Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

Vrillettes : tout savoir, comprendre, traiter – Guide complet

L’existence de petits trous dans le bois (poutres, planchers, meubles…) doit attirer votre attention sur la présence de vrillettes. Ces insectes nuisibles font de véritables ravages dans un logement en se nourrissant des fibres du bois. Notre guide complet vous donne tous les conseils pour lutter efficacement contre les vrillettes.

Bois endommagé par les vrillettes | Trouver un pro dans ma commune

Qu’est-ce que la vrillette ?

Les vrillettes, tout comme les termites ou les capricornes, sont des insectes xylophages, de la famille des anobiidae. Différents types de vrillettes existent mais tous sont caractérisés par la forme de leurs antennes et de leur capuchon.

Contrairement au capricorne, la vrillette ne vit pas constamment dans le bois et y fore des trous afin de pouvoir en sortir facilement. À terme, un risque de destruction est possible si aucune mesure concrète n’est mise en œuvre.

Les caractéristiques de la vrillette

Toutes les vrillettes ont des caractéristiques communes une fois arrivées à l’âge adulte :

  • 3 paires de pattes
  • 1 paire de mandibules
  • taille comprise entre 2 et 8mm
  • carapace qui recouvre les ailes et qui se soulève au moment de l’envol
  • antennes relativement longues par rapport au corps
  • corps de forme allongé
  • couleur allant du brun-rougeâtre au brun-noir

En règle générale, le mâle est moins gros que la femelle et de couleur plus foncée.

Les œufs sont blancs et très petits (de 0,40 à 0,60mm). De son côté, la larve est facilement reconnaissable :

  • couleur : blanc-jaunâtre
  • taille : de 5 à 10mm
  • corps : recouvert d’une pilosité

Aperçu d’une vrillette

Comprendre le cycle de vie de la vrillette

Les vrillettes, une fois adultes, pénètrent dans les logements en volant. Les femelles vont alors pondre entre 20 et 200 œufs (selon l’espèce) durant l’été, à l’intérieur du bois. Une fois ceux-ci éclos, le développement des larves, très variable, peut prendre de 9 mois à plusieurs années, en fonction :

  • de l’espèce
  • de la nature du bois
  • du taux d’humidité
  • de la température
  • de la présence de champignons

Pendant toute cette période, les vrillettes se nourrissent en forant le bois : des galeries sont creusées et se croisent, ce qui endommage considérablement le matériau. Une fois leur développement achevé, les vrillettes adultes vont percer un trou dans le bois pour en sortir. C’est à partir de ce moment qu’il est plus facile de remarquer leur présence, les orifices nécessaires à l’envol des vrillettes étant bien visibles.

Le temps de vie de la vrillette adulte est par contre limité (environ 4 semaines), l’insecte arrêtant de se nourrir pour se consacrer à la reproduction.

Meuble attaqué par les vrillettes

Les risques causés par la présence de vrillettes

Les trous provoqués par les vrillettes peuvent apparaître, selon l’espèce, dans :

  • le bois, d’essence feuillue ou résineuse :
    • meubles
    • charpentes
    • planchers
    • manches d’outils
    • étagères
  • les livres
  • les papiers
  • les cartons
  • les aliments (vrillette du pain)

En cas de prolifération importante, la vrillette peut littéralement ravager votre charpente ou vos meubles.

Plancher attaqué par les vrillettes

Bon à savoir

Les galeries à l’intérieur du bois sont le plus souvent remplies de sciure. Cela va alors combler les trous et donner l’impression que le bois n’est pas vraiment abîmé. Il est conseillé d’utiliser un marteau afin de frapper la zone attaquée pour faire ressortir les déchets et pouvoir constater l’ampleur des dégâts.


Quelques remèdes simples pour lutter contre la vrillette

Avant d’appliquer un traitement sur le bois, enlevez la poussière ainsi que la peinture, le vernis ou la laque afin que le produit puisse agir dans les meilleures conditions possibles :

  • eau de javel : avec une seringue, injectez de l’eau de javel dans les orifices. Cette méthode est très efficace mais risque cependant d’éclaircir le bois
  • huile de lin : en comblant les trous avec cette huile, vous allez empêcher les insectes de s’y loger
  • huile essentielle d’eucalyptus : à l’aide d’un pinceau plat très imbibé en essence d’eucalyptus, travaillez sur les surfaces à traiter. Complétez l’opération en injectant l’huile essentielle directement dans les trous avec une seringue. L’huile d’eucalyptus est reconnue pour son pouvoir antibactérien et insecticide
  • oignon ou jus d’oignon : ce remède ancestral consiste à frotter les parties du bois endommagées avec un demi-oignon. Pour plus d’efficacité, vous pouvez également passer un oignon à la centrifugeuse et en récupérer le jus. Imbibez une brosse et frottez le bois. Laissez ensuite le meuble pendant 48 à 72h sous du plastique étirable hermétiquement pour que le résultat soit optimal
  • lavande et vinaigre :
    • mélangez 1L d’eau, 250ml de vinaigre blanc et 2 cuillères à soupe de fleurs de lavande dans une bouteille
    • laissez macérer le mélange pendant 24h
    • imprégnez un chiffon et frottez le bois
    • laissez sécher
    • recommencez pendant plusieurs jours
    • enveloppez le meuble avec du plastique pendant quelques jours pour améliorer les effets

Remède maison contre les vrillettes

Conseil : à titre préventif et pour éviter l’apparition des vrillettes, vous pouvez cirer ou vernir vos meubles plusieurs fois par an. Peindre vos poutres vous permet également de créer un barrage très efficace.

Les traitements professionnels

Lorsque le bois est très attaqué, il est recommandé de faire appel à des spécialistes qui utiliseront des produits chimiques plus puissants. Le traitement curatif du bois peut être réalisé par pulvérisation, badigeonnage ou injection d’un insecticide, cette dernière méthode étant la plus efficace.

Traitement meubles contre les vrillettes
Prix traitement bois attaqué par les vrillettes
10 € à 25 €/m2

Préparation des travaux

Cette phase préalable ne doit pas être prise à la légère, la bonne préparation des surfaces conditionnant la réussite du traitement : le bois doit être propre, sec et sans aucune finition (vernis, peintures…). Pour éviter tout dommage, il convient de protéger le sol avec une bâche, ainsi que les branchements électriques et les prises.

Parfaitement équipé, le professionnel va commencer par enlever les clous éventuellement présents dans les poutres. Par la suite, toute la surface à traiter doit être dépoussiérée avec une brosse. Les parties non-adhérentes et les vermoulures sont retirées par bûchage, le plus souvent grâce à un ciseau à bois.

Pour garantir une bonne aération pendant cette phase, les fenêtres doivent rester grandes ouvertes.

Aperçu d’une attaque de vrillettes

Installation des buses

Cette étape est essentielle car elle va  permettre l’injection du produit traitant. Il convient de percer des trous en quinconce, tous les 30cm, avec un foret de 9 à 10mm de diamètre (une poutre de 2m de longueur doit donc comporter 7 trous). La profondeur d’un trou doit être équivalente au tiers de l’épaisseur du support (par exemple : 3cm pour une poutre de 9cm). Dans tous les cas, il ne faut pas dépasser 5cm, ce qui représente la longueur moyenne d’un foret. Le quadrillage ainsi réalisé va permettre de toucher toutes les larves présentes dans le bois et de stopper leur développement en les empoisonnant grâce l’action du produit de traitement.

Dans chaque trou, une buse d’injection est positionnée avec l’aide d’un marteau. Il s’agit d’une sorte de cheville équipée d’une bille jouant le rôle de clapet antiretour. Pour plus de discrétion, différents coloris sont disponibles (noir, brun, beige, blanc…).

Injection au pistolet

Une fois le godet du pistolet rempli avec le produit de traitement, il suffit d’injecter l’insecticide dans les buses jusqu’à saturation (jusqu’à ce que le bois régurgite). Le produit va alors ressortir une fois les canaux entièrement remplis, ce qui permet au liquide de bien parcourir toutes les galeries creusées dans le bois.

Les produis utilisées sont particulièrement fluides pour pouvoir pénétrer le bois en profondeur. Ils se diffusent par capillarité autour de la zone percée. La durée du traitement et la quantité de produit dépendent de l’ampleur des dégâts et du nombre de galeries creusées. Dans tous les cas, les buses restent en place une fois l’opération terminée, ce qui permet de réinjecter du produit en cas d’apparition de nouvelles larves.

Traitement professionnel contre les vrillettes | contacter un pro dans ma ville

La pulvérisation finale

L’achèvement du traitement se fait par pulvérisation du produit au pistolet, sur toutes les zones attaquées du bois. Un masque de protection contre les vapeurs toxiques est obligatoire.

Una autre alternative consiste à l’application du produit avec une brosse plate : il s’agit du badigeonnage. Le masque de protection est également obligatoire. Il est nécessaire d’appliquer généreusement le produit (1 litre pour 3m² de surface). Une formule en gel a l’avantage de limiter les coulures et les pertes de produit, elle est donc plus adaptée que le liquide. Avec sa couleur blanche, elle permet également de mieux voir les parties où l’insecticide a déjà été appliqué.

Quelle que soit la technique finale employée, la durée de séchage du produit est de 48h. La pièce doit rester inoccupée et suffisamment aérée pendant ce laps de temps.

Pulvérisation de produit anti-vrillettes | joindre un pro près de chez moi

Comment réparer le bois attaqué par les vrillettes ?

Si vos meubles ou vos poutres ne comportent que quelques trous, vous pouvez les rebouchez avec de la pâte à bois.

Dans le cas où le bois serait vermoulu, traitez les zones fortement atteintes avec un pinceau imbibé d’une solution d’eau et de colle à bois, à proportions égales. Laissez sécher (le bois doit absorber entièrement la solution) et appliquez de nouveau une couche. Répétez l’opération jusqu’à ce que le bois devienne solide et ne puisse plus absorber le mélange. N’oubliez pas de terminer en cirant, laquant ou peignant le bois et en l’entretenant régulièrement.

Traitement meubles contre les vrillettes

En conclusion

En cas de présence de vrillettes dans votre logement, essayez d’évaluer l’étendue des dégâts. Si ceux-ci semblent déjà importants, vous devez faire appel à un expert pour établir un diagnostic précis. Les traitements se faisant à partir de produits dangereux pour la santé, il convient de passer par un professionnel disposant d’un vrai savoir-faire et de l’équipement adéquat.

Nous avons la possibilité de vous faire parvenir jusqu’à 5 devis gratuits afin de vous aider à choisir le bon interlocuteur près de chez vous. N’hésitez pas à déposer votre demande, vous obtiendrez une réponse dans les meilleurs délais de la part de spécialistes de la lutte contre les vrillettes.

 

 

Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant
Traitement meubles contre les vrillettes

Vrillettes : tout savoir, comprendre, traiter – Guide complet