Comment bien choisir sa chaudière à gaz ? Tout savoir

Le gaz est la source d’énergie la plus répandue dans les foyers français. Tarif abordable, faible impact environnemental, ses avantages séduisent des adeptes de plus en plus nombreux. Les antiques chaudières font donc place à des appareils hautement performants. Mais comment s’y retrouver parmi tous les modèles disponibles sur le marché ? Et quels critères prendre en compte avant d’opter pour une chaudière à gaz ? Découvrez selon quels critères choisir une chaudière à gaz.

Technicien réglant une chaudière au gz
Technicien réglant une chaudière au gaz

Tout comprendre du fonctionnement d’une chaudière gaz

Le gaz trône en tête des combustibles préférés des ménages français. Rien d’étonnant à ce que la chaudière à gaz ait le vent en poupe. Abordable et peu polluante, la chaudière gaz s’installe en toute simplicité pour profiter d’un chauffage homogène dans la maison. Elle sert aussi à produire de l’eau chaude à usage domestique. Son fonctionnement dépend directement du réseau de gaz naturel auquel votre logement est raccordé. En zone rurale, vous pouvez également stocker du gaz propane dans une citerne.

Avant de chauffer la maison, le gaz est consumé par un brûleur. L’énergie ainsi générée est alors distribuée dans toute l’habitation en circuit fermé. Un fluide caloporteur se charge de l’acheminer vers les émetteurs de chaleur, des radiateurs aux planchers chauffants. Ce principe de fonctionnement reste identique d’une chaudière à l’autre. Il existe toutefois des variations selon le modèle.

Chaudière gaz : quel modèle choisir ?

La chaudière gaz classique est la pionnière du genre. La combustion du gaz dans le brûleur crée de la chaleur, qui se diffuse dans le circuit de distribution du logement à très haute température. Les fumées qui en résultent sont ensuite rejetées dans un conduit. Ce type de chaudière est le plus répandu dans le bâti ancien. Avec un rendement énergétique proche de 80 %, la chaudière classique est cependant bien moins performante que les modèles récents.

La chaudière gaz à basse température

La chaudière à gaz à basse température prend le contre-pied d’une chaudière classique. En chauffant l’eau à moins de 50 ° C, elle limite la consommation de gaz. Ce mécanisme permet alors d’économiser de l’énergie sans sacrifier son confort thermique. En bonus, son tarif accessible convient à tous les budgets. Elle est particulièrement recommandée pour chauffer un studio ou un appartement de taille réduite.

Bon à savoir : les chaudières à basse température sont éligibles à des aides gouvernementales, sous conditions de ressources. Ces coups de pouce concernent également les chaudières à condensation.

La chaudière gaz à condensation

En matière de rendement, c’est la chaudière à gaz à condensation qui remporte la palme. Elle appartient même au cercle fermé des chaudières à très hautes performances énergétiques (THPE). Contrairement à un appareil classique, ce type de chaudière tire parti des fumées et vapeurs d’eau émises par la combustion. En les récupérant, elle les condense afin de libérer de la chaleur. Cette particularité permet à la chaudière gaz à condensation de générer plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Elle peut ainsi atteindre un rendement supérieur à 100 %.

La chaudière à condensation est donc idéale pour éviter la surconsommation. Elle contribuerait même à abaisser la facture d’électricité de près de 30 %. Outre les économies réalisées, ce modèle de chaudière se distingue également par son faible impact environnemental.

La chaudière gaz hybride

Pompe à chaleur ou plutôt chaudière à gaz à condensation ? Pas besoin de trancher, la chaudière hybride associe les deux technologies. Elle garantit des économies exceptionnelles, pouvant atteindre près de 60 % par rapport à une chaudière classique. La chaudière hybride émet également très peu de CO2. Un atout de taille en vue d’accélérer la transition énergétique.

Attention : pour fonctionner au mieux, une chaudière hybride requiert un climat tempéré et ensoleillé.

La chaudière à gaz électrogène ou à micro-cogénération

Tout comme le modèle hybride, la chaudière à gaz électrogène combine deux mécanismes en un. Elle comprend une chaudière à gaz à condensation dotée d’un moteur. Ce dernier est pourvu d’un alternateur permettant de convertir l’énergie en électricité.

Le surplus d’électricité peut être revendu à un fournisseur habilité. Toutefois, l’usage de ce type de chaudière reste confidentiel. Le modèle s’adresse principalement aux surfaces volumineuses à forte consommation d’énergie. Son prix demeure aussi un frein, avoisinant parfois 20 000 €.

Quels sont les bons critères pour choisir une chaudière à gaz ?

À basse température ou à condensation, le modèle de chaudière est un paramètre incontournable pour faire le bon choix. Pourtant, il est loin d’être le seul.

Chaudière à gaz : quelle production d’eau ?

La plupart des chaudières servent à la fois au chauffage de la maison et à la production d’eau sanitaire. On les appelle alors chaudières mixtes ou double service. Il existe trois modes de production d’eau chaude distincts.

  • La chaudière instantanée se met en marche uniquement le temps de faire couler l’eau. Peu énergivore, cette production à la demande convient aux usages d’eau chaude limités. Elle s’avère toutefois insuffisante pour subvenir aux besoins d’une famille nombreuse, comme d’une maison pourvue de plusieurs salles de bain.
  • La chaudière à micro-accumulation fonctionne comme une réserve d’eau maintenue à température. Elle stocke généralement 3 à 5 L d’eau chaude à disposition immédiate dans un mini ballon d’eau.
  • Pour offrir de l’eau chaude à tout moment, la chaudière à accumulation tourne sans discontinuer. Elle peut comporter une accumulation intégrée ou un ballon séparé. Le volume d’eau disponible oscille entre 40 et 300 L.

Pose murale ou au sol : quel emplacement pour ma chaudière gaz ?

La chaudière à gaz au sol est vouée à répondre à des besoins de chauffe importants. Elle nécessite généralement un espace volumineux. Pour optimiser son rendement, vous pouvez y associer une pompe à chaleur ou encore un chauffe-eau solaire.

La chaudière fixée au mur offre une longévité moindre qu’une installation au sol. La pose au mur convient toutefois mieux à des habitations dépourvues d’annexe ou de local dédié.

Comment choisir la bonne puissance ?

La puissance nécessaire au bon fonctionnement de votre chaudière gaz est corrélée aux dimensions de votre habitation. Vous souhaitez calculer le volume de votre logement ? Multipliez-en la surface par la hauteur sous plafond.

La température extérieure de base a également son importance pour bien dimensionner votre installation. Il s’agit de la température la plus basse constatée sur votre lieu d’habitation au cours de l’année. C’est une donnée clé en vue d’optimiser votre système de chauffage, mais aussi de mieux isoler votre logement.

Chaudière à gaz : comment l’entretenir efficacement ?

Plombier réparant chaudière condensation
Plombier réparant chaudière condensation

Vous devez veiller à l’entretien régulier de votre chaudière à gaz. Les dispositions légales imposent une vérification annuelle de votre installation. Au terme de la visite, vous recevez un certificat d’entretien. À défaut, vous vous exposez à ce que votre assurance ne vous dédommage pas en cas d’incendie.

Un contrôle de performance est également exigé tous les 4 ans. Si la puissance de votre chaudière excède 400 kW, ce contrôle doit avoir lieu tous les 2 ans. Il vous faut vous adresser à un organisme accrédité par le Comité français d’accréditation (Cofrac). La visite d’un professionnel est l’occasion d’effectuer tous les réglages nécessaires. C’est aussi le moment parfait pour glaner quelques conseils avisés en vue de réduire vos dépenses énergétiques.

Ça y est, vous avez décidé de changer votre système de chauffage ? La chaudière à gaz présente de nombreux avantages, aussi bien économiques qu’écologiques. Vous savez à présent quels critères retenir avant de choisir le modèle le plus adapté à vos besoins. Alors renseignez-vous sur les aides à votre disposition et n’attendez plus pour optimiser le confort thermique de votre maison.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville