Portail coulissant 2 vantaux : guide d’achat et prix (matériaux et pose)

Un portail coulissant à 2 vantaux nécessite un choix réfléchi. Il doit être sécurisé et robuste, mais aussi répondre à vos critères esthétiques.

Pour bien choisir un portail coulissant 2 vantaux, posez-vous les bonnes questions : quelles dimensions choisir ? Quels sont les matériaux qui répondent à vos aux attentes ? Quel degré d’intimité choisir ? Faut-il se tourner vers la motorisation ?

Portail coulissant double vantaux
Portail coulissant double vantaux

Choix du portail coulissant 2 vantaux : 5 conseils à suivre

1) Optez pour les bonnes dimensions

La dimension de votre portail coulissant à 2 vantaux se calcule selon la surface disponible et l’espace nécessaire au passage de vos véhicules.

Ce type de modèle propose des largeurs standards de 3 mètres (1,5 mètre par vantail), de 3,5 mètres et de 4 mètres. Au-delà, vous devrez vous tourner vers le sur-mesure.

La hauteur standard, quant à elle, peut varier de 1,2 mètre à 3 mètres.

2) Sur rail, autoportant ou télescopique ?

Vous aurez le choix entre 3 modes d’ouverture

Mode d’ouverture du portail coulissantCaractéristiques
Portail sur rail 2 vantaux2 vantaux qui coulissent latéralement de part et d’autre à l’ouverture avec un point de fermeture central

Nécessité d’avoir 2 zones de refoulement équivaut à minima à la largeur d’un vantail

Nécessité d’avoir un sol stabilisé et bétonné
Portail autoportant 2 vantaux2 vantaux qui se déplacent latéralement sans rail au sol avec un point de fermeture central

Nécessité d’avoir 2 zones de refoulement correspondant à minima à la largeur d’un vantail

Système d’ouverture assuré par un profil de guidage

Recommandé en cas de seuil non stabilisé (ou si vous souhaitez éviter les travaux de maçonnerie)

 
Portail télescopique 2 vantaux2 vantaux qui coulissent en parallèle et se superposent côte à côte à l’ouverture

Une seule zone de refoulement équivaut à minima à la largeur d’un vantail

3) Matériau : l’alu, le PVC, le bois ou le fer ?

Le choix des matériaux est large et s’offre à vous. Chacun présente des avantages et des inconvénients.

  • Portail coulissant 2 vantaux en aluminium

À la fois léger et résistant, l’aluminium ne craint pas la rouille. De plus, il apporte une touche de modernité. Le seul inconvénient des portails alu réside dans leur prix assez élevé.

Le nettoyage d’un portail en alu se fait simplement avec de l’eau savonneuse et une éponge.

  • Le portail coulissant 2 vantaux en PVC

Demandez des devis gratuit près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans

Gratuit et sans engagement

Les portails en PVC séduisent par leur prix attractif. De plus, ce matériau ne rouille pas et se décline en plusieurs coloris et forme. Malheureusement, le PVC est peu résistant. Pour pallier ce problème, nous vous conseillons les modèles dotés d’un armateur renforcé en acier ou en alu.

Tout comme le portail en alu, celui en PVC se nettoie avec de l’eau savonneuse.

  • Le portail en bois

Si vous souhaitez un matériau à la fois robuste, chaleureux et noble, optez sans hésiter pour le bois. Privilégiez les essences de bois exotiques qui sont plus résistantes aux intempéries et aux chocs. Assurez-vous par ailleurs que le modèle choisi a subi un des traitements (THT, autoclave, fongicide, insecticide).

A
L’entretien se fait par l’application annuelle de peinture bois extérieure microporeuse ou de lasure.
  • Le portail en fer

Le fer reste une valeur sûre pour un portail à la fois solide et esthétique. Tournez-vous si possible vers les modèles en fer galvanisé pour une facilité d’entretien.

Côté entretien, il suffit d’appliquer 2 couches d’antirouille tous les ans.

4) Pas d’impasse sur l’esthétisme

Une fois le cahier des charges techniques établi, il ne reste plus qu’à prendre en compte l’aspect esthétique. C’est un point essentiel. D’autant plus que le portail est l’élément principal de votre entrée.

Vous aurez notamment le choix entre 3 niveaux de remplissage :

  • Le portail coulissant ajouré pour laisser passer la lumière et avoir une vision partielle sur l’extérieur.
  • Le portail plein pour se préserver des regards extérieurs.
  • Le portail semi-plein qui constitue une excellente alternative entre les 2 autres modèles.

Pour ce qui est de la forme, le choix est guidé par vos envies. Les styles sont divers :

  • Coupe droite
  • Coupe en V
  • Coupe en chapeau de gendarme
  • Coupe en chapeau de gendarme inversé
  • Coupe incurvée ou bombée

5) Et si vous optiez pour la motorisation ?

Ouvrir son portail depuis sa voiture à l’aide d’une simple télécommande est gage de confort. Pour gagner du temps, il est conseillé aux acquéreurs de motoriser leur portail.

En cas de motorisation, le portail coulissant à 2 vantaux est équipé de 2 moteurs (un par vantail). S’il s’agit d’un modèle télescopique, un moteur suffit. Ce dernier sera situé du côté de la zone de refoulement.

Vous aurez le choix entre 2 types de motorisation :

  • La motorisation classique avec un moteur intégré dans un coffret au pied du portail
  • La motorisation invisible intégrée dans un pilier

Il vous est également possible d’ajouter la domotique. Certains fabricants proposent des interfaces de pilotages que vous pouvez connecter à votre portail coulissant.

Quel que soit votre choix de motorisation, le portail coulissant à 2 vantaux sera équipé d’une crémaillère pour rattacher le moteur à la structure.

Prix d’un portail coulissant à 2 vantaux et tarif de pose

Le budget à prévoir pour acheter un portail coulissant peut varier du tout au tout, selon les modèles choisis. Mais généralement, les tarifs se situent entre 400 € et 5 700 €. Un tel écart de prix s’explique en raison d’un vaste écart de qualités, de matériaux, de dimensions et de finitions.

Pour une échelle de prix plus précise, il faudra différencier le coût d’un portail coulissant par matériau :

ModèleCoût moyen (hors pose)
Portail coulissant en aluminium à 2 vantauxEntre 800 et 5 700 €
Portail coulissant en PVC à 2 vantauxEntre 400 et 2000 €
Portail coulissant en bois à 2 vantauxEntre 800 et 3000 €
Portail coulissant en acier à 2 vantauxEntre 700 et 2700 €

Les prix évoqués ci-dessus ne comprennent pas l’installation du portail coulissant. Les tarifs de pose d’un installateur se situent en moyenne entre 300 € et 700 €, hors fourniture (300 € en plus pour l’installation d’une motorisation).

Par ailleurs, un portail coulissant peut être équipé d’une pluralité d’accessoires. Cependant, il faudra s’attendre à un tarif plus élevé.

Voici quelques fourchettes de prix à titre indicatif

AccessoiresPrix
Kit de motorisationEntre 250 € et 600 €
Détecteur d’intrusionEntre 100 € et 300 €
Caméra de surveillanceEntre 50 et 100 €

Installation d’un portail coulissant à 2 vantaux : zoom sur les différentes étapes !

La pose d’un portail coulissant à 2 vantaux est une opération délicate et complexe qui requiert l’intervention d’un professionnel compétent. Voici les étapes de réalisation à titre d’information.

Prix moyen d'un portail à deux vantaux

1) Prise de mesure du terrain

Avant toute chose, sachez que la pose d’un portail coulissant à 2 vantaux n’est pas exempte de formalités. En effet, il vous faudra faire une déclaration préalable de travaux auprès de votre mairie.

Une fois les formalités administratives accomplies, le professionnel effectue une prise de mesures entre les 2 piliers en vue d’installer le rail sur lequel va glisser le portail. La planéité du sol sera également vérifiée durant cette étape.

Notez qu’un portail coulissant peut être posé sur un terrain en pente. Cependant, il faudra réaliser un seuil de portail en béton.

Une fois ces vérifications terminées, l’artisan procède au traçage de l’axe du rail.

2) Pose du rail

À l’aide d’une perforeuse, le professionnel pose l’axe du rail à au moins 60 millimètres de chaque pilier ou poteau. En fonction de la longueur du portail coulissant, il peut être nécessaire d’installer un second rail en prolongement du premier.

3) Installation du portail coulissant 2 vantaux

Durant cette étape, le spécialiste s’assure que les 2 vantaux coulissent sur le rail sans difficulté. Une fois les ajustements effectués, il positionne le premier vantail (puis le deuxième) et procède à son immobilisation du côté du dégagement à l’aide d’un serre-joint, de cales et de niveau à bulle.

L’étape suivante consiste à fixer le guide (ou porte-galets de coulissage) sur le pilier ou le poteau grâce à des chevilles avec vis.

Pour finir, le portail coulissant est disposé en position fermée afin de repérer l’emplacement de la gâche de réception. Cette dernière assure le maintien du portail ainsi que sa fermeture et son verrouillage.

4) En cas de motorisation

Si vous optez pour un portail coulissant motorisé, l’installation de serrure n’est pas nécessaire. Le moteur, relié à une alimentation électrique, sera installé au pied du portail dans la semelle en béton.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville