Des artisans trouvés dans votre ville !
Contacter

Humidité dans la maison : comment l’empêcher et par quels moyens ?

Des moisissures, de la buée sur les vitres, des tâches, le papier peint se décolle et la peinture qui s’écaille sont tout autant de signes que votre logement est trop humide. L’humidité est un grand problème tant pour l’habitat que pour la santé de ses occupants.

Pour éviter ce genre de désagréments, il est important de garder le bon taux d’humidité dans votre intérieur.  Mais avant de s’attaquer à le réduire, il est bon de savoir d’où elle peut venir et quels gestes adopter pour facilement lutter contre.

L’humidité dans la maison : que faire ?

Pour définir le taux d’humidité d’une maison on parle du taux d’hygrométrie. En règle générale, celui-ci doit fluctuer entre 40% et 60% pour que l’environnement reste sain tant à ses occupants qu’au logement en lui-même :

  • Un air trop sec (hygrométrie < 35%) peut entraîner toute une série de problèmes liés aux maux de tête et à l’assèchement des muqueuses.
  • Un air trop humide (hygrométrie > 65%) entraîne le développement de bactéries, de champignons et d’allergies. À terme, une trop forte hygrométrie dans la maison peut amener ses occupants à développer des maladies respiratoires et des problèmes articulaires.

L’habitat idéal aurait un taux d’hygrométrie à 50%. Cependant ce taux ne peut être maintenu tout au long de la journée à cause de la fluctuation du climat, des saisons et de l’aération globale de la maison.

Quels sont les signes d’une maison trop humide ?

Lorsque votre logement a un réel problème d’humidité, les effets peuvent devenir visible :

  • des tâches sur les murs et les plafonds ;
  • de la buée sur les surfaces vitrées ;
  • le papier peint qui se décolle ;
  • la peinture qui s’écaille ;
  • les boiseries qui gonflent et se décollent ;
  • les objets métalliques qui rouilles ;
  • les joints de maçonnerie qui se désagrègent ;
  • des odeurs de moisissures ;
  • etc.

Certains de ces problèmes peuvent apparaître simultanément, d’autres seront plus lent à faire surface. Mais quoi qu’il en soit, lorsque votre logement est trop humide, l’ensemble de votre habitat va se dégrader petit à petit.

Les causes et origines d’une maison trop humide

Pour éviter que les habitants souffrent de ce type de désagréments, il est important de remédier à cela au plus vite. Pour cette raison il est utile de bien identifier les causes et origines de ce phénomène.

À savoir : lorsque les causes sont difficilement identifiables, faire appel à un professionnel pour établir un diagnostic reste la meilleure solution. Il saura définir la provenance exacte du phénomène et pourra vous conseiller sur les méthodes à appliquer dans votre cas. N’hésitez pas à nous contacter pour être mis en relation avec des artisans expérimentés et qualifiés de votre région.

Une ventilation en mauvais état

En règle générale, une maison humide est une maison qui n’est pas, ou que trop peu, ventilée. De plus, à l’heure actuelle, les logements sont de plus en plus isolés. Cela peut être d’un grand bénéfice dans le cas de saisons chaudes et froides très marquées, cependant, un surplus d’isolation demande toujours une meilleure ventilation.

L’arrêté gouvernemental du 24 mars 1982 impose une “aération générale et permanente” pour tout logement.

Un sol trop humide

Les sous-sols d’une habitation seront toujours les endroits les plus humides de l’édifice. Les causes se divisent en trois parties :

  • Les remontées capillaires : l’eau remonte depuis les fondations jusqu’aux murs par capillarité.
  • La pression hydrostatique : les eaux stagnantes autour de votre habitation exercent une pression constante sur les fondations et finissent par s’infiltrer.
  • Un(e) défaut / absence de drainage : enfin, si votre sol est très humide et que l’eau stagne autour de votre habitation sans que le drainage ne parvienne à la laisser s’écouler, l’eau finira par s’infiltrer.

Des infiltrations d’eau

L’eau peut également s’infiltrer par le dessus de votre maison. Voici les origines qui peuvent en être la cause :

  • un toit vétuste qui n’est plus parfaitement étanche ;
  • une fissure dans un mur extérieur ;
  • des fuites dans le circuit d’eau de la maison ;
  • des joints de fenêtre poreaux, une gouttière mal entretenue, etc.

Quelles solutions mettre en place pour éviter que la maison soit trop humide ?

Lorsque la cause de votre problème d’humidité est identifiée, il est temps de mettre en place des méthodes efficaces afin d’assainir votre logement :

L’humidité dans une maison est un problème à ne pas prendre à la légère. Cependant, en appliquant les bonnes méthodes dès le départ, c’est quelque chose qui peut être rapidement réglé.

Bonus : Top 5 déshumidificateurs avec le meilleur rapport qualité / prix

Dans le cas où seules certaines pièces souffrent d’humidité durant certaines périodes de l’année, vous avez également la possibilité d’acquérir un appareil déshumidificateur. Ces appareils sont relativement efficaces suivant leurs capacités et le mode d’utilisation que vous en ferez.

Voici notre top 5 des déshumidificateurs au meilleur rapport qualité / prix (cliquez sur le nom du modèle pour accéder à la page Amazon) :

Modèle Capacité de déshumidification Capacité du réservoir Caractéristiques Prix
Pro Breeze Maxi 12L ou 20L 2,2L (+ tuyau d’évacuation) Tuyau d’évacuation pour une utilisation en continuAffichage LED et panneau de contrôle tactileCapteur d’humidité et mise en marche automatique4 modes d’utilisation

140€ pour le modèle 12L

190€ pour le modèle 20L

Klarstein Drybest 10 10L 1,9L Purificateur d’airAvertisseur de vidage du réservoir3 modes de fonctionnementFaible nuisance sonore < 32 dB(A) 100€
Pro Breeze 1,5L 3L Modèle léger et portableCapteur d’humidité pour la mise en marche / arrêtModèle silencieux et économique 75€
Pro Breeze Mini 250 ml 500 ml Idéal pour les petites pièces (débarras, wc, salle de bain, etc.)Modèle compactUltra silencieux (sans compresseur) 30€
Mpow 250 ml 500 ml Efficace pour les petites surfaces (< 10 m²)Niveau sonore < 30 dB(A)Mode de mise en marche / arrêt automatiqueModèle ergonomique et portable 31€

Nos 5 conseils pour faire en sorte que l’humidité ne s’installe pas chez vous

Pour que votre logement reste un lieu sain avec un taux d’humidité régulé, il suffit de suivre quelques petites règles. Voici nos 5 conseils pour faire en sorte que l’humidité ne s’installe pas chez vous.

Aérer sa maison au moins 10 minutes par jour

Aérer sa maison 10 minutes par jour remplace la meilleure des VMC en termes de ventilation de l’air. L’air chargé d’humidité sera expulsé vers l’extérieur et un air sain entrera dans votre habitat.

À savoir : l’humidité s’accumule majoritairement dans la salle de bain et la cuisine. Aérer ces pièces plusieurs fois par jour (à chaque fois que vous faites à manger / vous prenez une douche) est la clé d’une bonne ventilation.

Décorer sa maison avec des plantes gourmandes en eau

Certaines plantes très gourmande en eau, notamment celles dont les feuilles absorbent l’humidité, peuvent être de très bons alliés pour combattre l’humidité de votre habitation. De plus, elles permettront d’assainir plus efficacement l’air intérieur de votre maison :

  • la fougère tropicale ;
  • l’orchidée ;
  • le nephrolepis ;
  • l’épiphyllum ;
  • etc.

Entretenir les bouches d’aération

Comme nous l’avons vu précédemment, plus une maison est isolée, plus elle a besoin d’être ventilée si l’on ne veut pas voir s’installer de moisissures. Installer des bouches d’aération en adéquation avec votre logement est très important. Aussi, il faut régulièrement vérifier qu’elles soient en bon état de fonctionnement et de ne surtout pas les obstruer.

Sécher son linge dans une pièce aérée

Le linge qui sèche produit une grande quantité d’humidité. Dans l’idéal il faudra faire sécher son linge à l’extérieur. Cependant, si vous n’en avez pas la possibilité, le faire sécher dans une pièce bien ventilée peut tout aussi bien faire l’affaire.

Vérifier régulièrement l’intégrité de votre maison

Si vous habitez dans une maison, régulièrement en faire le tour pour voir d’éventuelles fissures dans les murs, monter dans le grenier pour voir si le toit est toujours bien étanche, vérifier que les fenêtres sont en bon état, sont autant de gestes quotidiens à adopter pour éviter les infiltrations.

Bonus : comment fabriquer un absorbeur d’humidité ?

Pour supprimer un faible excès d’humidité dans certaines pièces, rien de mieux que de se fabriquer son propre absorbeur d’humidité. Voici le matériel dont vous aurez besoin :

  • une bouteille en plastique d’un litre ;
  • une paire de ciseaux ;
  • une gaze (ou du coton) ;
  • l’huile essentielle de votre choix ;
  • du gros sel ;
  • de l’argile.
Objectif Astuce pour créer un absorbeur d’humidité fait maison
1ère étape Prenez votre bouteille et découpez-la aux 3 quarts
2ème étape Déposez au fond de la bouteille un coton imbibé de l’huile essentielle de votre choix
3ème étape Prenez la seconde partie de votre bouteille et bouchez le goulot avec une gaze. Versez y du gros sel et de l’argile en remplissant à moitié.
4ème étape Emboîtez-la par-dessus le goulot vers le bas

Un dernier point sur les idées reçues

Il existe une multitude d’idées reçues sur l’humidité dans la maison. Certaines vont même à contresens de la réalité. Faisons un dernier point sur les idées reçues.

Il ne suffit pas de repeindre un mur pour que l’humidité cesse de s’infiltrer …

Si votre mur présente des traces d’humidité, le repeindre ne ferait qu’aggraver la situation. En effet, si vous ajoutez une couche de peinture sur un mur humide, celui-ci “respirera” encore moins qu’auparavant. La seule chose qui risque d’arriver (et qui arrivera si vous ne faites rien) est que la peinture s’écaille et se décolle.

Avant de repeindre votre mur il est impératif de s’occuper des causes d’humidité dans votre maison.

Combattre l’humidité n’est pas un travail de titan

Souvent vous entendrez dire : “combattre l’humidité est un travail de titan“. Rien n’est plus faux. En effet, il suffit de bien se renseigner et d’utiliser les bonnes méthodes pour résoudre votre problème. Selon votre cas, faire appel à un professionnel vous garantit des travaux efficaces et dans les normes.

Il est important de bien aérer sa maison (même en hiver !)

Certaines personnes pensent que l’air froid est plus humide que l’air chaud. C’est entièrement faux. Un air froid est dit “sec” et un air chaud est dit “humide”. Si la température extérieure est en-dessous de 0°C, l’air extérieur sera absolument sec.

De plus, chauffer un air sec est bien moins énergivore que de vouloir chauffer un air chargé en humidité. C’est pour cette raison que aérer sa maison est une méthode radicale pour supprimer l’excès d’humidité, et ce, surtout en hiver.

Le déshumidificateur ne suffit pas à supprimer l’excès d’humidité

Si une pièce souffre de temps à autre d’un excès d’humidité, un déshumidificateur peut amplement suffire. Cependant, il ne faut pas oublier que ce type d’appareil s’occupe de l’effet et non de la cause de votre problème.

Si votre maison souffre globalement de problèmes d’humidité, un déshumidificateur n’est certainement pas la bonne solution pour régler vos désagréments. Il sera utilisé en attendant de faire des travaux, mais rien de plus.

Faire estimer mon projet avec des artisans près de chez moi


1651 avis - 87%

Depuis 2008, notre réseau de 460 artisans implantés dans chaque département se mettent à votre disposition pour vous guider et vous accompagner dans votre projet de travaux. Nous vous proposons de rentrer en contact avec ces professionnels qualifiés et expérimentés qui vous proposeront le meilleur qualité/prix.

  • Remplissez la demande en décrivant votre projet
  • Obtenez 3 devis gratuits
  • Choisissez l'offre la plus adaptée à vos besoins...



  • Une question sur votre chiffrage ?

    Si vous souhaitez passer par le formulaire pour rentrer en contact avec notre équipe et nous présenter votre projet, nous nous tenons à votre disposition pour répondre à vos questions : Nous contacter