Tout connaître des différentes gouttières en PVC : nos conseils

Économique et facile à mettre en œuvre, la gouttière en PVC peut être une bonne alternative aux gouttières traditionnelles. C’est la raison pour laquelle elle est de plus en plus plébiscitée dans la construction et la rénovation. Zoom sur ses caractéristiques et les différents modèles disponibles sur le marché !

Les types de gouttières en PVC

Généralement, les gouttières se déclinent en 2 types :

1) La gouttière pendante (demi-ronde)

2) Et la gouttière rampante

Toutefois, celles en PVC ne sont disponibles qu’en gouttière pendante dont les variantes sont multiples :

Variantes d’une gouttière pendante en PVCDescription
Gouttière lyonnaiseIl s’agit d’une « demi-ronde » (gouttière dont le profil est demi-circulaire) typique de la région lyonnaise. Elle se situe à l’extrémité de la toiture, avec une fixation sur la planche de rive, la charpente ou directement sur la couverture. Très robuste, la gouttière lyonnaise convient aux zones avec une forte pluviométrie.
Gouttière à l’anglaisePourvue d’un développé plus considérable, la gouttière à l’anglaise est également une « demi-ronde ». Sa particularité réside dans le fait qu’elle repose sur des pieds placés sur un débordement ou une corniche. Elle permet une évacuation d’eau importante. Toutefois, elle ne convient pas à certains styles de bâtiments.
Gouttière carréeOutre sa section carrée, elle possède les mêmes caractéristiques que la gouttière lyonnaise. On la retrouve souvent dans les constructions modernes.
Gouttière mouluréeCe type de gouttière dispose d’un profil carré, mais de moulures sur le côté exposé. Elle convient particulièrement aux bâtiments traditionnels.

Les différentes dimensions pour une gouttière en PVC

Les gouttières en PVC, dont la longueur varie entre 2 m et 4 m, sont disponibles en 3 dimensions standard pour les développements, aussi appelés développés (largeur du profilé s’il était aplati).

Dimensions de la gouttièreDébitDimension de la descente associéeSurface du pan de toit adaptéePrix indicatif sans les accessoires de fixationPour quel type de toiture ?
Gouttière PVC de 16 (DEV16)0,8 l/s50 mm de diamètreJusqu’à 40 m2

Si le bâtiment est doté de 2 pans de toiture (soit une surface totale de 100 m2), il faudra installer 2 gouttières DEV16 de part et d’autre du toit.
À partir de 12 € les 4 mètresPour les bâtiments annexes : abris de jardin, garage, pool house…
Gouttière PVC de 25 (DEV25)2,6 l/s80 mm de diamètreJusqu’à 80 m2À partir de 15 € les 4 mètresPour les maisons individuelles de taille moyenne
Gouttière PVC de 33 (DEV33)4,6 l/s100 mm de diamètreSupérieure à 80 m2À partir de 20 € les 4 mètresPour les grands bâtiments

Le choix des dimensions s’effectuera en fonction de la surface apparente du pan de toit.

Surface apparente du pan de toit = longueur de la toiture x distance entre la gouttière et le sommet du faitage.

Réglementation sur les gouttières

Pensez à consulter le PLU (plan d’urbanisme) de votre commune avant de choisir une gouttière en PVC. En effet, il arrive que certaines localités imposent la forme et le matériau des tuyaux pour l’écoulement de l’eau pluviale.

Pour ce qui est des certifications, la gouttière est tenue de répondre à la norme NF EN 607 (PVC) ou NF EN 612 (métal laminé). Par ailleurs, l’emballage du dispositif doit présenter 4 notations : résistant à la corrosion, aux UV, aux chocs et au gel.

Pourquoi opter pour des gouttières en PVC ?

La gouttière en PVC est désormais très utilisée dans la construction ou la rénovation d’habitation. Ce succès s’explique notamment en raison de son prix attractif et de ses nombreux autres avantages :

  • Elle est légère, facile à installer et souple
  • Elle est relativement simple à entretenir
  • Elle résiste aux agressions chimiques et à la corrosion
  • Dernier avantage et non des moindres : elle peut être revêtue de peinture afin d’être soustraite à la vue.

Les limites d’une gouttière en PVC

Bien qu’elles cumulent les avantages, les gouttières PVC présentent néanmoins quelques limites. Son principal inconvénient étant sa faible résistance. C’est la raison pour laquelle sa durée de vie dépasse rarement les 15 ans.

  • Elle peut se dilater ou se contracter lorsqu’elle est soumise à de fortes variations de température. De plus, le froid intense entraine un fendillement du matériau.
  • Elle se casse facilement lorsqu’elle est soumise à de fortes intempéries (grêles, poids de la glace…)
  • Autre point faible de la gouttière en PVC : elle ne peut être réparée contrairement aux gouttières métalliques.

Comment se déroule la pose d’une gouttière PVC ?

L’installation d’une gouttière en PVC est relativement simple et peut-être réalisée par un bricoleur amateur. Les consignes qui suivent sont dédiées à la pose des modèles lyonnais, carrés et moulurés.

Étapes d’installation d’une gouttière en PVCModus operandi
1) Traçage de la penteMarquez à l’aide d’un crayon l’emplacement du premier crochet sur lequel la gouttière va être posée. Ce dernier devra se situer à 30 cm du bord de la toiture.

Notez l’emplacement des autres crochets en respectant un intervalle de 50 cm maximum.

Tracez la pente sur la planche de rive avec un cordeau. Faites en sorte que la ligne respecte une pente de 5 mm par mètre.
2) Fixation des crochetsLa pose de crochets s’effectue en fonction de la configuration du toit :

·         La fixation sur le bandeau de toit

·         La fixation sur la charpente ou le chevron

·         La fixation directe sur la couverture
3) Assemblage de la gouttièreEn fonction du modèle, le raccord peut se faire de 2 manières :

Méthode d’assemblage par système à joints : il suffit d’emboiter les éléments entre eux. Cette technique est à privilégier grâce au gain de temps qu’elle confère.

Méthode d’assemblage par collage : cela consiste à scier les longueurs nécessaires de gouttière et de coller les extrémités avec de la colle.
4) Raccordement de la naissance avec la descente d’eau pluvialeIci, l’objectif est de compenser le débord de toit (distance entre le mur et la planche de rive). Pour ce faire, vous devrez relier la naissance (l’ouverture permettant d’évacuer l’eau) au tube de descente avec 2 coudes mâle-femelle (et une chute de tube de descente si le débord de toiture excède les 15 cm.
5) Pose des colliers de descente et installation de la descenteÀ l’aide de pattes à vis, fixez sur le mur à intervalle de 1 mètre les colliers de descente. Ensuite, il suffit de placer le tube de descente et de serrer.

Les chiffres à retenir

  • Afin que l’écoulement des eaux de pluie soit optimisé, une pente de 5 mm par mètre au minimum doit être respectée.
  • La largeur du profilé de gouttière doit être couverte à 1/3 pour améliorer l’évacuation des eaux.
  • Pensez à placer des crochets de gouttières à 5 cm de chaque côté des angles et des naissances. Cette opération est nécessaire pour éviter d’éventuelles ruptures des tuyaux.
  • Si la longueur de la gouttière dépasse les 12 mètres, mettez en place 2 naissances et disposez des joints de dilatation à 7 mètres d’intervalle. Par contre, vous pouvez utiliser une seule naissance si celle-ci n’excède pas les 12 mètres.
  • N’oubliez pas non plus que la distance entre 2 descentes ne doit pas être supérieure à 24 mètres.
  • Espacez le mur et le tube de descente de 2 cm au minimum.
Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville