Carrelage sur seuil de baie vitrée : marche à suivre

Le carrelage constitue une option intéressante pour embellir un seuil de baie vitrée. En plus d’être facile à entretenir, ce matériau séduit pour son esthétisme et sa robustesse. Comment carreler un seuil de baie vitrée ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Réponses !

Rôle du seuil de baie vitrée

Le seuil assure l’étanchéité à l’eau, aux poussières et à l’air de la baie vitrée. Il évite l’intrusion de bestioles et prévient l’encrassement de la maçonnerie.

Il en existe plusieurs configurations. Votre choix dépendra du type de votre baie vitrée, de l’aspect souhaité ou encore de vos besoins.

Rappel sur les différents types de seuils de baie vitrée

On note plusieurs types de seuils de baie vitrée selon leur configuration

Le rejingotLe seuil de baie vitrée intégréLe seuil de baie vitrée rapportéLe seuil de baie vitrée poséLe seuil de baie vitrée encastréLe seuil PMR
Il s’agit d’un seuil de baie vitrée maçonné. Il se présente sous la forme d’une surélévation pourvue d’une pente qui redirige l’eau vers l’extérieur.

Dans les anciennes constructions, ce rejingot est en contact avec le joint d’étanchéité des battants de la baie vitrée.

Dans les maisons récentes, il fait juste office de support au seuil intégré à la menuiserie.
Le seuil intégré est généralement inclus avec les modèles récents de baies vitrées.

Il se présente sous forme d’une traverse basse et assure plusieurs fonctions : cohésion de la menuiserie, réglage de l’espacement des montants sur lesquels il est installé, étanchéité du bâti.
Le seuil rapporté prend la forme d’un profilé pourvu d’une partie en saillie.

C’est la configuration à adopter dans le cadre d’une rénovation.
Le seuil posé a l’aspect d’une petite marche.

Son installation est relativement simple : il suffit de le visser au sol.

 
Comme son nom l’indique, le seuil s’encastre dans le sol, mais dépasse légèrement

Dans le cadre d’une rénovation, sa pose requiert des travaux importants qui doivent être réalisés par un professionnel.

 
Pour faciliter le déplacement, le seuil PMR a vu le jour. Il s’encastre totalement afin que le niveau soit le même à l’extérieur et à l’intérieur.

Cette disposition permet aisément le passage d’un fauteuil roulant.

Les informations de base à connaître avant d’installer et carreler un seuil pour baie vitrée

Le seuil non encastré est le seul choix à privilégier dans le cadre d’une rénovation et si vous ne souhaitez pas entreprendre de gros travaux de maçonnerie.

Dans le cas contraire, vous pouvez également envisager l’encastrement, mais nous vous conseillons d’encastrer uniquement le seuil du côté intérieur. En d’autres termes, il y aura une différence entre le niveau extérieur et le niveau intérieur (environ 35 mm), ce qui présente un avantage considérable pour éviter l’infiltration d’eau. Avec cette configuration, le profil du châssis de la baie vitrée sera au même niveau que celui du sol fini intérieur.

Néanmoins, pour réussir l’encastrement du seuil côté intérieur, il faut installer la baie vitrée à la bonne hauteur en prenant compte divers éléments : épaisseur de la chape, hauteur du revêtement de sol (c’est-à-dire le carrelage). Pensez à vous référer au plan de réservation : il s’agit d’un document fourni par le concepteur de la baie vitrée qui informe de la dimension de la traverse basse.

Bon à savoir

Cette solution est à privilégier pour les maisons qui ne sont pas dotées d’une terrasse sur plots ou une terrasse en caillebotis.

Les 4 étapes à suivre pour carreler un seuil de baie vitrée

Les matériels pour le carrelage d’un seuil de baie vitrée

  • Carreaux
  • Mortier-colle
  • Truelle et taloche
  • Niveau à bulle
  • Maillet en caoutchouc
  • Joints de carrelage

1) Calepinage

  • Une fois le sol préparé, passez au calepinage (calcul du nombre de carreaux à poser).
  • Ajoutez néanmoins une marge de 10 % pour anticiper les pertes.

2) Préparation du mortier-colle

  • La préparation est relativement simple : il suffit de diluer la poudre dans l’eau en suivant la notice du fabricant.
  • Continuez le mélange jusqu’à obtenir une pâte souple et homogène.

Bon à savoir :

Demandez un devis près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans


    Prévoyez environ 4 kg de mortier-colle pour 1 m2 de zone à carreler.

    3) Pose du mortier-colle sur le seuil

    • Appliquez sur le mortier-colle sur la zone à carreler et striez la surface. L’épaisseur de la couche doit être aux environs de 40 mm.
    • Procédez par m2 pour éviter les problèmes de séchage.

    4) Pose des carreaux sur le seuil de la baie vitrée

    Le double encollage est à privilégier sur un seuil.

    • Étalez la colle au dos du carreau en partant du milieu. Laissez 2 cm de marge au niveau des bords.
    • Striez le mortier-colle.
    • Placez le carrelage un à un en prenant soin de poser les croisillons.
    • Coupez au besoin les carreaux de rives et posez-les.
    • Tapotez légèrement les carreaux au maillet de caoutchouc pour améliorer la fixation.
    • Vérifier la planéité des carreaux à l’aide du niveau à bulle.
    • Posez un joint (joint fin ou joint large en fonction du rendu que vous souhaitez).

    Vous connaissez maintenant toutes les informations pour réussir le carrelage de votre seuil de baie vitrée. Si vous n’avez pas le temps ni l’expertise pour carreler un seuil de baie vitrée, vous pouvez en acheter facilement dans les e-boutiques, les grandes surfaces de bricolage et les magasins spécialisés. Leur prix se situe généralement entre 80 € et 220 € et varie en fonction du matériau, des dimensions et des formes.

    Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville