Comment brancher un interrupteur va et vient en simple allumage ?

De nos jours, la plupart des interrupteurs sont montés en va et vient. Plus par raison de praticité, en effet, il est bien plus simple de pouvoir éteindre la même lumière peu importe où on se trouve dans la pièce.

Cependant, il peut arriver que l’on ait besoin de revenir sur un montage en simple allumage ne serait-ce que lorsqu’on décide de réagencer la pièce ou encore d’abattre des cloisons. Réaliser ce changement n’est pas très compliqué à condition soit de s’y connaître, soit de suivre à la lettre les étapes que nous allons vous donner dans cet article.

Caractéristiques des deux types de branchement

Chaque branchement possède ses avantages et ses inconvénients. Chacun a été réalisé pour des besoins précis. Voici comment fonctionnent les deux types de branchement et quelles sont leurs différences.

Branchement en va et vient

Le branchement en va et vient est formé de deux interrupteurs qui permettent d’allumer et d’éteindre la / les mêmes lampes. Les deux interrupteurs sont branchés en trois fils comme suit :

  • premier interrupteur : une phase et deux navettes ;
  • second interrupteur : deux navettes et un retour lampe.
À savoir
Il ne faut pas confondre montage en va et vient et montage type télérupteur. Le premier montage est uniquement monté avec deux interrupteurs tandis que le second commence à partir de trois interrupteurs.

Branchement en simple allumage

Le branchement en simple allumage permet d’allumer ou d’éteindre une / plusieurs lampes avec un seul interrupteur. Généralement utilisé dans les chambres ou les petites pièces ne possédant qu’une seule entrée. Le branchement de l’interrupteur est effectué à l’aide de deux fils :

  • le fils rouge représente la phase ;
  • le fils violet représente le retour lampe.

Étapes pour modifier un interrupteur va et vient en simple allumage

Il peut y avoir plusieurs intérêts à changer un branchement va et vient en simple allumage. Généralement il s’agit de supprimer une cloison qui intègre l’un des deux interrupteurs. Dans ce cas vous devrez effectivement revenir un branchement en simple allumage sinon il vous sera impossible d’allumer / d’éteindre la lumière.

Cependant, les travaux ne seront pas de même nature si vous habitez en appartement ou dans une maison car l’accès aux combles facilite grandement les choses. Voici les deux cas de figure :

  • Avec accès aux combles : il s’agit de l’opération la plus simple car vous pouvez directement avoir accès à la gaine électrique présente dans les combles pour la tirer. Dès lors vous pouvez soit effectuer la modification directement dans la boîte de dérivation présente dans les combles (supprimer la gaine), soit installer une nouvelle boîte de dérivation en bout de gaine et modifier le câblage à partir de celle-ci.
  • Sans accès aux combles : dans ce cas l’opération sera plus délicate car vous devrez soit trouver une boîte de dérivation dans votre appartement (ce qui n’est pas chose aisée si vous n’avez pas les plans électriques), soit ajouter une autre boîte de dérivation apparente (obligatoire en cas de panne) dans laquelle vous réaliserez le nouveau câblage en simple allumage.
ATTENTION
Avant de commencer sachez que lorsque vous travaillez sur le réseau électrique de votre logement ou tout autre matériel branché sur le réseau il est nécessaire d’effectuer ces travaux hors tension. Éteignez le disjoncteur à chaque opération.

Modification du câblage électrique

Vous vous en doutez bien, si vous désirez changer un branchement en va et vient en simple allumage, il faudra effectuer des modifications sur les deux interrupteurs. Il faudra en supprimer un et effectuer des modifications sur les deux.

Selon les cas vous serez donc soit amenés à supprimer l’interrupteur branché à la phase, soit l’interrupteur branché au retour lampe. Voyons comment procéder.

Supprimer l’interrupteur branché à la phase

Si vous décidez de supprimer l’interrupteur branché à la phase vous devrez directement opérer sur celui-ci. Commencez par brancher un des fils navette à la phase à l’aide d’un domino / connecteur automatique wago.

À savoir
Cette modification est réalisée directement sur la boîte de dérivation qui se trouve dans votre grenier. Autrement vous serez obligé d’en ajouter une nouvelle.

Le second fils navette n’est plus utilisé laissez-le donc dans la boîte de dérivation en spécifiant que le fils n’est plus alimenté.

Supprimer l’interrupteur branché au retour lampe

Si vous décidez de supprimer l’interrupteur branché au retour lampe vous devrez directement opérer sur celui-ci. Commencez par brancher un des fils navette au retour lampe à l’aide d’un domino / connecteur automatique wago.

À savoir
Vous pouvez effectuer cette modification directement dans la boîte de dérivation présente dans vos combles ou encore ajouter une boîte de dérivation en bout de gaine.

Étant donné que l’un des deux fils navette n’est plus utilisé soit vous pouvez le retirer (non conseillé), soit vous coupez les extrémités en les recouvrant de scotch et en marquant dessus qu’il n’est pas alimenté.

Comment différencier les différents types de câbles ?

Les schémas sont parlant direz-vous, mais faut-il encore reconnaître les fils entre eux. Pour cela vous aurez absolument besoin d’un VAT (Vérificateur d’Absence de Tension) qui vous permettra d’effectuer les démarches suivantes.

Identification du fils navette

Afin d’identifier les fils de navette vous devrez réaliser un test de continuité. Voici comment procéder (après avoir éteint le disjoncteur et enlevé toutes les lampes du circuit) :

  • éteignez le disjoncteur divisionnaire du circuit en question ;
  • au niveau de départ faites un test entre la phase et le neutre (au niveau du disjoncteur) ;
  • au niveau du point lumineux : installez un connecteur entre le retour de lampe et le neutre ;
  • au niveau de l’interrupteur à conserver : branchez le retour lampe / la phase à la navette ;
  • refaites un test de continuité en sortie de disjoncteur : s’il y a continuité c’est que le fils que vous avez branché est la navette à utiliser pour le nouveau branchement, sinon c’est l’autre câble (il n’y en a que deux).

Voici deux schémas explicatifs permettant de mieux s’y retrouver :

Identification de la phase

Afin d’identifier le fils de phase, vous devrez d’abord avoir identifié les fils navettes. Voici comment procéder (après avoir éteint le disjoncteur) :

  • une fois que les navettes sont identifiées, déconnectez chaque fil qui n’est pas une navette (il y en a deux) ;
  • isolez chaque fils avec un domino (pour faire des tests par la suite) ;
  • allumez le disjoncteur ;
  • testez les contacts avec le VAT : s’il s’allume c’est qu’il s’agit de la phase, s’il reste éteint c’est qu’il s’agit du retour lampe.

N’oubliez surtout pas d’éteindre à nouveau le disjoncteur une fois que vous savez quel fil correspond à la phase.

Infographie explicative

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville