Prix de pose d’une fenêtre : vrais tarifs 2024 – Guide détaillé

Pour améliorer l’esthétique de votre maison, le remplacement ou l'installation de nouvelles fenêtres a un impact significatif. Non seulement elles donnent du cachet à votre espace, mais elles jouent également un rôle crucial dans l'efficacité énergétique de votre maison et dans votre confort au quotidien. Cependant, pour que ce projet se déroule sans accroc, il est essentiel de bien comprendre les coûts associés à la pose de fenêtres. À travers cet article, nous examinerons les différents  facteurs qui influencent le coût de votre projet et les prix moyens appliqués. 
Pose d'une fenêtre triple vitrage au Havre

Prix de pose d’une fenêtre

Pour installer de nouvelles fenêtres dans votre maison, vous devez prévoir entre 250 et 1000 euros. Ce tarif varie en fonction de plusieurs facteurs, dont le matériau. Voici résumé sur ce tableau, le prix moyen d’une fenêtre avec pose.

Type de fenêtrePrix moyen (avec pose)
Fenêtre en boisEntre 400 et 1200 euros
Fenêtre en vinyleEntre 300 et 800 euros
Fenêtre en aluminiumEntre 200 et 1100 euros
Fenêtre sur mesureEntre 800 et 2000 euros
Fenêtre mixte aluminium et boisEntre 700 et 2000 euros
Tarifs à jour 2024

Bien évidemment, ces coûts varient d’une région à une autre. Selon votre emplacement, vous pouvez donc bénéficier d’un coût assez attrayant. N’hésitez donc pas à demander des devis à plusieurs professionnels pour obtenir une estimation précise en fonction de votre projet spécifique.

Prix de la fenêtre par matériau et par vitrage

Les prix des fenêtres varient considérablement en fonction du matériau et du nombre de vitrages utilisé. Voici une estimation des prix moyens pour des fenêtres de taille standard.

Fenêtre en bois

Les fenêtres en bois sont réputées pour leur esthétique chaleureuse et leur durabilité, mais elles peuvent être plus coûteuses que d’autres matériaux. De prime abord, le choix du bois a un impact majeur sur le prix. Les bois exotiques, tels que le chêne ou le teck, sont généralement plus chers que les bois locaux comme le pin. De la même façon, lorsque vous vous tournez vers les essences rares ou précieuses, vous devez également vous attendre à payer plus.  

La taille de la fenêtre en bois affecte aussi son prix, car elle détermine la quantité de matériaux, de main-d’œuvre et de temps nécessaires pour la poser. Par conséquent, les modèles de grande taille coûteront plus cher. De même, le type de vitrage peut influer sur l’efficacité énergétique de la fenêtre et son coût.

Il est donc essentiel de faire des comparaisons entre différents fournisseurs et de demander des devis détaillés pour comprendre le coût réel d’une fenêtre en bois. En général, il est estimé comme suit :

  • Fenêtre simple vitrage en bois : 220 à 400 euros par fenêtre.
  • Fenêtre double vitrage en bois : 400 à 1 050 euros par fenêtre.
  • Fenêtre triple vitrage en bois : 800 à 1 300 euros par fenêtre.

Bien que cela puisse sembler initialement plus cher que d’autres options, vous devez prendre en compte la durabilité, l’aspect esthétique et l’efficacité énergétique à long terme qu’une fenêtre en bois peut offrir. Investir dans des fenêtres de qualité peut également ajouter de la valeur à votre maison et réduire vos coûts de chauffage et de climatisation au fil du temps.

Fenêtre en PVC

Le coût des fenêtres en PVC est souvent plus abordable que celui des fenêtres en bois ou en aluminium. En effet, il s’agit d’un matériau synthétique largement utilisé dans la fabrication de fenêtres en raison de ses nombreux avantages. Les prix à prévoir pour l’achat de ces dispositifs sont détaillés comme suit :

  • Fenêtre simple vitrage en PVC : 150 à 400 euros par fenêtre.
  • Fenêtre double vitrage en PVC : 250 à 600 euros par fenêtre.
  • Fenêtre triple vitrage en PVC : 350 à 800 euros par fenêtre.

En effet, il existe différents niveaux de qualité de PVC sur le marché. Les fenêtres en PVC de haute qualité sont généralement plus chères, mais elles sont surtout plus durables et résistantes aux intempéries. De plus, elles sont disponibles dans une variété de couleurs et de finitions. Cependant, les options personnalisées, comme une couleur spécifique ou une finition texturée, entrainent un coût supplémentaire.

Fenêtre en aluminium

Si les fenêtres en aluminium sont populaires, c’est en raison de leur durabilité, de leur résistance aux intempéries et de leur esthétique moderne. Ici, le prix varie en fonction du type de profilés en aluminium, allant des profilés standard aux profilés thermiques améliorés. Il faut savoir que les profilés thermiques avec rupture de pont thermique offrent une meilleure isolation et sont souvent un peu plus chers. 

Selon que vous préférez une fenêtre simple vitrage, double vitrage ou triple vitrage, vous devez prévoir respectivement :

  • Fenêtre simple vitrage en aluminium : 200 à 700 euros par fenêtre.
  • Fenêtre double vitrage en aluminium : 400 à 900 euros par fenêtre.
  • Fenêtre triple vitrage en aluminium : 500 à 1 100 euros par fenêtre.
Demandez des devis gratuit près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans
Gratuit et sans engagement

Ces prix sont donnés à titre indicatif pour chaque type de vitrage.

Fenêtre en composite

Les fenêtres en composite sont généralement fabriquées à partir de mélanges de matériaux, tels que la fibre de verre, la résine polymère et parfois du bois. La composition précise du matériau composite peut influencer le prix, avec des options haut de gamme pouvant coûter encore plus cher.

Le choix du vitrage (simple, double ou triple vitrage) de la fenêtre en composite peut également influencer son coût. Par exemple, pour un modèle simple vitrage, vous devez compter entre 250 et 550 euros par fenêtre et 350 à 700 euros pour une fenêtre double vitrage. En ce qui concerne les modèles triple vitrage, il faut disposer d’un minimum de 450 euros

Le prix de pose de fenêtre en construction et en rénovation

Le prix de pose de votre fenêtre peut aller du simple au double selon qu’il s’agisse d’une nouvelle construction ou d’une rénovation. En réalité, dans chaque cas, la technique de pose et la durée nécessaire pour l’opération ne seront pas les mêmes. En général, la pose de fenêtres dans une nouvelle construction est souvent moins coûteuse que dans une rénovation. 

À ce niveau, il n’y a pas de démontage d’anciennes fenêtres ni de réparation de murs ou de cadres existants. Ainsi, vous pouvez prévoir entre 100 et 300 euros par fenêtre en fonction de la complexité de l’installation et du type de fenêtre. Toutefois, si vous optez pour des fenêtres de haute qualité, telles que des fenêtres sur-mesure ou des fenêtres écoénergétiques, les coûts seront plus élevés, atteignant parfois 400 euros ou plus par fenêtre.

Par contre, lorsqu’il s’agit d’une rénovation, il faut considérer les coûts de main-d’œuvre pour retirer les anciennes fenêtres, préparer les ouvertures et installer les nouvelles fenêtres. Le prix de la pose dans ce cas varie de 200 à 500 euros par fenêtre, en fonction de la complexité de la tâche.

Parfois, les rénovations peuvent nécessiter des réparations structurelles, telles que le remplacement de cadres endommagés ou la réparation de murs autour des fenêtres. Ces travaux supplémentaires entraînent sans doute des coûts supplémentaires. 

Les frais annexes au prix de pose d’une fenêtre

Hormis le coût de base de la pose de fenêtre, il existe d’autres frais annexes que vous devriez prendre en compte lors de l’installation de nouvelles fenêtres. Ils varient en fonction de la nature de votre projet, de la région que vous habitez et des caractéristiques spécifiques de vos fenêtres. 

Entre autres, vous serez amené à acheter des accessoires nécessaires comme :

  • les poignées, 
  • les verrous, 
  • les charnières, 
  • les loqueteaux,
  • les crémones. 

Dans certains cas, si les nouvelles fenêtres ne correspondent pas parfaitement aux ouvertures existantes, vous pourriez avoir besoin de réaliser des travaux de finition. Il peut s’agir de l’ajout de moulures, de corniches ou de matériaux d’étanchéité pour assurer une finition esthétique et étanche. 

Par ailleurs, pour améliorer l’efficacité énergétique de votre maison, il faudra ajouter une isolation supplémentaire autour des nouvelles fenêtres. Cela peut également inclure l’installation de mousse expansive ou d’isolant en fibre de verre. 

Enfin, il est souhaitable de prévoir un budget pour les coûts imprévus. Souvent, des problèmes cachés, tels que la pourriture du bois ou des murs endommagés, peuvent nécessiter des réparations.

Comment bien choisir ses fenêtres ?

Pour bien choisir les fenêtres qu’il vous faut, vous devez prendre en compte plusieurs critères afin d’obtenir les résultats escomptés. Tout d’abord, vous devez considérer le matériau des fenêtres. Les plus courants sont le bois, le PVC, l’aluminium et le bois aluminium

Le bois offre une esthétique chaleureuse et traditionnelle, mais nécessite un entretien régulier. Le PVC est durable et facile à entretenir, tandis que l’aluminium est léger et résistant. Quant aux fenêtres en bois aluminium, elles combinent la beauté du bois à l’extérieur avec la facilité d’entretien de l’aluminium à l’intérieur. 

Ensuite, il faut tenir compte de l’isolation thermique et acoustique. Notez que les fenêtres à double ou triple vitrage offrent une meilleure isolation thermique. Cela peut réduire votre consommation d’énergie et améliorer le confort intérieur. L’isolation acoustique est aussi importante si vous habitez dans une zone bruyante.

En outre, le style de fenêtre doit être en harmonie avec le design de votre maison. Entre autres, vous avez les modèles à battant, coulissants, à guillotine, à soufflet, etc. Choisissez ceux qui correspondent le mieux à l’esthétique de votre habitation tout en tenant compte de la fonctionnalité.

La sécurité est un autre aspect à considérer. Optez pour des fenêtres équipées de serrures de qualité et de verres résistants aux effractions pour assurer la sécurité de votre maison. N’oubliez pas non plus de prendre en compte la réglementation locale en matière de fenêtres. Certaines zones ont des règles strictes sur le style et la taille des fenêtres. Vous devez vous assurer de respecter ces exigences.

En ce qui concerne le budget, il est important de trouver un équilibre entre la qualité et le coût. Investir dans des fenêtres de qualité peut vous faire économiser de l’argent à long terme grâce à une meilleure efficacité énergétique, mais cela peut représenter un coût initial plus élevé.

Les techniques de pose d’une fenêtre et leur prix

Il existe plusieurs manières de poser une fenêtre. Il s’agit essentiellement de la pose en applique, la pose en feuillure et la pose en tunnel. 

La pose en applique

C’est sans doute la plus courante pour les nouvelles constructions. Encore appelée pose de fenêtre en neuf, elle est adaptée à tous les matériaux. En effet, pour ce type de pose, la fenêtre est fixée contre le mur intérieur avec des équerres ou des pattes. Toutefois, elle est parfaite pour les maisons ayant une isolation par l’intérieur. 

La pose en feuillure

Qu’il s’agisse d’un projet de rénovation ou d’une nouvelle construction, la pose en feuillure est indiquée. À ce niveau, les professionnels encastrent la fenêtre dans le mur, en l’occurrence dans une petite rainure mise en place pendant la construction de la maison. Tout comme la pose en applique, elle convient aussi pour tous les matériaux. 

La pose en tunnel

Cette technique est utilisée pour remplacer une fenêtre sans retirer complètement l’ancien cadre. La nouvelle fenêtre est installée à l’intérieur du cadre existant, ce qui permet de gagner du temps et de réduire les travaux de finition. Elle implique généralement la suppression des anciens volets et le remplacement des pièces d’usure, telles que les mécanismes d’ouverture.

Quelle que soit la technique de pose choisie, il est essentiel de faire appel à un professionnel expérimenté pour garantir une installation correcte et conforme aux normes de sécurité et d’efficacité énergétique. Cela contribuera à la durabilité de vos fenêtres et à l’efficacité énergétique de votre maison.

Les aides disponibles pour l’installation d’une fenêtre

L’installation de nouvelles fenêtres est parfois un investissement coûteux. À cet effet, il existe diverses aides financières disponibles dans de nombreuses régions pour encourager l’amélioration de l’efficacité énergétique des habitations. Voici quelques-unes des aides les plus couramment disponibles pour l’installation de fenêtres 

Ma Prime Renov’

MaPrimeRénov’ est un dispositif d’aide à la rénovation énergétique en France, qui a remplacé le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) à partir de 2020. Elle vise à encourager les propriétaires à réaliser des travaux visant à améliorer la performance énergétique de leur logement. 

Ma Prime Rénov’ est accessible aux propriétaires occupants, aux propriétaires bailleurs et aux copropriétés. Les locataires peuvent également en bénéficier, mais sous certaines conditions et avec l’accord du propriétaire. Elle couvre un large éventail de travaux de rénovation énergétique, notamment :

  • l’isolation thermique, 
  • le remplacement de systèmes de chauffage, 
  • la ventilation, 
  • l’installation de fenêtres à haute performance énergétique, etc. 

Les travaux doivent être réalisés par des professionnels RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour être éligibles. 

En ce qui concerne les montants de la prime, ils varient en fonction des revenus du foyer. Il existe plusieurs niveaux de prime en fonction du revenu fiscal de référence. Les ménages les plus modestes peuvent bénéficier de primes plus importantes. 

Plusieurs simulateurs en ligne sont disponibles pour estimer le montant de la prime auquel vous pourriez prétendre. Pour en bénéficier, vous devez effectuer une demande en ligne sur le site officiel dédié et fournir des informations sur votre situation et les travaux envisagés. 

La prime Énergie

La “Prime Énergie,” vise à encourager les économies d’énergie dans le secteur résidentiel et tertiaire. Elle est proposée par divers fournisseurs d’énergie et est destinée à encourager les particuliers, les entreprises et les collectivités à réaliser des travaux de rénovation énergétique et à adopter des équipements plus économes en énergie.

Le montant accordé varie en fonction du type de travaux réalisés, de la zone géographique, des caractéristiques du logement et de la quantité d’énergie économisée grâce aux travaux. 

L’éco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) peut être utilisé pour financer le remplacement de fenêtres. Toutefois, ce dernier est éligible à condition que les nouvelles fenêtres améliorent significativement la performance énergétique de l’habitat. Cela signifie qu’elles doivent être plus performantes du point de vue thermique que les anciennes. 

En général, cela implique le remplacement de fenêtres simples vitrages par des fenêtres à double vitrage, voire à triple vitrage, avec des caractéristiques d’isolation thermique supérieures. Peu importe votre situation géographique et financière, le prêt à taux zéro ne peut pas excéder 50 000 euros

La TVA à taux réduit

La TVA à taux réduit s’applique généralement aux travaux visant à améliorer la performance énergétique de votre logement. Vous devez donc vous assurer que le remplacement de vos fenêtres entre dans cette catégorie avant d’en bénéficier.

Vous devez aussi faire appel à une entreprise de rénovation ou à un artisan qualifié qui peut vous fournir une facture conforme aux exigences fiscales. Une fois les travaux terminés, demandez à l’entreprise de vous fournir une facture détaillée, mentionnant le taux de TVA réduit applicable. Cette facture sera nécessaire pour bénéficier de la réduction d’impôt.

Le saviez-vous? Une grande partie des déperditions de chaleur se font à partir des fenêtres. Il est donc indispensable que ces dernières soient de bonne qualité si vous voulez profiter d’une bonne isolation thermique et phonique, mais aussi, si vous souhaitez apporter plus de lumières et de sécurité à vos pièces.

Que vous souhaitiez installer ou remplacer des fenêtres pour votre maison, notez que ce projet est à deviser en fonction de vos attentes.

Quel est le tarif pour un changement de fenêtre ? La facture totale va comprendre deux dépenses distinctes : le coût de la fenêtre selon le modèle et ses caractéristiques propres : matériau, type d’ouverture, nombre de vitrages, etc. Ainsi que le prix de la pose en elle-même.

Pour obtenir un chiffre exact, une demande de devis fenêtre en ligne par nos meilleurs artisans s’impose !

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez des offres gratuites pour vos travaux
Trouver un pro
Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville