Faux plafond pour cuisine ouverte : guide pratique

Aussi bien décoratif que fonctionnel, un faux plafond est l’élément qui rend unique une cuisine ouverte. Permettant d’apporter du volume à une pièce, il sert aussi à délimiter visuellement celle-ci d’une autre. Nombreux sont les atouts offerts par un faux plafond, pour les connaître, référez-vous à ce guide. Découvrez aussi ses différentes déclinaisons, ses prix ainsi que le modèle que nous vous recommandons.

Qu’entend-on par faux plafond ?

On associe souvent un faux plafond à des plaques installées au plafond pour masquer des câbles électriques disgracieux. Il faut dire que son rôle ne se limite pas qu’à cet aspect. Certains professionnels du bâtiment pensent qu’il s’agit d’un outil de création des différences de niveau dans une cuisine.

Il permet, entre autres, d’instaurer une ambiance unifiée, calme et esthétique à votre cuisine. Il s’agit d’une structure totalement indépendante du plafond d’origine et se décline en plusieurs types de matériaux.

Types de faux plafonds pour une cuisine ouverte

On distingue généralement deux types de faux plafonds pouvant convenir à une cuisine ouverte. Avant d’entamer les travaux y afférents, peser le pour et le contre de ces modèles et optez pour celui qui vous convainc le plus.

  • Un faux plafond suspendu

Ce modèle est la meilleure alternative pour dissimuler efficacement les câbles et les conduits. Contribuant à l’amélioration de l’isolation de votre cuisine, le fait qu’il soit suspendu limite les transmissions sonores venant du niveau supérieur.

Pour le modèle suspendu, vous pouvez opter pour :

  • des plaques de plâtre (Placo),
  • des lames de bois,
  • des lambris en PVC,
  • des dalles synthétiques.

Quant à son installation, il est indispensable de mettre en place une armature en métal. Rappelons qu’il est important de laisser un espace entre le plafond d’origine et le faux plafond.

  • Un faux plafond tendu

Le modèle tendu est, signalons-le, moins répandu que le précédent, mais propose des points à mettre en avant. Il permet de camoufler les imperfections sur les plafonds d’une cuisine ouverte, voire d’une salle d’eau. En effet, l’idée est de tendre une toile thermoplastique à la fois résistante au feu, antibactérienne et fongicide.

Mis à part la déclinaison en PVC, la toile en question est proposée en matériaux recyclables. Signalons que le présent modèle vous permet de bénéficier d’un rendu à la fois brillant et lisse.

Demandez un devis près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans


    À propos des travaux qui doivent être engagés, il faut fixer la toile au plafond grâce à des rails placés sur les murs. Par la suite, assurez-vous de la tendre comme il se doit en utilisant une source de chaleur.

    Prix d’un faux plafond

    Pour installer un faux plafond tendu dans une cuisine ouverte, prévoyez un budget allant de 50 à 90 €/m² (fourniture et pose). En revanche, un faux plafond suspendu pourra être installé à partir de 15 € et aller jusqu’à 80 €/m² avec une pose comprise entre 20 et 30 €/m².

    Bien entendu, le coût d’installation d’un faux plafond est tributaire de nombreux éléments, à savoir :

    • le type de faux plafond choisi (suspendu ou tendu),
    • la surface des plafonds à recouvrir,
    • les matériaux utilisés et le coût de la pose.

    Voici un tableau indicatif des prix au m² d’un plafond suspendu en fonction du matériau choisi.

    Matériaux d’un plafond suspenduPrix au m²
    Plaque de plâtre15 à 40 €/m²
    PVC 20 à 60 €/m²
    Bois40 à 80 €/m²

    Ces prix sont effectivement susceptibles de changer, la meilleure solution est d’effectuer de nombreuses demandes de devis. Cela vous permettra de comparer et de choisir l’option qui répond au mieux à vos besoins.

    Il est à rappeler que l’exécution de ces travaux demande l’intervention d’un professionnel en la matière. Il devra se soucier des dispositions réglementaires en vigueur ainsi que des normes s’y rattachant. Son expertise est requise notamment pour les dalles synthétiques ou les plaques de plâtre.

    En ce sens, nous tenons à vous faire savoir que nous avons un réseau d’artisans expérimentés et certifiés dans chaque ville de France. Si l’idée vous tente, contactez-nous et nous vous mettrons en relation.

    Avantages des faux plafonds

    Indispensable pour apporter du style à votre cuisine, le faux plafond est avant tout un outil de décor. Plusieurs points peuvent justifier la réalisation des travaux relatifs à la pose d’un faux plafond.

    • Réduire la hauteur sous plafond pour apporter du volume à la pièce ;
    • Permettre l’ajout d’un éclairage en posant des spots lumineux (exemples : halogènes haute tension de 230 volts, fluo-compactes, LED, etc.) ;
    • Faire passer et dissimuler les câbles et les conduits d’aération ;
    • Améliorer l’isolation thermique et phonique de la pièce ;
    • Masquer les traces suite à une fuite d’eau par exemple ;
    • Innover la décoration de la cuisine ;
    • Séparer et délimiter visuellement la salle à manger de la cuisine.
    A savoir
    À propos des différents spots encastrables cités ci-dessus, il y a lieu de les installer de manière plus pratique. Privilégiez l’implantation de certains spots : sur les lignes de circulation dans la cuisine, au-dessus du plan de travail, etc. Évitez, par contre, de les disposer de façon rectiligne : il est préférable de bien les répartir.
    Faux plafond cuisine

    Prix moyen d'un faux plafond

    Entre 50 et 90€ du m²

    Le plafond suspendu : notre avis !

    Hormis la possibilité de masquer certains éléments peu esthétiques, l’éclairage d’une cuisine ouverte dépend en partie du faux plafond suspendu. Nous vous recommandons d’opter pour ce dernier vu qu’il permet, entre autres, de faciliter l’ajout des luminaires. Choisissez les spots orientables pour éviter les éblouissements au moment où vous cuisinez et disposez-les comme il le faut.

    Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville