Prix Panneau Solaire : réduire sa facture de chauffage

panneaux-solaires
Panneaux solaires – Estimation de votre devis

De nos jours, nous pensons tous à réduire notre facture de chauffage, l’un des plus gros postes de dépenses énergétiques des foyers français ainsi que penser en termes d’écologies. Devant la myriade de solutions qui s’offrent à nous pour réaliser des économies d’énergie, il n’est pas toujours facile d’y voir très clair.

Vous pouvez également vendre votre surplus d’énergie que vous avez accumulé ou ce que vous n’avez pas consommé. Il vous suffit de créer un contrat avec EDF qui va avoir une durée sur long terme jusqu’à 20 ans.

Mais nous sommes là pour vous aiguiller, et notamment pour vous présenter les avantages en matière de coût des panneaux solaires thermiques. Moins connus que leurs homologues photovoltaïques, ils permettent pourtant de se chauffer, et de produire de l’eau sanitaire à moindre frais.

Si l’investissement de départ peut être lourd, vous l’amortirez au fil du temps, pour finir par produire de l’énergie totalement gratuite ! Renseignez-vous auprès de votre plombier-chauffagiste sur la faisabilité de ce type d’installation dans votre logement, puis lancez-vous !

Méthode de posePuissance des panneaux solairesPrix moyen (Installation comprise)
Intégration simplifiée au bâti (*)3 kWc (***) 8 500 € à 10 000€
Intégration au bâti (**)3 kWc (***) 10 500 € à 12 000 €
Intégration simplifiée au bâti (*)6 kWc (***) 13 500 € à 15 500 €
Intégration au bâti (**)6 kWc (***) 16 000 € à 18 500 €
Intégration simplifiée au bâti(*)9 kWc (***) 19 000 € à 20 500 €
Intégration au bâti (**)9 kWc (***) 20 500 à 30 500 €
Tableau récapitulatif des panneaux solaires
Lexique des termes employés dans le tableau

* Intégration simplifiée au bâti signifie que les panneaux solaires sont installés parallèlement à la toiture. Il y a donc une ventilation au niveau des panneaux. Cette solution est moins esthétique pour la toiture.

** Intégration au bâti va permettre à l’inverse d’avoir une toiture plus esthétique car les panneaux sont directement posés sur la charpente. D’où le prix un peu plus élevé de cette méthode de pose.

*** kWc : (kiloWatts-Crête) puissance électrique maximum dans des conditions d’implantations et météorologiques optimales. En savoir plus dans notre partie définition kWc.

Bien préparer son installation solaire thermique

Pour optimiser le prix de votre installation solaire thermique, il vous faut d’abord étudier les paramètres de votre logement. En toute logique, si vous êtes dans une région qui ne voit jamais le soleil, et que votre toit n’est pas adapté à recevoir des panneaux, vous aurez bien du mal à produire de l’énergie thermique.

Demandez un devis près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans


    Pensez donc d’abord à analyser votre cas de figure en faisant appel à un professionnel.

    Le dimensionnement de l’installation et l’ensoleillement

    Lorsque vous souhaitez seulement obtenir de l’eau chaude sanitaire solaire, le dimensionnement idéal de votre installation est d’1 m² par personne du foyer. Il sera d’1, 5 m² par personne si vous optez pour un chauffage solaire.

    Si vous surdimensionnez votre installation, vous risquez d’endommager vos panneaux solaires, et donc de devoir en racheter, sachant que le coût de ces panneaux est le gros point noir de l’énergie solaire. Toutefois, surdimensionner légèrement votre installation pourra vous permettre de chauffer votre piscine durant l’été grâce à une boucle de décharge. Encore des économies d’énergies en vue !

    Astuce de notre expert
    Pensez également à l’ensoleillement de votre région. Renseignez-vous auprès de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) pour connaître les données vous concernant, et adapter ainsi votre installation. Enfin, pensez bien à incliner vos panneaux solaires de manière à optimiser leur rendement. Ils doivent être orientés à 45° pleins Sud, pour pouvoir délivrer un rendement de 30 à 40 % qui fera une réelle différence sur votre facture d’énergie. Pour un rendement optimal de vos panneaux solaires, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel pour l’installation. D’un simple clic, vous pouvez bénéficier de plusieurs devis gratuits et sans engagement de nos artisans certifiés situés dans votre région.

    Les avantages et inconvénients de se lancer dans les panneaux solaires !

    AvantagesInconvénients
    Garantie 20 ansNe permet pas de produire de l’électricité
    Ajout d’une plus-value à la maisonGrand investissement pour l’installation
    Installation assez facileSensible au gel l’hiver + la grêle
    Possibilité d’obtenir des aides de l’EtatSensible à la chaleur
    Panneaux silencieux (pas de soucis de voisinage)Résidence principale obligatoire depuis 2 ans minimum
    TVA réduite à 10%Changer l’onduleur tous les 10 ans
    Possibilité de revendre son énergie à EDF
    Rentable sur le long terme (fait baisser les factures de 40%)
    Tableaux d’avantages et inconvénients sur les panneaux solaires

    Le type de panneaux solaires thermiques

    Il existe deux grands types de capteurs pour vos installations thermiques.

    Les capteurs plans vitrés sont des capteurs qui utilisent tout simplement l’effet de serre pour chauffer un liquide caloporteur contenu dans un tuyau. Le rendement de ces capteurs est moyen, et leur prix tourne autour des 400 € à 500 € pour un peu plus de 2 m² de capteurs.

    Les capteurs à tubes sous vide sont eux bien plus efficaces, ont un meilleur rendement et exigent une surface plus petite que les capteurs plans vitrés pour produire l’énergie nécessaire à chauffer le logement. Le seul point noir : ils sont plus chers que leurs homologues vitrés. Comptez entre 600 et 700 € pour une surface égale.

    De la qualité des capteurs que vous allez choisir va dépendre le rendement de votre installation thermique. De là, vous obtiendrez plus ou moins de chauffage et d’eau chaude pour votre logement. Si vous êtes sur des rendements faibles, pour une surface à chauffer importante, vous devrez vous équiper d’une autre technique de chauffage complémentaire (gaz, fioul, électricité ou bois).

    prix panneau solaire
    Installation des panneaux solaires – Faites estimer votre devis par un professionnel

    Bien choisir son type d’installation solaire thermique

    Une fois que vous avez terminé l’étude de votre logement et l’installation de vos panneaux solaires, vous devez choisir à quel système les raccorder pour chauffer votre intérieur. 

    Dans ce cas, deux grandes solutions s’offrent à vous pour profiter de l’énergie gratuite que vous allez produire grâce à votre installation thermique.

    Le prix d’un chauffe eau solaire thermique

    Si vous optez pour un système simple, doté de panneaux solaires (couvrant de 3 à 5 m²) et un ballon d’eau chaude individuel (entre 200 et 300 litres), cela vous coûtera entre 4000 et 8000 € au total.

    Tout dépendra de la qualité des matériaux que vous choisirez, et de votre type d’installation. Vous pouvez choisir un ballon d’eau chaude monobloc (directement fixé sur les capteurs) qui est très peu efficace mais pas cher, ou bien pour un chauffe-eau à éléments séparés. Sous sa forme à circulation forcée ou à thermosiphon, il est plus efficace mais aussi plus cher que le monobloc.

    Encore une fois, à vous de savoir l’investissement de départ que vous êtes prêt à faire pour pérenniser votre installation et avoir le meilleur rendement possible.

    prix panneau solaire

    Prix d'installation d'un système solaire combiné (panneau solaire thermique)

    Entre 13 000 et 25 000 €

    Le coût d’un plancher direct solaire

    La principale alternative au chauffe-eau solaire est le plancher direct solaire. Plus coûteux, il permet d’associer un ballon d’eau chaude qui va servir à produire de l’eau chaude sanitaire, avec un système de chauffage par le sol, qui est aujourd’hui l’un des plus efficaces, des plus agréables et des plus rentables systèmes de chauffage du marché.

    Cependant, ce système demande de grands travaux de rénovation, puisqu’il faut installer intégralement le plancher chauffant et couler une dalle par-dessus.

    Il coûte également plus cher que le système à chauffe-eau. Comptez entre 7000 et 12 000 € en fonction du nombre de planchers chauffants, de ballons ou de radiateurs que vous souhaitez installer. Ces chiffres ne comprennent pas le prix de la chaudière ou de la pompe à chaleur qui est déjà existant dans le logement.

    La rentabilité d’installer des panneaux solaires

    Lors de l’installation de panneaux solaires, il y a une rentabilité qui est de diminuer vos factures d’électricité. Vous avez la possibilité également de vendre votre électricité que vous produisez en passant un contrat, il est estimé que vous avez une dizaine d’années avant d’avoir une rentabilité sur investissement. Par contre sur cet investissement, il va falloir prévoir de changer votre onduleur tous les 10 ans environs tout en sachant que c’est un coût d’environ 1000€ à 2000€.

    Il est possible si vous avez un grand toit de pouvoir couvrir toute sa consommation électrique en fonction de l’orientation du toit. Il faut que vous arriviez à maîtriser votre consommation et connaître vos besoins.

    prix panneau solaire

    Prix moyen d’une journée d’installation de panneau

    Entre 450 et 850€

    La possibilité de poser soi-même ses panneaux solaires

    Il est possible de poser soi-même ses panneaux solaires, vous n’allez donc pas payer la main d’œuvre. Mais le soucis étant que vous n’aurez pas de subvention de l’Etat, vous n’obtiendrez pas d’aide sur comment poser les panneaux. Et vous ne pourrez pas vous faire racheter ce que vous avez produit. 

    kWc (kiloWatt-crête) : qu’est ce que c’est ?

    On vous parle de kWc et vous n’y comprenez rien ? Attendez, laissez-moi vous aiguiller…

    Le Watt est une unité de mesure, c’est-à-dire qu’un kiloWatt est l’équivalent de 1000 watts. On parle alors de Watt-crête dans le domaine des panneaux solaires, cela correspond à la puissance électrique maximum dans des conditions d’implantations et météorologiques optimales. En effet un panneau solaire ne va pas produire la même énergie selon plusieurs points :

    • La météo (pluie, vent)
    • La température (peut varier s’il y a beaucoup de soleil comme dans le sud…)
    • L’inclinaison de la toiture (fonction de l’orientation des panneaux solaires)

    A savoir que les conditions optimales sont données par ces caractéristiques :

    • ensoleillement de 1000 Watts/m²
    • température de 25°C
    • temps dégagé sans nuage

    En vous renseignant sur le kWc, cela va vous permettre de connaître le niveau de rentabilité que vous pouvez obtenir. Dites vous qu’un panneau solaire assure 10m2 de surface de chauffage dans votre maison.

    Les subventions pour le solaire thermique

    Si elles sont en baisse, les subventions de l’État et des collectivités territoriales permettent tout de même de réduire sensiblement le coût d’une installation solaire thermique, ce qui peut inciter nombre d’entre vous à se lancer dans l’énergie solaire gratuite.

    Découvrons ensemble les avantages dont vous pouvez bénéficier en optant pour le solaire thermique.

    Le crédit d’impôt panneaux solaires thermiques

    Le crédit d’impôt 2021 s’élève à 30% pour tous les achats relatifs au matériel nécessaire à une installation solaire thermique. Ce crédit ne comprend donc pas toutes les dépenses relatives à la main-d’œuvre.

    De plus, il est soumis à quelques conditions :

    • Uniquement pour les propriétaires ou locataires d’une résidence principale.
    • Les logements ont été achevés depuis plus de 2 ans.
    • L’achat d’équipement et la pose sont réalisés par le même professionnel.
    • Le matériel doit correspondre aux normes en vigueur concernant les équipements solaires thermiques.
    • Les plafonds de dépenses s’élèvent à 8000 € pour une personne seule, 16 000 € pour un couple.

    Malgré ces contraintes, le crédit d’impôt pour les installations solaires thermiques permet à de nombreuses personnes de se lancer dans la rénovation thermique sans exploser leur budget.

    Aide de l’Etat pour votre installation selon la puissance :

    Puissance de l’installationMontant de l’aide
    ≤ 3 kWc390€/kWc
    Entre 3 et 9 kWc290€/kWc
    Entre 9 et 36 kWc170€/kWc
    Entre 36 et 100 kWc80€/kWc
    Source : Ministère de l’Economie, des finances et de la relance

    Les autres subventions

    Le principal autre avantage accordé aux panneaux solaires thermiques est une TVA à 10%  si l’entreprise qui vend le matériel est aussi celle qui le pose et si les logements rénovés sont achevés depuis plus de deux ans. Il faut également qu’elle soit votre logement principal.

    D’autres subventions peuvent être obtenues par l’intermédiaire d’organismes spécialisés, comme l’ANAH (L’Agence nationale de l’habitat), ou certaines collectivités territoriales. Pour cela, nous vous invitons à vous renseigner auprès d’un chauffagiste professionnel qui sera le mieux à même de vous informer sur les solutions qui existent près de chez vous.

    Entretien : un nettoyage deux fois par an suffit

    N’oubliez pas de vérifier auprès de votre assureur que votre assurance habitation couvre bien les dégâts provoqués par la grêle sur vos panneaux thermiques solaires. Cela pourrait vous éviter une désagréable surprise en cas d’avis de tempête dans votre région ! 

    Logiquement les panneaux solaires sont faits pour s’auto-nettoyer, mais avec le temps il faut penser au pollen, ou aux arbres qui perdent leurs feuilles par exemple. 

    Pour cela, il vous suffira de vous munir d’un jet d’eau et de faire attention en nettoyant, à ne pas mettre l’eau trop chaude ou trop froide car ça peut abîmer les panneaux. Vous pouvez également utiliser de l’eau déminéralisé afin d’éviter que l’eau fasse des traces blanches.Par contre, il faut éviter de marcher sur vos panneaux lorsque vous souhaitez les nettoyer.

    Le fait de nettoyer vos panneaux va vous aider à voir une différence sur la consommation, les panneaux solaires seront plus réactifs une fois nettoyé. En général, il est conseillé de nettoyer les panneaux lors du printemps quand les beaux jours arrivent mais également en automne quand les arbres perdent leurs feuilles.

    Faites attention ! 

    Une durée de vie de vos panneaux solaires est d’environ 30 à 40 ans environs, mais avec un rendement qui baisse. Pour éviter cela, il est nécessaire de les changer régulièrement tous les 10 ans mais si il y a un bon entretien logiquement ils peuvent durer plus longtemps.

    Conseil
    Tenez compte des conditions météorologiques. Par temps nuageux ou par jours courts (comme l’hiver), il est normal que vous produisiez moins d’électricité.
    Trouver un installateur Devis gratuit dans votre ville