Plafond de salle de bains : comment le choisir et à quel prix ?

Pièce humide, la salle de bains doit être équipée d’un plafond résistant. Hormis la surface à recouvrir, le prix dépend surtout des matériaux utilisés. Plusieurs solutions existent sur le marché : faux plafond, peinture, lambris, plafond tendu… Notre guide pratique passe en revue les différentes options en matière de plafond de salle de bains pour vous aider à faire le bon choix !

plafind-salle-de-bains-led
Plafond de salle de bains avec LED

Les solutions pour réaliser un plafond de salle de bains

La qualité première du plafond d’une pièce d’eau est de pouvoir supporter l’humidité et les variations du taux d’hygrométrie. Différents revêtements permettent de répondre à cette problématique avec efficacité.

Peinture pour plafond de salle de bains

La peinture est certainement la solution la moins onéreuse et la plus rapide à mettre en œuvre. Encore faut-il choisir une peinture adaptée aux pièces humides, telle que la peinture acrylique ou glycéro. Certaines versions un peu plus chères sont formulées pour éviter, ou tout du mois retarder, l’apparition de moisissures dues à l’humidité.

peinture-plafond-salle-de-bains
Peinture d’un plafond de salle de bains en plâtre
Note
Autre atout de la peinture : un large choix de textures et de coloris pour satisfaire toutes les envies ! Son application est par ailleurs à la portée de tous et ne nécessite pas forcément de faire appel à un professionnel.

Prix pour peindre un plafond de salle de bains : entre 10€ et 30€ le litre.

Enduit pour plafond de salle d’eau

Comme la peinture, l’enduit se pose rapidement pour un résultat immédiat et personnalisé. Une formule étanche est bien entendu indispensable. Parmi les enduits les plus appréciés, le tadelakt, originaire du Maroc, se compose de chaux et de pigments naturels. Disponible en de nombreux coloris, il apporte une touche de charme et d’exotisme à moindre frais !

Prix moyen au m² pour un enduit de plafond de salle de bains

Entre 5€ et 50€

Dalles pour plafond de salle de bains

Légères et relativement simples à poser, les dalles de plafond sont bien adaptées aux pièces d’eau. Leur avantage est de pourvoir cacher toutes les imperfections présentes sur le plafond existant. Abordables, elles sont disponibles en plusieurs motifs et coloris.

Prix pour des dalles de plafond de salle de bains : entre 10€ et 20€ par m².

Lambris pour plafond de salle de bains

Le lambris doit être fixé sur une ossature, des tasseaux ou des solives. En fonction du matériau choisi, les possibilités de personnalisation peuvent être nombreuses et l’entretien plus ou moins contraignant : 

  • Bois classique ou exotique
  • Stratifié
  • PVC
  • Métal
plafond-lambris-salle-de-bains
Plafond de salle de bains en lambris blanc

Prix pour un plafond de salle de bains en lambris bois : entre 25€ et 100€ par m² en fonction de l’essence.

Faux plafond en PVC pour salle d’eau

Solution idéale dans une pièce humide, le faux plafond en PVC imite parfaitement le lambris, sans avoir besoin d’entretien particulier. Ce matériau offre une excellente résistance à humidité. Personnalisable, il permet de donner vie à une pièce d’eau à votre image.

Prix moyen au m² d'un faux plafond de salle de bains en PVC

Entre 15€ et 40€

Faux plafond en plâtre pour salle de bains

Placo, BA13…, le faux plafond en plaques de plâtre se retrouve sous différentes dénominations. Très abordable et résistant, il convient d’en choisir un de type H (Hydro), pour une protection efficace contre l’humidité. 

Prix moyen au m² d'un faux plafond de salle de bains en plaques de plâtre

Entre 8€ et 15€

Faux plafond tendu pour salle d’eau

Matériau très esthétique, le faux plafond tendu est aussi le plus onéreux. Le principe consiste à tendre une toile en PVC au plafond. Celle-ci ne demande aucun entretien et peut recevoir des spots encastrés. Nous vous conseillons vivement de faire appel à un professionnel pour l’installation d’un faux plafond tendu.

Prix pour un faux plafond tendu de salle de bains : entre 40€ et 80€ par m².

faux-plafond-salle-de-bains
Faux plafond de salle de bains

Focus sur le faux plafond dans une salle de bains

Parmi les différentes solutions que nous venons d’étudier, le faux plafond présente de nombreux avantages qui méritent d’être détaillé :

  • Chantier limité : un plafond abîmé demande la réalisation de travaux coûteux. Le faux plafond permet alors de masquer les dégradations en un temps record. Attention cependant, les dégâts importants (fissures profondes, infiltrations…) ne doivent pas être cachés avec un faux plafond, sauf de manière temporaire le temps d’effectuer une rénovation complète. Cela pourrait par ailleurs s’apparenter à un vice caché en cas de revente du bien. 
  • Dissimulation des gaines et réseaux : la tuyauterie et les gaines électrique ne sont pas esthétiques. Le faux plafond permet de les faire disparaître aisément. Il suffit de laisser un espace pour le passage des gaines en réduisant la hauteur du plafond, tout en conservant une hauteur finale sous plafond suffisante.  
  • Chauffage plus efficace : une hauteur sous plafond importante est synonyme de déperdition de chaleur. Cela est souvent le cas dans les logements anciens, avec des pièces d’eau difficiles à chauffer. La température moyenne d’une salle de bains étant généralement de 24°C, les dépenses énergétiques s’en ressentent… En diminuant la hauteur de la pièce, le faux plafond contribue ainsi à réaliser des économies d’énergie.
  • Luminosité accrue : l’éclairage est essentiel dans une pièce d’eau, encore plus en l’absence de fenêtre et d’apport de lumière extérieure naturelle. Pour compenser ce manque, les spots au plafond représentent une bonne solution, car il est parfois complexe d’installer des éclairages ailleurs en raison des normes à respecter (distances minimales par rapport à un point d’eau). Les spots possèdent par contre une certaine épaisseur et doivent être intégrés dans un faux plafond pour cacher leur alimentation électrique.

Plafond de salle de bains et humidité

Pour éviter l’apparition d’humidité au niveau du plafond d’une pièce d’eau, choisissez du matériel adapté : peinture, enduit, dalles ou faux plafond résistant à l’humidité. 

Sachez cependant que la plupart des problèmes sont dus à une aération insuffisante de la pièce. Pensez à bien le faire quotidiennement, en particulier après la prise d’une douche ou d’un bain. Vous constatez malgré tout des traces d’humidité et de moisissures au plafond ? Vérifiez le système de ventilation et faites appel à un professionnel pour une analyse plus précise. Les désordres rencontrés peuvent en effet provenir d’infiltrations d’eau ou d’une mauvaise isolation des murs.

salle-de-bains-sous-les-toits
Salle de bains sous les toits

Résumé des prix moyens pour un plafond de salle de bains

Selon la solution choisie, le coût d’un plafond de salle de bains varie fortement. Une fourchette assez large est également à prévoir en fonction de la qualité des matériaux utilisés.

Solution retenuePrix miniPrix maxi
Peinture10€ par litre30€ par litre
Enduit5€ par m²50€ par m²
Dalles de plafond10€ par m²20€ par m²
Lambris en bois25€ par m²100€ par m²
Lambris stratifié10€ par m²50€ par m²
Faux plafond en PVC15€ par m²40€ par m²
Faux plafond en plâtre5€ par m²15€ par m²
Faux plafond tendu40€ par m²80€ par m²

Vous ne souhaitez pas réaliser ces travaux par vous-même ? Faites une demande de devis sur notre site pour recevoir plusieurs chiffrages gratuits et sans engagement de la part d’artisans sur votre secteur. La meilleure solution pour comparer les prix du marché et confier votre chantier à un professionnel de confiance, spécialisé en plafond de salle de bains !

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville