Prix d’un nettoyage toiture : qu’est ce qui se dit dans les forums ?

Sans oublier la mousse qui vient régulièrement s’installer sur nos toitures, ces dernières sont régulièrement sujettes à de nombreuses intempéries et aux variations de température. La toiture est très certainement la partie extérieure d’un bâtiment sur laquelle il faut prêter le plus son attention si l’on veut garder un logement sain pendant longtemps.

Nettoyer une toiture peut relever de plusieurs critères et les prix varient drastiquement d’un traitement à l’autre ou d’une tâche à l’autre. Comment s’y retrouver ? Qu’en disent les personnes qui ont directement été concernées par ce type de travaux ? Voyons cela sans plus attendre.

Combien coûte un nettoyage toiture : prix en fonction du type d’entretien

Si vous avez laissé installer votre toiture par un professionnel du bâtiment, il est hautement probable que ce dernier ait appliqué un traitement anti-mousse préventif. Mais ce type de traitement ne protège pas éternellement. Il faudra renouveler cette opération plus ou moins régulièrement afin de garder un toit sain et durable dans le temps. Ce traitement devra être renouvelé d’autant plus rapidement que vous habitez dans une zone humide et ombragée.

De plus, selon le type de toiture que vous possédez, le nettoyage ne se fera pas de la même manière et les traitements utilisés ne seront pas identiques. Ainsi, dans le cas du nettoyage d’un toit en bac acier il pourra aisément se faire à l’aide d’un nettoyeur haute pression et le toit ne nécessitera pas de traitement. À contrario, dans le cas de tuiles en ardoise naturelle il est hors de question d’utiliser un nettoyeur haute pression qui risquerait d’endommager votre toiture et le traitement devra être spécialement conçu pour ce type de revêtement, ce qui implique des tarifs forcément plus élevés.

Type de toitureMéthode de nettoyagePrix au m² (sans traitement hydrofuge)Prix au m² (avec traitement hydrofuge)
MétalliqueNe nécessite que très peu d’entretien et pas de traitement hydrofuge5€ à 12€
BétonBrossage manuel / haute pression + antifongique / algicide6€ à 15€15€ à 25€
Terre cuiteBrossage manuel de préférence + antifongique / algicide8€ à 16€16€ à 30€
Ardoise naturelleBrossage manuel de préférence + traitement spécialisé15€ à 30€25€ à 45€
Ardoise synthétiqueBrossage manuel / haute pression + traitement spécialisé10€ à 25€20€ à 40€
ChaumeNettoyage sans eau, on coupe une fine couche de chaumeEntre 40€ et 60€
Panneau photovoltaïqueNécessite de faire appel à une entreprise spécialiséeEntre 25€ et 50€
À savoir
Il faut garder à l’esprit que généralement, le nettoyage d’une toiture peut bénéficier d’un taux de TVA réduit à 10%. À condition que le logement ait plus de 2 ans, que les travaux soient effectués par un professionnel et que le matériel ainsi que les traitements soient achetés par son entreprise.

Que disent les forums à propos du nettoyage d’une toiture ?

Avant d’entreprendre le nettoyage de sa toiture il est important de bien se renseigner sur le sujet. Découvrir ce qu’en pensent les personnes qui ont été directement ou indirectement concernées peut littéralement changer la donne étant donné qu’elles ont été confrontées à des problèmes qui ne vous viendraient pas directement à l’esprit. Voyons voir ce qu’elles en disent.

L’avis de Marie sur le nettoyage de sa toiture : peut-on la nettoyer soi-même ?

Nous avons opté, mon mari et moi pour nettoyer notre toiture par nos propres moyens. Il faut également préciser que nous sommes déjà équipés en moyens de constructions et en outils étant donné que tout ce qui touche aux rénovations courantes de la maison est réalisé par nos propres moyens. Voici plus ou moins ce dont vous aurez besoin pour réaliser de tels travaux :

  • une bonne échelle haute (en fonction de la hauteur de votre toit) qui coûte entre 200€ et 400€ ;
  • un nettoyeur haute pression qui peut coûter jusqu’à 500€ ;
  • un fongicide qui coûte en général pas plus de 2€ par litre.

Ce qui peut rapidement devenir aussi cher que d’embaucher un artisan sans compter que si vous le faite la première fois vous prendrez certainement plus de temps qu’une entreprise. Pensez-y avant de vous lancer.

L’avis de Jacques sur le nettoyage de sa toiture : quand doit-on la nettoyer ?

Charpentier de profession, j’ai souvent été confronté à des clients qui n’entretiennent pas régulièrement leur toiture, alors qu’il s’agit de l’élément extérieur le plus confronté aux intempéries et aux changements de température. Je vais essayer de répondre rapidement à la question qui m’est le plus souvent posée : quand doit-on nettoyer sa toiture ?

Avant tout, lorsqu’on entretien soi-même sa toiture il est important de le faire par temps sec, pas trop humide et pas non plus trop chaud (une belle journée ensoleillée de printemps en sortie d’hiver fait idéalement l’affaire), ni trop venteux pour des raisons évidentes de sécurité. Enfin, si vous entreprenez ces travaux en automne, il est évidemment nécessaire d’attendre que tous les arbres alentours aient perdus leurs feuilles afin de ne pas travailler pour rien.

Concernant l’humidité, la première raison est qu’un toit humide est hautement glissant et même les professionnels refusent généralement d’intervenir sur une toiture par temps humide. La seconde est que les produits ou les enduits que l’on pourrait utiliser doivent pouvoir imprégner les tuiles pour être réellement fonctionnels et lorsque ces dernières sont déjà humides elles ne peuvent plus absorber ces-dits produits.

Tarif moyen horaire d'un couvreur zingueur

Entre 40€ et 60€

L’avis de Michèle sur le nettoyage de sa toiture : comment payer moins cher ?

Nous avons dû entreprendre le nettoyage de notre toiture au bout de 10 ans. Pourtant la maison était neuve (et le toit également bien évidemment). Il s’agissait d’un ami de la famille qui, lors d’un repas chez nous, nous l’a fait remarquer. Il nous avait d’ailleurs fait assez peur à mon mari et moi-même étant donné qu’il nous avait dit, je le cite : “si vous attendez encore avant de nettoyer le toit il risque de vous tomber sur la tête”. Ce qui s’était révélé faux par la suite mais nous avait quand même sérieusement fait réfléchir à notre situation qui nous paraissait tout à coup plutôt bancale.

Nous n’avons pas attendu pour faire venir un professionnel du bâtiment afin qu’il puisse nous aiguiller et nous dire si oui ou non on devait entreprendre ces travaux et comment cela allait se passer. Bien entendu il nous a rassuré dès le début et nous a directement dit qu’il n’y avait aucun risque (à court terme) que le toit nous tombe sur la tête. Cependant il nous a également signifié qu’en l’état, le toit commençait à se dégrader sérieusement et qu’il ne fallait pas non plus attendre trop longtemps. En fait, nous habitons près d’une forêt d’épineux (forêt de pins) et les épines venaient sans cesse se coincer dans les interstices de la gouttière, des tuiles et des pannes faîtières. Au fur et à mesure du temps cela se transformait en humus et des végétaux commençaient à y pousser et délogeaient des tuiles ce qui créerait inévitablement des interstices par lesquels l’eau pourrait s’engouffrer pour venir dégrader notre charpente.

Nous n’avons donc pas attendu et avons directement lancé les travaux. Des travaux qui nous ont tout de même coûté assez cher. Une fois qu’ils étaient fait, l’artisan que nous avons embauché pour ces travaux nous a donné une liste de “choses à faire” pour éviter ces désagréments :

  • déblayer la neige du toit lorsque c’est possible ;
  • régulièrement tailler les arbres alentours et vider les gouttières 1 à 2 fois par an (voire plus si nécessaire) ;
  • selon l’état des tuiles, utiliser un traitement hydrofuge.

Depuis cet épisode nous faisons très attention à notre toiture et jusqu’à maintenant aucun problème majeur n’est arrivé et plus important encore : nous n’avons pas eu besoin de faire appel à un artisan une seconde fois.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville