Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

Prime énergie Ventilation VMC… Calculez-la maintenant

33062

La ventilation des pièces d’un appartement ou d’une maison constitue un élément important pour le confort et le bien être des habitants. La source naturelle de ventilation reste les ouvertures (fenêtres, portes…), mais l’inconvénient de ces aérations naturelles est le faite qu’elles ont une incidence non négligeable sur la facture de chauffage. En effet, l’air entrant refroidit l’air ambiant des pièces réchauffées, d’où la nécessité d’augmenter le niveau de chauffage, ce qui induit plus de dépenses énergétique et, en conséquence, une facture plus élevée. La solution serait d’avoir recours aux systèmes de ventilations mécaniques contrôlées (VMC). Ces systèmes permettent de réduire l’incidence de l’aération naturelle sur vos factures de chauffage. De plus, les systèmes de ventilations mécaniques contrôlées sont  éligibles à la prime énergie, c’est-à-dire que vous pouvez recevoir une subvention par chèque en euros pour leur installation.

Calculez maintenant votre prime énergie Ventilation VMC pour en bénéficier.

La ventilation mécanique contrôlée (VMC)

Les systèmes de ventilation mécanique contrôlée (VMC) sont des dispositifs mécaniques installés dans les bâtiments (contrairement aux dispositifs naturels comme les portes et fenêtres) qui vous permettent de renouveler en permanence l’air ambiant de vos pièces, et principalement l’air des pièces humides (toilettes, cuisines, salles de bains, etc.) afin que l’air vicié et humide en provenance des ces pièces ne se propagent pas dans les autres salles de votre maison ou appartement.

Profitez de la prime énergie pour installer un VMC dont le coût d’installation vous sera, en partie, remboursé grâce aux dispositifs des certificats d’économie d’énergie (CEE).

Fonctionnement d’une ventilation mécanique contrôlée

Les systèmes de ventilation mécanique contrôlée vous permettent d’économiser jusqu’à 20% sur votre facture de chauffage.

En effet, vu que vous n’êtes plus contraint d’ouvrir fenêtres et portes, l’air qui entre et la chaleur qui s’échappe n’ont plus trop d’incidence sur le coût de vos factures.  Il existe différentes sortes de VMC à savoir : VMC simple flux auto-réglable, VMC simple flux hygroreglable, VMC double flux, VMC double flux hygroréglable, VMC double flux thermodynamique, etc. Toutes ces sortes de ventilation mécanique contrôlée ont toutes un fonctionnement basique commun. Les différences se situent au niveau du nombre de flux, du réglage automatique ou non, et d’autres caractéristiques particulières propres à chaque type. Il existe aussi des VMC individuelles et des VMC collectives. Calculez maintenant votre prime énergie en quelques clics.

Voici le fonctionnement basique d’une VMC :

Un dispositif de VMC dispose d’un ventilateur électrique encore appelé extracteur inversé qui permet d’aspirer l’air pollué et vicié. Les bouches d’extractions situées dans les pièces contenant des point d’eau (cuisines, WC, salles de bains, etc.) servent à extraire l’air et à l’évacuer vers l’extérieur par des gaines et une sortie au niveau du toit.

Le processus d’extraction de l’air vicié et humide crée une dépression dans les pièces, ce qui permet à l’air venant de l’extérieur de pénétrer dans les pièces via les bouches d’entrée d’air situées dans les pièces principales (salon, salle à manger, bureau, chambre, etc.) qui, elles, ne contiennent pas de point d’eau. Il existe des VMC à simple flux, c’est-à-dire ceux qui permettent juste d’aspirer l’air vicié et des VMC à double flux qui permettent non seulement d’extraire l’air vicié, mais qui disposent  aussi d’un flux d’air aspiré par un second ventilateur situé généralement au niveau de la toiture dont l’air permet aussi de chauffer votre intérieur. Les autres versions disposants d’autres fonctionnalités sont des dérivés de ces deux types de VMC basiques.

La prime énergie

Le ministère du développement durable a mis sur pied les dispositifs des certificats d’économie d’énergie (CEE) dans le cadre de la politique de l’Union Européenne pour les économies d’énergie et la protection de l’environnement. Ce dispositifs existe en France depuis 2005 et vous permet d’obtenir des primes énergie, c’est-à-dire des chèques en euros pour vos travaux de rénovations énergétiques. Les systèmes de VMC font partie de la liste de ces installations qui peuvent bénéficier d’une prime énergie.

Processus d’obtention de la prime

Pour être éligibles à la prime :

  • Vous devez faire votre demande de prime énergie avant le début des travaux.
  • Le professionnel qui réalisera l’installation devra être agréé, c’est-à-dire qu’il devra disposer d’une certification RGE (Reconnu Garant Environnement).
  • Dans le cas d’une installation individuelle, les VMC devront disposer d’une certification NF ou CSTBat selon les types de VMC à installer.
  • Dans le cas d’une installation collective, l’échangeur statique doit disposer d’une efficacité supérieure ou égale à 80% et avoir des certifications NF ou CSTBat ou équivalent selon les types de VMC à installer.

Si vous respectez toutes les conditions requises, la demande de votre prime énergie se fait en quelques clics :

  • Vous créez votre espace utilisateur pour calculer le montant de votre prime et pour faire votre demande.
  • Vous renvoyez ensuite votre dossier contenant la facture, le devis des travaux et une attestation sur l’honneur (AH) par courrier une fois l’installation terminée et dans les 10 mois suivant la fin des travaux.
  • Dès réception de votre courrier, il est traité et, s’il est validé, vous recevez par chèque le montant de votre prime énergie en euros dans les quatre semaines suivant la validation du dossier.

Si vous voulez installer un système de ventilation mécanique contrôlée, vous pouvez recevoir une prime énergie ; à vous d’en faire la demande.

Prime énergie Ventilation VMC… Calculez-la maintenant
4.6 (91.67%) 12 vote[s]
Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

Puits canadien : comment ça marche, et quel prix pour l’installer ?

Moisissures recurrentes

Moisissures dans la salle de bain : comment les empêcher et par quels moyens ?

VMI (ventilation mécanique par insufflation) : prix, installation et conseils de pro

Installation d'une VMC

Prix d’installation d’une VMC

Prime énergie Ventilation VMC… Calculez-la maintenant

entretien climatisation reversible

Puissance climatisation réversible : les chiffres à connaître

entretien climatisation reversible

Entretien climatisation reversible : les points à ne pas oublier !

L'installation d'une VMC

Installation VMC : laquelle choisir et quel ordre de prix ?

installation climatisation reversible

Comment installer une climatisation réversible ?