Fonctionnement de la prise terre GND : comment bien la relier

Tout le monde a certainement déjà entendu parler de la prise terre ou encore de la nécessité de relier une installation électrique à la terre. Mais qu’est-ce que c’est la prise terre GND exactement ? Comment doit-on relier les appareils à la terre ? La liaison à la terre est-elle obligatoire pour tous les logements ?

Qu’est-ce qu’une prise terre GND et comment ça fonctionne ?

La prise terre aussi appelée “ground” (d’où l’abréviation GND) permet de sécuriser un circuit électrique en créant une “brèche” en amont de l’arrivée électrique afin qu’en cas de défaut d’isolation celui qui est en contact avec la liaison ne fasse pas office de résistance électrique.

Vous avez du mal à suivre ? Ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal. Commençons par le commencement et entrons brièvement dans l’explication du fonctionnement de l’électricité sans plus attendre.

Brève explication du fonctionnement de l’électricité

Ce que nous appelons “courant électrique” n’est en fait qu’un amas d’électrons qui circule dans un fil entre le point positif (+) et négatif (-) et uniquement dans ce sens. Pour faire plus simple retenez uniquement que le courant électrique va du haut (+) vers le bas (-).

Ce courant circule librement dans un fil appelé “conducteur” et si rien ne l’en empêche il ira jusqu’à la fin du fil. Pour cette raison, si on installe une résistance à un endroit, c’est-à-dire une entité qui pourrait ralentir le courant, l’électricité passerait à travers en chauffant la résistance. Cette résistance peut être incarnée par un Homme.

Pour cette raison on relie le circuit électrique à la terre en amont. Étant donné que le courant électrique cherche toujours le chemin le plus court, si jamais une personne venait à entrer en contact avec le réseau, le courant irait directement dans la terre sans passer par la “résistance” (incarnée par l’Homme).

Quel est le rôle de la prise terre GND ?

Pour aller un peu plus loin dans l’explication de la liaison à la terre, il faut savoir que du point de vue électrique, le sol de notre planète est neutre (= 0). Si l’on reprend les points précédents on sait que le courant va du haut (+) vers le bas (-). La Terre agit donc comme un courant descendant en partant du positif (+ > 0) et un courant montant en partant du négatif (0 > -).

Note
Relier le circuit électrique à la terre permet donc de créer une brèche située en amont du courant afin que si brèche il y a, l’électricité passe plutôt dans la terre plutôt que dans le corps humain.

La prise terre GND est-elle obligatoire ?

Il faut savoir que la prise terre est obligatoire dans toute nouvelle construction depuis 1969. Ces travaux doivent être réalisés avant le raccord au réseau électrique du logement. Généralement on plante un pieu métallique dans le sol que l’on relie au tableau électrique d’où partiront tous les branchements à la terre.

À savoir
Les branchements à la terre doivent tous se faire à l’aide d’un câble vert et jaune qui doit être entièrement réservé à cette utilisation. Comme les câbles bleus doivent tous représenter le neutre.

Une fois que votre circuit électrique est posé, vous serez dans l’obligation de recevoir une visite d’agrément du CONSUEL (Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Électricité).

Ils vérifieront la liaison équipotentielle du logement en testant toutes les prises et feront des contrôles de résistivité afin de mesurer la résistance électrique de la terre. C’est-à-dire si votre liaison est fonctionnelle

À savoir
La valeur maximale de résistivité de la terre est de 100 Ohms, ce qui lui permet de laisser s’écouler du courant de 500 milliampères.

Et dans le cas d’un disjoncteur différentiel ?

Un disjoncteur différentiel est installé entre le disjoncteur général et la ligne à protéger. Celui-ci permet de protéger des surcharges et des court-circuit en coupant le courant. Il possède un seuil de sensibilité (seuil à partir duquel il coupe le courant ou “saute”) d’un maximum de 30 mA voire moins.

Ce type de disjoncteur n’est pas obligatoire. Il en reste pourtant fortement recommandé surtout dans les installations domestiques du type congélateur, réfrigérateur / congélateurs, etc.

Les différentes classes de protection électriques

Chaque appareil électrique vendu dans le commerce est défini selon sa classe de protection. Cette classe est définie par la norme IEC 60950-1. Voici les différentes classes de protection.

Appareil de classe 0

Ce type d’appareil possède une isolation sans avoir de liaison à la prise terre. Il ne possède que deux fiches de connexion (pas de prise terre) et l’appareil peut donc être dangereux pour l’homme sans que le disjoncteur ne saute. Ces appareils sont interdits à la vente en Europe / France.

Appareil de classe 1

Les appareils de classe 1 possèdent une isolation fonctionnelle et sont équipés d’une connexion à la terre et d’une liaison équipotentielle. En cas de défaut d’isolant les parties métalliques sont reliées à la terre.

Appareil de classe 2

Les appareils de classe 2 possèdent une isolation renforcée et les parties métalliques ne sont pas accessibles sans démontage / destruction. Étant donné que leur corps agit comme isolant il n’existe pas de connexion à la terre.

Appareil de classe 3

Les appareils de classe 3 fonctionnent en très basse tension et sont équipés d’un transformateur de sécurité (TBTS 50 Volt Max). La prise de terre n’est pas obligatoire car ils possèdent une isolation sûre entre le primaire et le secondaire.

Comment relier un appareil à la prise terre GND ?

Comme nous venons de le voir, relier un appareil à la terre permet d’évacuer les courants de défaut afin de protéger l’intégrité physique des personnes présentes dans le logement. En partant du principe que votre logement est relié à la terre voici les différentes manipulations qu’il faut réaliser afin de brancher vos appareils à la terre.

Attention
A chaque fois que vous intervenez sur le réseau électrique de votre domicile veillez à éteindre votre disjoncteur.

Étape 1 : relier l’appareil à la terre

Dans le cas d’une nouvelle installation, le fil de terre peut être tiré dans la même gaine ICTA que les fils de phase et de neutre. Il vous suffira de brancher le fil vert et jaune (terre GND) du tableau électrique jusqu’à votre appareil.

Dans le cas d’un bâtiment ancien, vous pouvez tout à fait tirer le fil vert et jaune (terre GND) séparément des autres ou encore le refaire passer dans la même gaine que le fil de phase et le fil de neutre.

Étape 2 : relier de fil terre au tableau électrique

Afin de raccorder le fil de terre au tableau électrique vous devrez commencer par dénuder le fil, puis le connecter à la borne de terre du tableau électrique. Il s’agira soit d’une borne à vis, soit d’une borne à connexion automatique.

À savoir
Une fois que le fil est connecté à la borne, le cuivre ne doit plus être apparent. Si c’est le cas raccourcissez le fil.

Étape 3 : relier le fil terre à l’appareil

Selon l’appareil que vous reliez (lampe, prise, etc.) les manipulations à faire sont légèrement différentes. Nous vous présentons les 3 opérations suivantes.

Dans le cas d’une lampe / d’un luminaire

Dans le cas d’une nouvelle installation, il vous suffira de connecter le fil de terre au DCL (Dispositif de Connexion pour Luminaire) de la borne.

Dans le cas d’un bâtiment ancien (et donc en l’absence de DCL), pour une lampe de classe 2 inutile de brancher le fil de terre (isolez-le). Concernant les lampes de classe 3 il vous suffira de raccorder le fil de terre au connecteur de la lampe.

Dans le cas d’une sortie de câble

Lorsque vous devez relier un appareil à une sortie de câble vous aurez soit la possibilité de relier le fil de terre à un domino, soit à un connecteur automatique.

Dans le cas d’une prise électrique

Comme dans le cas d’un appareil à relier à la terre, dans ce cas vous devrez également relier la prise terre à la borne terre de la prise électrique et la connexion se fera soit grâce à un domino, soit à l’aide d’un connecteur automatique.

À savoir
Si vous devez brancher plusieurs prises électriques vous pouvez tout à fait raccorder le même fil de terre aux différentes prises étant donné qu’elles sont protégées par le même disjoncteur (on appelle cela faire un “repiquage” de la terre).
Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville