Comment refaire sa toiture gratuitement ? Le point sur les aides possibles

Rénover sa toiture peut devenir un impératif, notamment si elle est responsable d’une grosse déperdition d’énergie dans la maison et d’une élévation des factures énergétiques. Le problème est que refaire une toiture coûte cher. Comment faire ? Il est aujourd’hui possible de faire appel à des aides pour financer tout ou partie de cette réfection. Zoom sur ces possibilités de refaire sa toiture presque ou entièrement gratuitement.

Focus sur les aides qui peuvent être utilisées lorsque l’on souhaite rénover sa toiture

Combien coûte la réfection d’une toiture ? Il est difficile de répondre à cette question, car le tarif dépend de nombreux critères.

  • Il faut tenir compte du matériau dans lequel la toiture est faite : tuiles, bétons, toit végétalisé, zinc…
  • Les dimensions de la toiture sont aussi une donnée importante.
  • L’état de la toiture conditionne les travaux qu’il faut y faire.
  • Le professionnel choisi influe également sur le coût de la réfection. À ce propos, nous vous recommandons de faire établir plusieurs devis afin de comparer les offres que vous font les artisans. Vous pouvez demander ces devis aux artisans certifiés et qualifiés de notre réseau. Ils s’arrangent généralement pour vous donner le meilleur résultat au tarif le plus juste. N’hésitez pas à faire appel à eux. Ils sont répartis partout en France, certains se trouvent donc forcément à côté de chez vous.
Note
Pour vous aider à payer la facture de cette réfection, il existe des aides au financement et des subventions développées dans le cadre du développement durable. Un bon toit, c’est, en effet, moins de déperdition de chaleur, moins de gaz à effet de serre et des factures énergétiques moins importantes.

Quelles sont ces aides ?

  • Le CITE c’est-à-dire le crédit d’impôt transition énergétique. Il s’agit de l’ancien CIDD.
  • La TVA réduite.
  • Le PTZ.
  • Les aides de l’ANAH et MaPrimeRénov’.
  • Les aides des collectivités territoriales.
  • La contribution du locataire.

Allons plus loin…

Le crédit d’impôt transition énergétique : comment ça marche ?

Ce crédit d’impôt, autrefois appelé Crédit d’Impôt Développement Durable, est soumis à conditions. Il devrait disparaître en 2021. Pour pouvoir en bénéficier, la rénovation de toiture doit concerner une habitation principale, une maison individuelle ou un logement achevé depuis plus de deux ans. Grâce à lui, il est désormais possible de déduire la réfection de son toit de ses impôts.

Quels sont les taux alloués par ce crédit d’impôt ? Quand peut-on en bénéficier ? Jetez un œil au tableau suivant pour avoir les réponses :

Plafonds des montants alloués8 000 € pour une personne seule.16 000 € pour un couple.400 € en plus par personne à charge.
Revenus Fiscal de référence (année N-2)1 part : 24 043 €2 parts : 34 081 €2, 5 parts : 38 502 €
Taux alloués15 % pour le toit seul.25 % pour travaux en bouquet.Attention aux limites : 150 €/m2 si isolation extérieure, mais seulement 100 si isolation intérieure.
Cumulable avecPTZ éco.Aides de l’ANAH.Aides des collectivités territoriales.
Note
Si l’on remplit les conditions demandées, il suffit de remplir la ligne qui convient dans la déclaration sur le revenu en ligne et de conserver la facture des travaux ou de la joindre si elle est demandée.

La TVA réduite : pour qui ?

Dans le cadre de la réfection d’une toiture, il est possible de bénéficier d’un taux de TVA réduit pour l’achat du matériel, la main d’œuvre et tout ce qui est de l’ordre de la maintenance. Ce taux est fixé à 5,5 % pour les propriétaires bailleurs ou occupants, mais aussi les locataires d’un logement qui a plus de deux ans. Il est relevé à 10 % pour ceux qui ne répondent pas aux critères définis pour le CITE.

L’éco prêt à taux zéro ou PTZ

L’éco prêt à taux zéro peut être demandé par un propriétaire occupant ou un bailleur pour une réfection de toiture. Il est accessible si le logement a été construit avant 1990, et même pour une habitation d’avant 1948 si les travaux apportent une amélioration globale. Ce prêt est soumis à conditions. Les travaux entrepris doivent impérativement être réalisés par un professionnel bénéficiant du RGE. Ils sont en plus plafonnés de la manière suivante :

  • 2 travaux en bouquet : 20 000 € sur 10 années.
  • amélioration globale et travaux : 30 000 € sur 15 ans.

Ce prêt est compatible avec d’autres aides et notamment :

  • Le CITE.
  • Le prêt complémentaire de développement durable.

Les aides de l’ANAH et MaPrimeRénov’

Dès le 1 janvier 2020, pour les ménages les plus modestes le CITE et les aides de l’ANAH sont jumelés et deviennent MaPrimeRénov’. Pour y avoir droit, il ne faut pas dépasser certains plafonds et le logement pour lequel les travaux de réfection de l’isolation de la toiture sont demandés doit être l’habitation principale du demandeur et avoir été achevé il y a au moins deux ans. Quels sont les montants alloués pour cette prime ? Regardez dans le tableau suivant. Attention, les montants donnés correspondent à ceux donnés hors Île-de-France.

MaPrimRénov’ Bleu1 part : 14 879 €2 parts :21 760 €3 parts : 26 170 €
MaPrimRénov’ Jaune1 part : 19 074 €2 parts :27 896 €3 parts : 33 547 €
MaPrimRénov’ Violet1 part : 29 148 €2 parts :42 848 €3 parts : 51 592 €

Les aides des collectivités territoriales

Il est possible sous certaines conditions d’être exonéré de 50 à 100% de sa taxe foncière pendant 5 ans après des travaux de réfection d’une toiture. Pour cela, il faut que la commune ait voté la délibération d’exonération, avoir un logement antérieur à 1989 et afficher un montant de travaux supérieur à 10 000€ pour l’année précédente ou à 15 000 € sur les trois ans qui précèdent l’application. Il faut également avoir droit au CITE pour en bénéficier.

La contribution du locataire

Si les travaux de réfection de toiture permettent une économie de charges, il est alors possible pour le bailleur de demander une contribution au locataire. Cette contribution est établie en accord avec ce dernier et ne doit pas dépasser la moitié des économies réalisées.

Tarif moyen horaire d'un charpentier couvreur

Entre 45€ et 70€

Refaire sa toiture gratuitement : qu’en pensons-nous ?

Il est possible de refaire une isolation ou une toiture pour 1 €, c’est-à-dire quasiment gratuitement, du moins en théorie. Dans la réalité, c’est plus compliqué, mais il est cependant possible de réduire considérablement la charge de tels travaux en s’appuyant sur les différents dispositifs proposés par les communes et l’État. On peut, en effet, faire baisser sa facture de 30 à 40 %, si l’on fait bien attention. Pour être sûr d’y arriver, il faut penser à engager pour son chantier un artisan certifié RGE. Si vous n’en connaissez pas, n’hésitez pas à vous mettre en contact avec les artisans certifiés et qualifiés de notre réseau. Partout en France, ils se tiennent à votre disposition pour répondre à vos questions, vous renseigner, monter avec vous votre projet et vos demandes d’aide. Pensez-y.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville