Peinture plafond salle de bain : 11 astuces pour ne pas se tromper

Vous avez décidé de peindre le plafond de votre salle de bain mais ne savez pas comment vous y prendre ? Vous savez comment faire mais n’arrivez pas à vous décider sur le type de peinture à utiliser ?

Dans cet article nous allons détailler 11 astuces pour vous permettre de peindre (ou repeindre) le plafond de votre salle de bain. Peinture à l’eau ou peinture à l’huile ? Quelle finition ? Allons-y sans plus attendre.

plafond-salle-de-bains-peint
Jolie salle de bains avec un plafond qui vient d’être peint

Astuce n°1 : Attention aux éclaboussures

Avant de commencer un chantier on le protège. Il suffit de quelques gouttes par-ci par-là et votre salle de bain se transforme en œuvre d’art. Même le carrelage au sol ou sur les murs peut en être impacté, sans parler des meubles et autres accessoires présents dans la pièce.

Pour cela vous devrez : 

  • vider la pièce des éléments amovibles afin de disposer de plus de place ;
  • protéger les éléments restants avec une bâche plastique ou tout autre ustensile du même type (vieux draps, cartons, etc.) ;
  • démontez la / les lampes attachées au plafond et protégez le câble restant ;
  • recouvrez le sol avec une bâche plastique ;
  • enfilez de vieux vêtements, un masque et des gants.
A savoir
Peindre le plafond à ça de difficile qu’on ne peut pas totalement démonter la ou les lampes. Il faut qu’il en reste assez pour éclairer les endroits que vous désirez peindre. Travaillez donc en toute sécurité lorsqu’il s’agit de démonter quoi que ce soit étant relié au réseau électrique.

Si vous avez déjà fait une éclaboussure pas de panique. S’il s’agit d’une peinture à l’eau (peinture acrylique) il vous suffit de gratter la tache de peinture et de nettoyer à l’eau froide avec un peu de savon. S’il s’agit d’une peinture à l’huile (peinture Glycéro) (nous vous déconseillons ce type de peinture en intérieur #ancre 1) vous devrez également la gratter avec un couteau ou encore un grattoir adapté et nettoyer cette fois-ci avec du white spirit ou un détergent de même type.

ruban-adhésif-peinture-plafond-salle-de-bains
Ruban adhésif pour protéger les murs

Astuce n°2 : Calculez le bon volume

Pour repeindre le plafond de la salle de bain, les démarches sont les mêmes que pour tout autre type de peinture : calculer le volume à peindre. Si votre plafond est de forme carrée ou rectangulaire le calcul sera plutôt simple : Longueur x Largeur.

Cependant le plafond de votre salle de bain peut également être arrondi. Dans ce cas la formule à utiliser est la suivante : Pi x Rayon² (Pi = 3,14159)

Exemple : plafond carré

Un plafond carré d’une longueur de 6 mètres et d’une largeur de 3 mètres nous donne une surface totale de

6 x 3 = 18 m²

Exemple : plafond rond

Un plafond rond d’un diamètre de 4 mètres nous donne une surface totale de

Pi x 2² = 12,56 m² (Pi = 3,14159)

Mais ce n’est pas tout, il faut également que vous disposiez d’une quantité suffisante de peinture en fonction de son pouvoir couvrant. Bien que la plupart des peintures actuelles ne nécessitent plus trois couches, selon les cas on peut être amené à en ajouter une deuxième. Vérifiez cette information directement sur le pot de peinture ou faites-vous renseigner par un spécialiste.

Astuce n°3 : Choisir la bonne peinture

Choisir la bonne peinture pour le plafond de la salle de bain est très important. Pour cela prenez bien tout le temps qu’il vous faudra pour vous renseigner sur les différents types de peinture, de lire les descriptifs techniques et de prêter une attention toute particulière au rendement.

A savoir
Vérifiez bien que la peinture que vous choisissez soit adaptée aux milieux humides.

En effet, souvent on croit qu’une peinture est moins chère qu’une autre alors que son pouvoir couvrant est deux à trois fois moins puissant. Soit vous faites un choix économique, soit vous faites un choix de qualité. Généralement, opter pour le choix de la qualité se relève plus intéressant tant en termes de qualité que de durabilité.

Astuce n°4 : Préparer le plafond pour éviter les imperfections

Bien que tentant, brûler les étapes ne mène jamais loin. Au minimum déçu du résultat, au pire on se voit contraint de tout recommencer. Préparer son plafond avant de le repeindre est très important. Voici la démarche à suivre :

  • nettoyez le plafond avec un peu de détergent pour dégraisser, enlever les taches d’eau, poncer si besoin puis nettoyer à l’eau claire et laissez sécher ;
  • ouvrez les fissures à l’aide d’un couteau ou d’un grattoir puis rebouchez les avec de l’enduit et poncez le résultat ;
artisan-ponce-plafond
Un artisan ponce le plafond d’une salle de bains avant de le peindre

Outre le fait d’éviter les imperfections, dégraisser votre plafond est tout aussi important. Si la peinture ne s’applique pas bien ou que des taches apparaissent, vous êtes bon pour tout recommencer.

Astuce n°5 : Utilisez le bon matériel

Le matériel inadapté ou bas de gamme n’a jamais aidé personne. Si votre rouleau perd des poils ou que votre pinceau est trop fin, vous finirez par perdre votre temps et par bâcler le travail. Coulures, éclaboussures, peinture irrégulière, etc. en plus de ça ne pensez même pas à les réutiliser une deuxième fois. Alors investissez tout de suite dans un matériel de qualité que vous garderez longtemps.

  • Choisir son rouleau : commencez par choisir un rouleau anti-gouttes idéal pour le plafond, les poils longs sont destinés aux peintures mates et satinées tandis que les poils courts aux finitions brillantes.
  • Choisir son pinceau : un pinceau doit posséder une forme conique, être agréable en main et disposer de longs poils droits solidement attachés au manche. Concernant les surfaces planes (plinthes, plafond) préférez les pinceaux plats tandis que pour les moulures de plafond ou les angles nous vous conseillons d’utiliser un pinceau rond.
rouleau-pour-peindre-plafond-salle-de-bain
Rouleau pour peindre un plafond de salle de bains

Par rapport au type de peinture il est conseillé d’utiliser des poils synthétique lorsqu’on travaille avec de la peinture acrylique (à base d’eau) mais plutôt des poils en laine ou en soie lorsqu’on applique de la peinture Glycéro (à l’huile).

Ajoutez à votre panoplie un bac permettant d’accueillir votre matériel et une grille pour égoutter les surplus de peinture. N’oubliez pas non plus du ruban adhésif, quelques détergents et un escabeau pour ne pas avoir à peindre depuis une chaise bancale.

Astuce n°6 : Sous-couche ou pas sous-couche ?

La sous-couche, également appelée couche d’impression, est indispensable concernant le plafond de la salle de bain. Généralement elle est indiquée dans la grande majorité des cas et encore plus dans les pièces humides comme la salle de bain ou la cuisine.

Il est tout de même possible de remplacer la couche d’impression par une simple couche de peinture diluée (à l’eau pour une peinture acrylique et au white spirit pour une peinture Glycéro) dans le cas d’un mur en très bon état déjà peint d’une couleur semblable à celle que vous désirez appliquer.

reboucher-fissure-grattoir
Reboucher les fissures à l’aide d’un grattoir

Généralement deux couches de peintures suffisent pour repeindre le plafond de la salle de bain. Laissez sécher la première couche au moins 4h (dans le cas d’une peinture acrylique) et si vous utilisez de la peinture Glycéro laissez-vous guider par la documentation technique. Les temps de séchages peuvent varier selon les cas.

Enfin, évitez surtout toutes les peintures dites “monocouches”. Très généralement inefficaces, bien qu’elles puissent faire l’affaire si on désire simplement rafraîchir un mur, pour une salle de bain elles sont inefficaces.

Astuce n°7 : Faites des tests de peinture

Choisir une couleur de peinture est toujours une chose délicate. En effet, on ne veut pas se tromper et on a surtout envie que le résultat nous plaise. Alors comment gérer les associations de couleurs, les teintes ou demi-teintes avec l’ambiance actuelle de la pièce ?

Bien qu’il existe des nuanciers de couleur dans les magasins spécialisés, ces derniers ne sont généralement pas fidèles au rendu final. Ne serait-ce qu’à cause de l’éclairage.

Note
Sachez que dans la plupart des magasins de vente de peinture vous pouvez demander un ou plusieurs échantillons. Il s’agit de petits pots de peinture spécialement prévus pour faire des tests de peinture et des mélanges. N’hésitez pas à en prendre plusieurs pour faire vos tests.

Astuce n°8 : Choisir une peinture mate, brillante ou satinée ?

test-peinture-plafond
Peintre qui teste différentes peintures pour le plafond d’une salle de bains

L’éternelle question est de savoir quel type de finition vous appliquez à votre peinture : une peinture mate, brillante ou satinée ? Pour y répondre il faut d’abord se poser les bonnes, à savoir : quelle finition pour quelle pièce ?

  • La peinture brillante : elle est lumineuse même pour les teintes sombres car elle renvoie la lumière. Elle donne également une impression d’agrandir la pièce mais est très difficile à appliquer et nécessite généralement 3 voire 4 couches successives. Le support doit être impeccable et ne présenter aucune aspérité, sinon celle-ci se verra tout de suite.
  • La peinture mate : bien qu’elle se révèle tendance et relativement simple à appliquer, celle-ci n’est pas du tout adaptée pour les salles de bain. En effet, elles sont lavables mais tout de même inadaptées aux pièces humides car elles risquent de se délaver. En l’essuyant on finit par lustrer la peinture à cause de la condensation.
  • La peinture satinée : la meilleure option pour le plafond de la salle de bain est la peinture satinée. Elle possède un film très fin lui permettant de résister sans mal aux excès de chaleur et d’humidité.

Si vous désirez de la peinture brillante préférez-la sur les meubles de la salle de bain et réservez la peinture satinée sur le plafond, ça fera ton sur ton.

Astuce n°9 : Utiliser la même peinture que sur les murs ?

Peindre une pièce est souvent un casse-tête. Une bonne idée est d’utiliser la même peinture sur le plafond que sur les murs. Plus pratique, moins de pots de peinture différents à acheter, des économies et des imperfections évitées. Si en plus elle a un effet satiné, vous économiserez en temps et en travail.

Astuce n°10 : Préférez une peinture à l’eau #ancre 1

peintre-qui-êint-plafond-salle-de-bains
Peintre qui peint le plafond d’une salle de bains

Le choix de la peinture dépend de plusieurs facteurs. On pense souvent à tort que la peinture à l’huile est plus belle et plus résistante que la peinture à l’eau. Voyons ce qu’il en est de ces deux types de peinture :

  • Peinture à l’huile : la peinture à l’huile, aussi appelée peinture Glycéro, est à base de solvants qui facilitent son application. Généralement appréciée pour sa résistance il n’en est pas moins qu’en vieillissant elle jaunit et il faut faire très attention aux temps de séchages (entre les deux couches et par la suite). De plus, l’émanation des solvants peut être très néfaste pour la santé et leur odeur est tenace. Enfin, la plupart des peintures Glycéro sont également très néfastes pour l’environnement et généralement limitées par les législations européennes.
  • Peinture à l’eau : la peinture à l’eau, aussi appelée acrylique, est sans odeur et ne contient que très peu de solvants (voire pas du tout pour certaines). Souvent dépréciée par rapport à la peinture Glycéro pour sa texture et sa résistance, des améliorations ont été réalisées et une bonne peinture acrylique fait tout à fait l’affaire.

Autrefois on reprochait à la texture de la peinture acrylique de ne pas être aussi résistante et “tendue” que la peinture Glycéro. Beaucoup d’efforts ont été réalisés et le rendu actuel est très proche entre les deux peintures.

De plus, la peinture alkyde en émulsion aqueuse possède exactement le même rendu que la peinture Glycéro alors qu’il s’agit d’une peinture acrylique. Elle possède un très bon pouvoir couvrant, est résistante à l’eau sans jaunir en vieillissant et s’applique très rapidement avec des temps de séchage beaucoup plus courts. Enfin, celle-ci est beaucoup moins toxique que la peinture Glycéro.

Astuce n°11 : Existe-t-il des peintures “spéciales salles de bain” ?

Aucune peinture “spéciale salle de bain” n’existe. Cependant il existe des peintures spéciales pièces humides. On pense notamment souvent aux peintures Glycéro mais il existe également une variété de peintures acryliques spéciales pièces humides (comme la peinture alkyde par exemple).

Lorsque vous peignez le plafond de votre salle de bain il est important d’utiliser une peinture qui résiste bien à l’humidité si vous ne désirez pas vous retrouver avec de rapides dégradations ou encore d’horribles taches sur le plafond. Choisissez également de préférence une finition satinée plutôt que mate étant donné que cette dernière est plus sensible à la condensation.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville