Alimentation portail électrique : mode d’emploi et prix

L’alimentation en électricité d’un portail offre d’innombrables avantages. Cette solution offre d’abord un maximum de confort puisque vous n’aurez plus besoin de descendre de la voiture pour ouvrir et fermer votre entrée. Faire le choix d’un portail motorisé, c’est aussi bénéficier d’une sécurité optimale. Et pour cause, il est quasiment impossible de forcer son ouverture. Ainsi, que diriez-vous d’alimenter votre portail en électricité ?

Quelles sont les étapes à suivre pour réussir l’alimentation électrique d’un portail ? Quel budget prévoir pour ce type d’installation ? Réponses !

Technicien électricité portail
Technicien électricité portail
Obtenir un devis par un pro

Les 5 étapes pour réussir l’alimentation d’un portail électrique

  • Vérification de l’état du portail
  • Choix du moteur
  • Installation de la motorisation
  • Raccordement du système
  • Choix des accessoires

1) Vérification de l’état du portail à alimenter en électricité

Il s’agit d’une étape essentielle étant donné qu’il est déconseillé de motoriser un portail mal installé ou en mauvais état.

Ainsi, avant d’alimenter votre portail électrique, assurez-vous que :

  • Les éléments mécaniques de la porte soient en bon état
  • La structure du portail soit équilibrée
  • Les piliers de la clôture soient solides
  • Le portail s’ouvre et se ferme sans difficulté avec une force inférieure à 150 N

2) Choix du système de motorisation en fonction du type de portail

Portail battantPortail coulissantCaractéristiques
Motorisation à bras articulésAdaptéNon adaptéRecommandée pour tous les matériaux de portails

Silencieuse et rapide
Motorisation à vérinAdapté (sauf pour les portails en PVC et en alu non renforcé)Non adaptéRecommandée pour les portails lourds

Compacte, mais lente
Motorisation à crémaillère (autoportante)Non adaptéAdaptéAutoportante
Motorisation à rail (rail de guidage au sol)Non adaptéAdaptéDotée d’un rail de guidage
Câble pour portail électrique

Prix moyen d'une motorisation

Environ 1 500€

3) Installation des moteurs

L’installation de la motorisation doit être réalisée selon les schémas fournis par le fabricant. Le manuel précise toutes les marches à suivre et les précautions à respecter. Généralement, le système est fixé sur l’ossature du portail. Sachez toutefois que certains éléments requièrent des travaux de soudures : cela concerne généralement les portails très lourds.

4) Raccordement du système

Une fois le moteur installé, il faut raccorder le système électrique.

Sachez qu’il existe 3 circuits électriques différents dans le cadre d’installation d’une motorisation de portail :

  • le circuit de raccordement des moteurs qui relie le moteur du portail au central de commande.
  • le circuit électrique de raccordement secondaire en charge de l’alimentation des options du portail : digicode, interphone, visiophone, bouton poussoir…
  • et le circuit d’alimentation de la motorisation du portail (qui est l’objet de ce dossier). Il est situé avant le central de commande du portail. Son alimentation se fait par secteur ou via l’énergie solaire.

L’alimentation sur secteur

Si vous optez pour la motorisation du portail sur secteur, il faudra raccorder la motorisation et le tableau électrique. Ce circuit est composé d’un câble souple 3 x 1,5 mm² enterré sous terre (à 65 cm de profondeur, 85 cm si le fil passe sous une voie de circulation).

Pour éviter les accidents, il est conseillé d’utiliser une gaine de protection autour des câbles ainsi qu’un grillage avertisseur de couleur rouge au-dessus.

Demandez des devis gratuit près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans

Gratuit et sans engagement

En tête de ligne, il est important d’installer un disjoncteur différentiel de 30 mA calibré à 16A (norme C15100). Assurez-vous également que le kit de motorisation dispose d’un transformateur pour modifier la tension 230V en 12-14V (peu dangereuse). L’alimentation directe en 230 V présente en effet des risques d’électrocution.

L’alimentation grâce à une batterie solaire

Les circuits d’alimentation via batterie solaire sont de plus en plus utilisés par les particuliers. En plus d’offrir de l’autonomie, les kits solaires vous évitent les travaux de terrassement pour le passage de la gaine électrique. La motorisation de votre portail continuera à marcher même en cas de coupure de courant.

Le fonctionnement de ces kits est simple : l’énergie récupérée par le panneau solaire est stockée dans une batterie par le biais d’un ondulateur. Il est nécessaire de choisir un emplacement où les panneaux ne reçoivent pas d’ombres portées par un obstacle (colline, arbre, bâtiment, clôture…). L’inclinaison joue également un rôle essentiel pour optimiser la captation de la lumière (à 30° l’été et à 60° l’hiver).

Le choix des photovoltaïques dépendra essentiellement de vos besoins : amorphe (faible rendement), polycristalline (rendement standard), monocristalline (rendement supérieur). Pour ce qui est de l’installation, il suffit de relier la batterie aux panneaux photovoltaïques, puis le bloc moteur à la batterie via le câble inclus dans le kit.

L’étape finale consiste à paramétrer le système et synchroniser la télécommande.

Notez que ces étapes sont spécifiques à la motorisation que vous avez choisie et sont expliquées dans la notice d’installation du fabricant.

5) Choix des accessoires du portail

Pour tirer le meilleur parti de votre motorisation et faciliter votre quotidien, des accessoires peuvent être nécessaires :

  • Le feu clignotant orange est obligatoire si l’entrée de votre propriété donne sur la voie publique. Ce dispositif avertit les passants de l’ouverture ou de la fermeture du portail.
  • Un dispositif de sécurité type cellule photoélectrique est requis si le portail fonctionne en mode automatique.
  • Le digicode, aussi appelé clavier de codage pour automatisme de portail, permet d’ouvrir le portail même si vous avez oublié la télécommande. Pour cela, il suffit de renseigner le bon code sur le pavé numérique ou d’apposer un badge RFID.
  • Le sélecteur à clé a le même rôle que le digicode. Il permet d’enclencher l’ouverture du portail grâce à l’insertion d’une clé.
  • L’antenne pour améliorer la portée de votre télécommande.
  • Si vous optez pour une alimentation sur secteur, la motorisation doit être équipée d’une batterie de secours (en cas de coupure électrique).

Quel budget prévoir pour motoriser son portail ?

Voici quelques indications des prix constatés sur les sites web des fabricants

Portail battant

Type de motorisationPrix moyen (sans pose)Prix moyen (avec pose)
Motorisation à bras articulés400 € à 1500 €900 € à 2500 €
Motorisation à vérins450 € à 1500 €1000 € à 2500 €

Portail coulissant

Type de motorisationPrix moyen (sans pose)Prix moyen (avec pose)
Motorisation à crémaillère (autoportante)450 € à 1000 €1000 € à 2500 €
Motorisation à rail (rail de guidage au sol)450 € à 1500 €800 € à 2500 €

Si vous souhaitez que la motorisation soit indépendante du système électrique de la maison, comptez en moyenne 500 € pour le prix d’un kit solaire. Certains modèles (plus performants) peuvent aller jusqu’à 2000 €.

Câble pour portail électrique
Câble pour portail électrique
Obtenir mon devis par un artisan agréé
Bon à savoir
Les frais d’alimentation en électricité et de motorisation peuvent être inclus dans le prix d’un portail d’entrée neuf.

Parce que la motorisation d’un portail nécessite des travaux électriques et dans certains cas des soudures et un terrassement, il est préférable de faire appel à un professionnel.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville