Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

Porte handicapé : quelles normes PMR à respecter et quels prix ?

Les portes à destination des PMR (personnes à mobilité réduite) répondent à des normes bien précises en termes de dimensions. Notre guide pratique vous donne tous les renseignements nécessaires afin de vous conformer à la législation applicable en matière d’accessibilité pour les personnes handicapées.

Les normes d’accessibilité pour PMR

La loi du 11/02/2005 pour l’égalité des droits et des chances, appelée également “loi handicap“, a défini toute une série de mesures visant à :

  • simplifier et garantir l’accès des logements et des bâtiments publics aux PMR
  • permettre aux utilisateurs handicapés de se servir des portes d’accès en toute autonomie

La législation sur les portes pour handicapés

Les dimensions des portes PMR doivent permettre à toute personne de pouvoir les ouvrir et les fermer simplement, mais également de faire un demi-tour facilement en cas de besoin :

  • largeur de la porte suffisante pour le passage d’un fauteuil roulant, en particulier la largeur du passage utile, c’est-à-dire l’espace une fois la porte ouverte
  • espace autour de la porte permettant de manœuvrer celle-ci sans effort
  • emplacement de la poignée et des serrures à une hauteur adaptée permettant aux utilisateurs valides et handicapés de les actionner

La largeur d’une porte PMR

Les normes sur les portes pour personnes handicapées prévoient une largeur minimale afin d’assurer le passage des fauteuils roulants. Une porte PMR doit ainsi faire au moins 90cm de large, avec un passage utile de 83cm.

Il existe un cas particulier pour les bâtiments publics et privés qui reçoivent plus de 100 personnes : la largeur de la porte principale est alors d’au minimum 1,40m.

Enfin, les locaux possédant une superficie inférieure à 30m² nécessitent une largeur de porte d’au moins 80cm avec un passage utile de 77cm minimum.

L’espace de manœuvre d’une porte PMR

Il s’agit de l’espace situé autour de la porte afin de pouvoir manœuvrer cette dernière aisément. Il peut être marqué par un rectangle à la base de la porte :

  • sa largeur doit être égale à la celle de la zone de passage
  • sa longueur varie selon l’ouverture de la porte :
    • porte devant être tirée : longueur du rectangle de 2,20m minimum afin de permettre à l’utilisateur de suffisamment reculer pour ouvrir la porte et entrer
    • porte devant être poussée : longueur du rectangle de 1,70m minimum

L’espace de manœuvre est une obligation à respecter pour les :

  • portes extérieures
  • portails
  • portes qui ouvrent sur des parties communes (bâtiment privé, public et dans un but locatif)
  • portes d’entrée dans le cas des maisons individuelles

La poignée et la serrure d’une porte PMR

Les poignées doivent être aisément manœuvrables en position assise ou debout, mais également par les personnes souffrant de difficultés pour saisir les objets et effectuer des gestes de rotation du poignet. Des normes bien précises s’appliquent ainsi aux poignées et aux serrures situées sur une porte PMR :

  • poignée à 40cm minimum de tout obstacle et de l’angle rentrant du mur
  • poignée facile à actionner : pression de haut en bas et effort de poussée inférieur à 5kg
  • serrure à 30cm minimum de tout obstacle et de l’angle rentrant du mur

Dans le cas où la porte serait pourvue d’un dispositif de contrôle d’accès par badge ou visiophone, ce dernier doit être accessible à un utilisateur en fauteuil roulant.

Sachez que les poignées de porte en forme de boutons ne sont pas conseillées, car elles sont le plus souvent complexes à saisir pour les utilisateurs ayant des problèmes de préhension.

Les bâtiments concernés par les portes pour handicapés

Les normes handicapées concernant l’accessibilité s’appliquent à certains types de logements.

Les ERP

Un ERP (établissement recevant du public) est un lieu recevant des personnes autres que celles faisant partie du personnel employé : magasin, école, musée, établissement public… Un ERP doit impérativement se conformer à la législation applicable concernant l’accès des PMR.

Les bâtiments collectifs

Un BHC (bâtiment d’habitation collectif) est un bâtiment accueillant plus de 2 logements distincts et desservis par des parties communes. La largeur de la porte d’entrée principale et de celles donnant sur les parties communes doit respecter les normes handicapées.

Les maisons individuelles

Seules les maisons privatives qui sont construites dans un but de location ou de revente sont soumises à la loi sur le handicap. En faisant appel à un constructeur ou à un architecte, vous avez la certitude que vos plans seront en conformité avec la législation sur l’accessibilité des PMR.

Les cas particuliers de portes PMR

En dehors des portes d’entrée et d’accès aux parties communes, d’autres portes sont également concernées par la loi du 11/02/2005.

Porte d’ascenseur pour PMR

Une porte d’ascenseur doit être coulissante et posséder une largeur d’au moins 80cm. En complément, il est nécessaire que :

  • la cabine présente des dimensions minimales de 1 x 1,30m de profondeur
  • les commandes soient positionnées au maximum à 1,30m du sol
  • la précision d’arrêt soit de 2cm maximum

Porte de douche pour PMR

La porte d’une cabine de douche doit permettre de laisser un espace intérieur d’au moins 0,80 x 1,30m, libre du débattement de la porte et de tout obstacle.

Le prix d’une porte pour handicapés

Le tarif pour faire installer une porte répondant aux normes PMR est très variable et dépend principalement du bâtiment concerné, ainsi que de la largeur de la porte et de son système d’ouverture.

En effet, pour une maison individuelle, il n’y a pas de différence significative de prix avec une porte de dimension inférieure, puisque la majorité des constructions neuves possède une porte d’entrée de 90cm de large. En revanche, un particulier qui souhaiterait installer une porte à ouverture automatique à son domicile devra débourser autour de 1.000€.

Dans les ERP, la facture peut vite s’envoler en raison des normes plus strictes à respecter et du passage important. Une porte automatique coulissante revient à environ 4.000€, voire même beaucoup plus selon les dimensions et les options à rajouter.

En conclusion

Faire installer une porte PMR nécessite de respecter une règlementation précise, au risque de se retrouver avec un équipement non conforme. Il est indispensable de faire appel à un professionnel qualifié et maîtrisant parfaitement les enjeux de l’accessibilité pour les personnes handicapées, disposant de réelles compétences dans le domaine. Une entreprise possédant le label Handibat est ainsi un gage de sérieux et d’expertise. Nous avons la possibilité de vous mettre en relation avec des spécialistes de l’aménagement PMR près de chez vous. Vous recevrez ainsi jusqu’à 5 devis gratuits et sans engagement afin de comparer et d’étudier les propositions, ainsi que les prix pratiqués dans votre région.

Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant
Amenagement d'un dressing de luxe

Dressing : idées d’aménagements, prix et conseils tendances

Amenagement d'une petite buanderie

Aménager une buanderie : nos conseils de pro, idées et prix

Professionnel de la peinture

Peinture murale : comment choisir et quel type ?

Dimensionnement d'un velux

Dimensions d’un velux : guide complet des différentes tailles

Amenagement d'une chambre PMR

Aménagement d’une chambre PMR : quelles normes à respecter et quels prix ?

Porte handicapé : quelles normes PMR à respecter et quels prix ?

Salle de bains et douche PMR : quelles normes à respecter et quels prix ?

Installation d’un escalier PMR : les normes à respecter et les prix

Faire installer un lavabo PMR accessibilité réduite : quelles normes et quel prix ?