WC sous escalier : comment faire et à quel prix ?

On renonce parfois à exploiter ce petit espace, assez difficile d’accès. Ces quelques mètres carrés sous l’escalier sont pourtant propices pour installer les toilettes. Vous souhaitez aménager vos WC en sous-pente sous l’escalier afin d’optimiser la place ? Quelles sont les contraintes techniques à prendre en compte ? Quelles sont les solutions existantes ? Quel budget prévoir ? Réponses !

Toilettes sous escaliers : avantages et inconvénients ?

Avant de placer vos toilettes sous l’escalier, il est nécessaire de s’intéresser aux avantages ainsi qu’aux inconvénients de ce projet.

AvantagesInconvénients
Solution pratique

Facilité d’accès pour les personnes à mobilité réduite

Gain de place
Nécessité d’avoir un espace volumineux sous l’escalier

Nécessité de créer un circuit d’eau

Obligation de mettre en place un système d’aération

Absence d’éclairage naturel

Les critères à prendre en compte pour installer des WC sous les escaliers

Si vous souhaitez aménager des WC en contrebas de l’escalier, certains paramètres techniques doivent être considérés :

  • Le type d’escalier
  • Les dimensions de l’espace sous l’escalier
  • L’arrivée d’eau
  • L’évacuation des eaux usées
  • L’arrivée électrique
  • La ventilation

1) Le type d’escalier

Si vous souhaitez optimiser l’espace en sous-pente, il faudra considérer le modèle de l’escalier. Sachez, en effet, que certains types d’escaliers ne sont pas adaptés à ce projet. Parmi eux, on peut citer les escaliers tournants dont la configuration rend impossibles les travaux d’installation.

Les modèles qui se prêtent à un aménagement de WC en sous-pente sont l’escalier droit, l’escalier quart tournant et l’escalier demi tournant.

D’autre part, les escaliers dont les marches sont fermées sont plus propices à accueillir des WC que les modèles ouverts.

2) Les dimensions en sous-pente

Le volume disponible sous l’escalier peut aussi peser sur la faisabilité de votre projet. Avant même de commencer les travaux d’aménagement, il faut vérifier que l’espace permet aux habitants de se lever sans se cogner la tête et s’asseoir avec aisance sur la cuvette des toilettes.

Note
Il n’existe pas de normes imposées pour les dimensions des WC en sous-pente. Néanmoins, les professionnels estiment qu’il faut au minimum 140 cm de long x 80 cm de large pour la réussite de l’aménagement. La hauteur, quant à elle, doit être aux alentours de 2,15 au minimum au point le plus haut.

3) L’arrivée d’eau

Pour amener de l’eau sous les marches, la solution la plus simple est de poser un robinet autoperceur. Néanmoins, cette option n’est réalisable que s’il y a un conduit d’eau à proximité de la sous-pente.

Dans le cas contraire, vous devrez procéder à l’extension du réseau sanitaire de l’habitation.

4) Évacuation d’eaux usées

Demandez un devis près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans


    Comme pour la création d’une arrivée d’eau, le processus sera plus simple et moins onéreux si un conduit d’évacuation d’eau est dans les alentours de la sous-pente. Dans ce cas, il suffit de faire un piquage.

    Si un conduit ne se trouve pas à proximité, vous devrez passer par une extension des réseaux.

    IMPORTANT

    Pour permettre une bonne évacuation des eaux usées, il faut prévoir une pente minimale de 3 % au niveau des conduits.

    5) L’installation électrique

    Dans un projet d’aménagement, l’alimentation en électricité est un incontournable. Vous devez donc effectuer l’extension du réseau électrique existant pour alimenter vos futurs WC. Pour parer d’éventuels courts-circuits, ce processus doit s’effectuer à partir d’un réseau luminaire et d’une prise de courant.

    Pour ce qui est de l’éclairage, le plafonnier LED ou les lampes LED sont les meilleures options. Pour plus de confort, pensez à installer un interrupteur à détecteur de mouvements (ou interrupteur automatique).

    IMPORTANT

    N’hésitez pas à recourir aux services d’un électricien pour bénéficier d’une installation aux normes.

    6) La ventilation des WC

    L’installation d’un mécanisme de ventilation est plus que nécessaire étant donné que l’espace sous l’escalier ne dispose pas de fenêtre. Ce système vous permettra non seulement de renouveler l’air des toilettes, mais aussi d’évacuer l’humidité.

    La solution la plus prisée reste le ventilateur. Vous avez le choix entre 2 modèles :

    • Le ventilateur classique avec allumage manuel
    • Le ventilateur automatique qui s’allume selon le niveau d’humidité

    Dans tous les cas, veillez à choisir un système de ventilation peu encombrante étant donné que l’espace sous les marches est exigu.

    Quel type de WC installer ?

    Vous avez le choix entre plusieurs modèles de WC :

    Types de WCCaractéristiques
    WC classiquesIl s’agit des WC traditionnels, avec la cuvette en contact avec le sol. Ces modèles restent une valeur sûre.
    WC suspendusTrès esthétiques, ces modèles sont fixés sur un bâti-support (structure métallique qui inclut les tuyaux d’évacuation, le réservoir d’eau et le mécanisme de la chasse d’eau. De plus, les WC suspendus permettent de régler la hauteur de la cuvette.
    WC broyeursC’est une solution à privilégier si vous ne disposez pas d’évacuation d’eau. Vous avez le choix entre un WC complet accompagné d’un broyeur ou d’un broyeur seul, qui est placé derrière un WC existant. Cette solution reste néanmoins encombrante.
    WC lavantAussi appelés WC japonais, ces modèles associent la fonction du WC et celle d’un bidet. Ils sont malheureusement peu courants en France.
    Toilettes sous WC

    Prix moyen d'une pose de WC

    Entre 100 et 500€

    Si l’espace en sous-pente est vraiment réduit, optez pour des WC en format de petite taille, avec des cuvettes gain de place [5 cm moins profondeur].

    Quel budget prévoir pour l’installation d’un WC sous un escalier ?

    Du point de vue budget, le prix d’un aménagement de WC sous les escaliers dépend évidemment de la surface disponible et des équipements que vous souhaitez installer. Les contraintes techniques liées à la plomberie entrent également en ligne de compte.

    Pour vous aider à y voir plus clair, voici un tableau récapitulant les coûts de réalisation d’un tel projet.

    WC classiquesÀ partir de 100 €
    WC suspendusÀ partir de 450 €
    WC broyeursÀ partir de 450 €
    WC lavantÀ partir de 2500 €

    Notez que sur le marché, il existe des abattants lavants [à partir de 500 €] qui s’adaptent à des cuvettes de toilettes classiques.
    Pose WCEntre 100 et 500 € en fonction de l’importance des travaux
    Modification de la plomberieÀ partir de 5 € par mètre linéaire
    Fournitures totales pour l’extension du réseau électriqueÀ partir de 120 € (ce prix comprend diverses fournitures comme la sortie de câble, la prise de courant, le câble, le dispositif d’éclairage, le permutateur, le conduit d’encastrement…
    VentilateurEntre 20 € et 200 €

    Pour avoir une estimation précise de votre projet, n’hésitez pas à contacter un professionnel. Ce dernier pourra vous établir un devis détaillé ainsi que la liste des fournitures nécessaires. De plus, recourir à un expert vous donne la garantie d’une installation conforme et de qualité. N’oubliez pas de comparer les devis pour faire baisser la facture.

    Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville