Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

Installation VMC : laquelle choisir et quel ordre de prix ?

L'installation d'une VMCNous passons en moyenne 14 heures par jour dans notre maison. Vous ne le savez peut-être pas mais l’air de notre domicile que nous respirons durant toutes ces heures est de 2 à 5 fois plus pollué que l’air extérieur.

Dans nos habitations de mieux en mieux isolées et chauffées et remplies de matériaux modernes, avoir une ventilation pour renouveler l’air est presque une obligation pour notre confort, notre bien-être, notre santé mais également pour celle de notre maison.

Consommations réduites et meilleure qualité de l’air sont les deux avantages principaux de la VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée).

Il existe plusieurs types de VMC qui correspondent à chaque besoin et à chaque budget.

Quelle ventilation VMC choisir ? Faut-il faire appel à un installateur VMC ? Quel est le prix d’une VMC ? Nous faisons le point pour vous sur les solutions disponibles et sur le coût de chacune d’entre elles.

Fonctionnement VMC et principe : quelques explications

Il est d’abord important de savoir que si l’air est autant pollué à l’intérieur de nos habitations il y a forcément une raison. Même plusieurs. Les produits de consommation courante sont souvent mis en cause : produits ménagers, fumée, peintures ou encore vernis.

L’humidité est également responsable. Elle peut être provoquée par notre respiration, par la cuisson de nos aliments, par le séchage du linge (et notamment avec un sèche-linge dans une pièce) ou lorsque l’on prend une douche. Cela va provoquer des moisissures et la prolifération d’acariens.

Comment la VMC va résoudre tous ces problèmes ? C’est très simple. L’air pollué de votre maison va être évacué en étant rejeté à l’extérieur et il va être remplacé par de l’air neuf venant de l’extérieur. C’est le principe de la VMC.

En assurant le renouvellement de l’air (de façon maîtrisée et constante), votre habitation est ventilée en permanence, toute l’année, dans toutes les pièces pour un coût de fonctionnement beaucoup moins important qu’on le pense.

Ventilation VMC : Les différents systèmes

Il existe plusieurs types de VMC. La VMC simple flux divisée en deux systèmes : la ventilation simple flux autoréglable et la VMC simple flux hygroréglable et enfin la VMC double flux. Elles n’offrent pas le même niveau de confort ni d’économies et non bien sûr pas le même coût à l’achat ni le même prix pour leur installation.

Nous passons en revue chacune d’entre elles pour que vous fassiez votre choix en ayant toutes les clés en main.

L'installation d'une VMC
Prix de pose d'une VMC (simple ou double flux)
Entre 350 € et 3800 €

La VMC simple flux

La VMC simple flux est le système le plus employé chez les particuliers. Des entrées d’air sont placées dans les pièces à vivre, comme la chambre ou le salon, au niveau des fenêtres dans la majorité des cas. Les bouches d’extractions, quant à elles,  sont situées dans les pièces humides (buanderie, cuisine, salle de bain, WC) et reliées à un groupe d’extraction motorisé (qui est placé dans le grenier ou les combles).

L’air extérieur est ainsi aspiré d’abord vers les pièces sèches, puis vers les pièces humides et enfin vers les bouches d’extraction. Afin que le passage de l’air puisse se faire lorsque les portes sont fermées, il faudra prévoir un espace de 1 à 2 cm sous les portes. Cela s’appelle le détalonnage et c’est essentiel pour laisser circuler l’air entre les pièces.

Il existe deux types de VMC simple flux : autoréglable ou hygroréglable.

La VMC simple flux autoréglable

Ce type de VMC simple flux est choisi prioritairement pour son faible prix. Elle assure un renouvellement d’air constant dans l’habitation. Les bouches d’extraction garantissent donc un débit constant quelles que soient les conditions atmosphériques ou le degré d’humidité des pièces.

La VMC hygro simple flux

La VMC simple flux hygroréglable permet de réguler le débit d’air en fonction du niveau d’humidité intérieure grâce à des membranes qui vont se dilater selon l’hygrométrie. L’évacuation de l’air très humide est plus rapide tout en limitant les gaspillages puisque la ventilation s’adapte aux besoins.

La VMC double flux

La VMC double flux est un système plus perfectionné qui vise à limiter les pertes de chaleur qui se produisent lors de la ventilation. Il améliore également le confort thermique.

En effet, il récupère la chaleur de l’air vicié extrait de la maison et l’utilise pour réchauffer l’air neuf filtré venant de l’extérieur. Celui-ci est insufflé dans les pièces principales grâce au deuxième réseau de gaines distinct du réseau d’extraction.

L’installation d’une VMC double flux est plus complexe et demande l’expertise d’un installateur VMC. Pour connaître le prix d’une installation VMC de ce type, nous vous conseillons de faire faire plusieurs devis. Comparez ensuite le prix de la pose d’une VMC d’un artisan à l’autre et choisissez le prix VMC qui correspond le plus à votre budget.

Astuce de notre expert

Si vous souhaitez ce qu’il y a de mieux en termes de qualité d’air tout en limitant au maximum les déperditions d’énergie dans votre maison, alors choisissez une VMC double flux. Dans le doute, faites-vous accompagner par un pro dès le début du projet. En cliquant sur « demander un devis », vous serez mis en relation avec un professionnel près de chez vous et obtenez un devis gratuit pour votre ventilation.

3.8
16

Quelle ventilation VMC choisir ?

Chaque type de ventilation a ses avantages et ses inconvénients que nous vous donnons dans ce tableau.

Système de VMC Avantages Inconvénients
VMC simple flux autoréglable Utilisation simple

Peu coûteuse à l’achat

Un seul réseau de gaine

Fortes perditions énergétique

Air neuf non filtré

VMC simple flux hygroréglable Utilisation simple

Débit d’air régulé

Un seul réseau de gaines

Air non filtré

Prix plus élevé qu’une VMC autoréglable

VMC double flux Economie d’énergie

Acoustique améliorée (suppression entrées d’air)

Filtration de l’air entrant

Fin de la sensation de courants d’air froid

Coût plus élevé que la VMC simple flux

Installation plus complexe

Ne pas oublier l’entretien d’une VMC

L'entretien d'une VMCAvec le temps, une VMC s’encrasse, c’est inévitable. Elle va alors devenir moins efficace et plus bruyante.

Le déséquilibre des débits vont également augmenter votre consommation de chauffage.

Pour éviter tous ces désagréments, il est important de procéder régulièrement à l’entretien de la VMC :

  • Les bouches d’extractions des pièces de service sont à nettoyer au moins une fois par trimestre. Pour cela, il suffit de les démonter et de les laver avec de l’eau chaude et du liquide vaisselle.
  • Les entrées d’air doivent être dépoussiérées régulièrement avec le suceur d’un aspirateur par exemple. Sachez qu’il faut éviter de mouiller les parties fixes des entrées d’air hygroréglables si vous les lavez.
  • L’échangeur d’une VMC double flux possède des filtres qu’il faut nettoyer au moins une fois par an et qu’il faut changer si le besoin s’en fait ressentir.

Il vaut mieux confier l’entretien d’une VMC à un professionnel tous les 3 ans environ. Il  procédera à un nettoyage complet, vérifiera les entrées d’air neuf, les gaines VMC et le caisson bloc moteur.

Pour info, le coût de l’entretien d’une VMC avoisine les 130 euros l’intervention.

Prix installateur VMCLe prix d’une VMC et de son installation

Le coût d’une VMC, comme vous pouvez vous en douter, dépend de plusieurs facteurs.

Et notamment si vous la posez vous-même, si vous faîtes appel à un installateur VMC professionnel, selon si vous optez pour un système simple flux ou double flux, selon la surface à ventiler en m2 et ainsi de suite.

Nous allons donc vous donner le prix de l’installation selon le cas.

Prix d’une VMC simple flux avec ou sans pose

Le coût d’une VMC simple flux

Le prix d’une VMC simple flux varie de 50 euros à 350 euros. Les plus bas tarifs de VMC concernent les systèmes ayant un débit d’air de 300 m3/h alors que les modèles les plus chers auront un débit de 400 m3/h.

Les VMC les plus onéreuses sont souvent celles qui permettent de faire des économies sur du long terme avec par exemple un moteur basse consommation.

La plupart des kits VMC que l’on trouve dans les grandes enseignes de bricolage comprennent un caisson VMC et une télécommande.

Le prix d’une installation VMC simple flux

Si vous avez choisi de faire appel à un installateur VMC (plombier, électricien), le prix de la pose d’une VMC :

  • Pour un logement neuf, il vous coûtera environ 350 euros, pose et fournitures comprises pour une VMC autoréglable et 600 euros environ pour une VMC simple flux hygroréglable.
  • Pour un logement que vous rénovez, il vous en coûtera 600 euros, pose et fournitures comprises et environ 1200 euros pour un système hygroréglable.

Le prix d’une VMC double flux

Le coût d’une VMC double flux sera d’environ 400 euros pour un système avec un rendement moyen et peut aller jusqu’à 2500 euros pour une ventilation avec un haut rendement.

Le coût d’une VMC double flux avec pose

Un installateur VMC vous fera très certainement un devis VMC d’un montant compris entre 2000 et  3500 euros, pose et fournitures comprises.

Le tarif de 2 000 euros concerne surtout l’installation VMC dans un logement neuf alors que celui de 3500 euros concerne l’installation dans une habitation en rénovation.

3.8
16
Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

Puits canadien : comment ça marche, et quel prix pour l’installer ?

Moisissures recurrentes

Moisissures dans la salle de bain : comment les empêcher et par quels moyens ?

VMI (ventilation mécanique par insufflation) : prix, installation et conseils de pro

Installation d'une VMC

Prix d’installation d’une VMC

Prime énergie Ventilation VMC… Calculez-la maintenant

entretien climatisation reversible

Puissance climatisation réversible : les chiffres à connaître

entretien climatisation reversible

Entretien climatisation reversible : les points à ne pas oublier !

L'installation d'une VMC

Installation VMC : laquelle choisir et quel ordre de prix ?

installation climatisation reversible

Comment installer une climatisation réversible ?