Des artisans trouvés dans votre ville !
Contacter

Isolation phonique d’un mur : techniques, prix et conseils de pros

Quand on cherche à réaliser une isolation phonique de son habitat, la première chose à laquelle on pense c’est aux murs. Il est indéniable que le fait d’isoler les murs de sa maison apporte un réel confort supplémentaire face à une rue fréquentée ou des voisins bruyants. Cependant, il faut savoir que l’isolation phonique touche également à d’autres parties de son logement.

Vous disposez d’une maison mitoyenne et en avez plus qu’assez d’entendre vos voisins dès qu’ils allument la télévision ? Comment se protéger des bruits ? Quelles sont les solutions qui s’offrent à vous et comment insonoriser sa maison ? Voici un article complet dédié à l’isolation phonique des murs et de votre maison.

Quelles sont les normes acoustiques ?

La NRA (Nouvelle Réglementation Acoustique) est une norme permettant de définir les performances phoniques minimales qu’une habitation est censée détenir :

  • En construction, vous devez respecter certaines normes afin de correspondre aux indices acoustiques européens.
  • En rénovation, en tant que particulier, aucune loi ne vous impose de réaliser l’isolation phonique votre logement. Cependant, il est vivement conseillé de se rapprocher des normes imposées par la construction pour son bien-être personnel et celui de ses voisins.

Sachez que le bruit peut grandement nuire à votre santé. De plus, si vous habitez en ville, il y a du bruit de tout temps, à chaque moment de la journée ou de la nuit. Pouvoir se reposer efficacement après une longue journée de travail implique de pouvoir se reposer en paix, dans le silence.

Enfin, si vous habitez un logement mitoyen, ne pas isoler son habitation revient à partager la vie quotidienne de ses voisins dans la plus grande intimité. Pour remédier à cela, il suffit souvent de réaliser quelques travaux, sans grande envergure, afin de pouvoir se réfugier dans son cocon sans qu’aucun bruit ne vienne vous déranger.

La réglementation phonique

Au même titre que la réglementation thermique des bâtiments, la réglementation phonique impose certaines normes. Voici les seuils exigés par la NRA :

  • Bruits extérieurs (automobiles, piétons, etc.) : 30 dB à 45 dB.
  • Bruits intérieurs (télévision, discussion, etc.) : 53 dB à 58 dB.
  • Bruits de chocs (chocs sur le sol, talons, etc.) : 58 dB à 65 dB.

À savoir : pour tout logement dont la date du dépôt de construire est postérieure au 1er janvier 2013, une attestation de prise en compte de la réglementation phonique est accessible. Si vous désirez effectuer un diagnostic phonique dans un autre logement, vous devrez faire appel à un acousticien qui vous coûtera entre 200€ et 800€ selon la surface à étudier.

Comment diminuer le bruit dans la vie de tous les jours ?

Avant d’entamer un projet d’isolation acoustique, il est important de préparer le chantier en ayant à l’esprit vos actions quotidiennes. Un logement se divise en plusieurs zones, différemment bruyantes. Ainsi, on adaptera l’isolation en fonction de la disposition des pièces à vivre et des pièces à repos. Si la salle de bain est accolée à votre chambre à coucher, il est peut être plus utile de bien isoler cette zone que si la salle de bain se trouve à côté du salon ou de la cuisine.

Dans le cas d’un appartement, isoler phoniquement les parties communes est également nécessaire. L’effet “caisse de résonance” qui existe dans les cages d’escalier ou les halls d’entrée sont un véritable calvaire pour les habitants.

Enfin, isoler phoniquement le sol et le plafond s’avère être un plus non négligeable, surtout dans le cas d’un appartement où chaque pas peut venir casser les oreilles de vos voisins ou les vôtres.

Comment réussir l’isolation phonique d’un mur ?

Pour réaliser une isolation phonique de votre logement, vous disposez de plusieurs solutions. Qu’il s’agisse d’un projet de rénovation ou de construction, les méthodes seront sensiblement les mêmes.

L’isolation acoustique d’une fenêtre

La propagation du bruit s’effectue plus ou moins de la même manière que la propagation du chaud et du froid. Dans le cas d’une isolation thermique on vise à réduire les ponts thermiques et dans le cadre d’une isolation phonique on vise à réduire les ponts phoniques. Pour cette raison, vos menuiseries doivent être en très bon état. Inutile de réaliser des travaux d’isolation acoustique si vos fenêtres sont vétustes ou en mauvais état.

Le type de vitrage de vos fenêtres joue un rôle prépondérant dans l’isolation acoustique de votre logement. Sachez qu’à l’heure actuelle le simple vitrage n’est plus vendu, mais équipe encore une bonne partie des demeures des français.

À savoir : si vous effectuez des travaux de rénovation vous pouvez demander à obtenir les aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) si votre logement est ancien.

L’isolation acoustique du plafond et des sols

Pour vos sols, le mieux est d’utiliser un revêtement isolant. La moquette, un parquet flottant ou une sous-couche isolante phonique est la solution la mieux adaptée à votre situation.

Pour correctement isoler un plafond, le mieux est de réaliser un plafond suspendu. Celui-ci sera un excellent isolant phonique pour votre logement.

Enfin, si vous êtes dans une optique de construction, sachez qu’il existe des dalles flottantes. Elles sont composées d’un isolant phonique qui sera recouvert par la dalle commune. C’est une technique qui peut également être réalisée en rénovation, mais dans ce dernier cas, le chantier sera long et très coûteux.

L’isolation acoustique d’un mur

Il existe différentes manières d’isoler phoniquement un mur. On peut procéder à la méthode la plus courante qui consiste à réaliser une contre-cloison (en brique ou en béton) qui comportera un isolant à l’intérieur et recouvert d’une cloison en plâtre.

Une autre technique consiste à réaliser une ossature métallique fixée contre le mur afin de créer une lame d’air entre le mur et le profilé en métal.

Enfin, on peut aussi fixer des “panneaux sandwich” qui comportent plusieurs couches de matériaux isolants sur le mur de cloison. Ce sont des panneaux très simples à poser qui ont une épaisseur comprise entre 30 mm et 90 mm selon l’isolation acoustique désirée.

Voici un tableau récapitulatif des types d’isolations selon l’utilisation désirée :

Type de cloisons Type d’isolation Épaisseur Performance acoustique atteinte
Intérieure Plaques acoustiques / phoniques 50 mm Environ 15 dB
Peinture anti-bruit De 5 dB à près de 12 dB
Cloison mitoyenne Contre-cloison avec laine de coton 50 mm De 5 dB à près de 20 dB
Doublage sur ossature 70 mm Environ 20 dB

Bonus : réaliser l’isolation phonique d’un mur mitoyen

Pour que la propagation du bruit au travers d’un mur mitoyen cesse, vous devrez placer un isolant acoustique sur celui-ci. Voici les étapes à réaliser :

  • fixer l’armature métallique contenant l’isolant sur le mur ;
  • fixer une cloison sur l’isolant qui servira de paroi ;
  • relier les cloisons entre elles à l’aide d’un enduit à joint.

Par la suite vous pourrez réaliser les travaux de peinture ou de papier peint à votre guise. Il existe également une autre méthode qui consiste à créer un couloir d’air entre le mur mitoyen et la cloison intérieure afin de ralentir la propagation du bruit.

Cependant, ces deux techniques vont réduire votre espace intérieur de la surface prise par la couche d’isolant.

À savoir : ces deux opérations nécessitent que la cloison ne soit pas fixée au plancher. Ce sont des méthodes qui demandent un certain savoir-faire pour être correctement effectives. N’hésitez pas à nous contacter en nous expliquant votre projet. Nous vous mettrons en relation avec des artisans qualifiés, proches de chez vous.

Liste des meilleurs isolants acoustiques et leur prix

Avant de choisir l’isolant acoustique qui vous convient le mieux, il est primordial d’identifier ces deux facteurs :

  • la nature des parois concernées et leur fonction ;
  • l’origine, l’intensité et la nature des bruits.
Type d’isolant Caractéristiques Conditionnement Prix pour 100 mm (au m²)
Isolant minéral Laine de roche Ne pas utiliser dans un environnement humideTrès bon rapport qualité/prixExcellent compromis entre isolation thermique et phoniqueConvient bien aux toits, planchers, murs et cloisons Conditionné en rouleaux, plaques ou encore flocons Entre 4€ et 14€
Laine de verre Produit naturel et/ou recycléPeu cherNe brûle pasLongue durée de vie (plus de 50 ans)Bon compromis entre isolation thermique et phoniqueConvient bien aux toits, planchers, murs et cloisons Conditionné en rouleaux ou en plaques Entre 3€ et 12€
Isolant biosourcé Laine de chanvre Tendance au tassement donc à privilégier pour les parois horizontalesIsolant écologiqueExcellent isolant acoustiqueNe résiste pas au feu Conditionné en rouleaux, plaques ou en vrac Entre 14€ et 25€
Ouate de cellulose Résiste aux insectes, aux moisissures et au feuIsolant écologiqueExcellent isolant phonique Conditionné en plaques ou en vrac Entre 13€ et 22€

À savoir : il existe également d’autres isolants phoniques tels que le liège expansé ou la mousse de polyuréthane. Ils sont relativement efficace mais moins que ceux cités dans le tableau ci-dessus.

Nos conseils de pros

Certaines habitations sont sujettes à des problèmes d’échos. Beaucoup d’éléments peuvent être en cause : le carrelage, le parquet, etc. Pour y remédier vous pouvez poser un tapis à tel endroit ou une moquette à un autre endroit. Si cela n’est toujours pas suffisant, vous pouvez :

  • installer des toiles murales sous le revêtement de votre mur ;
  • installer des rideaux épais entre les pièces.

Sachez qu’une pièce meublée aura également moins tendance à réverbérer les sons et bruits qu’une pièce qui ne l’est pas.

Avant de vous lancer dans un tel projet, il est impératif de bien se préparer à l’avance. Qu’il s’agisse d’une construction ou d’une rénovation, en parler avec un artisan qualifié pourra vous mettre sur la bonne voie.

Faire estimer mon projet avec des artisans près de chez moi


1651 avis - 87%

Depuis 2008, notre réseau de 460 artisans implantés dans chaque département se mettent à votre disposition pour vous guider et vous accompagner dans votre projet de travaux. Nous vous proposons de rentrer en contact avec ces professionnels qualifiés et expérimentés qui vous proposeront le meilleur qualité/prix.

  • Remplissez la demande en décrivant votre projet
  • Obtenez 3 devis gratuits
  • Choisissez l'offre la plus adaptée à vos besoins...



  • Une question sur votre chiffrage ?

    Si vous souhaitez passer par le formulaire pour rentrer en contact avec notre équipe et nous présenter votre projet, nous nous tenons à votre disposition pour répondre à vos questions : Nous contacter