Qu’est-ce qu’une bande de redressement en menuiserie ?

Les bandes de redressement sont requises lorsqu’un problème d’étanchéité subsiste lors des travaux sur les ouvertures d’une habitation. Cela s’effectue quand la pose de fenêtres PVC, bois ou aluminium ne respecte pas les normes exigées du DTU (Document Technique Unifié). Sa mise en place est indispensable bien avant la phase de mise en œuvre. D’où l’importance de la qualité de la régularité dimensionnelle et de la planéité du support. Dans cet article, découvrez tout ce qu’il faut connaître sur la bande de redressement en menuiserie notamment ses caractéristiques.

L’essentiel à connaître des travaux de menuiseries

La réalisation des travaux de menuiseries extérieures demande une certaine prédisposition. Il s’agit précisément de se conformer aux dispositions réglementaires en vigueur et de bien étudier la zone en question.

Il faut savoir qu’un défaut dans l’installation, aussi minime soit-il, peut conduire à des complications considérables à l’intérieur d’une maison. Cela se matérialise par la présence de fuites ou de moisissures ainsi que les entrées d’air superflues dans votre habitation. Cela pourrait entre autres justifier la hausse de votre consommation énergétique (chauffage).

Les points à vérifier avant le début des travaux

Avant tous travaux sur les ouvertures, un contrôle qualité des supports doit être effectué lors de la réception du chantier. Généralement, cette tâche incombe aux professionnels du secteur. Si les recommandations du DTU 36.5 ne sont pas respectées par ces derniers, il sera nécessaire de ragréer les zones recevant le calfeutrement.

Pour ce faire, l’utilisation d’une bande de redressement avec un mortier pré-dosé est de mise. L’entreprise doit ainsi vérifier :

  • La tolérance pour la hauteur : le support de l’étanchéité doit avoir une tolérance maximum de 10 mm. Précisément, la différence du niveau doit être inférieure à 10 mm en linteau et à 3 mm par mètre en appui.
  • La tolérance pour la largeur : de droite comme de gauche, la différence d’aplomb ne doit pas dépasser 10 mm.
  • La tolérance pour les feuillures : la profondeur et la largeur de la feuillure peuvent varier entre 0 et 10 mm.

Les mortiers de réparation : ce qu’il faut savoir

Le mortier de réparation est un mélange constitué :

  • De sable,
  • De fibres,
  • De ciments spéciaux,
  • Et d’additifs.

Ces derniers permettent de réparer durablement et de façon homogène vos fissures. Votre surface en béton pourra ainsi résister aux chocs mécaniques. Il est à noter que ces mortiers de réparation se caractérisent selon les épaisseurs à rattraper.

  • WF450 est un mortier de réparation qui permet de reprendre des épaisseurs comprises entre 5 et 50 mm, et avec une prise rapide.
  • WF470 : avec un temps de début de prise moyen de 4 h, ce mortier permet une reprise d’éléments de 50 à 70 mm.

Prix des mortiers de réparation

Généralement, les mortiers de réparation sont mis en vente par sac de 5 kg ou 25 kg. Leur prix dépend de leur usage, mais varie en moyenne entre 5 et 60 €.

DésignationPrix
Mortiers à usage extérieur (en revêtement de béton)5 € les 5 kg
Enduits de réparation (rebouchage des fissures)10 € les 5 kg.
Mortiers hydrauliques (à base de ciment)50 € les 25 kg
Mortiers compensés et fibrésEntre 25 € et 60 € les 25 kg

Ces prix sont présentés à titre indicatif, pour avoir une idée précise, contactez un professionnel pour avoir des devis plus détaillés. À cela s’ajoute le coût de la main-d’œuvre pour faire une bande de redressement.

Quels sont les rôles de la bande de redressement ?

  • La bande de redressement sert à reprofiler le support pour qu’il s’aligne aux tolérances indiquées précédentes.
  • En référence aux DTU 20-1 « ouvrages en maçonnerie de petits éléments », elle permet aussi de rendre le support étanche à l’eau et à l’air. On peut aussi parler des DTU 36-5 sur la « mise en œuvre des fenêtres et portes extérieures », ainsi que des NF DTU 44.1 sur « l’étanchéité des joints de façade par la mise en œuvre de mastics ».
Demandez un devis près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans


    Ces deux aspects justifient le caractère obligatoire de la bande de redressement sur les supports « non étanches ». Pour assurer sa pose, confier la tâche à un professionnel du secteur est recommandé.

    Note
    À ce propos, dans chaque ville de France, nous avons un réseau d’artisans expérimentés et certifiés pour réaliser ces travaux. Si vous le souhaitez, nous pouvons vous mettre en relation.

    Mise en œuvre de la bande de redressement : nos conseils !

    En cas de planéité conforme, il suffit d’opter pour une reprise des joints de maçonnerie. Pour rappel, même une pose en tunnel dans l’épaisseur du tableau s’effectue sur 3 cm de large au droit de l’étanchéité.

    En revanche, si vous êtes confronté à de mauvaises planéités, il faut :

    • Au niveau des plans de pose, effectuer un dressage au mortier de ciment pour 5 mm d’épaisseur et 12 mm de largeur.
    • Déposer le mortier à la truelle tout autour du dormant coffré à l’aide des planches.
    • Retirer le surplus de mortier par une règle : le but est de réaliser une bande propre et lisse avant la pose de la fenêtre.

    Il est à noter que le choix du mortier de réparation va dépendre du temps de prise et de la taille des épaisseurs à combler. Pour conclure, assurez-vous de la conformité du travail du professionnel chargé de la pose des fenêtres lors de la réception du support.

    Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville