ont augmenté. En effet, si vous donnez de nouvelles missions à l’architecte, c’est-à-dire plus que celles qui étaient déjà prévues, il est normal que ses honoraires augmentent, surtout s’il facture par forfait.

Faire estimer mon projet avec des artisans près de chez moi


1651 avis - 87%

Depuis 2008, notre réseau de 460 artisans implantés dans chaque département se mettent à votre disposition pour vous guider et vous accompagner dans votre projet de travaux. Nous vous proposons de rentrer en contact avec ces professionnels qualifiés et expérimentés qui vous proposeront le meilleur qualité/prix.

  • Remplissez la demande en décrivant votre projet
  • Obtenez 3 devis gratuits
  • Choisissez l'offre la plus adaptée à vos besoins...



  • Une question sur votre chiffrage ?

    Si vous souhaitez passer par le formulaire pour rentrer en contact avec notre équipe et nous présenter votre projet, nous nous tenons à votre disposition pour répondre à vos questions : Nous contacter