Isolation chauffe eau : quels avantages et comment faire ?

Pourquoi et comment faire l’isolation d’un chauffe-eau ? Quel est le matériel adapté selon les différents systèmes de chauffage ? Découvrez ci-dessous les raisons et les avantages d’acheter un renfort isolant pour votre ballon d’eau chaude sanitaire. Nous vous expliquons comment procéder étape par étape et résumons dans un tableau les prix des kits isolants sur le marché.

Qu’est-ce qu’un chauffe eau ?

Comme son nom l’indique, le chauffe-eau est un équipement qui permet de faire chauffer l’eau avec l’électricité, le gaz, l’énergie solaire ou – de moins en moins souvent – le fioul. Les systèmes les plus récents sont les pompes à chaleur, qui peuvent être à la fois des systèmes de chauffage et de réfrigération.

Concrètement, quand on parle de chauffe-eaux, on a donc :

  • le chauffe-eau électrique, un modèle simple et courant (environ 13 millions de logements en possèdent un). Plus ou moins grand selon le volume de l’appartement ou de la maison, il est relié au tuyau de la robinetterie
  • le chauffe-eau au gaz, si ce dernier constitue la principale source d’énergie dans la maison. Là encore, les appareils sont plus ou moins volumineux
  • le chauffe-eau thermodynamique, ou pompe à chaleur, en vogue car économe en énergie. C’est celui qui s’impose dans les constructions récentes. Si vous êtes intéressé, renseignez-vous sur les aides dans le cadre de MaPrimeRénov. Il existe aussi des crédits d’impôts
  • le chauffe-eau au fioul, ou chaudière, qui est de moins en moins utilisé. On le trouve souvent dans les garages des anciennes maisons
Note
Dans tous les cas, il est important d’isoler votre chauffe-eau si cela vous permet d’éviter des pertes en énergies et d’avoir une eau plus chaude.

Pourquoi isoler un chauffe-eau ? Les avantages !

Quand on parle de pertes d’énergie, on pense bien sûr aux pertes de chaleur qui pourraient s’échapper à travers les parois. Normalement, cela ne concerne pas les chauffe-eaux à accumulation modernes. Ils ont été conçus pour résister aux très basses températures et n’ont pas besoin d’être couverts par une gaine complémentaire.

En revanche, si vous avez une chaudière au fioul, au gaz, voire un ancien système à l’électricité, il peut être intéressant de renforcer son isolation.

Les chiffres à connaître

Rien de mieux que quelques chiffres pour vous aider à y voir plus clair.

  • L’eau chaude sanitaire, après le chauffage, représente la seconde dépense en énergie domestique.
  • Un foyer moyen a besoin d’environ 1170 kWh/an pour l’eau chaude, mais dans les faits, jusqu’à 1820 kWh/an sont dépensés par an !
  • Il est estimé que la déperdition liée au chauffe-eau représente à elle seule 420 kWh/an. Cela peut être dû à un matériel trop vieux ou défectueux ou bien plus simplement… à une mauvaise isolation !
  • Selon le volume habitable, ces pertes vont donc jusqu’à 80€ par an. Elles sont particulièrement conséquentes pour les personnes vivant seules ou à deux dans un grand logement (Par exemple, un couple dont les enfants sont partis).
Note
Bien sûr, si vous en avez la possibilité, il est judicieux d’investir dans un système de chauffage moderne. Néanmoins, il existe des kits d’isolation performants, conçus spécialement pour les chauffe-eaux, qui sauront amoindrir les pertes.

Comment faire l’isolation d’un chauffe eau ou ballon d’eau chaude ?

Voici un petit guide étape par étape pour bien choisir votre matériel et le poser convenablement. Les opérations peuvent être faites par tous ; elles sont précises mais ne sont pas compliquées.

Le matériel requis


Voici ce qu’il vous faut avoir sous le coude pour bien isoler votre chauffe-eau :

  • votre film isolant, qui peut être de l’aluminium, de la laine de verre, de la laine de roche, du polyuréthane, de l’ouate de cellulose… Au moment d’acheter votre kit d’isolation, regardez bien les avis des consommateurs sur la qualité des matériaux, qui n’ont pas tous les mêmes performances
  • un mètre
  • un cutter
  • un crayon et une paire de ciseaux
  • un niveau à bulle
  • les accessoires fournis dans le kit, comme les trombones et la cordelette

L’isolation étape par étape

Poser un renfort d’isolation sur un chauffe-eau recouvre plusieurs étapes précises. Munissez-vous du matériel et suivez les consignes de pose. Nous les résumons aussi ci-dessous.

Attention : le système de pose est variable selon les cas.

Prérequis : connaître les composants du chauffe-eau

Bien sûr, ne commencez pas les opérations sans avoir fait un état des lieux de ce qui constitue votre chauffe-eau. Les systèmes les plus courants se composent des éléments suivants :

  • une cuve isolée, souvent en acier émaillé ou inoxydable
  • une résistance électrique permettant à l’eau de monter en température
  • l’arrivée d’eau froide et le départ d’eau chaude, deux conduits se situant de part et d’autre de la cuve

1) Prendre les mesures du ballon d’eau chaude

Il vous faudra ensuite prendre les mesures du diamètre de votre chauffe-eau et de sa hauteur.

Étapes
Détails
1
Mesurez la circonférence du ballon
Pour cela, utilisez la cordelette et tenez compte de l’épaisseur des cercles de maintien.
2
Mesurez les diagonales du carré isolant
Ainsi, vous pourrez trouver le centre.
3
Posez le trombone au centre et attachez la ficelle au pivot
Tracez la circonférence selon les indications du schéma se trouvant sur votre notice d’utilisation. La formule mathématique (r = rayon et p = circonférence) tiendra compte de l’épaisseur des cercles de maintien.
4
Mesurez la hauteur de la cuve
Pour cela, utilisez votre mètre. Laissez un peu de marge au moment de couper les panneaux isolants.
5
Découpez dans l’isolant pour qu’ils s’ajustent selon les cercles de maintien
Les consignes varient en fonction de la hauteur et de la largeur de votre cuve. Reportez-vous à votre notice d’utilisation.

2) Recouvrir le couvercle

Maintenant que vous connaissez la circonférence de votre chauffe-eau, vous pouvez poser un panneau sur le couvercle, puis le renforcer grâce à un boudin de calfeutrement. Pour cela, un cutter vous sera utile.

3) Poser les cercles de maintien

Les cercles de maintien sont à poser avant les panneaux isolants. Ils se collent facilement une fois la protection retirée. Posez une pastille à l’extrémité des bouts coupés afin de les joindre.

4) Poser les panneaux isolants sur le ballon

Pour bien poser les panneaux, veillez à les découper selon les explications de votre notice. À chaque fois, la bande de protection adhésive du second panneau doit chevaucher l’extrémité du premier. Le but est de ne permettre aucun passage d’air et de recouvrir 100% de la surface.

Tarif moyen horaire d'un chauffagiste

Entre 30€ et 60€


Matériaux isolants et prix

Découvrez ci-dessous des exemples de tarifs pour des rouleaux isolants et des kits d’isolation complets. On les trouve facilement dans les grandes enseignes et sur internet. Ils sont à poser sur un chauffe-eau ou un ballon d’eau chaude.

Matériaux isolants
Enseigne
Prix
Caractéristiques
Isolant métallisé pour ballon d’eau chaude
Amazon
Selon disponibilité
Aluminium ignifugé, 2 mètres de longueur et 4 mm d’épaisseur
Isolant ballon en alu
Amazon
Selon disponibilité
Aluminium, 3,84 mètres, 1,52 kg
Kit isolant chauffe eau
Direct isolation
27,90€
Film isolant, adhésif double face, adhésif de jointement
Isolant pour ballon d’eau chaude
Mano Mano
39,99€
Matelassé, deux mètres linéaires, fournis avec les rubans adhésifs, Épaisseur de 270 g/m²
Manchons d’isolation de tuyaux
Leroy Merlin
0,95€
35x53mm en barre de un mètre, polyéthylène
Abri compteur d’eau en béton armé
Leroy Merlin
75,62€
Couleur gris argent, 65x45x65cm, 134 kg

Conclusion

Il existe différents systèmes d’isolation pour chauffe-eaux, conçus avec des matériaux pluriels. Ils sont particulièrement destinés aux vieux ballons d’eau chaude, qui laissent advenir les déperditions thermiques. Si vous possédez un système ancien, veillez à choisir un isolant adapté, et n’oubliez pas les accessoires complémentaires : manchons, trombones, ficelles, cordelette…

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville