Des artisans trouvés dans votre ville !
Contacter

Radiateur fluide caloporteur : comment ça marche, prix et conseils de pro

Vous désirez rénover votre système de chauffage ? Vous êtes dans un projet de construction et ne vous êtes pas encore décidé pour quel chauffage vous allez opter ? En effet, il existe une multitude de radiateurs, convecteurs, souffleurs, etc.

Aujourd’hui nous allons vous parler d’un système de chauffage qui fait des merveilles : le radiateur à fluide caloporteur. Il permet à votre habitat de bénéficier d’une chaleur douce, agréable et confortable tout en vous faisant bénéficier d’économies d’énergies substantielles. Faisons le point ensemble.

Un radiateur à fluide caloporteur : c’est quoi ?

Le radiateur à fluide caloporteur est classé parmi les systèmes de chauffage doux. La résistance présente à l’intérieur du radiateur va tout d’abord chauffer un fluide caloporteur (eau, huile, etc.) qui, par la suite, va rayonner dans la pièce. On appelle également ce type de modèle des radiateurs à inertie. Et du fait de cette inertie, on ne subit plus d’à-coups comme cela peut être le cas avec un panneau rayonnant, un convecteur ou tout autre système de chauffage du même type.

Il existe deux types de radiateurs à fluide caloporteurs : électriques ou reliés à la chaudière centrale. Faisons un topo de la situation.

Les radiateurs à fluide caloporteur : électriques

Les radiateurs à fluide caloporteurs électriques sont les derniers nés du marché. Ils ont été conçus dans une optique d’offrir une chaleur douce tout au long de leur utilisation. Ces modèles permettent d’équiper les foyers en offrant tous les avantages d’un chauffage central tout en bénéficiant de la flexibilité de fonctionnement de l’électricité.

Les radiateurs à fluide caloporteur électriques offrent :

  • une grande inertie pour une très faible convection ;
  • un impact direct sur l’hygrométrie de la pièce ;
  • une rapidité de mise en marche (possibilité de coupler avec un système domotique ou intelligent) ;
Avantages Inconvénients
Ne nécessite pas l’installation d’un chauffage centralÉconomie d’énergie de 30% à 50% par rapport aux autres radiateurs électriquesTrès peu, voire aucun entretienMise en marche immédiate Relativement plus cher à l’achat que les autres radiateurs électriquesDépendant du prix de l’électricité

Voici un article qui pourrait vous intéresser. Il traite des différents types de chauffage électrique qu’il existe à l’heure actuelle sur le marché : Radiateur électrique : prix, modèles et conseils de pro

Les radiateurs à fluide caloporteur : chauffage central

Dans le cas d’un logement équipé d’un chauffage central, les radiateurs à fluide caloporteur se branchent directement sur les arrivées et sorties de la chaudière. La chaudière se chargera de chauffer le fluide et de le faire circuler dans tous les appareils de la maison.

Selon la chaleur souhaitée, on peut alimenter les radiateurs en fluide :

  • à basse température : entre 30°C et 50°C
  • à haute température : entre 55°C et 80°C
  • à très haute température : entre 90°C et jusqu’à 120°C (vapeur d’eau)

Ce type de radiateur a également la possibilité d’être relié à un système domotique afin de centraliser la régulation de température. Il existe également des modèles intelligents qui peuvent s’auto-piloter en coordination avec les autres appareils de la maison ou directement par smartphone.

Avantages Inconvénients
Meilleure solution si vous possédez un chauffage centralChaleur douce et confortablePeu coûteux à l’achat Nécessite une chaudière centraleCircuit de distribution du fluide caloporteur et chaudière relativement coûteux en termes d’entretien

Les différents matériaux et modes de fabrication des radiateurs à fluide caloporteurs

Selon les matériaux qui composent votre radiateur à fluide caloporteur, il ne fonctionnera pas de la même manière et la propagation de la chaleur sera sensiblement différente. Voyons cela ensemble :

  • Les radiateurs à fluide caloporteurs en acier : l’ensemble de leurs composants sont soudés (plaques, tubes et panneaux de parement). Avec ce type de radiateurs on peut se permettre de créer n’importe quelle structure avec des modèles très design. Il est possible de les peindre et même de fixer un parement dessus. Ces modèles ne nécessitent pas d’entretien particulier mais diffusent la chaleur légèrement plus rapidement avec moins d’inertie dans la structure de chauffe.
  • Les radiateurs à fluide caloporteur en fonte (ou fonte d’aluminium) : ces modèles sont assemblés mécaniquement. Les joints, les manchons et toutes les pièces sont vissés ensemble. Ce type de radiateur nécessite légèrement plus d’entretien (joints à changer, électrolyse, etc.) mais dispose d’une longévité hors du commun. Ces modèles de radiateurs disposent de bien plus d’inertie de chauffe et assurent une température douce et confortable tout au long de leur utilisation.

Différences avec un radiateur à inertie sèche

Comme nous venons de le voir, un radiateur à fluide caloporteur fonctionne avec un liquide chauffé qui traverse l’ensemble de l’appareil. Un radiateur à inertie sèche diffère quelque peu de ce dernier.

Le coeur de chauffe présent dans un radiateur à inertie sèche sera en fonte, en céramique ou encore en pierre naturelle. La grande différence réside dans le fait que ce dernier dispose d’une plus grande inertie en termes de chauffage. Même éteint il va restituer de la chaleur pendant plus longtemps. Cependant, il mettra également plus de temps à monter en température, ce qui en fait un très mauvais candidat pour les habitations qui ne sont pas parfaitement isolées.

Comment réguler mon système de chauffage ?

Afin d’optimiser sa consommation énergétique et de diminuer sa facture, réguler son système de chauffage est le paramètre déterminant. Choisir le bon type de régulation permet d’adapter votre chauffage à vos besoins. Pour déterminer le type de régulation de vos radiateurs à fluide caloporteur, il est essentiel de considérer les 3 critères suivants :

  • Adaptabilité : le système de chauffage doit s’adapter à votre vie quotidienne.
  • Centralisé : l’ensemble des appareils doivent être reliés et pouvoir être régulés en même temps et par le biais du même système.
  • Communiquant : vous devez être en mesure de créer des zones de chauffe. Ces zones (rez-de-chaussée, 1er étage, 2ème étage, chambres à coucher, etc.) pourront comprendre plusieurs radiateurs et seront actionnées selon vos envies.

Il existe plusieurs moyens pour vous permettre de réguler la température de vos appareils selon vos envies et vos besoins :

  • Si vous modernisez votre installation : vous pouvez faire l’acquisition d’un système domotique qui sera relié à chaque radiateur.
  • Si vous installez de nouveaux appareils : faites l’acquisition de radiateurs connectés qui seront en mesure de réguler eux-même la température que vous souhaitez et vous pourrez les piloter à distance via votre smartphone.

Prix des différents radiateurs à fluide caloporteur

Le prix d’achat des radiateurs à fluide caloporteur reste encore le seul point négatif de ce type de système de chauffage. C’est encore plus le cas lorsque ces modèles sont électriques. Cependant, les avantages substantiels qu’ils apportent concurrencent globalement ce point négatif. Ils sont très facilement installés, et ce même si vous faites appel à un professionnel.

Voici un tableau récapitulatif des prix d’un radiateur à fluide caloporteur d’une puissance de 1 000 Watts :

Type de radiateur Modèle de radiateur Prix HT (hors pose) Prix de la pose HT
Radiateur à fluide caloporteur électrique Acier – régulation analogique De 150€ à 500€ Comptez entre 90€ et 200€ pour la pose d’un radiateur (dépend des aménagements à réaliser et de la dépose d’anciens radiateurs).
Acier – régulation programmable De 200€ à 700€
Fonte – régulation analogique De 150€ à 600€
Fonte – régulation programmable De 300€ à 1200€
Radiateur à fluide caloporteur en chauffage central Acier De 80€ à 160€ Comptez entre 200€ (si tous les aménagements sont faits) à plus de 1000€ (si tous les ménagements sont à faire)
Aluminium De 140€ à 300€
Fonte De 350€ à 700€

À savoir : l’installation d’un radiateur à fluide caloporteur n’ouvre pas droit aux crédits d’impôts ou aux aides liées à l’écologie. Cependant, vous pouvez bénéficier du taux réduit de TVA à 10% sous conditions et même d’aides régionales.

Voici un article complet qui devrait vous intéresser : Établir un devis de chauffage et quelle solution choisir ?

Notre avis

Lorsqu’on prend en compte le besoin de chauffage d’un logement, on compte en règle générale une puissance de 100 Watts/m². Donc pour une surface de 100 m², il faudra compter une dizaine de radiateurs à fluide caloporteur. Évidemment, cette estimation ne prend en compte ni de l’environnement dans le lequel vous vivez, ni de la zone géographique. Cependant, prenez garde à ne pas faire l’acquisition d’un modèle bas de gamme ou “made in china”, vous pourriez rapidement être déçu de votre achat.

Avant de prendre une décision pour un type d’appareil, il est bon de demander conseil à un professionnel qui saura vous conseiller dans le type d’appareil qui convient le mieux à votre situation. N’hésitez pas à nous contacter pour être mis en relation avec des artisans qualifiés de votre région.

Faire estimer mon projet avec des artisans près de chez moi


1651 avis - 87%

Depuis 2008, notre réseau de 460 artisans implantés dans chaque département se mettent à votre disposition pour vous guider et vous accompagner dans votre projet de travaux. Nous vous proposons de rentrer en contact avec ces professionnels qualifiés et expérimentés qui vous proposeront le meilleur qualité/prix.

  • Remplissez la demande en décrivant votre projet
  • Obtenez 3 devis gratuits
  • Choisissez l'offre la plus adaptée à vos besoins...



  • Une question sur votre chiffrage ?

    Si vous souhaitez passer par le formulaire pour rentrer en contact avec notre équipe et nous présenter votre projet, nous nous tenons à votre disposition pour répondre à vos questions : Nous contacter