Quelles solutions pour isoler une dalle en béton ? Tout connaître

Le sol représente une zone de déperdition de chaleur importante. Effectuer l’isolation de la dalle en béton constitue donc une action intéressante si l’on veut diminuer sa facture de chauffage… Et par la même occasion, améliorer son confort de vie. Sachez que cette opération peut se faire que ce soit en construction ou en rénovation. Quelles sont les étapes à suivre ? Combien ça coute ? Réponses dans ce dossier !

Isolation de la dalle en béton : pourquoi est-ce important ?

Le sol, et par extension la dalle en béton, est une surface en contact direct avec la terre. Mal isolé, il totalise une perte thermique allant jusqu’à 16 %. Une bonne isolation s’avère donc indispensable pour éviter les variations de température et vous protéger des conditions climatiques.

Sachez par ailleurs que réaliser des travaux d’isolation thermique au niveau du sol permet de faire des économies sur le long terme. La perte thermique étant diminuée, votre maison n’aura plus besoin de consommer beaucoup d’énergie. Vous épargnez ainsi de l’argent sur vos factures de chauffage et d’électricité.

Les techniques pour isoler une dalle en béton

Pour isoler une dalle en béton, vous aurez le choix entre 2 techniques :

  • La pose d’un isolant sous la dalle en béton (utilisée en construction)
  • La pose d’un isolant sur la dalle en béton (utilisée en rénovation)

1) Isolant sous la dalle en béton

L’isolation sous la dalle est la technique la plus utilisée dans le cadre d’une construction neuve. Relativement simple, sa mise en place consiste à disposer l’isolant par-dessous la future dalle.

Les étapes pour l’installation d’un isolant sous la dalle :

1) Application d’une couche de sable et de caillouxIl s’agit d’une phase de préparation du sol. L’application du sable et des cailloux est nécessaire pour assurer le drainage de l’eau. Cette étape est également indispensable pour éviter que l’isolant ne se fissure.
2) Pose d’un film en polyéthylène soupleCe matériau vise à empêcher les remontées d’humidité et à protéger l’isolant.
3) Installation de l’isolantOn choisira pour cela un isolant offrant d’excellentes performances thermiques comme le polystyrène, le polyuréthane, la laine de roche ou la laine de verre.
4) Mise en place d’un treillisLe ferraillage est une étape indispensable pour améliorer la résistance de la dalle. Toutefois, vous pouvez vous passer de cette étape si vous utilisez un béton fibré.
5) Pose des joints de dilatationLeur pose est nécessaire pour éviter la fissuration du béton.
6) Coulage du bétonL’étape finale consiste à couler le béton. Le coulage doit s’effectuer rapidement pour ne pas détériorer l’isolant.

Quel isolant installer sous une dalle en béton ?

La pluralité des isolants vendus sur le marché peut parfois nous mettre face à un choix cornélien. Toutefois, il suffit de prendre en compte 3 critères pour trouver le produit le plus adapté à ses besoins :

  • La capacité thermique: il faut privilégier un isolant favorisant le déphasage thermique (qui ralentit les transferts de chaleur).
  • La résistance à la compression: l’isolant à placer sous une dalle de béton doit être robuste et supporter de fortes charges d’écrasement.
  • La résistance à l’humidité: l’isolant choisi doit aussi lutter contre les infiltrations d’eau et les problèmes de moisissures.

Parmi les nombreux isolants qui répondent à ces critères figure notamment le polystyrène extrudé (XPS). C’est la raison pour laquelle il est très prisé dans le cadre de travaux d’isolation du sol.

2) Isolant sur la dalle en béton

Si le béton a déjà été coulé, l’installation d’un isolant sous dalle est irréalisable. Mais rassurez-vous, il est tout à fait possible d’isoler une dalle en béton à postériori, c’est-à-dire dans le cadre d’une rénovation. Mais dans ce cas, il faudra isoler la dalle par-dessus. Mais avant de choisir cette solution, il faudra faire attention aux épaisseurs. Vous devez vérifier les hauteurs comme les passages des portes pour éviter d’éventuels problèmes.

Vous avez alors 2 options :

OPTION A) La pose d’un isolant qui sera recouvert de chape

Ce processus se divise en 2 parties

1) La mise en place de l’isolantComme pour le cas de l’isolation sous la dalle, le matériau le plus utilisé est le panneau en XPS (polystyrène). Son épaisseur doit généralement avoisiner les 6 cm.
2) L’application de la chapeUne fois l’isolant installé, il faudra recouvrir le tout d’une chape qui fera également 6 cm d’épaisseur.

OPTION B) L’application d’une chape isolante

Il s’agit d’appliquer du Bétostyrène, un béton allégé dont la composition du mortier sera additionnée de billes de polystyrène. À la fois isolantes et légères, ces dernières permettent d’éviter les contraintes liées au poids sur la dalle.

Bon à savoir :

Le complexe « isolant + chape » est plus performant que la chape isolante en matière d’isolation thermique.

Combien coute l’isolation d’une dalle en béton ?

Si vous souhaitez faire appel à un professionnel, le cout à prévoir pour une isolation d’une dalle en béton est situé entre 35 et 75 € le m2. Le budget dépend de plusieurs critères comme :

  • La configuration de la maison
  • La nature du sol à isoler 
  • Ou le matériau isolant choisi ainsi que son épaisseur

Par contre, si vous souhaitez réaliser vous-même les travaux, voici un petit tableau indiquant les principaux matériaux utilisés :

MatériauxPrix
Polystyrène extrudé (XPS)Entre 15 et 25 € le m2
Film en polyéthylèneSensiblement égal à 5 € le m2
Sable6 euros le sac de 50 kg
Bétostyrène35 € le sac de 100 l
Billes en polystyrène23 € pour 10 m3

Quelles aides financières pour isoler une dalle en béton ?

Sachez qu’il existe des aides financières dont vous pouvez bénéficier pour atténuer le montant des travaux. Pour inciter les propriétaires à isoler leur dalle en béton, l’État a mis en place les dispositifs suivants :

  • Le Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE): Il s’agit d’une aide fiscale permettant de déduire 30 % du cout des travaux d’isolation de dalle TTC du montant de vos impôts. La limite des dépenses est fixée à 8000 € pour les personnes seules et 16 000 € pour un couple.

IMPORTANT : Si vous voulez bénéficier du CITE, vous êtes tenu de recourir aux services d’une société certifiée RGE (Reconnu garant de l’environnement).

  • Les primes de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat): Cette subvention est attribuée sous conditions de ressources. Elle s’adresse uniquement aux ménages modestes et peut prendre en charge jusqu’à 50 % du montant des travaux (dépenses plafonnées à 20 000 € HT).
  • TVA au taux réduit à 5,5 % : vous pourrez également bénéficier d’un taux réduit de TVA de 5,5 % sur tous les matériaux utilisés dans vos travaux d’isolation.
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ): Vos travaux d’isolation de dalle en béton peuvent aussi être financés par un prêt sans intérêt : l’éco-prêt à taux zéro (PTZ). Il s’agit d’un emprunt dont la limite est fixée à 30 000 €.
Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville