Cave humide : quel traitement effectuer et pour quel prix ?

Une cave, de par sa configuration enterrée, est une pièce relativement humide par nature. Ses murs sont donc sujets aux infiltrations latérales de l’eau. Même si elle est moins facile à combattre que dans d’autres endroits, il est cependant possible de venir à bout de l’humidité présente dans votre cave.

Cave humide | trouver un expert dans ma ville

Repérer l’humidité dans une cave

Certains symptômes doivent vous permettre de repérer la présence d’humidité dans votre cave (ou dans toute autre pièce de votre habitation), par l’apparition :

  • de condensation ou d’eau sur le sol
  • d’auréoles (avec décollement des revêtements)
  • de salpêtre (dépôt blanchâtre au bas des murs intérieurs)
  • de moisissures sur les murs et les joints
  • d’une matière blanche qui ressemble à du coton : la mérule (champignon qui s’attaque aux bois humides)
  • de la détérioration des objets stockés dans la cave
Détection d’humidité

En plus de présenter un danger pour votre maison, les champignons et les moisissures ont également un effet néfaste sur la santé (problèmes respiratoires, allergies…). La mérule, de son côté, abîme le bois jusqu’à provoquer son effritement.

Les causes de l’apparition de l’humidité dans une cave

Deux causes principales peuvent expliquer la présence d’humidité dans une cave :

  • mauvaise (ou absence de) ventilation : du fait de leur enterrement partiel ou total, il est souvent plus difficile de mette en place une ventilation naturelle efficace dans les caves et les sous-sols
  • infiltrations d’eau, ayant pour origine :
    • fuite de canalisation
    • équipements d’étanchéité défaillants (par exemple : joints des fenêtres)
    • fissures dans les murs rendant ceux-ci poreux et perméables à l’eau
    • remontées capillaires

Quel que soit le cas de figure rencontré, optimiser la ventilation sera forcément bénéfique. À titre préventif ou curatif, installer une VMC (ventilation mécanique contrôlée) prévient les risques d’apparition de moisissures, de champignons et de condensation.

Dans le cas où votre terrain serait très humide, un drainage peut être mis en place afin de limiter les infiltrations d’eau. N’oubliez pas également de contrôler fréquemment votre maçonnerie (fissures) ainsi que les joints de vos fenêtres.

Le traitement d’une cave humide

Une fois déterminée l’origine de l’humidité, plusieurs traitements pour assécher votre cave s’offrent à vous. En cas de doute, vous pouvez faire appel à un spécialiste afin de réaliser un diagnostic précis, une erreur d’appréciation pouvant parfois aggraver le problème.

Astuce de notre expert
Sachez qu’une légère présence d’humidité peut être souvent résolue en installant une VMC ainsi qu’un absorbeur d’humidité. Par contre, dans le cas d’une infiltration d’eau avérée, d’autres méthodes doivent être mises en œuvre.

Injecter une résine dans les murs

Cette méthode est la plus recommandée lors de remontées capillaires. En injectant de la résine dans le mur à traiter, celle-ci va jouer le rôle d’une barrière étanche, empêchant l’eau de remonter. Attention toutefois, cette technique est délicate et il vaut mieux confier sa réalisation à un spécialiste, les trous devant être précis et suffisamment espacés.

Cuveler la cave

Un cuvelage, ou colmatage, est effectué à l’intérieur de la cave afin de lutter contre les remontées capillaires et les infiltrations latérales. Il s’agit d’appliquer un revêtement intérieur étanche sur le sol et les murs pour créer une “cuve” résistante à l’eau. Même si elle garde vos murs secs, le seul inconvénient de cette opération est qu’elle n’empêche pas l’humidité de remonter par capillarité si le sol est particulièrement humide.

Traitement cave humide | contacter un pro près de chez moi

Drainer le terrain

Un drain permet d’évacuer les eaux qui stagnent autour des fondations vers un puits d’infiltration ou un réseau public d’évacuation. Cette méthode demande des travaux lourds car il est nécessaire de pouvoir accéder  aux fondations depuis l’extérieur. Cela n’est donc pas possible en présence d’un logement mitoyen ou jumelé.

Installer une membrane étanche

Si vous ne pouvez pas injecter de la résine (murs comportant des fissures ou des défauts), vous pouvez envisager de positionner une membrane étanche contre les fondations et les murs enterrés. Même si cette opération est délicate, elle procure de très bons résultats afin d’empêcher les infiltrations et les remontées d’eau.

L’application d’un enduit d’étanchéité en détail

Avant de se lancer dans des travaux disruptifs pour vos espaces extérieurs, le traitement des murs enterrés peut commencer par l’application d’un enduit d’étanchéité à l’intérieur, éventuellement complétée par celle d’un mortier, afin de rendre votre cave, votre garage ou votre sous-sol étanche.

Décapage des murs

La paroi verticale enterrée doit être parfaitement nettoyée avant d’être traitée :

  • revenir au support naturel en retirant toutes les finitions (en bon ou en mauvais état)
  • étouper le mur pour le rendre sec en stoppant l’humidité
  • traiter les sels hygroscopiques présents dans le mur

Pose de l’enduit d’étanchéité

Un enduit d’étanchéité possède de nombreuses propriétés :

  • facilité d’application
  • résistance face à la pression de l’eau contenue dans les murs et sa composition (sels minéraux)
  • produit inodore, ininflammable et respectueux de l’environnement

Décompression des murs

Cette opération consiste à évacuer l’eau sous pression contenue dans les murs. En effet, ceux-ci sont secs à l’intérieur mais continuent de subir l’accumulation d’eau à l’extérieur. L’évacuation peut être mise en place grâce à :

  • un drain extérieur
  • un puisard dans le sol
  • une pompe de relevage pour remonter l’eau au niveau des conduits d’évacuation du logement

Le prix pour traiter une cave humide

Le coût pour réaliser des travaux d’étanchéité varie essentiellement selon la quantité de produit à utiliser (enduit, résine…) et la main d’œuvre nécessaire :

  • un traitement par injection demande beaucoup de produit mais peu de main d’œuvre
  • un traitement avec un enduit d’étanchéité nécessite une quantité raisonnable de produit mais beaucoup de main d’œuvre (nettoyage, application de plusieurs couches, attente pendant le séchage…)
  • un traitement extérieur peut, quant à lui, être très onéreux du fait du matériel nécessaire pour retirer la terre

Prix moyen de traitement de cave humide par cuvelage complet

Entre 3000 € et 8000 €

Nous vous présentons un tableau des prix moyens pratiqués sur le marché pour traiter une cave humide, à titre estimatif :

Méthode Prix
Injection dans les murs Environ 50 € par mètre linéaire
Cuvelage complet De 3 000 à 8 000 € (selon la surface)
Enduit hydrofuge Environ 150 € pour 10 litres
VMC Environ 1 500 €
Drainage extérieur Sur devis

Afin de venir à bout de l’humidité dans votre cave, il existe certaines techniques simples à mettre en place. N’hésitez pas à contacter le service technique du fabricant des produits que vous allez utiliser afin d’obtenir tous les conseils nécessaires et les précautions à prendre. Dans le cas où vous décideriez de faire appel à un professionnel pour vos travaux, nous pouvons vous mettre en relation avec des spécialistes de l’humidité dans votre région. Vous recevrez ainsi plusieurs devis gratuits et pourrez choisir le prestataire le plus à même de répondre à votre demande.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville