Travaux de rénovation : quelles sont les solutions de financement ?

 travaux-de-renovation

Lorsque l’on est propriétaire, il n’est pas rare que l’on fasse des travaux de rénovation chez soi. Quel que soit votre projet, il nécessite des ressources financières pouvant être importantes. Si certains pourront se servir de leurs économies, d’autres se tourneront vers d’autres solutions de financement. On fait le point sur ces dernières.

Les solutions de financement classiques

Les travaux de rénovation sont la plupart du temps onéreux. Cela nécessite de faire des aménagements, notamment sur le plan énergétique. Or, il n’est pas rare que les ménages renoncent à faire des travaux parce qu’ils n’ont pas les ressources suffisantes. Alors pour compenser, il est possible de passer par le prêt travaux. Il permet de réaménager ou de rénover son domicile, tout en empruntant un maximum de 30 000 euros. Mais attention, le montant du prêt évoluera en fonction du type de travaux et du profil de l’emprunteur. Pour l’obtenir, il suffit d’en faire la demande. Financer vos travaux grâce à un prêt à la Banque Postale ou dans tout autre organisme prêteur devra passer par l’analyse d’un dossier. Après seulement un accord pourra être donné.

Le regroupement de crédit

Autre option, le regroupement de crédit. Si vous avez déjà d’autres prêts, il peut s’agir d’une solution intéressante. Elle vous permettra de tous les réunir, tout en réduisant les mensualités et en prolongeant dans la durée le prêt. Les banques sont nombreuses à proposer cette option, qui présente divers avantages :

  • La possibilité de profiter d’un prêt pour concrétiser des travaux de rénovation.
  • Bénéficier d’un taux d’endettement plus bas et réaliser des économies tout au long de son prêt.

Afin d’opter pour le regroupement de crédit le plus intéressant, il est recommandé de s’adresser à plusieurs organismes prêteurs. Ainsi, vous pourrez plus facilement faire jouer la concurrence.

Le crédit renouvelable, sur une plus longue durée

Le crédit renouvelable est une solution intéressante dans le cas où des travaux de longue durée seraient prévus. Il permet de mettre à disposition des ménages une somme plafonnée. Elle peut être utilisée durant un certain laps de temps. Concrètement, le crédit renouvelable offre la possibilité de financer progressivement ses travaux. N’est à rembourser que ce qui a été utilisé. Dans la majorité des cas, une carte de paiement est fournie en complément. Elle est remise lors de la signature du contrat.

Les aides à la rénovation

Parmi les solutions de financement disponibles, on retrouve aussi les aides, notamment si vous avez prévu de faire des travaux de rénovation énergétique. On pensera notamment à l’éco-PTZ ou à l’éco prêt à taux zéro. Cette forme d’emprunt présente l’avantage de n’avoir aucun taux d’intérêt à rembourser. Aucune condition de ressources n’est, par ailleurs, obligatoire. Et que vous soyez propriétaire ou occupant, il est possible de faire la demande de ces aides, destinée avant tout à :

  • La pose ou le changement d’un système de chauffage.
  • L’installation d’un plancher chauffant.
  • Un remplacement de vitrage.
  • Des travaux d’isolation de toiture ou d’un mur extérieur.

Le montant de cette subvention évoluera selon la nature des travaux et le seuil maximal de l’éco-prêt à taux zéro sera de 30 000 euros.

La prime Coup de Pouce

La prime Coup de Pouce, quant à elle, s’adresse aux foyers à revenus modestes ayant pour projet de rénover leur logement. Elle est accordée afin de financer diverses améliorations, notamment en ce qui concerne le chauffage. Elle est cumulable avec l’éco-PTZ. Mais pour en bénéficier, les travaux doivent être effectués par un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE). D’autre part, le logement concerné par la rénovation doit avoir été construit il y a plus de deux ans.

Habiter mieux sérénité, une aide de l’Anah

Enfin, l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) a mis en place une subvention visant à aider de nombreux foyers, Habiter mieux sérénité. Toute personne logeant dans une maison individuelle pour en profiter afin de concrétiser un projet de rénovation visant à changer des fenêtres, installer de nouveaux isolants, ravaler la façade, installer un chauffage plus économe ou aménager des combles. À noter que le montant de cette aide est compris entre 1 500 et 2 000 euros. Il variera en fonction des revenus des ménages qui sont propriétaires.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville