Isoler ses combles à Paris : prix, erreurs à ne pas faire et qui contacter ?

Optimiser la performance énergétique de son habitation passe aussi par une bonne isolation de la toiture. Si vous souhaitez isoler vos combles à Paris, vous êtes à la bonne adresse ! Ce dossier vous propose un tour d’horizon sur les tarifs moyens pratiqués par les artisans exerçant dans la région parisienne, en prenant en compte les particularités locales.

Pourquoi isoler ses combles à Paris ?

Les combles sont cet espace vide situé entre la toiture du logement et le plafond. Dans certains cas, ils ne peuvent pas être aménagés, d’une part à cause de l’inclinaison du toit et de l’autre en raison de la disposition des charpentes. D’où l’appellation « combles perdus ».

Ce vide occasionne une déperdition de chaleur au niveau de l’habitation, ce qui augmente les dépenses énergétiques, et donc les facteurs de chauffage. Dans certains logements parisiens (qu’il s’agisse d’appartements ou de maisons individuelles) construits avant 1970, les isolants tendent à vieillir ou sont même quasi inexistants.

C’est la raison pour laquelle il est impératif d’isoler ses combles, d’autant plus que l’hiver à Paris est assez rude.

Outre l’économie d’énergie qu’elle confère, une isolation optimale des combles apporte de bonnes conditions thermiques et sonores : conservation de la chaleur, homogénéisation de la température intérieure, réductions des bruits d’impacts et des sons aériens.

Les différentes méthodes d’isolation

Il existe généralement 4 méthodes d’isolation :

Type de procédéCaractéristiques
Isolation par déroulageCette technique consiste à étendre sur le sol du grenier des rouleaux d’isolant souple. Ce dernier se décline en plusieurs matériaux et se choisira en fonction des besoins du propriétaire. Quoi qu’il en soit, plus les rouleaux sont épais, plus l’isolation thermique sera optimale.
Isolation par soufflageL’isolation par soufflage consiste à garnir la totalité des combles avec un isolant en vrac. Ce dernier est répandu grâce à une souffleuse.
Isolation par épandageCette technique est similaire à l’isolation par soufflage, outre le fait que l’isolant en vrac est épandu à l’aide d’un râteau.
Isolation directe de la toiturePour certaines raisons, en particulier si l’on souhaite aménager les combles, on peut également procéder à l’isolation directe de la toiture. Pour ce faire, le propriétaire peut choisir entre une isolation par l’intérieur (application de l’isolant sur la face interne du toit) et une isolation par l’extérieur (assemblage des panneaux isolants en dessous de la couverture).

Ces différentes techniques se choisissent en fonction de l’accessibilité de vos combles. Les procédés par déroulage, par soufflage, par épandage et l’isolation interne de la toiture sont dédiés au calorifugeage et à l’insonorisation des combles facilement accessibles. L’isolation par l’extérieur, quant à elle, est destinée aux propriétaires qui ne souhaitent pas réduire la surface habitable de leurs combles.

Combien coûte l’isolation au m2 des combles à Paris ?

Le prix de l’immobilier à Paris tend à faire augmenter le devis. D’autant plus que le coût de la vie est relativement cher dans la capitale, que ce soit dans un borough aisé comme Saint-Merri (3e) ou un quartier populaire à l’instar de Python-Duvernois (20e). Le tarif pour des travaux d’isolation des combles est généralement 10 à 15 % plus élevé que dans les autres villes de l’Hexagone.

Ainsi, le coût à prévoir pour l’isolation des combles oscille entre 25 et 60 €/m2 (fournitures comprises). Par contre, l’isolation d’une toiture par l’intérieur ou l’extérieur est plus élevée (entre 50 et 200 €/m2).

Quoi qu’il en soit, le budget escompté pour ce type de travaux dépend de nombreux paramètres :

  • L’inclinaison de la toiture
  • La nature des combles : combles aménagés ou combles perdus
  • La situation géographique de votre logement : des travaux d’isolation des combles dans une grande demeure au Palais-Royal (1er) seront par exemple plus chers que ceux dans une habitation à Jeanne D’Arc – Clisson (13e).
  • L’isolant choisi et son épaisseur
  • La surface et le volume des combles à isoler
  • La technique d’isolation utilisée

Pour résumer, voici une vue d’ensemble sur les prix moyens d’isolation des combles à Paris selon la nature du chantier :

Technique d’isolationPrix au m2
Méthode par déroulage25 à 50 €/m2
Méthode par soufflage25 à 60 €/m2
Isolation par l’intérieure ou par l’extérieure50 à 200 €/m2

Le prix des isolants disponibles sur le marché

Voici un petit tableau comparatif des prix hors pose des différents isolants les plus utilisés en région parisienne.

Différents types d’isolantsAvantagesPrix hors pose
Laine de verrePrix avantageux

Bonne performance thermique
5 à 16 €/m2 (3 à 6 €/m2 si en vrac)
Laine de rocheMoins cher

Excellente isolation thermique
5 à 20 €/m2 (3 à 6 €/m2 si en vrac)
Laine de moutonIsolant naturel

Peu chère

Excellente performance thermique

Bonne capacité à retenir l’humidité
8 €/m2 (7 € si en vrac)
Dalle de polystyrèneBon isolant thermique et acoustique

Prix attractif
13 à 20 €/m2
Ouate de celluloseBonne performance thermique

Résistant au feu, à l’eau et aux bactéries
13 à 25 €/m2
ChanvreIsolant naturel

Ininflammable
15 à 27 €/m2
PolyuréthaneBon isolant thermique

Légère

Facile à manipuler
18 à 30 €/m2

Exemple de devis d’un artisan parisien pour l’isolation des combles

Pour vous faire une idée précise du budget à prévoir, retrouvez ci-dessous un exemple de devis d’isolation des combles. Ce dernier a été réalisé par un artisan parisien indépendant à la demande d’un propriétaire de maison individuelle. La nature du chantier : dépose d’un vieil isolant en laine de verre de 20 ans et application d’une dalle de polystyrène.

PrestationSurfacePrixTotal
Dépose de l’ancien isolant120 m27 €840 €
Pose de la dalle en polystyrène (25 cm d’épaisseur)120 m232 €3840 €
Dont main d’œuvre totale120 m215 €1800 €
Total HT   4680 €
TVA (10 %)   468 €
Total TTC   5148 €

Dans cet exemple, le propriétaire a choisi la dalle de polystyrène pour ses performances thermiques et acoustiques. Le prix de 32 €/m2 comprend les fournitures (c’est-à-dire la dalle en polystyrène) et l’installation. Dans ce devis bien détaillé, le coût de la main-d’œuvre est donc de 15 € le m2 tandis que celui de l’isolant est de 17 € le m2.

Vous l’aurez compris, ce devis correspond à la moyenne des tarifs appliqués en région parisienne pour des travaux d’isolation de combles perdus qui oscillent entre 25 et 60 € le m2. En revanche, les devis d’isolation de toiture, comme on l’a précisé plus haut, sont plus chers et se situent entre 50 et 200 € le m2.

Isolation de combles à Paris : les pièges à éviter

Il arrive que certains propriétaires commettent des erreurs dans le cadre de projets d’isolation des combles. Cette opération peut en effet réserver de nombreux pièges qui risquent de nuire à l’efficacité de votre installation et de vous coûter très cher. Ainsi, voici 3 faux-pas à ne pas faire si vous souhaitez isoler vos combles ou votre toiture :

1) Ne pas faire un bilan thermique de son logement : l’audit thermique est indispensable afin d’identifier les priorités et de trouver les solutions d’isolation les plus adaptées.

2) Ne pas recourir aux aides à la rénovation énergétique : sachez que l’état a mis en place diverses subventions pour vous accompagner dans vos travaux d’isolation (prime énergie, CITE, primes de l’ANAH, écoprêt à taux zéro)

3) Ne pas faire appel à un professionnel : réaliser soi-même l’isolation de ses combles ne garantit pas une bonne mise en œuvre des travaux. De plus, si vous souhaitez bénéficier des aides proposés par l’état, il vous faudra recourir aux services d’un artisan, à condition que ce dernier dispose d’un label RGE.

Nos conseils pour choisir un artisan à Paris

Maintenant que vous connaissez le budget à prévoir ainsi que les erreurs à éviter dans le cadre de travaux d’isolation de combles, il ne vous reste plus qu’à trouver le professionnel en adéquation à votre projet. Durant cette étape, ne vous fiez pas uniquement aux prix des prestations. D’autres paramètres sont également à prendre en compte :

  • Les labels et les certifications du professionnel: ce dernier doit être titulaire d’une certification QB qui garantit la qualité des travaux et avoir la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) si vous voulez bénéficier des subventions de l’État.
  • Les assurances: Pensez à vérifier si l’artisan est souscrit à une assurance responsabilité civile pour les dégâts potentiels.

Une fois que vous aurez sélectionné plusieurs artisans ou professionnels, faites-vous parvenir un devis. Méfiez-vous des devis laconiques et des prix trop bas qui peuvent dissimuler des failles.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville