Scellement chimique parpaing : comment s’y prendre ?

La technique du scellement chimique est recommandée pour fixer des charges très lourdes dans différents matériaux, creux ou pleins. Cette méthode s’applique donc parfaitement au parpaing. Notre guide complet vous explique comment réaliser cette opération en toute facilité !

En quoi consiste le scellement chimique ?

Le principe du scellement chimique consiste à réaliser un trou de fixation dans lequel est injectée une résine bi-composante. Celle-ci va alors durcir afin de présenter une résistance bien plus importante qu’une simple vis dans une cheville.

Le scellement chimique est conseillé pour les travaux de fixation suivants :

  • Gonds de volet
  • Gonds de portail
  • Store banne
  • Ballon d’eau chaude
  • Chaudière murale
  • Climatiseur
  • Etc.

Cette méthode peut également être mise en œuvre avec des charges moins lourdes en présence d’un matériau creux avec un risque d’arrachement significatif.

Attention : La cartouche de scellement chimique doit être adaptée à l’utilisation prévue (intérieur ou extérieur, milieu sec ou humide…).

Scellement chimique et matériel nécessaire

Procurez-vous le matériel suivant pour réaliser un scellement chimique dans du parpaing :

  • Cartouche de scellement chimique
  • Tiges filetées
  • Tamis (si parpaing creux)
  • Perceuse
  • Écouvillon
  • Soufflette ou aspirateur

Vous pouvez également trouver dans le commerce des kits de scellement chimique.

1ère étape : Le perçage du support

La technique diffère selon le type de paroi (parpaing creux ou plein).

Perçage de parpaing plein

Respectez les étapes suivantes pour préparer le scellement chimique dans un parpaing plein (valable aussi pour la brique pleine et la pierre dure) :

  • Mettez votre perceuse ou votre perforateur en mode percussion.
  • Utilisez un foret avec un diamètre adapté à celui des tiges filetées.
  • Percez à basse vitesse puis accélérez progressivement au fur et à mesure que le foret pénètre le parpaing (la profondeur du trou doit être égale à celle des tiges filetées + 1cm).
  • Nettoyez bien l’intérieur du trou à l’aide d’un écouvillon pour enlever les résidus de perçage pouvant gêner l’insertion de la résine.
  • Terminez en utilisant une soufflette, un aspirateur ou un sèche-cheveux pour retirer toute la poussière dans le trou.

Perçage de parpaing creux

Suivez nos conseils pour préparer le scellement chimique dans un parpaing creux (valable aussi pour la brique creuse) :

  • Munissez-vous d’une perceuse sans enclencher le mode percussion.
  • Utilisez un foret avec un diamètre adapté à celui du tamis.
  • Percez un trou de la longueur des tiges filetées + 1cm.
  • Nettoyez l’intérieur du trou avec un écouvillon puis aspirez bien toute la poussière.

2nde étape : La réalisation du scellement chimique

De la même façon que pour le perçage, la mise en œuvre du scellement diffère selon le fait que le parpaing soit plein ou creux. Dans tous les cas, le produit possède deux composants (résine + durcisseur) dont l’action combinée va permettre au mélange de se consolider.

Scellement chimique dans un parpaing plein

Respectez les consignes suivantes pour réussir un scellement chimique dans un parpaing plein :

  • Positionnez la cartouche de résine au fond du trou et commencez à répandre le produit.
  • Arrêtez-vous aux 2/3 du trou et insérez tout de suite la tige filetée : maintenez-la bien dans l’axe en la faisant pivoter de gauche à droite.
  • En cas de besoin, ajustez la tige filetée pendant le temps de manipulation qui est spécifié sur la cartouche.
  • Une fois le délai de durcissement (mise sous charge) passé, la charge peut être fixée.

Scellement chimique dans un parpaing creux

En présence d’un parpaing creux, il est nécessaire d’utiliser un tamis pour fixer correctement la tige filetée :

  • Positionnez le tamis dans le trou en l’enfonçant jusqu’à la collerette.
  • Remplissez le tamis de résine en partant du fond du trou.
  • Insérez lentement la tige filetée à l’intérieur du tamis en la tournant (comme pour la visser).
  • Ajustez la tige pendant le temps de manipulation pour la maintenir bien droite.
  • Patientez durant le temps de mise sous charge (généralement 24h) avant de fixer la charge.

Comment choisir les bonnes tiges filetées ?

Les tiges filetées à utiliser pour un scellement chimique doivent être choisies selon le poids, mais aussi les dimensions de la charge à suspendre. Une fois ces éléments déterminés, consultez la résistance maximale de la tige indiquée sur l’emballage du produit. Cette donnée dépend principalement du diamètre de la tige.

Exemple : Charge à suspendre de 60kg avec des tiges de 5mm de diamètre offrant une résistance de 20kg.

Étant donné qu’il est conseillé de respecter un coefficient de sécurité au moins égal à 2, il convient d’utiliser ici 6 tiges filetées (6 x 20kg = 120kg de résistance).

Avec des tiges de 8mm supportant 40kg chacune, seules 3 sont suffisantes.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville