Prime CEE pour chaudière collective, ECS, PAC et VEV

CEE1

Le dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE) est un dispositif qui permet à l’Etat d’encourager la population à adopter des systèmes qui induisent une réduction de la consommation énergétique. Ceci se fait à travers des primes énergies qui permettent aux particuliers ou aux entreprises de procéder à l’installation de nouveaux systèmes moins consommatrices et écologiques, et de pouvoir se faire rembourser une partie des frais d’installation. Que ce soit pour l’installation d’une chaudière collective, d’un dispositif d’eau chaude sanitaire, d’une pompe à chaleur ou encore d’un variateur électronique de vitesse, il existe une prime CEE qui vous permet d’opter pour des systèmes plus économiques et plus écologiques.

Calculez votre prime CEE

Les Chaudières collectives

La chaudière est le moyen favori de chauffage des français. Elle permet de pouvoir s’offrir de la chaleur par temps froid dans les maisons ou appartements et aussi quand on y adjoint un chauffe-eau de pouvoir obtenir à partir de cette dernière de l’eau chaude pour les besoins sanitaires.  Les chaudières à  condensation collective sont plus recommandées que les chaudières classiques, car elles vous permettent d’avoir un rendement de plus de 100%, ce qui veut dire qu’elles produisent plus qu’elles ne consomment. La valeur de votre prime énergie pour chaudière collective dépendra de la puissance nominale de cette dernière, du nombre d’appartements alimentés et de la zone géographique ou le bâtiment se trouve. Calculez maintenant votre prime CEE chaudière collective.

L’eau chaude sanitaire (ECS)

L’eau chaude sanitaire est indispensable, surtout en période hivernale. Pour l’obtenir, il convient de savoir de prime abord que les dispositifs classiques de chauffage utilisent une grande quantité d’énergie. On évalue même à 76% le pourcentage de l’énergie domestique qui revient au chauffage et à 12% celui réservé au chauffage d’eau sanitaire, le reste étant utilisé pour les autres besoins domestiques. Il est, en conséquence, plus intéressant et surtout plus économique que d’opter pour des chaudières, des pompes à chaleur et autres utilisant les énergies renouvelables produites par le soleil ou les éoliennes. De plus, vous bénéficierez d’une prime CEE qui pourra vous aider à couvrir les frais d’installation. Calculez votre prime ici.

Les Pompes à chaleur (PAC)

Une pompe à chaleur est un dispositif qui permet d’utiliser la chaleur de l’environnement extérieur (le sol, l’air) pour réchauffer votre appartement ou votre maison. Il existe des PAC air/air c’est-à-dire qui permettent de réchauffer l’air et des PAC air/eau qui, elles, permettent de réchauffer l’eau afin qu’elle serve pour les besoins sanitaires ou pour le chauffage interne. Les PAC classiques utilisent l’électricité pour alimenter le processus de transfert de chaleur, ce qui vous revient cher. Le mieux serait donc d’adopter un PAC solaire qui utilisera plutôt l’énergie du soleil. Pour votre installation, vous n’aurez qu’à vous enregistrer pour une prime énergie pour bénéficier d’un chèque en euro qui remboursera une partie du coût d’installation. Obtenez maintenant votre prime CEE ici.

Les variateurs électroniques de vitesse (VEV)

Les moteurs asynchrones sont majoritairement utilisés dans le secteur industriel. Toutefois, ils ont l’inconvénient de consommer une grosse quantité d’énergie. La solution serait donc d’installer un variateur électronique de vitesse qui permettra de moduler la vitesse du moteur électrique afin de vous faire faire des économies. Le coût d’installation du dispositif est assez onéreux, car il peut atteindre jusqu’à 30.000 euros, mais sur le long terme votre consommation énergétique vous revient moins chère. C’est pour cela que l’état a compté les variateurs électroniques de vitesse (VEV) dans la liste des dispositifs pouvant bénéficier d’une prime énergie. Faite votre simulation en un clic afin d’obtenir votre prime CEE.

Comment obtenir de ma prime CEE ?

Il est important de rappeler que pour obtenir la prime CEE pour la chaudière collective, les ECS, les PAC et les VEV, il faut au préalable avoir fait la simulation avant de commencer les travaux de rénovation sinon votre dossier sera irrecevable.

Le processus est celui-ci :

  • La simulation : En quelques clics, vous faites la simulation de votre prime en précisant la date approximative du début des travaux.
  • L’envoi du dossier : A la fin des travaux, vous devrez envoyer un dossier dument rempli dont les différents composants vous seront fournis. De plus, ce dossier devra contenir les caractéristiques du matériel installé et des informations sur l’artisan ayant effectué les travaux. Il devra être envoyé au plus 6 mois après la fin des travaux.
  • Le chèque : Après validation de votre dossier, vous recevrez un chèque en euro qui sera proportionnel à la nature de vos travaux et la zone géographique où les travaux auront été effectués.

N’hésitez plus, que ce soit pour une chaudière collective, une PAC, un VEV ou un ECS à énergie renouvelable,  faites votre simulation pour bénéficier de votre prime CEE. Vous contribuerez à la protection de la planète, mais surtout vous ferez des économies.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville