Construire sa propre véranda en 7 étapes

L'essentiel en bref
  • En construisant vous-même votre jardin d’hiver, vous pouvez économiser au moins 2.500 à 5.000 euros.
  • Certaines entreprises proposent également des kits de construction de vérandas à monter soi-même.
  • Vérifiez auprès de votre service d’urbanisme si vous avez besoin d’un permis de construire pour votre jardin d’hiver.

En tant que bricoleur, vous souhaitez construire vous-même votre jardin d’hiver ? Dans ce cas, vous devriez avoir une bonne dose d’habileté manuelle. En effet, les erreurs commises lors de la construction d’une véranda peuvent entraîner de graves dommages consécutifs. Nous vous expliquons étape par étape ce qui vous attend lors de la construction d’une véranda et quand il serait plus avantageux de faire appel à une entreprise spécialisée.

Construire votre jardin d’hiver en 7 étapes

Pour que vous puissiez vous faire une idée de l’ampleur des travaux nécessaires à la construction d’une véranda, nous vous conseillons de procéder par étapes. Wintergarten Nous vous expliquons en sept étapes comment construire une véranda par vos propres moyens. Veuillez noter que ces indications sont approximatives. Selon le type, le modèle et la taille du jardin d’hiver, les travaux de construction et les étapes de montage peuvent varier.

  Étape 1 : Travaux préparatoires

Si vous avez opté pour une Wintergarten aus Holz vous devez au préalable appliquer une couche de protection sur le bois pour l’intérieur et l’extérieur. N’utilisez pour cela que des vernis et des lasures de haute qualité, car ils ont une durée de vie plus longue et ne dégagent pas de gaz toxiques vers l’intérieur.

  Étape 2 : poser les fondations

Pour une véranda stable, vous avez d’abord besoin de fondations. Selon la taille de la construction prévue, vous pouvez aussi faire venir du béton préfabriqué. Dans tous les cas, il est important que la dalle soit suffisamment épaisse. Une épaisseur minimale de 20 à 40 centimètres est recommandée pour une véranda.

Pour un petit jardin d’hiver une simple fondation circulaire suffit généralement. Dans ce cas, la fondation doit s’enfoncer d’au moins 60 centimètres dans le sol pour soutenir de manière fiable un jardin d’hiver.

  Étape 3 : Monter l’ossature

La structure de base de la véranda est maintenant posée sur les fondations. Toutes les pièces en bois qui reposent sur le béton doivent être protégées contre les remontées d’humidité par une couche de carton goudronné.

Grâce aux jardins d’hiver et aux abris de terrasse, vous pouvez toujours vous asseoir dans le jardin.

  Étape 4 : ériger les poutres porteuses et les entretoises

L’étape suivante consiste à placer les poutres porteuses en haut des montants verticaux. Celles-ci peuvent être vissées avec des boulons et des écrous ou fixées avec des chevilles. La méthode la plus simple et la plus judicieuse aujourd’hui est toutefois ce que l’on appelle un sabot de poutre, que l’on trouve dans les magasins de bricolage. En règle générale, ils sont simplement cloués et augmentent la capacité de charge des poutres. Il existe différents systèmes d’assemblage qui s’adaptent aux différentes tailles et épaisseurs des poutres.

Demandez un devis près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans


    En outre, une entretoise est placée sous et au-dessus de chaque fenêtre prévue, afin que les fenêtres soient ensuite solidement fixées dans la construction.

      Étape 5 : Poser les lattes de toit

    Vous pouvez maintenant poser les lattes de toit directement sur les poutres porteuses. En fonction de l’écart entre les poutres porteuses, vous devrez éventuellement placer des poutres intermédiaires.

      Étape 6 : poser les fenêtres et les portes

    Les fenêtres et les portes peuvent ensuite être installées. La plupart du temps, les fenêtres sont livrées avec une fixation spéciale, similaire au système d’assemblage des poutres. Utilisez néanmoins toujours un niveau à bulle pour vérifier l’alignement exact. La fenêtre doit être parfaitement ajustée, sinon elle se coincera plus tard ou ne pourra pas être ouverte ou fermée.

      Étape 7 : Dernières finitions

    Couvrez maintenant entièrement le toit et fermez les murs avec le matériau de votre choix. Veillez à aligner correctement les câbles électriques qui traînent ou qui pendent. Placez un matériau isolant entre les poutres à l’intérieur du revêtement.

    De grandes baies vitrées donnent une véritable sensation de jardin d’hiver.

    Entreprise spécialisée ou construire soi-même son jardin d’hiver ?

    Un jardin d’hiver ne se résume pas à des parois vitrées. Il faut parfois verser des fondations avec des dalles, procéder à des isolations et poser des câbles électriques. Le montage d’un jardin d’hiver en kit pour un simple jardin d’hiver est également à la portée des non-initiés. Mais même pour cela, il est préférable d’être habile de ses mains. Pour un jardin d’hiver il est recommandé d’installer un chauffage au sol. Les jardins d’hiver orientés vers le sud devraient être équipés d’un ombrage extérieur et d’un système d’aération et de ventilation.

    Des défauts dans une véranda à monter soi-même peuvent vous coûter cher. Si vous vous chargez vous-même du montage et que des erreurs surviennent, vous n’aurez plus aucun droit à la garantie. Les travaux d’étanchéité, de raccordement et de vitrage peuvent représenter un obstacle pour les bricoleurs de jardins d’hiver. Si vous n’avez aucune expérience dans ce domaine, faites appel à des professionnels. L’installation du chauffage et de l’électricité devrait toujours être effectuée par une entreprise. De nombreux fournisseurs de vérandas mettent à votre disposition des experts contre un supplément de prix.

    Vous souhaitez un jardin d’hiver ?

    Avec l’entreprise adéquate, pas de problème !

    Trouver des entreprises spécialisées

    Différents modèles & matériaux

    Avant de commencer les travaux, il faut décider de la forme et de la taille du jardin d’hiver. Les jardins d’hiver de forme rectangulaire ou ronde sont très appréciés. En tant que propriétaire, vous pouvez également adapter l’aspect de votre jardin d’hiver à votre maison. Dans tous les cas, ne prévoyez pas trop juste, l’attrait architectural de l’extension vitrée pourrait sinon se perdre. La surface au sol doit être d’au moins 12 à 15 mètres carrés et la profondeur de la pièce d’au moins 2,5 mètres.

      Bois, aluminium ou plastique ?

    Le cadre de la véranda peut être composé de différents Materialien se composer de plusieurs matériaux. Les kits de construction en bois sont les plus répandus, mais les vérandas avec un cadre en aluminium ou en plastique offrent également des avantages. Le tableau suivant vous donne un aperçu :

    CaractéristiquesBoisAluminiumPlastique
    Résistance aux intempéries   
    Longévité   
    Climat intérieur   
    Isolation thermique   
    Stabilité   
    Conception   
    Prix   
    Notre conseil

    Dans certaines zones de construction, vous devez choisir des matériaux particulièrement solides pour le toit de votre véranda en raison d’une charge de neige et de vent plus élevée. Souvent, le choix des matériaux dépend aussi des fenêtres et des portes installées jusqu’à présent dans la maison. En ce qui concerne les couleurs, il existe aujourd’hui de nombreuses possibilités.

      Vitrage

    Comme les jardins d’hiver sont équipés de grandes surfaces vitrées, celles-ci doivent être bien isolées. Pour respecter les prescriptions légales en matière d’économie d’énergie et économiser des frais de chauffage, il est préférable d’opter pour une fenêtre avec un double ou un triple vitrage. Ce type de vitrage offre également une grande transmission de la lumière et de l’énergie.

      Sécurité

    Les fenêtres et les portes de votre jardin d’hiver doivent être aussi bien sécurisées que vos portes d’entrée. Renseignez-vous auprès de votre fournisseur:intérieur sur les serrures spéciales pour portes et fenêtres qui protègent votre jardin d’hiver contre les cambrioleurs. Le verre isolant utilisé pour les jardins d’hiver est également disponible en tant que verre de sécurité.

    Choisissez une porte robuste qui peut être bien verrouillée pour vous protéger contre les effractions.

    Orientations des jardins d’hiver

    L’orientation du jardin d’hiver est particulièrement importante. Réfléchissez pour cela à la manière et au moment où vous souhaitez utiliser le jardin d’hiver. Nous avons réuni pour vous dans un tableau un aperçu des différentes orientations et de leurs avantages et inconvénients :

    AlignementAvantagesInconvénients
    Nord  une lumière régulière tout au long de la journée  Chauffage nécessaire
    Est  belle salle de petit-déjeuner et bon emplacement pour les plantes  Des systèmes de ventilation et d’ombrage sont nécessaires
    Sud  gain d’énergie maximal grâce au rayonnement solaire, beaucoup de lumière et de chaleur même en hiver  système de ventilation et d’ombrage performant nécessaire
    Vestes  Chaleur et lumière jusque tard dans la soirée  moins de lumière le matin et l’après-midi

    Jardin d’hiver froid ou chaud ?

    En outre, vous devriez réfléchir aux saisons pendant lesquelles vous souhaitez utiliser le jardin d’hiver en priorité. On distingue les vérandas froides, les vérandas moyennement chaudes et les vérandas chaudes ou résidentielles.

    Type de jardin d’hiverCaractéristiquesCoût*
    Jardin d’hiver froid– utilisable comme pièce d’habitation uniquement en été- bonne possibilité d’hivernage pour les plantes- construction plus légère, car des matériaux plus simples comme le plastique suffisent- non chauffée, car non raccordée au système de chauffage- pas de prescriptions particulières de construction à respecter- peu d’isolation suffisanteenviron 10 000 à 25 000 euros
    Jardin d’hiver moyennement chaud– Mélange de jardins d’hiver froids et chauds – respect limité des règles de construction – ne peut être utilisé en hiver que comme pièce d’habitation plus froide, car l’isolation n’est pas aussi élevée – bonne alternative aux jardins d’hiver chaudsenviron 25 000 à 50 000 euros
    Jardin d’hiver chaud/ Jardin d’hiver résidentiel– sert toute l’année de pièce d’habitation supplémentaire- raccordée au système de chauffage- isolation élevée nécessaire- soumise à autorisation- respect de règles de construction strictesenviron 50.000 à 100.000 euros

    * Les prix sont des moyennes et sont donnés à titre indicatif.

      Pensez au permis de construire !

    Tous les ajouts ou transformations ultérieurs, tels que les garages, les jardins d’hiver ou les auvents, peuvent, dans certaines circonstances, nécessite une autorisation. Renseignez-vous auprès de votre service d’urbanisme, de votre mairie ou de votre fournisseur.

    Inondée de lumière et avec vue : Les jardins d’hiver ont un charme certain.

    Construire un jardin d’hiver soi-même & économiser des coûts ?

    Si vous envisagez de construire vous-même votre jardin d’hiver pour faire des économies, vous devez être habile de vos mains. En effet, pour que vous puissiez profiter de votre jardin d’hiver à long terme, les calculs statiques, les fondations et la construction doivent être irréprochables. En moyenne, vous pouvez économiser entre 2.500 et 5.000 euros en construisant vous-même votre véranda. Le montant final de vos économies dépendra bien sûr de la quantité de travail que vous fournirez vous-même.

      Planification propre

    Vous pouvez faire le plus d’économies si vous planifiez et montez vous-même votre jardin d’hiver, de la première esquisse jusqu’à la dernière vis. Cela nécessite toutefois une certaine habileté manuelle et des calculs statiques. Vous pouvez faire découper les matériaux nécessaires dans un magasin de bricolage.

      Kit jardin d’hiver

    Un jardin d’hiver en kit est également une bonne possibilité pour construire soi-même son jardin d’hiver. Une entreprise planifie et produit la véranda selon vos indications et livre ensuite les matériaux de construction, y compris les préperçages, les vis et les instructions de montage. En tant que maître d’ouvrage, vous vous chargez ensuite vous-même de la construction.

    Notre conseil

    Il n’y a pas de limites à votre imagination pour construire vous-même votre véranda. Plus la conception du jardin d’hiver est complexe et grande, plus le prix total sera élevé. L’assistance professionnelle lors de la construction de la véranda par des collaborateurs compétents vous garantit une construction sans erreur.

    Entreprises de jardins d’hiver

    Qu’il s’agisse d’un jardin d’hiver chaud ou froid : Si vous vous intéressez à un jardin d’hiver, vous devriez au moins vous faire conseiller. En cas d’autoconstruction, une planification professionnelle est particulièrement importante pour que vous soyez satisfait du résultat final. Il existe de nombreux fabricants de vérandas en kit avec des instructions de montage. Certaines entreprises peuvent également réaliser des vérandas aux dimensions individuelles. Chez certaines, les clients peuvent même voir le kit fini et monté à titre d’essai avant qu’il ne soit emballé pour l’expédition.

    Avec notre service gratuit et sans engagement*, nous souhaitons vous aider à trouver les prestataires adéquats. En remplissant notre questionnaire en ligne sans engagement de votre part, nous pourrons vous recommander jusqu’à trois entreprises spécialisées de votre région que nous avons contrôlées. En comparant les offres, vous vous assurez un rapport qualité-prix optimal et décidez finalement vous-même avec qui vous souhaitez travailler.

    Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville