Etanchéité mur enterré : comment faire et à quel prix ?

L’humidité ou les infiltrations d’eau au niveau des murs enterrés est un problème relativement fréquent. La plupart du temps, ce sont les remontées d’humidité par capillarité et les eaux de ruissellement qui provoquent ces désordres.

Afin de se prémunir contre ces désagréments, il convient de réaliser, si possible de façon préventive, l’étanchéité des parois des murs enterrés. Cette méthode permet d’obtenir une véritable protection et une isolation efficace des fondations. Notre guide complet vous donne toutes les informations à connaître pour assurer la bonne étanchéité de vos murs enterrés.

Les raisons de l’humidité en sous-sol

En présence d’humidité au niveau d’une cave, d’un garage, d’un sous-sol ou d’un soubassement, les murs enterrés subissent directement les effets néfastes de l’eau. Cela est dû principalement à deux facteurs :

  • Porosité des matériaux de construction
  • Absence de membrane d’étanchéité au niveau des fondations, en particulier dans les constructions anciennes

L’eau dans le sol provient en général de la pluie, d’une remontée de nappe ou d’une source. Sous pression, elle est également chargée en sels minéraux. Elle s’infiltre alors dans l’épaisseur des murs enterrés et provoque des ruissellements, ainsi que des moisissures et des traces d’humidité. Ce phénomène porte le nom “d’infiltrations latérales d’humidité” et peut avoir pour conséquences des dégâts importants.

L’intérêt de réaliser l’étanchéité des murs enterrés

Les problèmes d’étanchéité doivent être pris très au sérieux lorsqu’ils concernent les murs enterrés. En effet, l’éventuelle présence d’eau, voire de boue dans une cave ou un sous-sol, rend la pièce inutilisable. La détérioration des murs s’observe alors par une dégradation plus ou moins importante des peintures, enduits et joints.

Une fois l’humidité installée, des champignons (comme la mérule), des mauvaises odeurs et de la corrosion sur les objets métalliques peuvent faire leur apparition. Afin de protéger le bâtiment sur le long terme, il est alors indispensable de traiter les murs qui sont enterrés. Ceux-ci sont classés en trois catégories, conformément au DTU 20.1 :

  • Catégorie 1 : murs ne pouvant supporter aucune trace d’humidité sur leur face intérieure. C’est le cas des bureaux, locaux d’habitation, salles de cinéma… L’étanchéité doit être assurée à 100%.
  • Catégorie 2 : murs pouvant supporter de légères traces d’humidité (cave, garage, chaufferie…). Ces murs demandent seulement une protection d’imperméabilisation.
  • Catégorie 3 : murs concernant les parties du bâtiment non accessibles (murs périphériques de terre-plein ou de vide sanitaire). Aucun traitement particulier n’est exigé, sauf la protection classique contre les parasites de la construction, tels que les termites.

Comment réaliser l’étanchéité des murs enterrés ?

Normalement, l’étanchéité des murs enterrés doit être réalisée lors de la construction. Mais certains facteurs (mouvements de terrain, modification du sol aux alentours…) peuvent parfois nécessiter une intervention ultérieure de la part d’un étancheur ou d’un maçon.

Infiltration d’eau sur mur en terre

Étanchéité des murs enterrés par l’extérieur

L’idéal est de procéder par l’extérieur, puisque c’est là que se trouve la source d’humidité. Cependant, il est parfois difficile dans la pratique d’opter pour cette méthode. Celle-ci demande en effet de réaliser un chantier important autour du bâtiment pour retirer de grands volumes de terre. Longue, onéreuse et quasi-inenvisageable en milieu urbain, cette technique complexe n’est donc pas forcément la plus employée, même si son efficacité n’est plus à démontrer.

L'astuce de l'expert
Si possible, il convient de combiner un système de drainage avec un revêtement étanche. Ce dernier va imperméabiliser les murs enterrés alors que le drain va évacuer les eaux du sol avant d’atteindre la construction.

Revêtement par membrane bitumeuse

Cette technique consiste à sécher les parois concernées puis à appliquer un enduit d’imprégnation, complété par différentes membranes d’étanchéité. Cette méthode doit être mise en œuvre pour les murs des locaux de catégorie 1, où aucune trace d’humidité ne peut être tolérée au niveau de la face intérieure (locaux d’habitation par exemple).

Drainage

Le drainage est constitué de deux éléments :

  • Protection verticale qui draine l’eau vers le bas
  • Système de canalisations pour évacuer l’eau le plus loin possible de la construction à protéger

Le drainage permet donc, grâce à une faible pente, de faire circuler les eaux qui s’accumulent au niveau des parois du bâtiment et de les évacuer vers un réseau collecteur de type fossé, puisard… La tranchée de drainage est composée de différentes couches de matériaux, avec une granulométrie plus fine en haut : sable puis gravillons, cailloux et pierres plus grosses pour finir. Ces dernières entourent le drain, lui-même posé sur une dalle en béton.

Infiltration sur escalier

Produits gris ou noirs

L’application de ce type de produits d’étanchéité est souvent mise en œuvre par les constructeurs lors de l’édification du bâtiment.

  • Les produits gris sont fabriqués à base d’enduits, mortiers, liants, résines et adjuvants pour assurer leur imperméabilité. Ils s’appliquent comme du ciment ou sont prêts à l’emploi afin d’être directement projetés ou talochés.
  • Les produits noirs sont conçus à partir de bitume et se présentent sous forme liquide/pâteuse ou de bandes.

Si vous devez faire des travaux importants et déblayer la terre autour de votre bâtiment, ne vous limitez pas simplement à l’application de produits gris ou noirs. Optez, dans la mesure du possible, pour une protection plus complète combinant drainage et revêtement par membrane bitumeuse.

Étanchéité des murs enterrés par l’intérieur

Pour simplifier les travaux, la méthode d’étanchéité des murs enterrés par l’intérieur est parfois conseillée. Plus facile à mettre en œuvre et moins coûteuse, elle permet de solutionner les problèmes d’humidité de façon rapide.

Cette technique nécessite de faire un cuvelage en plusieurs étapes, pour un résultat parfaitement étanche :

  • Décapage des enduits
  • Étoupage pour stopper les infiltrations d’eau et remettre le mur dans son état naturel
  • Application d’un enduit d’étanchéité hydrophobe, à partir de résine époxydique, en trois couches
  • Évacuation de l’eau sous pression située dans l’épaisseur des murs : une pompe de relevage et un drainage périphérique permettent de conserver la structure saine et stable
Infiltration escalier avec injection de résine mono-composant

Prix pour étancher un mur enterré

Chaque situation est différente et demande un chiffrage personnalisé selon la surface à traiter, le type de mur, l’étendue du problème… Nous pouvons cependant vous donner, à titre informatif, les tarifs moyens suivants :

  • Drainage d’une maison par l’extérieur : entre 2.000 et 6.000€
  • Drainage d’une maison par l’intérieur : entre 1.500 et 3.000€
  • Enduit d’étanchéité : entre 25 et 40€ le m²
  • Tarif d’un étancheur : entre 40 et 60€ de l’heure

Quel prix dans ma ville ?

Artisans certifiés près de chez moi

Vous constatez des problèmes d’étanchéité au niveau des murs enterrés de votre cave ou de votre sous-sol sans savoir comment les solutionner ? Ces désordres ne doivent pas être pris à la légère. Le recours à un professionnel est conseillé pour garantir l’efficacité des travaux d’étanchéité afin de supprimer le problème et d’éviter sa réapparition. Un diagnostic humidité précis doit en effet être effectué pour identifier la source du problème et choisir la solution adaptée.

Nous avons la possibilité de vous mettre en rapport avec des spécialistes de l’étanchéité sur votre région. Recevez gratuitement et sans engagement plusieurs devis gratuits pour choisir l’entreprise la plus à même de répondre à vos besoins !

Contacter un pro étanchéité Devis gratuit dans votre ville