Notre avis sur la chaudière hybride gaz / pompe à chaleur : prix, avantages, guide complet

Aujourd’hui, parvenir à se chauffer est devenu un défi face auquel un bon équilibre doit être trouvé entre factures à rallonge, conscience écoresponsable, type de logement, et bien sûr envies de chacun. Dans cette optique, les possibilités sont réellement nombreuses. Tandis que les chauffages d’appoint électriques seront surtout choisis pour leur praticité et leur rapidité à réchauffer les surfaces restreintes, malgré des coûts annuels élevés, les panneaux solaires seront préférés par les personnes vivant dans des régions très ensoleillées, et ayant un fort pouvoir d’achat pour s’inscrire dans une démarche de transition énergétique verte.

Mais êtes-vous toutefois certain d’avoir pensé à toutes les possibilités ? Le sujet que nous allons aborder se focalise sur une technologie encore assez peu connue mais qui peut vous permettre de concilier toutes vos attentes : les chaudières hybrides gaz / pompes à chaleur.

Une chaudière hybride gaz / pompe à chaleur : qu’est-ce que c’est ?

Le terme d’hybride semble être très à la mode dans tout ce qui touche aux énergies plus vertes. Et ici, c’est bien le cas de ce système qui combine à la fois une chaudière au gaz et une pompe à chaleur ! Mais comme ces technologies de pointe demeurent parfois abstraites, savons-nous réellement ce qui se cache derrière ces grands mots, ainsi que les leviers de fonctionnement de tels systèmes ? Voici quelques éclaircissements…

Le fonctionnement de la chaudière gaz à condensation

Le principe de fonctionnement de la chaudière à condensation gaz demeure assez simple. Son but et de récupérer la vapeur d’eau contenue dans les fumées de combustion pour produire de la chaleur en ayant recours à la condensation. En effet, quand un gaz passe de l’état gazeux à liquide, à savoir lors du phénomène de condensation, une grande quantité d’énergie est libérée.

Voici une petite explication : une fois que votre chauffage a utilisé de l’eau pour chauffer votre logement, celle-ci retourne froide à la chaudière via des tuyaux. La combustion d’un gaz dans la chaudière va provoquer de la condensation au contact des tuyaux frais : les eaux vont se réchauffer dans le tuyau, et le gaz de combustion généré sera récupéré via un récupérateur de chaleur.

Par réaction de combustion à ce niveau-là, une eau chaude est obtenue, et reconduite en entrée de la chaudière. Cela constitue un pré-chauffage à l’eau fraîche revenant des chauffages ! Une fois l’eau chauffée par ce système, elle est réalimentée au chauffage toujours via le circuit cyclique chauffage-chaudière. Cette technologie est déjà révolutionnaire en comparaison avec une chaudière au gaz classique, permettant de réaliser jusqu’à 35% d’économies. En effet, pour atteindre une température aussi élevée que dans le cas d’une chaudière classique, il faudra consommer moins de gaz, étant donné que l’eau issue de la condensation des fumées post-combustion réchauffera déjà l’eau en amont de son chauffage !

Une pompe à chaleur air-eau, qu’est-ce que c’est ?

Ce système permet lui aussi de chauffer votre logement ainsi que de vous fournir l’eau chaude qu’il vous faut. Ici, c’est encore une fois assez logique: comme le nom de la pompe l’indique bien, les calories de l’air sont récupérées pour être ensuite redistribuées sous forme d’eau aux systèmes de chauffages d’intérieur. La limite apparaît en hiver : quand il fait trop froid, généralement en dessous de -5°C, la plupart des pompes air-eau ne fonctionnent plus, ce qui nécessite de compléter ce système de chauffage.

Un juste compromis : le système hybride

Utiliser une combinaison de ces deux technologies est réellement efficace, car elle permet un relais stratégique selon le prix des ressources et la capacité à utiliser l’un ou l’autre des systèmes ! Dotée d’un capteur intelligent, capable de réaliser lui-même des estimations en termes de consommation, les avantages seront perceptibles tant du point de vue de vos factures qu’en ce qui concerne votre impact environnemental ! Il peut aussi être bon de spécifier que, dans certains cas, les deux systèmes peuvent fonctionner en même temps.

Conditions d’utilisation des deux systèmes
Températures normales Températures trop faibles
Coûts PAC supérieurs aux coûts chaudière Fonctionnement chaudière Fonctionnement chaudière
Coûts PAC inférieurs aux coûts chaudière Fonctionnement PAC Fonctionnement chaudière (pas le choix !)

En quoi le système hybride est une solution avantageuse ?

Le fait de se tourner vers une solution hybride de systèmes fonctionnant alternativement, présente un certain nombre d’avantages. Effectivement, en plus de vous permettre de réaliser de grandes économies sur le long terme, après avoir amorti l’achat de la technologie, vous pourrez également développer votre conscience écologique en prenant soin de l’environnement.

Un tel compromis sans contraintes, n’est-ce pas une solution à envisager ?

Une planète plus verte !

En plus d’enjeux simplement économiques et pratiques, un autre facteur vient de plus en plus peser sur nos consciences : notre impact écologique. Effectivement, nous entendons bien souvent parler d’émissions de CO2, de pollution, et de protection de la planète : si nous pouvons donc concilier tous les paramètres qui nous tiennent à cœur et donner un coup de pouce à l’environnement, c’est bénéfique pour tout le monde !

Et effectivement, les systèmes de chauffage hybride combinant pompes à chaleur air-eau et chaudières à condensation ont cette visée, qui est de proposer un équilibre idéal entre utilisateur et environnement. Elles sont par exemple adaptées à la règlement thermique mise en place par le Grenelle de l’environnement, à savoir la RT 2012 ! Car le problème est le suivant : si la pompe à chaleur est très écologique, elle ne peut aujourd’hui être utilisée seule car ne se suffit pas à elle-même, notamment en hiver. Elle est donc combinée de façon traditionnelle avec d’autres systèmes de chauffage, tels que les radiateurs électriques, qui sont quant à eux très gourmands en termes de ressources, provenant de centrales nucléaires. Et bonjour les factures !

L’électricité est en effet ce qui se fait de plus onéreux sur le marché. Ainsi, l’avantage réside dans le fait que, dans les systèmes de chauffage hybrides, la chaudière vient relayer la pompe à chaleur lorsque celle-ci ne peut plus assurer sa fonction pour des raisons environnementales, ou lorsque son prix de fonctionnement est trop élevé. Vous n’aurez ainsi pas à faire de savants calculs, sachant que le système est intelligent et capable de faire agir le système le plus optimal des deux à un instant donné ! Vous pourrez donc dormir sur vos deux oreilles : votre consommation sera clairement optimisée, et vos émissions de CO2 ne seront émises que s’il est impossible ou peu stratégique de faire autrement.

Le bonheur de notre portefeuille

Les avantages en termes de prix (basés sur des estimations, surface de 120 m²)
A l’achat Par an
Prix d’une chaudière à condensation gaz dès 2300€ 1000€
Prix d’une pompe à chaleur air-eau dès 9000€ 900€
Prix d’un système hybride dès 6000€ 900€

Effectivement, comme il est bien possible de le constater au travers de ces chiffres, acquérir un système hybride demeure avantageux. Il permet de réaliser près de 40% d’économies par rapport à un système de chauffage au gaz classique, et 10% d’économies par rapport à une chaudière à condensation. Autant dire qu’en comparaison des systèmes entièrement basés sur des convecteurs électriques, pour lesquels la facture annuelle atteint facilement les 2400€ dans les mêmes conditions, le gain est faramineux.

D’autre part, une pompe à chaleur air-eau ne pouvant être utilisée seule pour rendre une maison autonome en termes de chauffage, les avantages économiques d’un système hybride sont bel et bien intéressants. Après la période d’amortissement lié à l’achat initial, votre soulagement financier pourra s’ajouter à votre conscience écologique pour vous apporter entière satisfaction quant à votre moyen de chauffage.

Finalement, sachez que vous pourrez en supplément bénéficier d’autres aides financières pour cette transition depuis votre système de chauffage vers une chaudière hybride. L’Etat se sent effectivement concerné par la conscience verte de ses citoyens et c’est pourquoi il a développé un certain nombre de programmes qui vous laisseront la possibilité de réaliser votre transition en douceur. Par exemple, certaines subventions locales peuvent exister là où vous vivez, et il se peut que vous puissiez prétendre au Crédit d’Impôt, voire encore à l’Eco Prime.

Dans la même optique, l’ANAH, avec ses aides Habiter Mieux Sérénité et Habiter Mieux Agilité, peuvent être une piste à creuser de votre côté. Finalement, sachez que, si vous avez besoin de support ou de conseils pour la mise en place de votre chaudière hybride, vous aurez la possibilité de faire appel à notre société d’artisans Mon Equerre, qui se fera une joie de vous apporter son professionnalisme dans vos projets !

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville