L’état vous aide pour rénover votre toiture : comment en profiter ?

La rénovation de la toiture est l’ensemble des travaux qui visent à optimiser l’isolation, l’étanchéité et l’esthétique de la toiture. Les travaux de réfection peuvent aller du simple remplacement du revêtement, à des travaux plus poussés comme la pose d’un isolant thermique sous la toiture. L’objectif est que cette partie de l’habitation, une fois le projet terminé, soit en accord avec les normes énergétiques actuelles. Réjouissez-vous, car l’État vous permet de bénéficier d’un bon nombre d’aides financières.

Pourquoi la réfection de la toiture est-elle si importante ?

La rénovation de la toiture est tout aussi importante que le nettoyage. L’erreur est d’attendre trop longtemps avant de procéder à la rénovation, car plus vous repoussez l’échéance, plus vous allez payer le prix fort en dépenses énergétiques. N’oubliez pas que 30 % des pertes d’énergie sont provoqués par une mauvaise isolation du toit. Par ailleurs, les infiltrations d’eau peuvent engendrer de sérieux dégâts si elles ne sont pas prises à temps.

Confier la rénovation du toit à un professionnel qualifié RGE est l’une des conditions qui ouvrent droit aux aides offertes par l’État. RGE ou reconnu garant de l’environnement est un label qui regroupe les professionnels habilités à intervenir sur vos travaux. Si vous le désirez, nous pouvons vous mettre en relation avec des couvreurs agrémentés RGE qui interviennent près de chez vous.

Lorsque le projet de rénovation de la toiture inclut le renforcement de l’isolation, le coût des travaux est plus élevé, mais sachez qu’il est possible de rentabiliser cet investissement en quelques années. Ce retour sur investissement ne dépend pas uniquement des subventions que vous avez obtenues, mais également du gain d’isolation offert par la nouvelle toiture.

Les différentes aides offertes par l’État pour la rénovation de la toiture

De nombreuses aides sont octroyées par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME). Découvrez ci-après la liste de ces subventions et leurs critères d’éligibilité.

Le CITE ou crédit d’impôt pour la transition énergétique

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique est accessible aux propriétaires occupants ou aux locataires des logements qui ont été achevés depuis plus de 24 mois. Ce dispositif a été mis en place pour réduire de 30 % les dépenses qui ont été consacrées à l’achat d’équipements et à la main d’œuvre.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique est surtout dédié aux travaux de rénovation énergétique inhérents à l’isolation de la toiture. Attention ! La performance énergétique des équipements et des matériaux d’isolation destinés aux rampants des toitures et des plafonds des combles doit être supérieure ou égale à 6m².K/W. Pour la toiture-terrasse, la performance énergétique doit être supérieur ou égale à 4. 5m².K/W.

L’avantage avec le crédit d’impôt pour la transition énergétique, c’est qu’il est cumulable avec :

  • L’écoprêt à taux zéro
  • Les aides offertes par l’ANAH
  • Les subventions venant des collectivités territoriales

Petite précision : le CITE vient d’être prorogé d’un an par la loi de finances pour 2019. En 2020, il sera transformé en prime versée à l’achèvement des travaux.

L’éco-PTZ OU écoprêt à taux zéro

L’écoprêt à taux zéro est accessible à tous les propriétaires qu’ils habitent ou mettent en location leurs habitations.

Ce sont les travaux d’isolation de la toiture qui ouvrent droit à l’écoprêt à taux zéro. En principe, les travaux de rénovation de la toiture doivent permettre à l’habitation d’atteindre sa performance énergétique minimale. Les propriétaires peuvent demander un second écoprêt à taux zéro dans les 5 ans s’ils souhaitent entamer de nouveaux travaux de rénovation.

Pour bénéficier de ce prêt, l’intervention d’un professionnel qualifié RGE est de rigueur.

Les subventions de l’ANAH

Les aides de l’ANAH sont surtout destinées aux foyers modestes qui souhaitent rénover la toiture de leur habitation. Pour bénéficier de la subvention, vous devez respecter les quelques conditions suivantes :

  • Le logement doit avoir été achevé depuis au moins 15 ans
  • Le chantier de rénovation ne doit pas débuter avant de dépôt de la demande de financement
  • Le demandeur ne doit pas avoir bénéficié d’un écoprêt à taux zéro depuis 5 ans
  • Le quota de prise en charge des travaux est de 50 % du montant total des travaux HT

L’isolation des combles pour 1 €

L’isolation des combles pour 1 € est un dispositif mis en place par l’État, par l’intermédiaire du programme des Certificats d’Économie d’Énergie. Tous les profils de foyers ont droit à cette aide. Ceux-ci ne sont pas tenus de fournir un plafond minimum de revenus, mais en revanche, il faut que leurs habitations aient été terminées depuis au moins deux ans.

Les travaux qui sont concernés par ce dispositif sont uniquement les combles perdus. L’avantage est que les concernés n’auront pas besoin de régler l’intégralité des travaux avant de percevoir l’aide de l’État. À noter que ce dispositif est possible pour une situation de location.

Le taux de TVA réduit de 5.5 %

Ce dispositif est destiné aux propriétaires occupants, aux bailleurs et aux locataires qui vivent dans une habitation construite depuis au moins deux ans. Le taux de TVA réduite de 5.5 % concerne surtout l’achat des matériaux, la main-d’œuvre et aussi la maintenance des matériels qui répondent aux critères de performances énergétiques en vigueur.

Les subventions financières « Habiter mieux »

Si vous souhaitez entamer des travaux de rénovation toiture visant à améliorer vos gains d’énergie, vous pouvez demander l’une des subventions financières suivantes : « Habiter mieux Sérénité » ou « Habiter Mieux Agilité ». Ces deux aides sont destinées aux foyers aux revenus modestes et aux ménages aux ressources très modestes.

L’ANAH octroie également ce genre de prime à des propriétaires occupants sous conditions de ressources. Pour en bénéficier, il faudra montrer un dossier de demande. Cette prime peut compléter l’aide aux travaux qui est déjà offerte par l’ANAH.

Les montants prévus pour les dispositifs d’aide à la rénovation de toiture

CITE
Le montant des dépenses est plafonné à 8000 EUR par personne. Chaque foyer bénéficie d’une majoration de 400 EUR par personne supplémentaire à charge.
Écoprêt à taux zéro
L’écoprêt à taux zéro est fixé à un plafond maximum de 20.000 EUR sur 10 ans le bouquet de deux travaux et à 30.000 EUR sur 15 ans sur les travaux d’amélioration globale.
ANAH
La prime de l’ANAH couvre 50 % du montant total des travaux HT avec un plafond de 10.000 EUR ou de 25.000 EUR pour les travaux d’envergure.
Mieux Habiter de l’ANAH
La prime « Mieux Habiter » de l’ANAH peut aller de 1600 à 2000 EUR.

Les montants des subventions pour les primes « Habiter Mieux »

Habiter Mieux Sérénité pour l’isolation des toitures permettant de réaliser un gain énergétique d’au moins 25 %
Pour les ressources très modestes, le plafond du montant de l’aide est fixé à 10.000 EUR (en principe, la prime couvre 50 % du montant total des travaux HT)
Pour les ressources modestes, le plafond est limité à 7000 EUR (35 % du montant total des travaux HT)
Habiter mieux Agilité pour l’isolation des combles aménagés ou aménageables
Pour les foyers très modestes, la prime couvre 50 % du montant total des travaux avec un plafond de 10.000 EUR.
Pour les foyers modestes, la prime couvre le montant total des travaux avec un plafond de 7000 EUR.
Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville