Liste des 15 modèles de véranda sur le marché

Vous souhaitez installer une véranda neuve, mais vous n’y connaissez pas grand-chose ? Vous êtes à la bonne adresse ! Véranda à épi, à pignon, demi-cylindrique, en fer forgé… une pléiade de termes techniques existe pour qualifier ce prolongement de la maison. De ce fait, il peut être compliqué de s’y retrouver pour choisir le modèle, le vitrage ou le type d’architecture. Voici un guide récapitulatif des différents modèles de véranda sur le marché !

Prix moyen d'une véranda

De 12000€ à 45000€

Les 4 différents modèles de véranda en fonction de leur architecture

1) Le duo véranda pergola

C’est la solution à privilégier si vous hésitez entre une pergola et une véranda. Il est à la fois composé d’une pièce vitrée et d’un abri ouvert sur le jardin, permettant aux résidents de profiter de la nature à l’intérieur et à l’extérieur de la maison.

2) La véranda à pignon

La véranda à pignon est adaptée aux maisons dotées d’un toit en pente. Le pignon représente la partie supérieure triangulaire qui supporte la charpente au sommet du toit. Très esthétique, ce type de véranda confère un côté rustique à la maison.

3) La véranda en courbe

Une véranda en courbe ou demi-cylindrique brille par son côté avant-gardiste. Grâce à ses courbes contemporaines, elle mettra en valeur votre façade et vous offrira une vue panoramique. Ce modèle de véranda est indiqué pour les propriétaires désireux d’avoir une maison moderne.

4) La véranda droite ou plate

Grâce à ses lignes droites et épurées, une véranda à toiture plate en prolongement s’intègre aussi bien avec une maison moderne qu’une vieille bâtisse. Le toit peut être en dalle de béton, en PVC ou encore végétalisée.

Les 3 différents modèles de véranda en fonction de la configuration

1) La véranda en épi

La véranda en épi s’appuie sur un mur de façade. Elle permet d’offrir une belle vue du jardin. Qu’il soit à facettes, droit ou arrondi, ce type de structure offre une nouvelle pièce à part entière à la maison.

2) La véranda en appui

Une véranda en appui est adossée contre 2 murs de la maison : la structure s’intègre entre 2 parties en L (un angle intérieur). Cette configuration propose 2 accès intérieurs à la véranda.

3) La véranda encastrée ou semi-encastrée

Comme son nom l’indique, ce type de véranda s’encastre dans la maison. En d’autres termes, elle prend appui sur 3 murs de la maison. Elle dispose généralement d’une toiture transparente pour laisser passer le maximum de lumière et conserver le confort thermique.

Les différents types de vérandas en fonction des matériaux

1) La véranda en aluminium

95 % des vérandas construites en France sont en profilés aluminium. Si ce matériau est si prisé, c’est qu’il offre une multitude d’avantages. En plus d’être facile à entretenir, il est léger et très robuste. Et même si l’alu est naturellement un conducteur thermique, les constructeurs ont mis en place un système à rupture de pont thermique afin d’éviter la déperdition de chaleur.

2) La véranda en bois

Demandez un devis près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans


    Résistant, chaleureux et esthétique, le bois est un matériau naturellement isolant. En effet, il peut conserver aussi bien la fraîcheur que la chaleur. Il offre en plus une grande souplesse de conception en se pliant à toutes les spécificités architecturales.

    3) La véranda en acier (fer forgé)

    Son aspect rustique et élégant lui a permis d’être très apprécié par les puristes. Contrairement aux idées reçues, une véranda en fer forgé peut parfaitement s’adapter à une construction moderne. Malheureusement, le coût d’installation d’une telle structure est relativement cher, ce qui peut rebuter.

    4) La véranda en PVC

    Bien qu’il présente plusieurs avantages (imputrescible, résistant à l’usure et aux intempéries, facile à entretenir…), le PVC est trop peu utilisé. Et pour cause, son côté « cheap » et ses faibles performances d’isolation peuvent facilement décourager.

    Les 4 types de vérandas en fonction de la toiture

    1) La véranda avec toiture en polycarbonate alvéolaire

    La toiture en polycarbonate séduit par sa légèreté et sa résistance au froid et à la chaleur. De plus, ce matériau brille par sa facilité de pose. Sans parler du fait qu’il filtre efficacement les rayons du soleil et propose d’excellentes performances thermiques.

    2) La véranda en toiture en verre

    Malgré un coût assez cher, le verre fait partie des matériaux les plus utilisés en raison de son élégance. Il optimise, en effet, la luminosité et procure un réel confort. N’oubliez pas cependant ces autres inconvénients : sa pose est relativement délicate et son entretien difficile.

    3) La véranda en couverture classique (tuile ou ardoise)

    Un toit en tuile ou en ardoise est à la fois esthétique et intemporel. Les pièces sont faciles à remplacer, à poser et à manipuler. La structure de la véranda devra cependant être porteuse et robuste pour pouvoir supporter le poids de la toiture.

    4) La véranda à toiture en plaque opaque ou sandwich

    Il s’agit du type de toiture la plus performante en matière d’isolation thermique. Ces plaques opaques, aussi appelées panneaux sandwich, sont constituées d’une couche de mousse en polyuréthane recouverte de plaques en alu. Ce dispositif protège efficacement du soleil. Cependant, il est moins lumineux.

    Prix moyen d'une véranda

    De 12000€ à 45000€

    Les critères de choix d’une véranda

    • L’utilisation de la véranda : Souhaitez-vous y vivre toute l’année ou seulement l’utiliser durant la saison estivale ? Souhaitez-vous en faire une chambre, une cuisine ou un salon ?
    • La situation géographique : la meilleure exposition pour une véranda est le Sud. Cependant, il arrive que cette disposition ne soit pas possible du point de vue architectural.
    • Les dimensions : si vous souhaitez installer une véranda de moins de 20 m2, déposez en mairie une déclaration de travaux. Si la superficie excède les 20 m2, une demande de permis de construire est obligatoire.
    • Le prix : dernier critère et non des moindres, le prix ! Bien sûr, le tarif de la véranda doit rentrer dans votre budget. Comptez au minimum 14 000 € pour un modèle en PVC. Les vérandas en bois et en alu affichent des prix entre 19 000 € et 30 000 €. Les modèles en fer forgé sont les plus chers : il vous faudra prévoir plus de 40 000 €. À noter que ces prix n’incluent pas les frais d’installation par un expert et les dépenses en maçonnerie.
    • Le vitrage : vous aurez notamment le choix entre le polycarbonate et le verre. Nous vous conseillons de vous tourner vers le polycarbonate. Plus résistant, ce matériau affiche un prix intéressant et offre de bonnes performances d’isolation.

    A savoir
    Le vitrage d’une véranda doit avoir certaines caractéristiques pour être sécuritaire, offrir du confort et optimiser l’isolation.
    Type de vitrageAvantages
    Double vitrage à isolation renforcéeConfort thermique
    Facture de chauffage réduite
    Vitrage à faible émissivitéProtection contre les rayons du soleil
    Vitrage à verre feuilletéSécuritaire
    Protection acoustique
    Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville